0

À l'encre de mon coeur, Outlander tome 8 (intégrale)

Posté par Frankie le 15 septembre 2018 à 08:53 - Catégorie : , , , , , ,
Titre original : Written in my Own Heart's Blood

Spoilers sur le tome précédent

Résumé :
La suite des aventures des Fraser dans une Amérique déchirée par la guerre d'indépendance, tandis que Roger et Brianna font face à leurs propres épreuves...


Mon avis :
J'avais prévu de lire ce roman en mars dernier car je pensais que ce serait un bon mois pour lire tranquillement ses 1300 pages (j'étais en France) et, en plus, ça tombait bien puisque je devais voir Diana Gabaldon au Salon du Livre de Paris. Mais c'était une époque où je lisais beaucoup moins et je n'ai pas eu envie de me retrouver à lire un si long pavé. Du coup, c'est en août que je me suis plongé dans ce 8e opus d'Outlander et j'ai bien fait d'attendre car j'ai énormément apprécié de retrouver cet univers et ses personnages.

Précédemment dans Outlander, Jamie ayant été déclaré mort en mer, Claire se retrouvait à devoir épouser Lord John Grey afin d'échapper aux foudres des Loyalistes. Mais, coup de théâtre (pour eux, pas pour nous), voilà que Jamie réapparaissait et apprenant le mariage de sa femme avec son ami, devenait furieux et kidnappait Lord John. Dans le même temps, William, le fils adoptif de John apprenait sa véritable filiation et s'enfuyait bouleversé.

Chez les MacKenzie, Brianna, Roger et leurs deux enfants vivaient paisiblement à Lallybroch en 1980. Mais voilà qu'un des ouvriers du site hydroélectrique où travaillait Brianna avait vent de "l'or des français" et apprenait que Jem, le fils de Brianna, en connaissait l'emplacement. Il enlevait donc le petit et faisait croire qu'ils avaient traversé les pierres. Ce faisant, Roger et son ancêtre, William Buccleigh, qui lui les avait traversées par inadvertance dans l'autre sens, revenaient, croyaient-ils, en 1778 pour retrouver Jem. Mais c'était un leurre et Cameron avait caché le petit garçon dans les tunnels tandis qu'il allait s'en prendre à Brianna...

Quand Written in my Own Heart's Blood commence, Claire se demande où sont passés ses deux maris et s'ils ne vont pas s'entretuer. Quant à William, il en veut à la terre entière et nous fait une crise d'identité. Mais la réalité historique va bientôt tous les rattraper quand les Anglais vont devoir quitter Philadelphie pour laisser place aux Rebelles, non sans avoir livré une nouvelle bataille. Claire et Jamie vont subir encore bien des épreuves et se demander s'il ne vaut mieux pas retourner à Fraser's Ridge.
Roger et William, eux, se rendent compte qu'ils sont arrivés à la mauvaise époque mais cela va leur permettre de faire des rencontres étonnantes. Quant à Brianna, va-t-elle réussir à se débarrasser du méchant Cameron, à retrouver son fils et surtout son mari qu'elle croit en 1778 ?

Ce qui m'a surprise en commençant le roman, c'est de constater combien j'étais contente de retrouver cette saga et ses personnages. Bon je les adore mais, je ne sais pas, c'était comme retrouver des amis voire de la famille que l'on avait pas vus depuis longtemps. En plus, Diana Gabaldon nous avait laissés un peu en plan sur toutes les storylines et il me tardait de savoir comment tout cela allait se décanter. Et je n'ai pas été déçue car cela démarre sur les chapeaux de roues et pas toujours de façon positive pour certains.

Passée l'excitation des premières centaines de pages, j'ai eu un petit coup de mou. Dans le tome précédent, les passages trop historiques concernant les batailles de la guerre d'indépendance m'avaient un peu barbée et ça a été encore le cas dans ce tome avec la bataille de Monmouth. C'est bien documenté, c'est intéressant mais c'est parfois long. Et puis, Diana Gabaldon a ce travers, plutôt cette habitude, de passer ses 200 voire 300 premières pages sur un ou deux jours seulement, avec force détails. Ça a commencé avec La croix de feu, je ne sais plus si ça a été le cas avec les tomes  6 et 7 mais là c'est encore pareil et c'est un peu long. Bon, tout le reste est passionnant donc ça compense :)

En fait, pendant une grosse moitié de ce tome, ce qui m'a le plus passionnée était ce qu'il arrivait à Roger ou Brianna. J'ai vraiment adoré ces parties-là, bien trop courtes, trop peu nombreuses. Mais c'est parce que on y retrouve une partie de ce qui fait le charme d'Outlander, le côté fantastique, du suspense, des amants séparés et surtout un retour aux sources.

Sans vouloir en dévoiler trop, si je n'avais pas su qu'un autre tome était prévu après celui-ci, j'aurais pensé que c'était le dernier tant l'auteure nous emmène down the memory lane. On se balade dans des endroits connus, on revoit des personnages des premiers tomes, on fait connaissance avec d'autres, et pour nous fans, c'est vraiment chouette. J'ai souvent gloussé de bonheur lors du périple de Roger et William Buccleigh ou celui de Brianna et ses enfants.

La partie sur ceux vivant en Amérique du Nord en 1778 n'est pas en reste, une fois passé cette fameuse bataille. Le roman retrouve de la vigueur et plonge nos personnages favoris dans maintes aventures et même épreuves voire drames. On perd même des personnages, dont un en particulier adoré des fans et j'ai d'ailleurs trouvé que cette perte était trop vite occultée. Certes il arrive tout un tas d'événements ensuite qui font que les protagonistes n'ont pas vraiment le temps de le pleurer mais j'aurais aimé qu'on s'appesantisse un peu plus dessus...

Après plus de 1000 pages, la conclusion d'une année épique dans la vie de chacun a été comme un baume au coeur et franchement, j'ai eu, comme les personnages, l'impression de rentrer à la maison. Avec, dans les toutes dernières pages, une surprise dont il me tarde de voir la réaction de Claire et Jamie.

Je l'ai sûrement déjà dit lors des tomes précédents mais que la relation entre Jamie et Claire est belle ! Quand je vois leur amour, le soin qu'ils prennent l'un de l'autre, leur complicité, ça m'étreint le coeur de bonheur. Ils n'ont plus 20 ans, ni même 50 mais j'adore les voir toujours aussi soudés et amoureux.

Je n'ai pas grand chose à dire sur Roger et Brianna qui sont des personnages que j'aime beaucoup et donc qui vivent aussi des aventures palpitantes, juste que dans les aventures de Roger, on retrouve des scènes (vue de son côté) qu'on avait déjà découvertes dans la nouvelle A Leaf on the Wind of All Hallows et c'est très émouvant.

J'ai beaucoup aimé ce qu'il arrivait à Ian, des choses pas toujours faciles mais d'autres bien belles et j'aime beaucoup Rachel Hunter l'élue de son coeur qui est pragmatique et pleine d'humour.

On retrouve aussi tous les personnages connus des précédents tomes, les Grey au complet, Lord John, William qui remonte dans mon estime au cours de ce tome, Hal le frère de John, Fergus, Marsali et leurs enfants, Jenny qui allège souvent l'atmosphère avec ses déclarations péremptoires et amusantes et bien d'autres dont je veux pas trop vous parler.

Ce qui est amusant aussi c'est de voir la rencontre entre Benedict Arnold, commandant militaire de Philadelphie et future traitre à la nation américaine et Peggy Shippen qui deviendra sa femme et dont on a suivi les aventures dans la série Turn : Washington Spies.

Le style de l'auteur est toujours très agréable à lire en VO. Comme le tome précédent, on n'a pas seulement les points de vue de Claire, Jamie, Roger ou Brianna mais aussi de Ian, John Grey et William. Les chapitres sont relativement courts ce qui donne du rythme à l'ensemble. Moi qui lit lentement depuis quelques mois, j'ai mis 27 jours pour lire les 1300 pages, ce qui est rapide pour moi :)

En conclusion, voilà un tome qui m'a emballée même si ça n'a pas été tout à fait un coup de coeur en grande partie à cause de certaines longueurs lors de moments historiques comme la bataille de Monmouth ou encore certains passages avec William pas vraiment intéressants. Mais tout le reste est passionnant à suivre, notamment ce qu'il arrive à Roger et Brianna et dont je me suis surprise à attendre impatiemment les parties qui les concernaient. Alors si vous voulez savoir comment se passent les retrouvailles entre Claire et Jamie, comment ce dernier va prendre la nouvelle de son remariage avec John Grey, si Roger et Brianna vont se retrouver et si, après maintes péripéties et quelques drames, les Fraser pourront retrouver un peu de sérénité et surtout retourne à Fraser's Ridge, lisez-le. Quant à moi il me tarde bien sûr que le tome 9 sorte. L'an prochain, j'espère !

Note :



Le roman fait partie du Challenge ABC 2018 de Nanet
  18/26

et du Challenge Read in English 2017 - 2018 que j'organise 
18

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.