1

Sans l'ombre d'un témoin, Les enquêtes de Linley/Havers tome 12 d'Elizabeth George

Posté par Frankie le 17 juin 2019 à 09:48 - Catégorie : , , , ,
Titre original :With No One as Witness

Résumé :
Lorsqu'un jeune ado est retrouvé mort, les services de Scotland Yard n'hésitent pas à faire le rapprochement avec d'autres meurtres de jeunes laissés-pour-compte, survenus les mois précédents. Mais eux étaient métis alors que la nouvelle victime est blanche. C'est Linley, promu commissaire intérimaire en l'absence de son supérieur, qui enquête en compagnie d'Havers qui a été rétrogradée au rang de constable et de Nkata promu sergent, et qui doit satisfaire l'impatience grandissante d'Hillier, l'adjoint au préfet de police...


Mon avis :
Si vous n'avez jamais entendu parler de Linley et Havers sur mon blog, c'est tout à fait normal. Voilà une série que j'ai découverte en 1992, grâce à un copain qui m'avait passé l'un des premiers tomes et j'avais beaucoup apprécié si bien qu'ensuite, j'ai décidé de tous les lire dans l'ordre, puis d'acheter et lire mon Elizabeth George annuel, un fois rattrapé les parutions. Jusqu'à il y a 14 ans, quand j'ai pris un tome de retard sur mes lectures et que je me suis fait spoiler Sans l'ombre d'un témoin en lisant la 4e de couverture d'Anatomie d'un crime, le tome suivant. Et j'ai été tellement dégoûtée par ce que j'ai appris que j'ai arrêté de lire cette série jusqu'à il y a quelques semaines. J'ai vu chez Zina, il me semble, une chronique sur le dernier tome sorti et ça m'a donné envie de m'y remettre. Et j'en suis ravie car si ce que j'avais appris m'a encore choquée, l'enquête est très intéressante à lire et c'était super de retrouver les personnages, notamment Linley et Havers.

Sans l'ombre d'un témoin fait pratiquement 600 pages et c'est donc un joli pavé mais à aucun moment je n'ai ressenti d'ennui. Pourtant, ce n'est jamais une saga riche en action et il y a eu des tomes où, autrefois, je m'étais vraiment barbée. Mais, là, j'ai plongé à fond dans l'histoire et l'enquête sans aucun problème.

L'autrice nous raconte son histoire de façon très méthodique, on se croirait presque dans un documentaire, c'est détaillé, on n'est, à aucun moment, dans le sensationnalisme. Mais tout en gardant une certaine intensité et n'excluant pas les drames et les rebondissements, aussi bien dans l'enquête que dans la vie des personnages principaux. Enquête dont les policiers, à commencer par Linley, Havers et Nkata font dérouler chaque fil pour arriver à trouver le coupable.

Et en toile de fond de l'enquête, il y a les tensions sociales, communautaires et ce déjà en 2005.

Ce qui est intéressant dans ce roman et dans la saga en général, c'est bien sûr tout ce qui touche aux personnages principaux. On continue à vivre avec eux, à les suivre pas à pas.

En commençant par Thomas Linley, promu commissaire et pris entre plusieurs feux. J'aime beaucoup ce personnage qui jamais ne fait sentir qu'il est un lord, qui est un homme toujours bienveillant envers les gens (à condition de ne pas trop l'énerver) et en particulier envers Havers qui pourtant lui donne du fil à retordre avec son caractère de cochon et son je-m'en-foutisme ! :)

Je dois dire que Barbara Havers est compliquée à apprécier :) Je l'aime autant qu'elle m'agace ! Je me rappelais son côté chiant mais j'avais un peu oublié combien c'est une enquêtrice hors pair qui sait toujours déceler le petit truc qui met sur la piste du tueur. Et ici, son instinct est payant. Après, évidemment, son attitude lui joue des tours avec ses supérieurs et les gens qui la côtoient et heureusement que Linley fait un peu le tampon. J'avais complètement oublié qu'elle avait été rétrogradée et n'était plus sergent au début du tome mais ça ne m'étonne pas :)

Nkata est le 3e personnage principal de ce tome. J'avoue que je l'avais un peu oublié celui-là et pourtant il est important dans ce département de New Scotland Yard car lui aussi est un bon enquêteur. Je ne me rappelais plus cette histoire avec Jasmine et son fils, des gens qu'il connaît mais ce m'est revenu au fil de ma lecture.

D'autres personnages sont importants ou présents dans ce tome, à commencer par Helen, l'épouse enceinte de Linley. Je l'ai toujours beaucoup aimée car c'était une béquille sur laquelle pouvait s'appuyer Linley. On retrouve aussi St James et Deborah, ces amis dont l'histoire est entremêlée à celle des Linley... Et puis il y a Hillier, le préfet adjoint et homme politique jusqu'à la moelle, n'hésitant pas à mettre en danger certaines personnes si ça peut servir ses intérêts et celle de l'enquête. J'ai vraiment détesté ce bonhomme et eut envie de l'étriper plus d'une fois.

Le style de l'autrice ou plutôt la traduction est très agréable à lire. C'est bien écrit, c'est détaillé, méthodique, je l'ai dit mais jamais ennuyeux. On suit les points de vue des personnages principaux, Linley, Havers et Nkata mais aussi du tueur et d'autres personnes secondaires. Ce qui fait qu'on a une vue d'ensemble sur l'enquête et ce qui l'entoure. Mais Elizabeth George en garde quand même sous le coude pour qu'on soit surpris également.

En conclusion, je suis vraiment ravie de m'être remise à cette série de romans policiers que j'avais délaissée pendant 14 ou 15 ans. L'enquête est intéressante à suivre, notamment pour ses motifs et ses conséquences et parallèlement c'est aussi intéressant de se replonger dans la vie des protagonistes principaux. Et puis il y a cet événement dramatique, qui aurait été surprenant si je n'avais pas été spoilée et qui m'a longtemps fâchée avec la série et m'a remise en colère quand je l'ai vécu durant ma lecture. Mais pourquoiiii ??? Bon, pour savoir de quoi je parle, il faudra bien sûr lire le roman et vous en profiterez aussi pour découvrir qui est le coupable des meurtres de ces jeunes ados en difficulté. Quant à moi, je ne vais pas attendre 15 ans pour lire le tome 14 car j'ai très envie de savoir la suite !

Note :



Le roman fait partie du Challenge Polars et Thrillers de Sharon
9

du Challenge de Licorne
T/P : 7/9
Total 14/18
Point bonus pour le livre : 1

et du Challenge des pavés de Gribouille
4
livre grand format de + de 500 pages : 6 points

1 Comments


Je ne l'ai pas lu celui-là (j'ai un trou au milieu). Je suis contente de t'avoir donné envie de t'y remettre :)
Pour Havers, c'est aussi une des choses que j'aime chez elle, à quel point c'est une bonne enquêtrice, ça fait tellement pendant avec son côté caractériel.
J'aime beaucoup Nkata aussi, il m'a manqué dans le dernier.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.