0

A Trail Through Time + Christmas Present, Les chroniques de St Mary's tomes 4 et 4.5 de Jodi Taylor

Posté par Frankie le 27 juin 2019 à 12:18 - Catégorie : , , , , , ,
Attention Spoilers sur le tome 3 dans ma chronique, lisez à vos risques et périls !
Résumé :
À peine Max et Leon se sont retrouvés par delà l'espace-temps, qu'ils n'ont même pas le temps de se détendre et ils doivent fuir la Police du Temps qui est après eux. Commence alors une course poursuite à différentes époques, du Londres du 17e siècle et sa Tamise gelée par les glaces de l'hiver, à Pompéi alors que le Vésuve va exploser, en passant par les rives du Nil pendant le règne d'Akhenaton. Mais c'est au sein même de St Mary que les historiens du temps vont devoir se battre pour préserver leurs valeurs et empêcher une mainmise radicale sur leur façon de vivre.


Mon avis :
Ayant beaucoup aimé le tome précédent et ayant décidé que cette série serait ma lecture au long cours cette année, je n'ai pas tardé à lire ce tome 4, d'autant plus que la fin du précédent nous donnait envie de nous jeter sur la suite. Et je l'ai trouvé encore palpitant à lire, avec de nouvelles aventures et ce qu'on pourrait considérer comme un reboot.

En fin de tome 3, Max, à l'article de la mort, était transférée dans un monde parallèle par Cléo/Mrs Patridge, monde dans lequel Leon Farrell était bien vivant mais sa propre version était décédée.Tous deux, surpris, étaient prêts à donner une seconde chance à leurs vies, quand Leon avait reçu un appel du boss, Dr Bairstow, leur disant de s'enfuir.

A Trail Through Time est donc la suite directe de cet avertissement puisque Leon et Max sont pourchassés par une mystérieuse Police du Temps qui n'existait pas dans le monde de Max. La police du Temps, c'est un peu le Time Bureau de Legends of Tomorrow ou Timecop, le film avec JCVD ou encore ceux qu'on trouve dans les Thursday Next, bref, une organisation chargée de faire régner l'ordre sur la timeline et de se débarrasser de ceux qui viennent la perturber ou qui ne sont pas à leur place/temps.

Cela donne donc une première partie qui va à toute allure puisque nos deux tourtereaux doivent se cacher et c'est donc à différentes époques qu'ils vont le faire. J'ai juste trouvé dommage qu'on ne s'attarde pas sur certaines périodes comme celle d'Akhenaton, le "pharaon hérétique",  car j'adore cette figure de l'Antiquité mais c'était bien d'y passer.

Puis l'histoire se focalise ensuite sur la survie de St Mary's et la défense de ce qui semble être le dernier rempart contre l'autoritarisme de la Police du Temps. Cela donne de belles scènes, assez intenses, parfois tristes, parfois non et le livre se termine sur nos héros exsangues mais optimistes.

Ce tome 4 est aussi l'occasion de redéfinir les relations entre Max et les gens qu'elle connaît, son amoureux, ses collègues, ses amis, ses ennemis, qui sont les mêmes physiquement mais sont aussi des personnes différentes de celles de son monde. Et j'ai trouvé très bien comment chacun est circonspect vis à vis d'elle mais finalement l'adopte aussi comme l'une des leurs. Et j'ai aussi aimé comment quel que soit le monde, elle a raison sur la malignité d'une personne (que je nommerai pas).

Max est toujours notre Max bien sûr mais c'était intéressant de découvrir comment son double était, pas forcément aussi droit qu'elle et du coup, c'est difficile pour elle de prendre sa place.

J'ai beaucoup aimé le Leon de cet univers. Il me semble plus souriant et chaleureux que l'autre. J'aimais déjà le premier Leon mais je dois dire que j'ai préféré celui-là. Pour ce qui est de la romance avec sa chère Max, évidemment rien n'est fait pour leur faciliter les choses, à commencer par le fait qu'ils sont deux personnes différentes et surtout l'histoire parvient à les éloigner l'un de l'autre par delà l'espace et le temps pour notre plus grande frustration. Mais je vous rassure, ça avance quand même ! ^^

C'est sympa de retrouver tous les autres personnages qu'on a aimés, Peterson (et j'adore toujours sa relation avec Max, même si évidemment elle est moins complice), Markham, Guthrie et j'en passe, eux aussi si semblables par certains côtés mais aussi différents. Et il y a de nouveaux personnages dont un militaire (si je me souviens bien, j'ai lu le livre, il y a plus d'un mois) pas sympa du tout.

Le style de l'auteur est toujours agréable à lire, avec son humour qui pointe souvent son nez, même s'il y a encore des passages tendus voire dramatiques et même des situations mortelles.

En conclusion, A Trail Through Time est un très bon 4e tome, qui rebat les cartes pour Max et la plonge dans des périls encore plus grands que dans son monde, notamment à cause de cette fichue Police du Temps qui a tendance à vouloir instaurer un régime autoritariste au sein de St Mary. Le côté voyage dans le temps est bien présent, mais je regrette qu'on ne fasse que des courts séjours dans chaque époque, qui servent plus de prétexte à mettre nos personnages en danger (notamment pendant la Grande Peste en Angleterre...), qu'autre chose. J'ai beaucoup aimé la façon dont étaient gérées les nouvelles relations de Max avec le reste de ses amis et collègues. Alors si vous aussi voulez savoir comment Max va s'adapter à cette nouvelle vie/situation, si elle et ses amis de St Mary vont réussir à contrer la mainmise de la Police du Temps et ce qui va en ressortir de cet affrontement sans merci, lisez-le. Quant à moi, il me tarde de lire le tome 5 !

Note :



********************************************

Résumé :
C'est Noël à St Mary et voilà 10 ans qu'Elsbeth Grey et son partenaire ont été capturés par Clive Ronan, l'ennemi juré de St Mary et laissés pour mort dans l'Angleterre en 60 avant J.C. Guthrie, le petit ami d'Elsbeth ne s'est jamais remis de cette disparition et Cleo, la muse de l'Histoire, craint qu'il n'attente à sa vie. Elle charge donc Max d'aller essayer de sauver les deux Historiens. Cette dernière s'embarque donc avec Peterson et Makham dans une aventure épique où ils vont rencontrer non seulement Boadicée, la reine Iceni qui pris les armes contre les Romains à l'époque.


Mon avis :
Après avoir lu le tome 4, j'ai vite dévoré cette courte nouvelle d'une trentaine de pages qui voient nos Historiens vivre des aventures palpitantes où ils vont rencontrer une reine de l'antiquité et être sauvés par un cochon géant :)

Quand j'ai lu cette nouvelle, je me suis demandée où elle se situait par rapport aux romans. Car dans le premier monde de Max, il est juste évoqué qu'Elsbeth était la petite amie de Guthrie et qu'elle a été tuée par Ronan puis dans le tome 4 et l'autre monde, on n'en parle pas. Donc je suppose que lorsque j'ai lu les tomes 3 et 4, les événements de Christmas Present n'avaient pas encore eu lieu ou alors ils ont eu lieu avant que Max soit transférée dans son nouveau monde (car elle a l'air bien plus amie avec Peterson et Markham dans cette nouvelle qu'elle l'est dans le tome 4) et cela n'aura pas de conséquence sur la suite. Ou alors ils se passent dans ce nouveau monde :) Bref, j'ai hâte de voir quand même si ce sera évoqué dans le tome 5 :) Je vous dirai cela.

En France, nous ne connaissons pas très bien l'histoire anglaise de cette époque et sans doute pas du tout Boadicée (Boudicca en anglais). J'avoue que le nom me disait quelque chose mais sans plus. Mais pour les Anglais, ça doit équivaloir peut-être à Vercingétorix. En tout cas, j'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur cette période. C'est très intéressant.

Et au-delà de l'aspect historique, c'est une nouvelle riche en action et en émotions, avec des moments drôles, notamment le passage avec le cochon qui va sauver nos amis d'une situation périlleuse.

En conclusion, voilà une nouvelle qui, outre son aspect historique intéressant, est presque indispensable à lire, puisqu'elle pourrait avoir des répercussions sur les prochains tomes. Enfin j'espère, hein, que ce ne sera pas une histoire dont on ne reparlera pas. Car quand la Muse de l'Histoire vous demande d'aller sauver quelqu'un censé être mort il y a des millénaires, c'est quand même un truc important ! :)

Note :



Ces deux ouvrages font partie
du Challenge Read in English 2018-2019 
que j'organise
14,5

2

Sans l'ombre d'un témoin, Les enquêtes de Linley/Havers tome 12 d'Elizabeth George

Posté par Frankie le 17 juin 2019 à 09:48 - Catégorie : , , , ,
Titre original :With No One as Witness

Résumé :
Lorsqu'un jeune ado est retrouvé mort, les services de Scotland Yard n'hésitent pas à faire le rapprochement avec d'autres meurtres de jeunes laissés-pour-compte, survenus les mois précédents. Mais eux étaient métis alors que la nouvelle victime est blanche. C'est Linley, promu commissaire intérimaire en l'absence de son supérieur, qui enquête en compagnie d'Havers qui a été rétrogradée au rang de constable et de Nkata promu sergent, et qui doit satisfaire l'impatience grandissante d'Hillier, l'adjoint au préfet de police...


Mon avis :
Si vous n'avez jamais entendu parler de Linley et Havers sur mon blog, c'est tout à fait normal. Voilà une série que j'ai découverte en 1992, grâce à un copain qui m'avait passé l'un des premiers tomes et j'avais beaucoup apprécié si bien qu'ensuite, j'ai décidé de tous les lire dans l'ordre, puis d'acheter et lire mon Elizabeth George annuel, un fois rattrapé les parutions. Jusqu'à il y a 14 ans, quand j'ai pris un tome de retard sur mes lectures et que je me suis fait spoiler Sans l'ombre d'un témoin en lisant la 4e de couverture d'Anatomie d'un crime, le tome suivant. Et j'ai été tellement dégoûtée par ce que j'ai appris que j'ai arrêté de lire cette série jusqu'à il y a quelques semaines. J'ai vu chez Zina, il me semble, une chronique sur le dernier tome sorti et ça m'a donné envie de m'y remettre. Et j'en suis ravie car si ce que j'avais appris m'a encore choquée, l'enquête est très intéressante à lire et c'était super de retrouver les personnages, notamment Linley et Havers.

Sans l'ombre d'un témoin fait pratiquement 600 pages et c'est donc un joli pavé mais à aucun moment je n'ai ressenti d'ennui. Pourtant, ce n'est jamais une saga riche en action et il y a eu des tomes où, autrefois, je m'étais vraiment barbée. Mais, là, j'ai plongé à fond dans l'histoire et l'enquête sans aucun problème.

L'autrice nous raconte son histoire de façon très méthodique, on se croirait presque dans un documentaire, c'est détaillé, on n'est, à aucun moment, dans le sensationnalisme. Mais tout en gardant une certaine intensité et n'excluant pas les drames et les rebondissements, aussi bien dans l'enquête que dans la vie des personnages principaux. Enquête dont les policiers, à commencer par Linley, Havers et Nkata font dérouler chaque fil pour arriver à trouver le coupable.

Et en toile de fond de l'enquête, il y a les tensions sociales, communautaires et ce déjà en 2005.

Ce qui est intéressant dans ce roman et dans la saga en général, c'est bien sûr tout ce qui touche aux personnages principaux. On continue à vivre avec eux, à les suivre pas à pas.

En commençant par Thomas Linley, promu commissaire et pris entre plusieurs feux. J'aime beaucoup ce personnage qui jamais ne fait sentir qu'il est un lord, qui est un homme toujours bienveillant envers les gens (à condition de ne pas trop l'énerver) et en particulier envers Havers qui pourtant lui donne du fil à retordre avec son caractère de cochon et son je-m'en-foutisme ! :)

Je dois dire que Barbara Havers est compliquée à apprécier :) Je l'aime autant qu'elle m'agace ! Je me rappelais son côté chiant mais j'avais un peu oublié combien c'est une enquêtrice hors pair qui sait toujours déceler le petit truc qui met sur la piste du tueur. Et ici, son instinct est payant. Après, évidemment, son attitude lui joue des tours avec ses supérieurs et les gens qui la côtoient et heureusement que Linley fait un peu le tampon. J'avais complètement oublié qu'elle avait été rétrogradée et n'était plus sergent au début du tome mais ça ne m'étonne pas :)

Nkata est le 3e personnage principal de ce tome. J'avoue que je l'avais un peu oublié celui-là et pourtant il est important dans ce département de New Scotland Yard car lui aussi est un bon enquêteur. Je ne me rappelais plus cette histoire avec Jasmine et son fils, des gens qu'il connaît mais ce m'est revenu au fil de ma lecture.

D'autres personnages sont importants ou présents dans ce tome, à commencer par Helen, l'épouse enceinte de Linley. Je l'ai toujours beaucoup aimée car c'était une béquille sur laquelle pouvait s'appuyer Linley. On retrouve aussi St James et Deborah, ces amis dont l'histoire est entremêlée à celle des Linley... Et puis il y a Hillier, le préfet adjoint et homme politique jusqu'à la moelle, n'hésitant pas à mettre en danger certaines personnes si ça peut servir ses intérêts et celle de l'enquête. J'ai vraiment détesté ce bonhomme et eut envie de l'étriper plus d'une fois.

Le style de l'autrice ou plutôt la traduction est très agréable à lire. C'est bien écrit, c'est détaillé, méthodique, je l'ai dit mais jamais ennuyeux. On suit les points de vue des personnages principaux, Linley, Havers et Nkata mais aussi du tueur et d'autres personnes secondaires. Ce qui fait qu'on a une vue d'ensemble sur l'enquête et ce qui l'entoure. Mais Elizabeth George en garde quand même sous le coude pour qu'on soit surpris également.

En conclusion, je suis vraiment ravie de m'être remise à cette série de romans policiers que j'avais délaissée pendant 14 ou 15 ans. L'enquête est intéressante à suivre, notamment pour ses motifs et ses conséquences et parallèlement c'est aussi intéressant de se replonger dans la vie des protagonistes principaux. Et puis il y a cet événement dramatique, qui aurait été surprenant si je n'avais pas été spoilée et qui m'a longtemps fâchée avec la série et m'a remise en colère quand je l'ai vécu durant ma lecture. Mais pourquoiiii ??? Bon, pour savoir de quoi je parle, il faudra bien sûr lire le roman et vous en profiterez aussi pour découvrir qui est le coupable des meurtres de ces jeunes ados en difficulté. Quant à moi, je ne vais pas attendre 15 ans pour lire le tome 14 car j'ai très envie de savoir la suite !

Note :



Le roman fait partie du Challenge Polars et Thrillers de Sharon
9

du Challenge de Licorne
T/P : 7/9
Total 14/18
Point bonus pour le livre : 1

et du Challenge des pavés de Gribouille
4
livre grand format de + de 500 pages : 6 points

4

C'est lundi ! Que lisez-vous ? (314)

Posté par Frankie le 3 juin 2019 à 08:09 - Catégorie : ,

Coucou ! Voilà trois semaines que je n'avais pas fait de C'est lundi, n'ayant rien de nouveau à vous proposer et je risque encore de faire mes C'est lundi sporadiquement durant les prochaines semaines, suivant le temps que je prendrai pour mes lectures et mon retour en France, pour les mois d'été, qui approche. En tout état de cause, je vous retrouve aujourd'hui pour un nouveau point lectures dans ce rendez-vous créé par Mallou puis géré par Galleane et, maintenant repris par Camille de I Believe in Pixie Dust.

- Ces trois dernières semaines, j'ai fini A Darker State, le tome 3 de Karin Müller de David Young et j'ai lu Exile, Keeper of the Lost Cities tome 2 (Exil, Gardiens des cités perdues 2) de Shannon Messenger. Les deux romans étaient très bien à lire. Et j'ai commencé Complots et Cabales, le tome 12 de Fortune de France de Robert Merle.


- Aujourd'hui, je lis donc Complots et Cabales. Fortune de France est une saga historique que j'ai adoré lire il y a 20 ans, surtout les 6 premiers tomes qui portaient sur Pierre de Siorac, un jeune médecin noble et espion à ses heures, au XVIe siècle. Les suivants étaient narrés par son fils, Pierre-Emmanuel et j'avais un peu moins accroché car on avait un peu perdu l'esprit cape et d'épée des premiers tomes pour se tourner vers l'histoire politique plus sérieuse. Du coup, à un moment je me suis lassée et je n'ai jamais lu les 2 derniers tomes. Pour le challenge Un genre par mois de juin (il faut lire de l'historique), je me suis dit que c'était une bonne idée de reprendre. Et je dois dire que je suis ravie de retrouver cette saga, même s'il faut que je me refamiliarise avec le style (qui s'apparente au français ancien). Je ne suis plus habituée à lire ce genre d'ouvrage :D J'ai lu 63 pages en deux jours, autant dire qu'il va me falloir un petit moment pour avancer !


- Cette semaine, je vais donc lire ce roman et ensuite je lirai The Obelisk Gate, le tome 2 de The Broken Earth (La porte de cristal, Les livres de la terre fracturée 2) de N.K. Jemisin.


Bonne semaine !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.