3

Princess Bride de Rob Reiner

Posté par Frankie le 22 février 2018 à 11:14 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : The Princess Bride
avec Carey Elwes, Robin Wright, Mandy Patinkin, Peter Falk, Christopher Guest, Chris Sarandon, Billy Crystal, Carol Kane et André le Géant

Résumé :
L'histoire de Bouton d'or, la plus belle femme de Florin qui, croyant son bien-aimé mort, accepte d'épouser le prince du royaume cinq ans après. Mais voilà qu'elle est enlevée par trois brigands et bientôt sauvée par un homme mystérieux qu'on appelle le pirate Roberts...


Mon avis :
Princess Bride fait partie des ces films qu'il faut avoir vus et que j'ai toujours loupés. Sorti au début de l'année 1988, je n'étais pas en France à l'époque et même si j'aimais le genre (il y avait eu Legend 3 ans avant avec Tom Cruise et Willow 6 mois après), il ne m'avait jamais vraiment attiré. Plus tard, quand je suis arrivée sur Livraddict, j'ai acheté le roman en version française mais je ne l'ai jamais lu. Comme le film était régulièrement dans les Challenges Seriebox, je me suis dit cette année que c'était la bonne pour le découvrir et c'est ce que j'ai fait mi-janvier dans un vol qui m'emmenait en vacances :) Le film est très sympa à regarder, amusant mais je dois dire que je m'attendais à être nettement plus emballée.

Un petit garçon malade voit débarquer son grand-père qui se met en tête de lui lire un livre. Alors que le petit s'attend à entendre l'histoire de chevaliers et de batailles, voilà que le papy lui raconte l'histoire de Bouton d'or. D'abord réticent, le petit garçon se laisse bientôt envouter par le conte. Bouton d'or était la plus belle femme du pays imaginaire de Florin. Amoureuse du palefrenier de son père, Westley, elle le laisse partir à l'aventure et chercher fortune pour qu'il puisse l'épouser. Mais elle apprend bientôt qu'il a été tué par le terrible pirate Roberts. Cinq ans après, elle s'apprête à épouser le prince Humperdinck, même si elle ne l'aime pas. Mais elle est enlevée par trois hommes qui en veulent au Prince et veulent déclencher une guerre avec le royaume voisin en faisant croire que ce dernier a orchestré l'enlèvement et l'assassinat de la jeune fille. Mais celle-ci est sauvée par un homme qui dit être le pirate Roberts mais qui cache une autre identité...

Ne connaissant pas du tout l'histoire, j'ai été très étonnée de voir que le film commençait par se dérouler dans notre monde réel. Avec l'histoire du petit garçon malade et du papy qui raconte l'histoire. Du coup, j'ai trouvé ça savoureux car à plusieurs reprises, l'histoire de Bouton d'or s'interrompt pour laisser le petit garçon interagir avec son grand-père et faire des réflexions.

L'histoire de Bouton d'or est, elle, très classique du conte de fées avec sa demoiselle (très) en détresse, les bandits, les combats, les fourbes et le héros, bellâtre blondinet au grand coeur. Car ce n'est pas spoiler que de dire que le valeureux Westley n'est pas mort et va tout faire pour récupérer sa belle et la sortir des griffes 1) des brigands et 2) du vilain prince et son âme damnée le comte Rugen.

Cela donne donc un film de cape et d'épée comme il s'en faisait à foison à l'âge d'or d'Hollywood, à l'ère d'Errol Flynn et autres acteurs qui faisaient les délices des amateurs du genre. Le film est d'ailleurs pratiquement une parodie de ce genre avec beaucoup d'humour, des situations décalées et farfelues et j'en passe. Et une romance mièvre comme dans tout bon conte qui se respecte. Rob Reiner s'amuse à en prendre tous les codes et les poncifs pour mieux les tordre.

Quand on regarde le film en 2018, le rôle de princesse en détresse et sans défense joué par Robin Wright a un peu de mal à passer. De nos jours, les princesses peuvent être en détresse mais trouvent souvent un moyen d'être un chouya badass.  Là, c'est vraiment le rôle de la princesse potiche qui sert de faire-valoir aux rôles masculins. À un moment, il y a une bagarre dans un bois et la Bouton d'or, elle reste là les bras ballants à crier ou chouiner. J'avais envie de dire "mais tu vas prendre un truc pour taper sur le méchant oui ou merde !" Bon à sa décharge, elle finit par le faire mais de façon hyper maladroite. C'est Robin Wright qui incarne la godiche de service, bien loin de son rôle de femme froide et épouse de Frank Underwood dans House of Cards. À l'époque, c'est son premier grand rôle, elle est toute jeune et n'est connue que pour le soap Santa Barbara. Et curieusement, de tous les acteurs connus du film, c'est celle qu'on reconnaît le mieux.

Par exemple, c'est super difficile de reconnaître Carey Elwes dans le rôle de Westley. Je l'ai vu dans différentes séries et films, et je me rappelle plutôt de lui dans le rôle d'un méchant emblématique dans Psych et évidemment à 25-30 ans de différence, il y a du changement. Son rôle est super cliché de prime abord, c'est le héros blond un peu fade et un peu benêt au début mais qui évolue bien et justement détourne ce cliché.

Alors un que je n'ai absolument pas reconnu et ça a été pourtant le personnage que j'ai préféré c'est Mandy Patinkin qui jour Inigo Montoya, le fier et brave Espagnol qui veut se venger de la mort de son père. Je me disais bien que je le connaissais mais c'est en voyant son nom dans le générique de fin que j'ai tilté. Car évidemment entre le jeune et mince Espagnol et le Saul Goodman qui a pris de la bouteille dans Homeland il y a entre 25 et 30 ans qui se sont écoulés. Son rôle est super, il est amusant, virevoltant, c'est lui le vrai héros à mon avis.

Un qu'on reconnaît super bien c'est Wallace Shawn qui joue Vizzini le brigand en chef. Il n'a pas changé et a toujours cette tête de grenouille ! :D C'est un acteur qu'on a vu dans de nombreux films et séries. Pour vous situer, il a joué Cyrus Rose dans Gossip Girl et Charles Lester dans The Good Wife.

Les autres personnages sont assez caricaturaux, notamment celui du prince et du comte tous deux très fourbes. Ah et Billy Crystal joue un petit rôle, lui aussi je ne l'ai reconnu que dans le générique de fin ! Ah et j'ai bien aimé André The Giant qui joue Vizzik dont le vrai nom était André Roussimoff et qui était français. Pour ce rôle, il a vachement bossé son accent pour le perdre un peu et franchement c'est l'un de mes personnages préférés. En lisant sa fiche Wikipedia, j'ai vu qu'il était mort en 1993 soit 5 ans après le film et ça m'a attristée.

Rob Reiner c'est le fils de Carl qui a fait plein de films et remis le film noir au goût du jour avec Les cadavres ne portent pas de costard (qui faisait intervenir des acteurs emblématiques de l'âge d'or d'Hollywood comme Humphrey Bogart). Mais Rob Reiner c'est surtout le réalisateur de la comédie romantique culte Quand Harry Rencontre Sally, d'un autre film non moins culte, Stand by Me, de Spinal Tap, son premier long, Des hommes d'honneur, Misery etc etc... En regardant sa filmo, je me suis aperçue que je n'avais vu aucun de ses films après Le président et Miss Wade en 1995... Mais j'ai pu le voir en papa de Jessica Day dans New Girl. Sa réalisation est sympa, faut pas oublier que le film a 30 ans donc du coup le film ne se repose pas sur des quelconque effets spéciaux flamboyants ou numériques mais sur sa réalisation, ses décors, ses personnages. Comme j'ai le livre à la maison, j'ai lu le prologue et l'auteur, William Goldam, raconte toute la genèse du film et c'est très intéressant.

En conclusion, voilà un film culte pour beaucoup que j'ai enfin découvert et qui m'a bien plu sans non plus m'emballer outre mesure. J'ai beaucoup apprécié le ton décalé et parodique, le personnage d'Inigo Montoya, le fait qu'il se regarde très bien. Mais bon ça reste une histoire de conte de fées assez classique, avec deux héros blonds et bien gentils et surtout une héroïne bien fadasse. Mais si vous voulez le découvrir à votre tour, n'hésitez pas.

Note :



Vu en version originale anglaise sous-titrée en anglais

Le film fait partie du Mini Challenge Aventure de Seriebox
1/5
46/50
du Mini Challenge Fantastique
1/8
41/50

et du Film de la semaine 2018 de Benji
4/52

3 Comments


Ahh ça fait longtemps que je me dis qu'il faut que je lise le livre ou alors que je regarde le film, mais le film a l'air de ne pas forcement avoir bien vieilli....


C'est le film qui a bercé mon enfance !! Et j'arrive toujours à le revoir de nos jours avec cette nostalgie propre à l'enfance. C est culte et j'aimerai toujours Princess Bride!


@La tête dans les livres, oui il a vieilli mais il est quand même sympa à voir et c'est un classique de la Fantasy.

@Petitelfe, je comprends :) moi aussi il y a des films que je revois toujours avec plaisir et nostalgie.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.