3

Dallas Buyers Club de Jean-Marc Vallée

Posté par Frankie le 28 décembre 2015 à 18:25 - Catégorie : , , , ,
avec Matthew McConaughey, Jared Leto, Jennifer Garner, Dennis O'Hare

Résumé :
1986, Ron Woodroof, Texan bon teint, est diagnostiqué séropositif et avec quelques semaines à vivre. Frustré par les traitements traditionnels, il se tourne alors vers les médecines parallèles et entraîne avec lui d'autres malades. Le Dallas Buyers Club est né...




Mon avis :
Cela faisait un moment que j'avais envie de voir ce film dont on disait le plus grand bien et notamment sur la prestation de Matthew McConaughey et Jared Leto. J'ai donc décidé de le regarder en cette fin d'année et c'est effectivement un très bon film, comme les américains les aiment (même si c'est réalisé par un Canadien), avec des acteurs qui se glissent dans la peau de leurs personnages avec beaucoup de talent.

Ron Woodroof, 35 ans, est un cul-terreux Texan dont la vie se résume à sexe, drogues et rock'n roll et le rodéo. Malade, on lui apprend qu'il est atteint du Sida et n'a plus que 30 jours à vivre. Refusant le diagnostic car croyant la maladie réservée aux homosexuels, Ron va pourtant devoir accepter la réalité. Mais hors de question pour lui de se soigner au seul antiviral existant, l'AZT, dont les effets secondaires ne sont pas encore bien connus. Il se tourne alors vers les médecines parallèles en provenance de l'étranger et met en place un trafic illégal. Avec Rayon, un travesti également malade, il va créer le Dallas Buyers Club, qui va permettre à d'autres malades de se soigner comme lui. Un an après, Ron est toujours vivant, mais la FDA n'entend pas lui laisser le champ libre pour promouvoir ce genre de traitement...

Dallas Buyers Club est tirée d'une histoire vraie. Le genre dont les Américains, comme je l'ai dit plus haut, raffolent, surtout quand il s'agit du combat d'un homme atteint d'une maladie et qui se bat contre elle et contre les puissants. Car ici, outre le parcours de Ron, il s'agit bien du combat de David contre Goliath, du petit Texan contre les labos pharmaceutiques et à la fin c'est le petit qui gagne. Car si Ron finira par perdre son combat contre la maladie (il est mort en 1992, soit six ans après son diagnostic), les médicaments qu'il a utilisés finiront par être employés de façon tout à fait légale dans les traitements contre le Sida.

Ce qui est intéressant avec ce film, c'est de retourner trente ans en arrière, au début du Sida, à une époque où l'on croyait que seuls les homosexuels attrapaient cette maladie et où donc les malades étaient ostracisés. Il n'y a qu'à voir les regards que portent les potes de Ron sur lui dès qu'on sait qu'il est malade. Et à contrario, celui de Ron sur les homosexuels, qui va évoluer et s'éloigner du machisme homophobe qu'il portait fièrement en étendard.

Ce qui est bien dans ce film, c'est qu'on ne verse pas dans le pathos. Et pourtant le sujet est grave, on est émus ou outrés mais ce n'est pas larmoyant. Grâce à la personnalité de Ron qui reste, malgré la maladie, un type qui a de l'humour et qui ne fait pas dans la dentelle.

Je vous ai parlé de Matthew McConaughey l'autre jour dans ma chronique d'Interstellar et de son évolution et je dois dire qu'ici il signe une véritable performance. Physique, tout d'abord, car il est méconnaissable. Émacié jusqu'à la maigreur, moustachu, on peine à voir le beau gosse qu'il était il y a quelques années :) Et il est excellent dans le rôle de ce Ron Woodroof, personnage peu engageant au départ, odieux même, qui ne devient pas forcément plus attachant au fil du film mais dégage un peu plus de sympathie. En tout cas, l'acteur n'a pas démérité tous les prix qu'il a gagnés dont l'Oscar du meilleur acteur en 2014.

Mais le personnage qui m'a le plus émue c'est celui joué par Jared Leto. C'est le premier film dans lequel je le voyais jouer (il était dans Fight Club mais je ne m'en rappelle pas) et l'image que j'avais de lui c'est celle qu'on voit partout, long cheveux et barbu. Là il campe un travesti assez troublant, Rayon, qui va réussir à changer le regard que porte Ron sur les homosexuels. Il est excellent dans le rôle, tout en retenue et très attachant. Lui aussi a bien gagné ses prix et son Oscar du meilleur second rôle.

En revanche, Jennifer Garner joue un peu la potiche dans le rôle de la médecin qui oscille entre son devoir et son envie d'aider Ron et Rayon. Elle ne m'a pas hyper convaincue.

Dennis O'Hare, lui, joue le rôle d'un médecin bon teint et Michael O'Neill, qui a joué dans de très nombreux films et séries, est un représentant de la FDA (Food and Drug Administration). À noter que Dallas Roberts qui joue le frère homo d'Alicia dans The Good Wife, fait partie de la distribution et je n'avais pas du tout reconnu Griffin Dunne dans le rôle d'un médecin qui initie Ron aux médecines parallèles (mais je me disais bien que l'acteur me disait quelque chose :))

C'est le premier film de Jean-Marc Vallée que je vois. J'ai trouvé sa réalisation assez classique dans le genre, pas exceptionnel mais c'est bien filmé. Il faudra un jour que je me décide à regarder C.R.A.Z.Y que j'ai en DVD depuis des années !

En conclusion, voilà un biopic très intéressant et très très bien joué par des acteurs excellents et qui nous fait remonter à l'époque où le Sida était une maladie encore mal connue. Et si vous voulez voir les performances de Matthew McConaughey et Jared Leto et découvrir le Dallas Buyers Club, regardez-le.

Note :



Vu en version originale sous-titrée

Ce film fait partie du Ciné Challenge de Seribox
10/13
90/100

et du Mini Challenge Drame
3/9
28/50

du Challenge Le film de la semaine 2015 de Benji
44/53

3 Comments


J'avais été bluffée de la performance de Matthew (je n'arrive jamais à écrire son nom alors j'ai décidé de l'appeler par son prénom), que j'avais découvert dans ce film, un sacré bon comédien... Et Jared Leto n'est clairement pas en reste, d'ailleurs tu me donnes envie de le revoir :)
Bon par contre il faut absolument que tu regardes C.R.A.Z.Y. c'est un super film !!


C'est un sacré film, bien calibré sur la réalisation et une belle performance par les acteurs !


@Heclea, ça fait un bout de temps que je veux voir C.R.A.Z.Y et je n'ai aucune excuse pour ne pas l'avoir fait encore car je l'ai en DVD.

@Acr0, oui les acteurs sont extras.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.