2

Combustion spontanée, Le prince des ténèbres tome 3 de Jeaniene Frost

Posté par Frankie le 30 décembre 2019 à 10:26 - Catégorie : , , , , , ,
Titre original : Bound by Flames

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Devenue vampire après avoir failli mourir de la main des ennemis de Vlad son mari, Leila doit composer avec ses nouvelles conditions, celle de vampire et d'épouse d'un des plus puissants vampires. Mais le plus vieil ennemi de Vlad, Szilagyi, sait comment atteindre le vampire au plus profond de sa chair : en s'en prenant à l'être qu'il aime le plus...


Mon avis :
Bon je vais être franche, j'avais un peu oublié cette série dont ma lecture du tome 2 remonte à il y a pratiquement cinq ans. Bien sûr, elle était dans les challenges Livraddict tous les ans, et tous les ans je notais de lire le tome 3 mais après pouf ça me sortait de la tête. Mais cette année, il fallait que le lise un 3e livre pour le Big Challenge et comme je l'avais noté et que cela faisait quelques mois que je n'avais pas lu d'Urban Fantasy et de romance paranormale, je me suis dit pourquoi pas. Je n'ai pas eu trop de mal à me rappeler de l'histoire (même si je ne me rappelle pas grand chose du tome 2 quand je relis ma chronique de celui-ci), et j'ai passé un bon moment, même si j'ai des réserves...

En commençant le livre, je me suis aperçue que j'étais très contente de retrouver l'univers et la plume de Jeaniene Frost. Je n'ai pas toujours aimé ce qu'elle écrivait, même quand c'était Cat and Bones mais il y a un-je-ne-sais-quoi qui passe bien.

Dans ce tome 3, Leila et Vlad affrontent donc Szilagyi, le vieil ennemi de Vlad et le moins que l'on puisse dire c'est que ce méchant leur en font voir de toutes les couleurs, surtout à Leila. Et d'ailleurs, j'ai eu un peu de mal avec ça. En ces temps post #MeToo et de luttes contre les violences faites aux femmes, j'ai un peu de mal avec les méchants qui érigent en art de vivre le viol ou le fait de soumettre violemment une femme, pour faire du mal, non pas forcément à la femme, mais à l'amant/mari qui va savoir et voire voir cela. Je ne veux pas en dire plus pour ne pas spoiler mais je dois dire que ça m'a mise assez mal à l'aise et heurtée cette fois-ci. Tout comme certains côtés macho et hyper-protecteurs de Vlad m'ont parfois dérangée. Après, ce n'est qu'un aspect de l'histoire, et je ne voudrais pas tomber dans l'excès inverse ou la pudibonderie mais les discours féministes déteignent sur moi :)

Bon ceci dit, Combustion spontanée est aussi l'occasion pour Vlad et Leila de trouver un équilibre dans leur couple après les épreuves et de rendre Vlad moins macho/protecteur.

Ce tome 3 est aussi l'occasion d'en apprendre davantage sur le passé de Vlad, ce qui est intéressant, je dois dire et sur la construction de la légende de Dracula et tout le folklore autour de cela. Il y a d'ailleurs une révélation savoureuse à ce sujet à la fin ;)

Dans le tome 2, j'avais trouvé que Leila chouinait un peu trop et j’espérais que ses atermoiements seraient terminés dans le tome 3 et je dois dire que, là, à aucun moment, je me suis dit qu'elle était pénible donc c'est que ça s'est arrangé de ce côté-là. Je l'ai même trouvée forte et résiliente, assez intéressante.

J'avais eu des réserves sur Vlad avant car je le trouvais moins rock'n roll que dans Chasseuse de la nuit mais il faut reconnaître qu'il est charismatique :)

J'ai été contente de retrouver des personnages de Chasseuse de la nuit, à commencer par Cat que c'est toujours un plaisir de voir, ou encore Bones, Mencheres et même Marie Laveau. Et j'apprécie toujours autant Marty, le vampire qui a servi de père de substitution à Leila. Quant à son vrai père, il est parfois agaçant. J'ai failli ne pas parler de Maximus, le fidèle allié de Vlad, qui était tombé amoureux, oh comme c'est original !, de Leila et avait trahi son ami (enfin je crois, je ne me rappelle plus ! Mais, en toute cas, il était tombé en disgrâce), mais bon je n'ai pas grand chose à dire sur lui, mais c'est parce que je ne veux pas spoiler.

Le style de l'autrice est très agréable à lire, en VO, comme d'hab et la couverture VO est aussi hideuse que les précédentes et c'est là, comme pour le tome précédent, où, exceptionnellement, je préfère la couverture de l'édition française.

En conclusion, même si je n'ai pas grand chose à dire dessus, Combustion spontanée a été une lecture agréable, pas forcément originale mais intéressante et j'ai été heureuse de retrouver Leila et Vlad dans ce tome, même si certaines choses m'ont heurtée. Alors si vous avez aimé les 2 tomes précédents, lisez ce 3e tome et quant à moi, il me reste un dernier tome à lire, peut-être l'an prochain.

Note :



Le livre fait partie du Big Challenge 2019 de Livraddict
3/3

du Baby Challenge Bit-Lit de Livraddict
8/20
médaille en chocolat !

et du Challenge Read in English 2019-2020
que j'organise
3

2

Challenge Un genre par mois 2020

Posté par Frankie à 10:17 - Catégorie : ,

Le Challenge Un genre par mois revient pour une nouvelle année, toujours organisé par Iluze. Et j'en suis ravie car je dois dire que j'ai beaucoup aimé y participer encore une fois cette année.

Le principe reste le même, il consiste à lire, comme son nom l'indique, un livre d'un genre différent chaque mois suivant une liste pré-établie.

Cette année, le planning est comme suit :
• Janvier : fantasy et aventure
• Février : historique
• Mars : roman épistolaire
• Avril : thriller, policier, polar
• Mai : non fiction (biographie, essai, livres de cuisine)
• Juin : nouvelles, novellas
• Juillet : classique, théâtre
• Août : science-fiction
• Septembre : jeunesse (albums ou romans)
• Octobre : fantastique, horreur
• Novembre : contemporain
• Décembre : bulles : bd, manga, comics

Les règles sont les mêmes que celles des années précédentes.
Il y a deux niveaux :
- L'Explorateur, qui participe tous les mois, avec deux jokers (deux possibilités de prendre un livre d'un autre genre que celui recommandé, si vous n'avez pas de livres dans ce genre-là ou s'il ne vous tente pas, par exemple) ;
- Le Touriste, qui participe les mois où ça le tente.

Pour ma part, je vais rester en Explorateur car cela me réussit bien et j'adore varier les genres et pour ceux que j'ai tendance à zapper (comme les classiques) ça me booste à en lire au moins une fois dans l'année. Et si jamais un genre ne me tente pas, je peux utiliser un joker.

Inscriptions :
Il suffit de prévenir Iluze en commentaire de son article, sur le post Livraddict dédié (c'est celui de 2019, pas encore le lien de 2020) ou sur le groupe Facebook.

5

Challenge Séries 2020

Posté par Frankie le 29 décembre 2019 à 18:28 - Catégorie : ,
Après vous avoir fait le bilan de mon Challenge séries 2019, il y a quelques jours, je viens vous parler de la prochaine édition, celle de 2020. C'est toujours Suzanne du blog Serie-tv-news.fr qui en tient les rênes et j'en suis ravie car j'adore ce challenge, auquel je participe pour la 8e année (déjà !) et qui me permet de voir des séries qui dorment dans mes tiroirs (enfin mon DD)  ou sur les sites de streaming comme Netflix et que je n'ai jamais pris le temps de regarder.  Et comme j'ai réussi les précédents je suis encore toujours plus motivée pour 2020.

Les règles n'ont pas changé cette année mais je vous les remets :

En quoi consiste ce Challenge Séries 2020 ? Quelles sont ses conditions ?
C'est très simple : Chaque participant devra visionner 12 (ou 15) séries durant l'année 2020. Mais pas n'importe quelles séries ! Seules les séries que vous n'avez jamais vues ou que vous n'avez jamais terminées rentrent dans le cadre du Challenge.

Quelles séries choisir ?
Vous pouvez choisir, n'importe quelle série que ce soit une sitcom, une série avec 1 ou 10 saisons, un animé, qu'elle soit terminée ou non, aux USA ou ailleurs. Les Mangas et les docu-séries sont autorisés mais pas la télé-réalité.

Il vous est aussi possible d'inclure une nouvelle série ou de changer d'avis sur une série au cours de l'année (le nombre de "switch" n'est pas limité). Il peux arriver qu'une série découverte ne vous plaise pas. L'essentiel du challenge est de prendre du plaisir et de ne pas se forcer à regarder quelque chose que l'on déteste. Vous avez aussi le Switch/Rewatch, C'est la possibilité de switcher une des séries de votre liste par une que vous avez déjà vue et que vous voulez revoir. Mais attention, un seul rewatch est permis.

Libre à vous de les regarder en marathon ou pas, selon les goûts de chacun. Bien sur, vous pouvez au cours de l'année regarder d'autres séries ne faisant pas partie de votre challenge.

Attention !
Les nouvelles séries de la rentrée 2019/2020 dont les saisons sont encore en cours et les nouvelles séries débutées en 2020 ne comptent pas ! Seules les séries qui ont débuté en 2019 (même à la rentrée) dont les saisons ont été intégralement diffusées au 31 décembre 2019 comptent.

Concernant les séries jamais terminées, il faut au minimum avoir une saison entière de retard.
Si vous incluez une série qui n'est pas encore totalement finie et dont la diffusion continue, il vous faudra rattraper toutes les saisons non vues + les épisodes diffusés durant 2019.
(Par ex : Si vous incluez The Rookie, il vous faudra rattraper la première saison diffusée et les épisodes de la saisons 2 diffusés cet automne mais aussi les épisodes de la saison 2 qui vont être diffusés jusqu'en mai 2020 et ceux d'une éventuelle saison 3 qui seraient diffusés à l'automne 2020)

Comment participer ?
Alors comme les autres années, il y 3 choix :
Soit vous êtes très joueur et vous avez déjà une idée précise de ce que vous voulez voir, donc vous choisissez maintenant 12 séries à découvrir ou terminer cette année (tout en ayant la possibilité de switcher une série qui ne vous plait pas, je le rappelle le nombre de switch n'est pas limité)
Soit vous êtes joueur mais vous préférez miser sur la prudence et vous ne choisissez que 6 séries pour le moment. Vous en découvrirez ou finirez 6 autres durant l'année et selon votre envie du moment (au 31 décembre il vous faudra quand même en avoir vu 12) ! (Avec toujours la possibilité de switch non limité)
Soit vous ne voulez pas prendre de risques mais vous voulez participer quand même. Donc vous ne choisissez rien pour le moment ... seulement il y a un petit degrés de difficulté en plus si vous prenez cette option : Ce n'est pas 12 séries que vous aurez à finir, mais 15 !

Inscription au Challenge
Les inscriptions sont ouvertes toute l'année. Vous pouvez vous inscrire sur le groupe Facebook mais également le blog de Suzanne pour ceux qui n'ont pas Facebook. Le réseau social est l'endroit où tous les participants se retrouvent le plus, échangent, parlent de leurs séries, de leur bilan mensuel, mais tout le monde n'y est pas. Si le challenge vous intéresse et que vous avez Facebook, vous pouvez demander à rejoindre le groupe. Et bien sûr vous pouvez vous inscrire en cours d'année, ce sera moins évident de réussir le challenge mais c'est possible :)

Note de fin
Le but du challenge est d'être à jour au 31 décembre 2020 sur 12 ou 15 séries ^^

Il n'y a rien à gagner au bout, sauf peut être la satisfaction d'avoir découvert de belles séries et d'avoir réussi (ou pas lol).

Pour ma part, j'ai choisi d'emblée les 12 séries que je veux regarder, comme les autres années.
Séries à découvrir :
Drama
- Battlestar Galactica - 4 saisons (76 épisodes de 42 min, série terminée)
- Brothers and Sisters - 5 saisons (109 épisodes de 42 min, Série terminée)
- Call the Midwife - 9 saisons (79 épisodes de 55 minutes, 8 saisons et 69 épisodes déjà diffusés, un épisode de Noël à venir et la 9e de 8 épisodes en janvier 2020 - plus certainement un épisode de Noël fin 2020)
- Chernobyl - Minisérie (5 épisodes de 60 min diffusés)
- El Ministerio del Tiempo - 4 saisons (44 épisodes de 70 min, 3 saisons et 34 épisodes diffusés, la 4e de 10 épisodes à venir en 2020)
- New Amsterdam - 2 saisons pour le moment (53 épisodes de 42 min, une saison et demie et 31 épisodes diffusés, 12 épisodes à venir jusqu'en mai 2020 et éventuellement 9 épisodes de la saison 3 à la rentrée 2020 en cas de renouvellement).
- Pure - 2 saisons (12 épisodes de 45 min - En attente de renouvellement)
- Smallville - 10 saisons (217 épisodes de 42 min - série terminée)
- The Guild - 6 saisons (70 épisodes de 5 min - série terminée)
- The Morning Show - 2 saisons (une saison de 10 épisodes de 60 min déjà diffusée, une deuxième à venir en 2020)

Comédies
- Malcolm in the Middle - 7 saisons (151 épisodes de 22 min, série terminée)
- Ryan Hansen Solves Crimes - 2 saisons (16 épisodes de 30 min, série terminée)


Comme vous pouvez le constater, j'aurai un nombre conséquent d'épisodes à regarder. Les années précédentes, j'essayais de me limiter à 600 épisodes mais cette année, je me suis laissée complètement aller ! :D D'habitude, j'essaie de n'avoir qu'une grosse série au long cours, et c'est Smallville qui était prévue (et l'est toujours) mais après, j'ai eu envie de rajouter Brothers and sisters qui fait plus de 10 épisodes, mais sans supprimer Smallville. Et j'ai aussi une grosse série comédie qui n'était pas prévue mais ma fille m'a donné envie de voir Malcolm :) Si jamais je vois que cela fait trop, je pourrai toujours switcher avec d'autres séries plus courtes, j'en ai encore des tas en stock (pour tout dire, mes listes sont prêtes j'ai fait des projections pour 2021 et 2022...)

Cette année encore, je n'ai que des séries à découvrir. Il y a des tas de séries que je devrais continuer, comme House of Cards, les séries Marvel de Netflix mais les séries que j'ai mises pour 2020 me tentent bien plus.

Dans ma liste, il y a 9 séries américaines, 1 série canadienne, une série anglaise et une série espagnole. C'est moins équilibré qu'en 2019. Et j'ai 852 épisodes à regarder soit 263 épisodes de plus qu'en 2019. Cela veut dire qu'il faudra que je voie plus deux épisodes chaque jour durant toute l'année. Avec les séries hebdos en plus, ça va être coton. Mais bon, les 70 épisodes de The Guild seront vite pliés. Ce sera d'ailleurs la série par laquelle je vais commencer, je pense. En tout cas, je suis très contente de ma liste, j'ai hâte de commencer et je vous donne rendez-vous dans un an pour savoir si j'ai réussi !

0

Les pieds sur terre, Le journal d'Aurélie Laflamme, tome 8 d'India Desjardins

Résumé :
La fin de l'année et donc du lycée n'est que dans quelques mois et Aurélie a fort à faire avant cette échéance : savoir ce qu'elle va faire ensuite, gérer ses amours ou plutôt son manque d'amoureux et se préparer pour aller au bal de fin d'année !






Mon avis :
C'est toujours avec grand plaisir que je retrouve Aurélie Laflamme chaque année, cette adolescente canadienne aussi attachante qu'irritante parfois. Ce 8e tome m'a beaucoup plu, fait rire et j'ai beaucoup aimé accompagner la jeune fille pour ses derniers mois de lycée.

Quand j'avais acheté ce 8e livre, c'était encore le dernier tome, mais, depuis, India Desjardins a continué les aventures d'Aurélie quelques années après. En lisant donc ce tome 8, je savais donc que je ne disais pas adieu à la jeune fille mais cette lecture marque malgré tout la fin d'une époque, celle de l'enfance et de l'adolescence d'Aurélie et de ses amis, peut-être la fin d'une totale insouciance, même si Aurélie, malgré ce qu'on pourrait croire, ne l'a jamais été.

On l'avait quittée partant retrouver son meilleur ami Tommy, qui avait décidé de s'éloigner après l'ultimatum donné par Nicolas. Tout va rentrer rapidement dans l'ordre de ce côté-là, avec Tommy, hein et on va pouvoir se consacrer aux choses sérieuses, la préparation du bal de fin d'année :D

Ce tome 8, comme les précédents, se déroule sur plusieurs mois, de février à fin juin ici et alterne les moments légers et graves. Légers parce qu'Aurélie a des préoccupations d'ado et les gèrent de façon amusante, graves car il y a toujours le traumatisme de la mort de son père, son questionnement sur les choses de la vie et l'avenir et cela donne un mélange touchant et attachant.

L'amour et les garçons occupent une grande place dans le récit. C'est normal de la part d'ados. Et j'aime beaucoup que l'autrice explore les relations LGBTQ avec l'un des personnages (c'était déjà le cas dans le tome précédent). En revanche, j'ai toujours l'impression qu'Aurélie et ses ami.e.s ont 14-15 ans. On reste dans le chaste et le bisou. Pas une seule fois, il n'est fait mention de désir, d'émois sexuels, et je ne parle même pas de relations sexuelles, alors que les personnages ont pratiquement 17 ans et que c'est l'âge où ça fait plus que travailler lorsqu'on a un copain ou une copine... ;) C'est un peu dommage.

Si le roman parle amours et chiffons, Aurélie est aussi préoccupée par son futur. Difficile déjà de savoir quoi faire quand on a 18 ans en France mais alors à même pas 17 ans, au Canada, ça doit être compliqué ! Et elle doit aussi gérer sa relation avec sa mère et François son beau-père et sa place dans la famille avec la venue d'un nouveau bébé. J'ai beaucoup aimé cet aspect-là, aussi bien dans sa relation avec sa mère, faite de hauts et de bas, de câlins et d'engueulades que celle avec François fait de respect et de tendresse. Il ne remplacera jamais son père, les deux le savent, mais dans ce tome, ils arrivent à se trouver.

J'ai beaucoup aimé Aurélie dans ce tome. Elle m'a parfois agacée et même énervée mais là ses gaffes m'ont attendrie et fait rire et j'ai aimé la façon dont elle grandissait. Et ses amours sont toujours aussi compliquées ! J'avais envie de la secouer et de lui montrer ce qui se voyait comme le nez au milieu de la figure :D

Ses amis sont toujours très sympas, que ce soit Kat (qui m'avait pourtant agacée aussi autrefois) que Tommy, toujours fidèle et prêt à soutenir Aurélie.

Le style du roman est toujours bien sympa, il y a toujours les petits dessins en début de mois qui résument ce qui va venir et si Aurélie s'exclame toujours pas mal, on a quand même moins de Oh et Ah qu'avant :D

En conclusion, ce tome 8 est une bonne conclusion aux années lycée d'Aurélie et avait fait une bonne conclusion tout court à sa sortie. J'ai passé un très bon moment avec la jeune fille, sa famille et ses amies et l'ai trouvée très attachante mais il est vrai qu'elle a, tel le titre du tome, de plus en plus les pieds sur terre. Alors si vous aussi voulez savoir si Aurélie va réussir son année, si elle va aller au bal et avec qui et si elle va se rendre compte que l'amour est sous son nez, lisez-le ! Quant à moi, je serai très contente de retrouver Aurélie dans le tome 9 que j'ai déjà dans ma Pal.

Note :




Ce livre a été lu pour Le Challenge Un genre par mois d'Iluze
Décembre : Jeunesse/Young Adult
12/12

du Challenge Jeunesse/Youg Adult 2019-2020 
2/10

Du Baby Challenge Jeunesse de Livraddict
8/20
médaille en chocolat !

et enfin du Challenge des pavés de Gribouille
10
livre poche de + de 500 pages : 5 points

2

Metropolis de Fritz Lang

Posté par Frankie le 28 décembre 2019 à 10:08 - Catégorie : , , , ,
avec Brigitte Helm, Alfred Abel, Rudolf Klein-Rogge

Résumé :
Dans une métropole tentaculaire, les nantis vivent en haut dans les gratte-ciels et les ouvriers en bas avec les machines. L'un des créateurs de la ville veut cloner sa femme décédée mais le scientifique chargé de cela décide plutôt de faire une version maléfique de Maria, la pasionaria des ouvriers, afin qu'elle mène ces derniers à la révolte...



Mon avis :
Même si c'est un classique du cinéma muet américain, je n'avais jamais éprouvé le besoin de regarder ce Metropolis de Fritz Lang. Mais cette année, c'était le seul film du Mini Top extended Science-Fiction (les 100 meilleurs films SF) de Seriebox qu'il me restait à voir et je me suis dit que c'était l'occasion de le découvrir. Et j'ai bien fait car j'ai beaucoup aimé.

De prime abord, un film en noir et blanc de 2h30, à l'heure où les films vont à 100 à l'heure avec des images aux couleurs qui flashent, n'est pas très attirant. Du coup, j'ai été très surprise de voir que j'accrochais bien et surtout que je ne m'ennuyais pas.

Il faut dire que le sujet de cette dystopie est assez universel avec les riches opprimant les pauvres et les ouvriers se rebellant et menés par une pasionaria qui va galvaniser les foules. On a eu Katniss il y a peu et 90 ans avant il y avait eu Maria la gentille et son double "maléfique, l'androïde.

C'est fou d'ailleurs tout ce que ce film a inspiré au cinéma SF des 90 dernières années ! À commencer par l'androïde qui fait penser à C3PO de Star Wars ou aux Cybermen de Doctor Who. Pour toutes les références, elles sont listées sur la page Wikipedia du film et elles sont nombreuses.

Metropolis, quant à elle, s'inspire des gratte-ciels de New York, que Fritz Lang, Allemand, avait découverts quelques années auparavant.

J'ai beaucoup aimé le personnage de Maria, la pasionaria, même si elle surjoue beaucoup, comme tous les acteurs du film. Mais il faut bien que l'on comprenne puisque c'est un film muet.

J'ai vu la version restaurée en 2010 et je dois dire qu'elle est de très bonne qualité et elle se regarde très bien. Le film a été tournée sous la république de Weimar (précurseure du III Reich) et Thea Von Harbou, la scénariste, épouse de Lang à l'époque, adhérait aux idées nazies qui montaient et cela a provoqué des désaccords entre les deux époux sur ce que devait refléter le film. Bon cela ne les a pas empêchés de travailler ensemble apparemment. Pour la petite anecdote, Von Harbou a été mariée auparavant avec l'un des acteurs principaux du film, celui qui joue Freder, le jeune amoureux de Maria, mais quand ils ont divorcé au début des années 20, elle a continué à lui trouver des engagements dont ce rôle dans le film de son époux en cours :)

En conclusion, je m'attendais à vraiment m'ennuyer avec ce film d'un autre âge mais si on passe le fait que c'est surjoué (mais finalement ça fait partie de son charme :)) c'est un film qui se laisse très bien voir et dont les thèmes sont toujours d'actualités. Et c'est bien aussi de voir LE film qui a tant inspirés la culture populaire SF, que ce soit des films, des séries et même de la musique. Je n'ai pas vu la version (bien plus courte) de Georgio Moroder mais il faudrait que je la découvre. Enfin, bref, si vous voulez découvrir ce classique et avez peur de vous ennuyer, franchement, passez le cap et regardez-le !

Note :



Vu en version originale allemande sous-titrée en anglais

Ce film fait partie du Mini Top SF et Extended de Seriebox
1/1
50/50
100/100

du Mini Top Fantastique
1/6
45/50

et du Film de la Semaine 2019 de Benji
29/52
et il me valide la Consigne de la semaine 22
puisqu'il fallait voir un film en noir et blanc
19/52

0

Le puits des mémoires, tome 3 : Les terres de cristal

Posté par Frankie le 27 décembre 2019 à 12:35 - Catégorie : , , ,
Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Ayant récupéré leurs identité mais pas leur mémoire, Karib, Nils et Olen doivent survivre à tout prix, alors que leur vie est constamment menacée et c'est dans les terribles terres de cristal que tout va se jouer...





Mon avis :
Si le tome 1 du Puits des mémoires, lu il y a 4 ans, ne m'avait pas tout à fait convaincue, j'avais été nettement plus emballée par le tome 2 qui s'était avéré épique et riche en révélations notamment sur la fin et l'identité de Nils. Un an après avoir lu ce tome 2,  je me suis décidée à terminé la trilogie et je dois dire que j'ai trouvé ce tome moins prenant que le précédent, même si très sympathique à lire.

Dans le tome précédent, on apprenait que Karib, Olen et Nils étaient respectivement Doyen des mages, Prince de Woltan et Fils de la lune, cette dernière appellation étant signe de terreur pour bien des habitants. Car le Fils de la lune étant celui qui menait les redoutables Cavaliers de cristal au combat, sans se soucier des conséquences, il avait une réputation de guerrier impitoyable et cruel. Si Karib et Olen avaient repris (maladroitement pour Olen) leurs fonctions sans dire qu'ils souffraient d'amnésie, Nils en était à digérer l'information que l'on avait apprise tout à la fin du tome 2 lors d'un cliffhanger de malade ! Tome où l'on quittait Olen dans un état critique après une tentative d'empoisonnement, tentative que Karib avait réussi à éviter pour lui-même.

Dans Les terres de cristal, il s'agit donc dans un premier temps de sauver Olen puis d'enfin s'attaquer aux méchants envieux et complotistes qui leur ont voulu du mal, veulent les tuer, les ont rendus amnésiques, comme tout l'entourage d'Olen, le cruel Albinos ou l'homme qui tire les ficelles depuis les Terres de cristal, le nécromant Edkharen.

Je vais dire à peu près la même chose que pour les tomes précédents, il manque d'un quelque chose, d'un souffle épique. Oh c'est une saga très sympa, intéressante, avec des personnages attachants, mais elle manque de véritable enjeu. En fait, je ne sais pas très bien comment expliquer cela. Car pourtant il s'en passe des choses, entre les attaques contre nos trois compères, les complots, les cabales et les guerres et batailles. Mais voilà, il y a toujours cette impression de légèreté, bien agréable ceci dit mais qui rend l'histoire un peu superficielle. On n'a jamais l'impression qu'il va arriver quelque chose de grave, on a l'impression qu'en fait tout est facile pour les héros. Mais du coup, tout semble résolu très vite, les obstacles font un peu pschitt et les méchants qui faisaient vraiment trembler auparavant semblent bien plus inoffensifs. On ne va pas trop s'en plaindre non plus, ça évite d'avoir le coeur serré voire brisé :D

D'ailleurs, le gros point positif de ce tome et des précédents, c'est le côté buddy novel (comme il y a les buddy movies, les films de potes), avec la relation très complice, voire fraternelle, de Karib, Olen et Nils. Ils sont vraiment chouettes chacun dans leur genre, Olen, le jeune homme toujours impulsif et un peu immature, même s'il mûrit un peu ici, Karib, le sage et amateur des plaisirs de la vie et Nils, le taiseux, élevé pour être une arme de guerre et que l'amnésie a rendu plus humain. En ce qui le concerne, j'ai été un peu triste par le revers qu'il se prend à la fin. Et vous parlez de légèreté ? ;) Mais je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler.

Je regrettais dans les tome précédents, le peu de présence féminine et c'est un peu moins le cas ici puisqu'on retrouve Oranie, l'amoureuse d'Olen et Nora, la belle lingère et espionne. Mais ces personnages sont quand même en retrait par rapport aux 3 principaux. Les autres personnages, masculins ou féminins aussi, même si certains sont davantage mis sur le devant de la scène.

Si j'ai donné l'impression d'avoir des réserves sur l'impression légère du récit, cela rend le style très agréable à lire. Avec l'humour bon enfant des trois compères, on ne s'ennuie pas une seconde. Et les descriptions sont belles, notamment celles qui se déroulent dans les Terres de cristal.

En conclusion, un troisième tome et une conclusion bien sympa à la saga mais qui souffre un peu des mêmes inconvénients que les deux tomes précédents, ce manque d'intensité et de souffle épique. Mais cela reste très agréable à lire, notamment grâce aux trois héros que l'on a appris à connaître au fil des pages et qui après avoir connu leur identités, vont s'appliquer à oeuvrer pour leur contrée et se débarrasser des méchants ou de ceux qui veulent simplement leur nuire. Alors si vous voulez lire une trilogie intéressante, pas tros compliquée et qui n'a pas des morts importantes à chaque chapitre comme ça peut être le cas dans d'autres sagas fantasy (non non je ne parle pas de toi du tout Le trône de fer ;D), lisez la car malgré mes réserves, je l'ai trouvée pleine de charme tout au long des trois tomes.

Note :



Ce tome fait partie du Baby Challenge Fantasy de Livraddict
10/20

6

Bilan Challenge Séries 2019

Posté par Frankie le 26 décembre 2019 à 19:17 - Catégorie : , ,


L'année 2019 touche à sa fin et c'est l'heure des bilans en toute sortes. Si mes bilans ciné et lectures n'arriveront qu'en janvier, voire plus tard pour le bilan ciné car je suis très très à la bourre sur mes chroniques 2019, je peux d'ors et déjà vous faire celui de mon Challenge Séries puisque je l'ai terminé il y a quelques jours.

Si vous vous rappelez du principe de base, il s'agissait de regarder ou se de mettre à jour dans 12 séries (15 séries pour ceux qui ne faisaient pas de liste) pour lesquelles on avait une saison de retard. Pour ma part, j'en avais choisi 12 d'emblée et j'ai vu les douze.

Dans le détail, cela donne :
Drama
- Bodyguard - 1 saison (6 épisodes de 60 min, tous diffusés, peut-être une saison 2 mais rien d'officiel) Vu les 6 épisodes
- Condor - 2 saisons (20 épisodes de 50 min, 1 saison de 10 épisodes déjà diffusée, la 2e en 2019) La saison 2 n'a toujours pas été diffusée, je n'ai donc eu que 10 épisodes à voir.
- Dark - 2 saisons (20 épisodes de 50 minutes, 1 saison de 10 épisodes déjà diffusée, la 2e en 2019) Vu les 20 épisodes
- Downton Abbey - 6 saisons + 1 téléfilm (52 épisodes de 60 min, série terminée + le téléfilm diffusé en septembre 2019) Vu les 6 saisons plus le film (et non pas un téléfilm puisqu'il est sorti en salles)
- Hawaii 5-0 - 9 saisons (218 épisodes de 42 min, 8 saisons diffusées, la 9e est en cours. Si renouvellement, il faudra rajouter environ 10 -11 épisodes à la rentrée 2019) Vu 229 épisodes
- Killing Eve - 2 saisons (16 épisodes de 42 min, une saison de 8 épisodes diffusée, la deuxième à venir en 2019).  Vu les 16 épisodes
- La Casa de Papel - 3 saisons, version Netflix (22 épisodes de 45 min + ceux de la saison 3, 2 saisons diffusées et une 3e en tournage pour une diffusion en 2019) Vu 30 épisodes
- The Bletchley Circle UK + SF - 2 saisons + 1 (15 épisodes de 42 min, 7 épisodes pour la version UK, série terminée et 8 épisodes pour la version San Francisco, 4 diffusés, 4 à venir en 2019) Vu les 15 épisodes
- The Crown - 3 saisons (30 épisodes de 60 min, 2 saisons diffusées, la 3e à venir en 2019) Vu les 30 épisodes
- The Good Karma Hospital - 3 saisons (18 épisodes de 55 min - 2 saisons de 12 épisodes diffusées, la 3e à venir en 2019) Vu les 18 épisodes

Comédies
- One Day at a Time - 3 saisons (39 épisodes de 30 min, 2 saisons et 26 épisodes diffusés + une saison 3 de 13 épisodes en 2019) Vu les 39 épisodes
- Parks and recreation - 7 saisons (125 épisodes de 22 min, série terminée) Vu les 125 épisodes

Ce sont donc 589 épisodes que j'ai regardés, soit 64 de plus qu'en 2018. J'ai réussi à avancer dans mon challenge tout au long de l'année, malgré mon nombre grandissant de séries en cours mais c'est surtout cet été et en septembre où j'ai pu donner un grand coup de collier, afin de n'avoir qu'une série à commencer et voir entier (Downton Abbey) et une en cours, Hawaii Five-0.


Je remercie vivement Meghan pour son tableau qui est devenu un support indispensable au challenge. Et merci aussi à Suzanne d'avoir encore organisé ce challenge cette année.

Dans l'ensemble, j'ai énormément aimé les séries que j'avais choisies. J'ai eu 4 coups de coeur (Bodyguard, Downton Abbey, Killing Eve et The Crown), un presque coup de coeur avec Dark, j'ai vu deux excellentes comédies et les autres séries ont été de très bons divertissements. Bref, aucune déception ! J'espère qu'il en sera de même pour l'année à venir, je vous fais un petit article sur mes choix de séries très bientôt !

3

Challenge ABC 2020

Posté par Frankie le 25 décembre 2019 à 09:38 - Catégorie : ,

Le Challenge ABC revient pour la dixième année déjà, et je rempile bien évidemment une nouvelle fois. J'aime beaucoup ce challenge organisé par Nanet, même s'il est assez exigeant, dans la mesure où il me permet de sortir des vieux livres de ma Pal, d'avancer dans mes sagas ou simplement découvrir de nouveaux auteurs. Le principe reste toujours le même : lire des livres de 26 auteurs (un par lettre de l'alphabet) avec des variantes, comme les demi-challenges.

Pour les modalités en détail, je vous invite à lire le post de Nanet sur Livraddict où tout est minutieusement expliqué.

Pour ma part, comme en 2019, je ne vais faire qu'un demi et je m'inscris donc en D. Vu que mon rythme de lecture s'est considérablement ralenti ces dernières années, j'avais décidé de ne lire que 13 livres cette année et cela m'a très bien été, et ça m'a permis de lire autre chose que pour le challenge. Par conséquent, c'est aussi ce que je vais faire en 2020

Voici donc ma liste :
A ~ Atwood Margaret, The Testaments [Les testaments], The Handmaid’s Tale T2 (422p - Pal - Science-fiction - VO - Challenge Read in English)
B ~ 
C ~ 
D ~ Dabos Christelle, La tempête des échos, La passe-miroir T4 (564p - Pal - Jeunesse - Fantasy - Challenge jeunesse/YA)
E ~ Evanovich Janet, Visions of Suger Plums, Stephanie Plum T8.5 (230p - Pal - Policier - Humour - VO - Challenge Polars et Thrillers - Challenge Read in English) 
F ~ Follett Ken, Fall of Giants (La chaussée des géants), Le siècle T1 (985p - Pal - Historique - VO - Challenge Read in English)
G ~ 
H ~ Harkness Deborah, Time’s Convert [La force du temps], All Souls Universe T1 (448p - Pal - Fantastique - VO - Challenge Read in English) 
I ~ 
J ~ 
K ~ Kenyon Sherrilyn, Retribution, The Dark Hunterverse T20 (369p - Pal - Urban Fantasy - Romance paranormale - VO - Challenge Read in English)
L ~ 
M ~ Martin George R.R. Fire and Blood [Feu et sang, intégrale] (719p - Pal - Fantasy - VO - Read in English)
N ~ 
O ~ 
P ~ Peters Elizabeth, The Serpent on the Crown, Amelia Peabody T17 (496p - Pal - Historique - Aventures - VO - Challenge Read in English) 
Q ~ Qiu Xiaolong, Cyber China, Les Enquêtes de l’inspecteur Chen T8 (279 - Pal - Policier - Challenge Polars & Thrillers) 
R ~ Riordan Rick, The Blood of Olympus [Le sang de l’Olympe], Les Héros de l’Olympe T5 (516p - Pal - Fantasy - Jeunesse - VO - Challenge Read in English - Challenge Jeunesse/YA) 
S ~
T ~ Thilliez Franck, Le syndrome [E], Sharko/Hennebelle T5 (430p - Pal - Thriller - Challenge Polars et Thrillers) 
U ~ 
V ~ 
W ~ 
X ~ Anonyme, Que le diable l’emporte, Le Bourbon Kid T7 (427p - Pal - Thriller - Challenge Polars et Thrillers)
Y ~ Young David, Stasi 77, Karin Müller T4 (384p - Pal - Thriller - Historique - VO - Challenge Polars et Thrillers - Challenge Read in English)
Z ~ 

Ce qui me fait 6269 pages à lire, soit 477 pages de moins qu'en 2019.
2 Jeunesse, 3 Policier (dont 1 asiatique), 3 Fantasy, 2 Thriller, 2 Historique, 1 Urban Fantasy, 1 Humour, 1 romance paranormal, 1 Fantastique, 1 Aventures, 1 Science-fiction/Dystopie, 1 Drame.
Certains livres regroupent plusieurs genres.
5 Challenges Thrillers et Polars, 9 VO (challenge Read in English), 2 Challenge Jeunesse/YA
Tous les livres sont dans ma Pal.

0

Le vent se lève de Ken Loach

Posté par Frankie le 24 décembre 2019 à 10:57 - Catégorie : , , , ,
Titre original : The Wind that Shakes the Barley
avec Cillian Murphy, Padraic Delaney, Liam Cunningham

Résumé :
1920 en Irlande, Damien, un jeune médecin promis à un bel avenir, rejoint son frère et les paysans qui se soulèvent un peu partout dans la lutte pour l'indépendance de leur pays, alors que Londres envoient des troupes mater les rebelles...



Mon avis :
En mai dernier, pour une nouvelle consigne de la semaine, il fallait regarder un film ayant obtenu la Palme d'or à Cannes et mon choix s'est porté sur ce film qui faisait partie d'un mini challenge Seriebox et dont le sujet m'intéressait. Et je l'ai beaucoup aimé.

À vrai dire, je ne connais pas grand chose à l'Histoire de l'Irlande et son indépendance et ce film a été un bon moyen de s'instruire à ce sujet. J'avais un peu peur de m'ennuyer et, en fait, il n'en a rien été, au contraire j'ai trouvé que les plus de 2h passaient très bien.
C'est un film âpre et dur, très réaliste et on s'immerge totalement dans cette lutte contre l'Anglais envahisseur.

Je n'ai pas attendu Peaky Blinders pour être fan de Cillian Murphy, je le trouve passionnant à voir jouer depuis 28 jours plus tard de Danny Boyle et bien sûr Batman Begins de Christopher Nolan. Le vent se lève date de 2006 et il crève l'écran dans le rôle de ce jeune médecin qui décide de joindre les paysans révoltés. Il y est impeccable.

Je ne connais pas les autres acteurs qui sont également tous très justes et réalistes. Il n'y a que Liam Cunningham qui est devenu célèbre ensuite grâce à son rôle de Ser Davos dans GoT.

Je suis super fan de Ken Loach ! Et pourtant ce n'est que le 2e film que je vois de lui (je dois voir Moi, Daniel Blake depuis un bail et j'ai d'ailleurs hésité à le voir pour cette consigne puisqu'il avait eu aussi la palme d'or) mais j'avais adoré La part des anges et j'aime son cinéma réaliste et engagé. J'espère d'ailleurs voir encore plus de ses films.

En conclusion, Le vent se lève est un excellent film réaliste et dur et qui raconte des faits qu'on connaît très mal en France puisqu'il ne s'agit pas de notre Histoire mais qu'il est intéressant de connaître. Et Cillian Murphy est impeccable dans le rôle du jeune médecin qui quitte une carrière prometteuse pour se battre aux côtés de ceux qui veulent leur indépendance. Donc je ne peux que vous inciter à le regarder si vous avez l'occasion.

Note :



Vu en version originale anglaise sous-titrée en anglais

Le film fait partie du Mini Challenge Drame de Seriebox
1/6
38/50

et du Film de la Semaine 2019 de Benji
28/52
et il me valide la Consigne de la semaine 20
puisqu'il fallait voir un film ayant obtenu la Palme d'or à Cannes
18/52

2

Anne... La maison aux pignons verts, tome 1 de Lucy Maud Montgomery

Titre original : Anne of Green Gables

Résumé :
Les Cuthbert frère et soeur, Marilla et Matthew, souhaitent adopter un jeune garçon afin qu'il les aide à la ferme. Mais c'est une petite fille de 10-11 ans, Anne, qui attend Matthew sur le quai de la gare ce soir-là. Séduit par la gamine et son babillage, Matthew persuade sa soeur de garder la petite qui peu à peu va dégeler le coeur de la vieille fille et devenir le rayon de soleil de la maison aux pignons verts...


Mon avis :
Jusqu'à la diffusion de la série télé (que je n'ai pas encore vue), je n'avais pas entendu parler de cette saga canadienne, qui compte 10 tomes et fait partie des classiques jeunesse à lire. Ou alors je n'avais pas fait attention. En tout cas, je n'avais pas éprouvé le besoin de la découvrir jusqu’alors, bien que que je compte voir la série télé un jour. Lorsque j'ai vu ce tome 1 dans le Big Challenge de cette année, je me suis dit que ce serait l'occasion de faire connaissance avec cette Anne with an E (comme elle se décrit :)) et je dois dire que ça a été une lecture très plaisante et même un peu surprenante si l'on prend en considération l'époque à laquelle elle a été écrite.

Ce roman, c'est un peu la version canadienne de La petite maison (aux pignons verts) dans la prairie :) avec Anne Shirley en guise de Laura Ingalls (même si cette dernière n'est pas adoptée) et qui vont suivre un peu le même parcours professionnel. On est dans une sorte de gentil conte où tout se passe bien et où les problèmes se résolvent plutôt facilement, grâce à une bonne action ou un geste d'affection. Dans Anne... personne n'est jamais vraiment méchant et la vie y est (presque) idyllique. Si l'on excepte la fin, qui j'ai trouvée vraiment dure pour le coup, alors que le reste du roman était plutôt léger. Cela m'a vraiment attristée.

J'ai dit en préambule que ma lecture a été un peu surprenante mais c'est surtout parce qu'écrit en 1908, il décrit des jeunes filles qui étudient, qu'on pousse à étudier davantage et dont le but dans la vie n'est pas que de se marier et avoir des enfants. Bon ce n'est pas le cas de toutes les jeunes filles mais j'ai trouvé cela assez progressiste.

Anne est une gamine vraiment attachante et adorable. Très très bavarde aussi ! Au début, j'étais un peu comme les habitants d'Avonlea, son babillage me donnait le tournis :)  Mais ça fait partie de son charme et de sa personnalité. Tout comme son enthousiasme pour la moindre petite chose de la nature ou de la vie. Cela fait du bien de voir une enfant enjouée par tout, positive et ce malgré une enfance difficile et très peu choyée.J'ai beaucoup aimé sa gentillesse et son attachement envers Marillia et Matthew, son amitié avec Diana, sa meilleure amie, et l'ai trouvée dure envers le jeune Gilbert qui l'avait traitée de poil de carotte.

J'ai beaucoup aimé les Cuthberg, des gens simples et terriens, mais aimants. Certes Marillia est assez bourrue mais on sent son attachement profond pour Anne. Matthew, pourtant très taiseux, est celui qui montre le plus son amour pour la petite fille.

Il y a toute une galerie de personnages présents tout au long du livre, la formidable Mrs Spencer, haute en couleurs, le pasteur et sa femme, les instits, les élèves, tous ces gens qui vont graviter autour d'Anne, l'accompagner pendant plusieurs années et forger la jeune fille qu'elle va devenir.

Car oui, j'ai été assez surprise de voir que ce tome 1 se déroulait sur plusieurs années car je pensais qu'on allait juste voir Anne enfant. Or ce n'est pas le cas et, du coup, je suis assez curieuse de voir de quoi parle la suite, d'autant plus qu'il y a 10 tomes en tout.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, assez simple à lire en anglais, pas trop vieillot et avec de belles descriptions.

En conclusion, je suis très contente d'avoir découvert cette maison aux pignons verts, ses habitants et surtout cette petite Anne qui a un babillage épuisant mais qui est follement attachante et je suis ravie de l'avoir suivie au gré des saisons, dans la nature ou à l'école et de l'avoir vu s'extasier sur la moindre petite chose et le moindre petit bonheur de la vie. Bien sûr cela n'a pas empêché les drames, petits ou grands mais la fin nous livre une jeune fille forte et aimée et tournée vers l'avenir. Je lirai donc la suite avec intérêt et grand plaisir et j'espère prendre le temps de regarder la série un de ces 4. Et si vous aussi voulez faire connaissance avec Anne avec un E, n'hésitez pas !

Note :



Ce livre a été lu pour Le Challenge Un genre par mois d'Iluze
Novembre : Classique/Théâtre
11/12

du Big Challenge 2019 de Livraddict
2/3

Et du Challenge Jeunesse/Youg Adult 2019-2020 de Mutinelle
1/10

et du Challenge Read in English 2019-2020
que j'organise
2

10

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (322)

Posté par Frankie le 16 décembre 2019 à 07:07 - Catégorie : ,

Bonjour tout le monde ! Après quelques semaines d'absence parce que j'étais en France et que je n'avais pas beaucoup avancé dans mes lectures, me revoici pour vous parler de ces dernières, dans ce rendez-vous créé par Mallou puis géré par Galleane et, maintenant repris par Camille de I Believe in Pixie Dust.

- Ces dernières semaines, j'ai d'abord fini Anne of Green Gables (Anne, la maison aux pignons verts), le tome 1 de la série de Lucy Maud Montgomery qui était très sympa à lire, j'ai ensuite lu Les Terres de cristal, le tome 3 du Puits des mémoires de Gabriel Katz qui était très bien aussi et j'ai lu Les pieds sur Terre, le tome 8 du Journal d'Aurélie Laflamme d'India Desjardin qui était tout aussi agréable à lire. Et j'ai commencé Bound by Flames (Combustion spontanée), le tome 3 du Prince des ténèbres de Jeaniene Frost.


- Aujourd'hui, je lis donc Bound by Flames. Je ne m'étais pas rendue compte que ça faisait plus de 4 ans et demi que j'avais lu le tome 2. Mais je m'en rappelle assez bien et je suis contente de retrouver Leila et Vlad. Bon, c'est une romance paranormale classique de Frost par conséquent ça se lit bien et ça ne prend pas la tête :)


- Cette semaine, après avoir lu Bound by Flames, je lirai Les Suprêmes chantent le blues d'Edward Kelsey Moore qui est la suite des Suprêmes que j'avais lu en anglais il y a quelques années et que j'avais adoré. Là je vais lire cette suite en français car ma fille me l'a offert pour mon anniversaire, il y a déjà plus d'un an et je ne vais pas lui faire l'affront de le lire en anglais ! :D Et ce sera tout pour le moment.


Bonne semaine !

0

L'amour flou de Romane Bohringer et Philippe Rebbot + Le conte de la princesse Kaguya de Isao Takahata

Posté par Frankie le 15 décembre 2019 à 11:48 - Catégorie : , , , , , ,
Avec Romane Bohringer et Philippe Rebbot

Résumé :
Après 10 ans d'amour et deux enfants, Philippe et Romane décident de se séparer. Mais ne pouvant se résoudre à vraiment se quitter, ils s'achètent deux appartements mitoyens, reliés par l'espace des enfants. Cette solution est-elle viable sur le long terme ?




Mon avis :
J'avais vu la bande-annonce et les deux acteurs lors de la sortie de ce film lors d'une émission de télé et cela m'avait donné envie de le voir. N'ayant pu le faire lors de sa sortie en salle en octore 2018, c'est en mai dernier que nous l'avons vu avec mon mari et nous l'avons trouvé bien sympa.

C'est un film assez bizarre à regarder, où nous avons l'impression d'être un peu voyeurs car Romane Bohringer et Philippe Rebbot racontent l'histoire du couple Romane et Philippe, mettent en scène leurs propres enfants, les parents (dont Richard Bohringer) jouent les parents et finalement on ne sait plus trop si l'on est dans une fiction ou un documentaire. Sans doute un mélange des deux, une docufiction :)

Les deux acteurs ont pris le parti de la comédie pour nous raconter leur séparation, cela donne des situations souvent marrantes, d'autres parfois gênantes.

J'aime beaucoup Romane Bohringer depuis Les nuits fauves. Je ne l'ai pas souvent vue jouer depuis mais elle donne l'air d'être une femme bien dans sa tête et sa peau et ça se ressent dans ce film où elle est lumineuse.

Philippe Rebbot, lui, je l'ai découvert dans Vernon Subutex où il était excellent en scénariste un peu décalé. Et finalement c'est lui-même qui est décalé car il a la même dégaine dans L'amour flou et je l'ai vu dans un autre téléfilm il y a quelques semaines (dont je ne parlerai pas car je l'ai regardé d'un oeil) et il était pareil ! On dirait un Pierrot lunaire, quelqu'un qui se demande ce qu'il fait ici et qui a l'air un peu détaché des contingences matériels. Alors dans le film, ça donne des scènes amusantes, dans la réalité, ça doit être fatigant parfois.

Côté réalisation, pas grand chose à dire, ce n'est pas mal filmé,  ce n'est pas non plus exceptionnel, disons que c'est honnête.

En conclusion, L'amour flou est une comédie française bien sympa avec des acteurs qui jouent leur propre rôle et sont aussi très sympas mais nous font sentir voyeurs par moments. Mais ça se laisse très bien regarder un soir où l'on ne veut pas trop s'investir dans un film. Alors si c'est votre cas, n'hésitez pas à le regarder.

Note :



*********************************************

Titre original : Kaguya-hime no monogatari
avec  Aki Asakura, Kengo Kora, Takeo Chii, Nobuko Miyamoto, Atsuko Takahata

Résumé :
Un coupeur de bambou trouve une toute petite fille dans une pousse et décide de l'élever avec sa femme. Les années passent et la petite Takenoko (Petit bambou) grandit. Un jour, le coupeur de bambou trouve de l'or et du tissu dans la mangrove de bambous et il décide de déménager avec sa famille afin que Takenoko reçoive une éducation digne d'une princesse. Cette dernière est triste de quitter ses amis. Les années passent et elle devient une belle jeune fille et est renommée Princesse Kaguya. Les prétendants se bousculent mais elle les repousse ou leur donne des tâches à accomplir. Mais un jour, elle apprend d'où elle vient...

Mon avis :
En mai dernier, pour la consigne de la semaine, il fallait regarder un film des studios Ghibli et j'étais bien ennuyée car j'en ai vu pas mal et je ne savais pas lequel voir. Mais dans la liste du Mini Top Animation de Seriebox, il y avait ce Conte de la princesse Kaguya et je me suis dit que c'était l'occasion de le voir et d'avancer dans le challenge :)

7 mois après, je dois dire que j'ai un peu de mal à me rappeler du film mais j'en ai revu des passages pour me remettre dans le bain. C'est vraiment un très joli conte, poétique et délicat comme savent souvent le faire les Japonais et particulièrement les Studio Ghibli. C'est aussi une histoire très triste, franchement ! J'ai vraiment eu les larmes aux yeux à la fin.

Les personnages sont attachants, surtout Kaguya qui est un beau personnage féminin. Elle a l'air délicate comme ça, de prime abord, mais elle fait preuve de beaucoup de volonté quand elle est face aux prétendants.

Ce qui est beau dans ce film d'animation ce sont les dessins. On est loin des dessins animés classiques en 2 ou 3D, là on est vraiment dans le dessin, animé certes, mais on dirait des aquarelles vivantes. C'est vraiment beau et ça va bien avec l'histoire. Isao Takahata, le réalisateur, a aussi réalisé le magnifique tombeau des lucioles et Pompoko et, en regardant sa bio, j'ai appris qu'il était décédé en 2018 à l'âge de 82 ans. La princesse Kaguya, sorti en 2013 a été son dernier film.

En conclusion, je n'ai pas grand chose à en dire de plus si ce n'est que si vous aimez les dessins animés des Studio Ghibli, n'hésitez pas à le regarder car il vaut vraiment le coup et vous verrez un très joli conte avec un beau personnage.

Note :



Vu en version originale japonaise sous-titrée en anglais

Le film fait partie du Mini Challenge Animation
4/6
39/50

et les deux films font partie du Film de la Semaine 2019 de Benji
27/52
L'amour flou me valide la Consigne de la semaine 18
puisque c'était nous qui choisissions
et la princesse Kaguya la semaine 19
puisqu'il fallait voir un film des studio Ghibli
17/52

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.