30 mars 2021

Dawnshard, Les Archives de Roshar tome 3.5 de Brandon Sanderson

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Rysn, la jeune femme devenue paraplégique à la suite d'une chute sur une des îles Reshi et devenue marchande navale depuis, doit emmener son familier, Chiri-Chiri, sur l'île d'Akinah faisant partie de l'archipel d'Aimia, archipel entouré de mystères depuis l'empoisonnement de l'équipage du First Dreams à l'approche de ses côtes. Financée par la reine Navani Kholin qui lui impose la présence de Radieux comme Lopen, Rysn peut enfin partir en direction de l'Archipel, non sans trouver embûches et dangers sur sa route...

 
Mon avis :
Juste avant de sortir Rythm of War, le très attendu tome 4 des Archives de Roshar, en novembre, Brandon Sanderson nous a gâtés avec cette novella sortie une dizaine de jours auparavant. Une novella portant, comme Dansecorde entre les tomes 2 et 3, sur un personnage mineur de la série principale. Auparavant, il s'agissait de Lyft, ici il s'agit de Rysn dans une novella que j'ai beaucoup aimée.

Rysn était donc un personnage mineur de la saga, une jeune femme que l'on avait découvert lors d'un interlude dans le tome 2, Words of Radiance puis dans un autre interlude puis dans l'histoire principale dans Oathbringer. C'est un personnage que j'avais beaucoup aimé et qui m'avait marquée. C'est donc avec grand plaisir que je l'ai retrouvée ici.

Pour la resituer, c'est donc une jeune femme qui était partie avec son mentor dans les îles Reshi, îles composées en fait de carapaces de grandes créatures, appelées Tai-Na, pour faire du commerce. Comme son mentor était malade, Rysn, pour conclure un deal et montrer sa hardiesse, avait voulu s'adresser directement au Dieu de l'île, Relu-na et était tombée de la hauteur de l'île. Elle avait survécu, grâce à Relu-na mais était paralysée des jambes et, pour saluer sa bravoure, les Reshi lui avait fait don d'une petite créature vivante, un Larkin, espèce supposée éteinte et qu'elle nomma Chiri-Chiri... Dans Oathbringer, on avait retrouvé Rysn, en chaise roulante et s'occupant des réserves de gemmes de Thaylen et qui avait été présente lors de la grande bataille de Thaylen.

Dans Dawnshard, on la retrouve devenue marchande depuis que son mentor Vstim lui a fait don du Wandersail. Chiri-Chiri dépérit et l'un des Reshi vu dans le premier interlude sur Rysn, Talik, lui dit d'aller sur Akinah pour espérer guérir la petite créature. De son côté, la reine Navani Kholi cherche un bateau pour envoyer des personnes sur cette île, depuis qu'un autre bateau est revenu sans son équipage. L'histoire du First Dreams avait aussi été racontée dans un Interlude d'Oathbringer. Bref, les intérêts des deux parties coïncidant, voilà Rysn, Chiri-Chiri, Nikli le porteur de Rysn, Lopen et Huio, ancien membres du pont 4, comme Kaladin et devenus Radiants, Rushu, une ardente faisant partie de la suite de Navani à Urithiru et dont j'avais un peu oublié l'existence et tout un équipage, dont une Capitaine pas très contente de voir Rysn avoir les pleins pouvoirs, partis pour une aventure dont ils ne sont pas sûrs de revenir vivants.

Car l'archipel Aimia dont fait partie l'île d'Akinah est plein de mystères, ça on le savait depuis que l'équipage du First Dreams était mort empoisonné et entouré d'une tempête qui rend l'abordage de l'endroit plus que compliqué. La quête des uns et des autres n'en est que plus intéressante.

La première partie, portant sur le voyage en bateau, est sympa à lire, avec son petit côté roman d'aventures mais un peu longuet. Mais quand ils arrivent enfin sur l'île d'Akinah, tout s'emballe et les révélations, les chausse-trapes, les retournements de situation pleuvent en veux-tu en voilà et je ne sais pas quel impact cela aura sur la suite des archives de Roshar mais, au niveau général du Cosmère, c'est une pierre de plus qui est apportée à l'immense édifice du monde qu'a créé l'auteur. Et quand je dis immense, c'est tellement tentaculaire qu'on est un peu perdu par toutes les implications, même si c'est bien expliqué. Mais heureusement, j'ai toujours ce site bourré d'infos à portée de mains pour avoir les détails que je louperais, le Coppermind Wiki. Je ne veux pas trop en dire maintenant car ce serait dommage pour ceux qui voudront lire la novella (en espérant qu'elle soit traduite en français pour ceux qui ne lisent pas en anglais) et découvrir de quoi il retourne. Mais il y a du merveilleux dans ce qu'il se passe.

J'ai déjà dit que j'aimais beaucoup Rysn. Alors que pourtant c'était un personnage secondaire, voire tertiaire, des Archives de Roshar. Mais vu ce qu'il lui arrive, j'espère qu'on la reverra dans le tome 4 et qu'elle aura un rôle plus prépondérant. Si c'est le cas et que l'auteur n'explique par pourquoi, les lecteurs français risquent d'être un peu perdus. C'était déjà le cas avec ceux n'ayant pas lu Dansecorde et qui se retrouvait avec des personnages ayant complètement changé, comme Nale et surtout Szeth-son-son-Navallo. Bon, de toute façon, pas la peine que j'en dise davantage, je verrai bien en lisant le tome 4 dans quelques mois.

Lopen, l'ancien du pont 4 et Radieux, amène légèreté et humour, même s'il me fatigue souvent avec sa gouaille et son égocentrisme. Huio, lui, est plus réservé.

J'ai beaucoup aimé Nikli, personnage très intéressant et Rushu l'ardente.

Le style de l'auteur est toujours aussi agréable à lire en anglais. Ses descriptions sont somptueuses et celles d'Akinah n'échappent pas à la règle. J'aimerais voir ses mots mis en images pour avoir le rendu visuel de ce qu'il raconte car c'est très beau et fantastique (au vrai sens du mot, pas fantastique génial :))

En conclusion, Dawnshard est une très bonne novella qui commence gentiment pour devenir de plus en plus passionnante dans ses descriptions et ses révélations et qui va mener Rysn sur un nouveau chemin dont il me tarde de voir la suite, en espérant que ce sera dans le tome 4. Comme pour le moment la nouvelle n'est malheureusement pas traduite, une partie du lectorat ne pourra pas la lire et c'est vraiment dommage car elle est essentielle au Cosmere. Et si vous lisez en anglais, je vous recommande donc fortement de la lire avant d'entamer le tome 4. Pour ma part, cette lecture de Rythm of War sera pour dans quelques mois, en été je pense, car là il ne s'agira plus d'une novella de 200 pages mais d'un gros pavé de plus de 1000. Il me faudra du temps devant moi...

Note :




Cette novella compte pour 1/2 lecture
pour le Challenge Read in English que j'organise
6,5

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à laisser un commentaire, cela fait toujours plaisir :)