3

Le livre des Radieux, Les archives de Roshar intégrale 2 de Brandon Sanderson

Posté par Frankie le 6 février 2018 à 11:38 - Catégorie : , , , , , ,
Titre original : Words of Radiance, The Stormlight Archive Book 2

Spoilers sur le tome précédent

Résumé :
Sur les Plaines Brisées, Kaladin promu capitaine de la garde de Dalinar essaie de déjouer les tentatives d'assassinat à l'encontre du Haut-Prince et du roi tandis qu'un mystérieux compte à rebours occupe Dalinar. Au loin, Shallan et sa tutrice Jasnah se lancent dans un voyage dangereux pour rejoindre ces mêmes plateaux et les Parshendis, les ennemis jurés, fourbissent leurs armes pour porter une dernière estocade qui pourrait être fatale aux Alenthis...



Mon avis :
En juillet dernier, je m'étais enfin attelée à cette saga, une oeuvre monumentale engagée par Brandon Sanderson. Le premier tome, La voie des rois m'avait beaucoup plu mais ma lecture avait été chaotique, longue, et j'en étais ressortie un peu lessivée et moins enthousiaste que pour ses romans précédents. Mais il me tardait quand même de retrouver cet univers et donc, dès janvier, je me suis empressée de lire cette intégrale 2 qui m'aura pris pratiquement tout le mois à lire mais que j'ai trouvé passionnante.

Précédemment dans Les archives de Roshar, alors que les Alenthis venaient de conclure un traité de paix avec les Parshendis, le roi des premiers était tué par un mystérieux assassin en blanc commandité par les seconds et provoquant une guerre de plus de 6 ans dans les Plaines Brisées. 6 ans après, donc, Kaladin, jeune homme promis à un avenir de médecin avait tout quitté pour partir à la guerre pour protéger, en vain, son frère. Il se faisait trahir par son Haut-Prince et vendre comme esclave et devenait le leader du pont 4 sur les Plaines Brisées sous les ordres sur Haut-Prince Sadeas. Quand celui-ci trahit son ami Dalinar, frère de l'ancien roi et neveu de l'actuel, c'est Kaladin qui sauva celui-ci et pour le récompenser, Dalinar l'affranchit ainsi que ses amis et le promut capitaine de sa garde assigné à sa sécurité. Ah et Kaladin était toujours suivi d'une Sprène nommée Syl et s'était découvert des pouvoirs... Dalinar, lui, était sujet à des visions lors des tempêtes et s'attirait l'inimitié de bien de ses congénères qui se demandait s'il était encore apte à faire partir des leaders. Pendant ce temps, au loin, la jeune Shallan faisait des pieds et des mains pour devenir la pupille de l'énigmatique Jasnah, fille du roi assassiné, dans le but de lui voler un artéfact afin de remplacer celui que des créanciers avaient prêté à son père qui venait de mourir criblé de dettes. La jeune femme se découvrait aussi des pouvoirs étranges...
Quand Le livre des Radieux débute, Kaladin est sur les dents car il n'est pas facile de garantir la sécurité de Dalinar et son neveu le roi. Il essaie aussi de maîtriser ses pouvoirs. Dalinar, lui, retrouve de mystérieux glyphes sur ses murs qui sont un compte à rebours  énigmatique et Shallan, bien qu'ayant été surprise de vol par Jasnah est restée sa pupille et toutes deux voguent en direction des Plaines Brisées afin d'avertir les leurs du danger que posent les Parshendis et les Parshmen après leurs découvertes et surtout pour découvrir l'ancienne cité des Chevaliers Radieux, Urithuru. Au-delà des Plaines Brisées, les Parshendis sous la houlette d'Eshonai amorcent leur transformation et se préparent à l'affrontement final...

Dans ma chronique du premier tome, je vous avais largement parlé de la mythologie de Roshar, ses chevaliers Radieux, sa magie et j'en passe. Je ne vais donc pas recommencer ici.

Au début de ma lecture ce tome 2, j'ai cru que ça allait se passer comme pour le premier, j'allais beaucoup aimer mais ça n'irait pas au-delà. Mais en fait, la magie Sanderson a encore opéré. Au fur et à mesure de ma lecture, je me suis rendue compte que j'aimais de plus en plus cet univers et ses personnages et si ce n'était pas le coup de foudre entre nous, c'était quand même un amour profond et durable et à la fin de ma lecture, quand je me suis posée 5 minutes pour me demander ce que je pensais de tout ça, ça a été "ah mais j'adore !" :D D'où ma notation en 5 étoiles. Car il ne peut en être autrement. Ce n'est pas le coup de foudre mais effectivement j'adore ce qu'il se passe dans ce fichu bouquin ! :D

Le livre fait 1389 pages dans ma version Kindle. Il se passe donc énormément de choses au cours de ce tome dont il m'est vraiment difficile de parler en détails. D'un part parce que je ne vais pas vous raconter tout ce que vivent nos héros et d'autre part parce que ce serait vraiment trop long :)

Si je devais résumer en quelques mots ce tome, je dirais qu'il s'agit pour nos héros d'accomplir leurs destinées et pas par le chemin le plus facile (sinon ce ne serait pas rigolo :)). C'est effectivement un vrai chemin de croix que vont prendre les personnages, notamment Kaladin et Shallan.

La voie des rois était une grosse introduction à cette saga qui, je vous le rappelle, comptera 5 tomes initiaux puis 5 autres tomes, et avec Le livre des Radieux on entre enfin dans le vif du sujet. Un sujet hyper complexe, dont il est difficile d'avoir une vue d'ensemble malgré les explications et les révélations. La saga du Trône de fer à côté va bientôt passer pour une promenade de santé ! Il faut dire qu'ici entre les différentes magies, les Radieux, les Néantifères, les royaumes du présent, les Parshendis, les complots de toutes sortes et j'en passe, on ne sait parfois plus trop où donner de la tête. Car oui, il n'y a pas que les intrigues initiales, déjà bien nombreuses, mais il y en a beaucoup d'annexes où l'on se rend compte que beaucoup complotent contre le roi et Dalinar, que ceux qui ont commandités certains assassinats ne sont pas forcément ceux qu'on croit et que les luttes de pouvoir sont légion. Bon je vous rassure, même si c'est complexe, tout cela se lit très bien, ce n'est pas ennuyeux du tout et la longueur du roman permet de s'immerger à fond dans cet univers plus que passionnant finalement.

L'histoire porte à nouveau surtout sur les trois personnages principaux, Dalinar, Kaladin et Shallan. Si dans le tome 1 c'était Kaladin qui était mis en avant, c'est ici Shallan qui prend le pas et ce personnage prend enfin son essor. Elle était très intéressante dans le tome 1 mais pas mal en retrait et effacée, à l'ombre de Jasnah. Ici, elle prend de l'assurance, de l'autorité, c'est le papillon qui émerge de sa chrysalide et j'ai adoré ce qu'il lui arrivait, comment elle réagissait. C'est une jeune femme qui a de l'humour et de l'ironie, des capacités formidables et pas seulement en dessin. Je l'ai vraiment adorée et les passages la concernant sont ceux que j'ai préférés. Comme c'est elle qui est mise en avant, c'est elle qui a droit à ses flashbacks (comme c'était Kaladin qui avaient les siens dans le tome 1) et c'est très intéressant de voir comment elle était (une petite souris effacée sous le joug de son père), ce qui lui est arrivé et comment elle devient la jeune femme plus sûr d'elle dans ce tome. Ah et elle aussi a un Sprène vraiment intéressant, Pattern (Motif en VF, à ce que j'ai lu).

Kaladin, lui, est, par la force des choses, un tout petit plus en retrait. Mais lui aussi va avoir un long chemin à parcourir pour sortir de sa chrysalide, faire des choix, des erreurs. Maintenant qu'il n'a plus besoin de survivre, ou du moins de moins se battre pour survivre, il se retrouve face à lui-même et ce qu'il doit être et doit faire pour y arriver. Cela ne va pas se passer sans mal, comme je l'ai dit, le chemin est long et Kaladin est têtu et obtus. Mais heureusement c'est aussi un jeune homme qui apprend vite et bien sûr son évolution va être très intéressante. Tout comme sa relation avec la pétulante Syl que j'adore.

Dalinar, pour le moment, est moins mis en avant. Pourtant il est très présent, c'est un élément essentiel à l'histoire mais son rôle de rassembleur fait qu'il évolue moins.

Adolin, son fils, est un personnage qui devient de plus en plus intéressant. C'était un peu le fils dans l'ombre du père dans le tome 1 et même au début de ce tome 2, il m'agaçait un peu par son assurance, sa supposée superficialité et finalement, j'ai découvert au fil des pages un jeune homme intéressant, attachant même et qui gagne à être connu. Alors peut-être que je le vois avec les yeux de Shallan qui devient sa promise mais moi qui aurait volontiers shippé Shallan et Kaladin, je me suis surprise à être emballée par la relation naissante entre Adolin et la jeune femme, et je me dis qu'ils pourraient être les Vin et Elend de Roshar, oui rien que ça ! :D

Un autre personnage qui devient intéressant et auquel on ne prête pratiquement pas attention pendant tout le roman c'est Renorin, l'autre fils de Dalinar.

Je vous ai parlé de Hoid, le personnage qu'on retrouve dans tous les romans du Cosmere et qui ici a pris la vêture du fou du roi, Wit. Il était parti au cours du tome 1 et il revient dans ce tome 2 et est pas mal présent dans la vie des personnages principaux, distillant conseils énigmatiques qui prennent un autre sens quand on sait qui il est.

Un autre personnage est toujours très énigmatique c'est Szeth-son-son-Vallano, l'assassin en blanc. Je ne désespère pas de le voir s'allier avec les autres personnages principaux un jour...

Eshonai, la leader des Parshandis est aussi un personnage très très intéressant. Avec elle on découvre enfin ce qu'est ce peuple et je dois dire que c'est fascinant. Le fait de parler en chantant sur un ton qui correspond à l'humeur (interrogation, plaisir, inquiétude, colère), de prendre différentes formes et l'évolution du personnage est également intéressante.

Comme dans le tome précédent, il y a des interludes avec le point de vue d'autres personnages que les principaux. On y retrouve celui d'Eshonai mais aussi de Lyft, une toute jeune voleuse intéressante (et qu'apparemment on retrouve dans la novella Edgedancer qui se lit entre ce tome et le suivant) et de Rysn, un personnage féminin intéressant et qui a un goût de trop peu. J'espère qu'on la reverra par la suite car j'ai énormément aimé son histoire.

Dans ce livre, il y a énormément d'autres personnages, certains sympas d'autres non comme Sadeas et sa femme ou encore Amaram, des fourbasses de première. Je ne peux pas vous parler de tous mais en règle général, j'aime beaucoup les compagnons de Kaladin, ceux du pont 4, surtout sa "garde rapprochée", des alliés fidèles du jeune homme.

Le style de l'auteur est toujours très agréable à lire. Je sais que la traduction de Mélanie Fazi est excellente et j'ai lu récemment un article sur son blog où elle parle de la difficulté de traduire cette saga et c'est passionnant à lire.  Mais je suis ravie de pouvoir lire en anglais et me délecter des écrits de Brandon Sanderson.  Car j'aime son style, sa façon d'écrire et surtout son imagination. Son roman alterne encore les points de vue de Dalinar, Kaladin et Shallan, principalement, avec les interludes dont je vous ai parlé plus haut.

En conclusion, cette intégrale 2 est un énorme pavé à lire en anglais, c'est long à lire, il se mérite mais c'est quand même fichtrement bien :) J'ai adoré ce qu'il arrivait à tous les personnages au cours de ce roman, qu'ils soient enfin réunis, interagissent, ainsi que leur évolution. Il me tarde maintenant de lire la suite que j'ai dans ma Pal mais étant donné qu'il est encore plus épais, je pense que ça attendra l'année prochaine. De toute façon le tome 4 est loin de sortir. En attendant, je lirai Edgedancer dans l'année. Et si vous avez aimé l'intégrale 1 et voulez savoir ce qu'il arrive à vos héros préférés, si les Chevaliers Radieux sont de retour, les voidbringers et les Hérauts (tiens je n'ai pas parlé de de ceux-là !), lisez-le !

Note :



Ce livre fait partie du Baby Challenge Fantasy de Livraddict
1/2
10/20

du Challenge ABC 2018 de Nanet
 2/26

 Fantasy : 4/9
Total : 8/18
Point Bonus pour le livre : 3
et 1 point pour l'alternance des genres

du Challenge Read in English 2017 - 2018 que j'organise 
7

et comme il fait plus de 1000 pages,
  du Défi des 1000 de Fattorius
1

3 Comments


Whaouh !!! ta chronique est géniale. Si je ne l'avais pas déjà lu, tu m'aurais donné envie de le faire :D
Et je t'admire de lire Sanderson en anglais. Quand je vois le style incroyable qui se dégage déjà des traductions, je crois que je louperais beaucoup de choses en VO (sans parler du temps à y consacrer… que je n'ai pas).
En tout cas, j'espère que Edgedancer va paraître aussi en France.

Et bravo pour les challenges au passage !


J'ai eu le même ressenti de lecture que toi pour le premier tome (et j'étais un peu douchée, je voulais réaliser une pause pour savoir si je continuais ou non la série). Ta chronique arrive donc à point ! Je suis rassurée de lire que tu as vraiment aimé ta lecture du deuxième volume. Je devrai pouvoir me faire un avis avec celui-là, alors.


@Mypianocanta, oh merci, ça me fait plaisir ! J'espère aussi que la nouvelle sortira en français.

@Acr0, ah super, si je te donne envie de continuer :)

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.