3

La cinquième saison, Les livres de la Terre fracturée, tome 1 de N.K. Jemisin

Posté par Frankie le 17 juillet 2018 à 08:54 - Catégorie : , , , , , ,
Titre original : The Fifth Season, The Broken Earth

Résumé :
Dans un monde où la Terre subit perpétuellement mouvements, séismes, tsunamis et des hivers appelés 5e saison qui peuvent durer longtemps et être encore plus catastrophiques, les Orogènes sont des gens possédant la faculté d'entrer en osmose avec la Terre et de la manipuler, leur conférant un pouvoir qui fait peur aux communs des mortels. Pour trois Orogènes, une petite fille nommée Damaya, une jeune femme appelée Syenite, et une femme d'âge mur ayant pour nom Essun, la survie passe par être protégée par le Fulcrum, une école qui éduque les Orogènes, ou cacher sa véritable nature...

Mon avis :
J'ai d'abord découvert ce roman parce qu'il avait gagné le prix Hugo en 2017 et je dois dire qu'il m'avait bien intéressé. Puis je l'ai vu chez Lianne et son avis m'a convaincue de me lancer dedans. Au final, j'ai apprécié ce premier tome d'introduction, peut-être moins que je ne l'espérais, qui nous fait découvrir un monde surprenant et des personnages intéressants et attachants.

C'est toujours un peu délicat de commencer une saga fantasy. Le premier tome est, de fait, un tome d'introduction à un nouveau monde, une nouvelle magie ou assimilée, et il faut un temps d'adaptation, surtout quand on lit en anglais. Et parfois c'est plus ardu que d'autres (fois). Chez Sanderson, j'ai eu un peu de mal avec La voie des rois, le tome 1 des Archives de Roshar, jamais avec Elantris ou Fils-des-brumes. Sans doute parce que l'univers de Roshar est plus complexe et par conséquent plus ardu à appréhender. Je n'ai jamais eu trop de mal avec les univers d'autres auteurs, comme James Clemens, Olivier Peru, et, étonnamment, George R.R. Martin malgré sa multitude d'endroits et de personnages, sans doute parce que j'avais vu la saison 1 de la série télé avant d'entamer les livres.

Bref, tout cela pour dire que l'univers concocté par N.K. Jemisin est super intéressant mais un peu complexe à comprendre au début. Notamment le concept des 5e saisons mais qui est finalement plutôt pas mal expliqué (surtout avec un glossaire en fin de roman) et on est moins perdus au fil de la lecture. Bon j'avoue que j'ai pouffé quand ça parle de l'arrivée de l'hiver mais finalement cet hiver-là n'a rien à voir avec celui de Game of Thrones ;) car il ne s'agit pas pas seulement de neige et de froid mais il peut être acide, bouillant, apporter la folie, j'en passe et des meilleures. Bref, c'est davantage une période de cataclysmes intenses, avec éruptions volcaniques et pluies de cendres, qu'un véritable hiver. Tout cela sur une Terre qui ne comporte qu'un supercontinent et appelé The Stillness (le Fixe si j'en crois la traduction).

Et sur ce Fixe, les humains, répartis en comms (communautés, villages), en castes et métiers et qui ont un nom propre composé de toutes ces spécificités. Des humains qui résistent envers et contre tout aux éléments, essaient de survivre et surtout se méfient de ces gens différents d'eux, les Orogènes.

C'est donc à travers trois portraits féminins, principalement, que nous découvrons les Orogènes, leurs spécificités, l'organisation qui les éduque et les canalise, le Fulcrum, une sorte d'académie pas très sympathique, leur entourage et notamment les Gardiens, plus des tortionnaires qu'autre chose malgré leurs airs protecteurs. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé tout ce qui touchait à cette... magie. Non ce n'est pas de la magie, c'est plus un don, une osmose avec la Terre qui permet de la manipuler. Mais cela fait de ces Orogènes des êtres puissants et craints. Un peu comme les mutants dans X-Men. Mais le Fulcrum est une école bien moins sympathique que celle de Charles-Xavier.

Trois portraits de femmes donc, trois générations, une toute jeune fille (une petite fille même), timide et paralysée par son don, qui prend son essor au sein de l'école. J'ai beaucoup aimé Damaya. Syenite, qui est la jeune femme d'une vingtaine d'années est sans doute celle qui m'a le plus touchée.  C'est une jeune femme volontaire, une Orogène avec 4 anneaux (les niveaux d'ascension à l'école sont représentés par des anneaux), qui se voit ordonner de mener une drôle de mission. Avec un autre Orogène plus haut gradé, Alabaster (Albâtre en VF). Je ne veux pas trop en dévoiler mais ma condition de femme a été heurtée. Après, cette mission va prendre un chemin bien différent et j'ai beaucoup aimé voir évoluer la relation entre les deux orogènes. Tout ce qu'ils vivent est très intéressant, prenant, émouvant. Et puis il y a Essun, un personnage de femme à la quarantaine, qui vit et a vécu des drames terribles et dont la quête va lui faire rencontrer des gens ma foi surprenants. Et si vous vous demandez quel lien uni les trois femmes, sachez que je ne vous en dirai rien mais je l'ai deviné au cours de ma lecture (avant certaines révélations).

Parmi les autres personnages, j'ai donc bien aimé Alabaster qui est très touchant aussi, Hoa, un drôle d'être et Tonkee.

L'écriture de l'auteure en VO n'est pas forcément très ardue à comprendre. Ce qui l'est c'est de se plonger dans ce monde un peu complexe et ça prend du temps. J'ai été très désarçonnée pendant un bout de temps car lors des chapitres sur Essun, la narration dit "You" en parlant du personnage, "tu fais ceci", "tu dis cela" et c'est un peu perturbant :) mais je m'y suis faite au point de ne plus y prêter attention. J'ai lu dans certains avis que le roman était sombre et déprimant, c'est vrai, mais je dois dire que c'est souvent le propre des sagas fantasy. Ce n'est jamais très rigolo, youplaboum ! :)

En conclusion, la cinquième saison est un tome d'introduction à un univers sombre et complexe et qui donne une histoire pas très très marrante certes mais prenante. J'ai mis du temps pour le lire mais j'ai bien apprécié ma lecture et je suis bien sûre partante pour lire la suite, l'année prochaine sans doute. Alors si vous aussi voulez découvrir cette Terre fracturée, les orogènes et surtout ces trois beaux personnages que sont Damaya, Syenite et Essun, lisez-le.

Note :



Le livre fait partie du Challenge ABC 2018 de Nanet
 14/26

du Challenge Read in English 2017 - 2018 que j'organise 
14

  SFFF : 7/9
Total : 14/18
Point Bonus pour le livre : 3
et 1 point pour l'alternance des genres

3 Comments


J'aime beaucoup Albatre et Hoa aussi, des persos très intéressants !!


Tiens, la coïncidence est marrante : je viens lire ta chronique alors que je suis en plein tome 2 des Archives de Roshar justement ;) Des éléments qui ressortent de ta chronique, je me dis que cette série pourrait me plaire. Bon, je ne lis pas en anglais mais je vois que le troisième tome paraitra en septembre. Sais-tu combien de tomes devraient compter cette saga ?


@Zina, oui je les ai énormément aimés tous les deux.

@Acr0, le Sanderson est un cran, voire plusieurs, au-dessus mais effectivement je pense que si tu aimes, la saga de Jemisin pourrait te plaire. Il me semble que c'est une trilogie donc les 3 tomes sont sortis. Au moins, c'est bien, ce n'est pas une saga à rallonge !

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.