2

Anne... La maison aux pignons verts, tome 1 de Lucy Maud Montgomery

Titre original : Anne of Green Gables

Résumé :
Les Cuthbert frère et soeur, Marilla et Matthew, souhaitent adopter un jeune garçon afin qu'il les aide à la ferme. Mais c'est une petite fille de 10-11 ans, Anne, qui attend Matthew sur le quai de la gare ce soir-là. Séduit par la gamine et son babillage, Matthew persuade sa soeur de garder la petite qui peu à peu va dégeler le coeur de la vieille fille et devenir le rayon de soleil de la maison aux pignons verts...


Mon avis :
Jusqu'à la diffusion de la série télé (que je n'ai pas encore vue), je n'avais pas entendu parler de cette saga canadienne, qui compte 10 tomes et fait partie des classiques jeunesse à lire. Ou alors je n'avais pas fait attention. En tout cas, je n'avais pas éprouvé le besoin de la découvrir jusqu’alors, bien que que je compte voir la série télé un jour. Lorsque j'ai vu ce tome 1 dans le Big Challenge de cette année, je me suis dit que ce serait l'occasion de faire connaissance avec cette Anne with an E (comme elle se décrit :)) et je dois dire que ça a été une lecture très plaisante et même un peu surprenante si l'on prend en considération l'époque à laquelle elle a été écrite.

Ce roman, c'est un peu la version canadienne de La petite maison (aux pignons verts) dans la prairie :) avec Anne Shirley en guise de Laura Ingalls (même si cette dernière n'est pas adoptée) et qui vont suivre un peu le même parcours professionnel. On est dans une sorte de gentil conte où tout se passe bien et où les problèmes se résolvent plutôt facilement, grâce à une bonne action ou un geste d'affection. Dans Anne... personne n'est jamais vraiment méchant et la vie y est (presque) idyllique. Si l'on excepte la fin, qui j'ai trouvée vraiment dure pour le coup, alors que le reste du roman était plutôt léger. Cela m'a vraiment attristée.

J'ai dit en préambule que ma lecture a été un peu surprenante mais c'est surtout parce qu'écrit en 1908, il décrit des jeunes filles qui étudient, qu'on pousse à étudier davantage et dont le but dans la vie n'est pas que de se marier et avoir des enfants. Bon ce n'est pas le cas de toutes les jeunes filles mais j'ai trouvé cela assez progressiste.

Anne est une gamine vraiment attachante et adorable. Très très bavarde aussi ! Au début, j'étais un peu comme les habitants d'Avonlea, son babillage me donnait le tournis :)  Mais ça fait partie de son charme et de sa personnalité. Tout comme son enthousiasme pour la moindre petite chose de la nature ou de la vie. Cela fait du bien de voir une enfant enjouée par tout, positive et ce malgré une enfance difficile et très peu choyée.J'ai beaucoup aimé sa gentillesse et son attachement envers Marillia et Matthew, son amitié avec Diana, sa meilleure amie, et l'ai trouvée dure envers le jeune Gilbert qui l'avait traitée de poil de carotte.

J'ai beaucoup aimé les Cuthberg, des gens simples et terriens, mais aimants. Certes Marillia est assez bourrue mais on sent son attachement profond pour Anne. Matthew, pourtant très taiseux, est celui qui montre le plus son amour pour la petite fille.

Il y a toute une galerie de personnages présents tout au long du livre, la formidable Mrs Spencer, haute en couleurs, le pasteur et sa femme, les instits, les élèves, tous ces gens qui vont graviter autour d'Anne, l'accompagner pendant plusieurs années et forger la jeune fille qu'elle va devenir.

Car oui, j'ai été assez surprise de voir que ce tome 1 se déroulait sur plusieurs années car je pensais qu'on allait juste voir Anne enfant. Or ce n'est pas le cas et, du coup, je suis assez curieuse de voir de quoi parle la suite, d'autant plus qu'il y a 10 tomes en tout.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur, assez simple à lire en anglais, pas trop vieillot et avec de belles descriptions.

En conclusion, je suis très contente d'avoir découvert cette maison aux pignons verts, ses habitants et surtout cette petite Anne qui a un babillage épuisant mais qui est follement attachante et je suis ravie de l'avoir suivie au gré des saisons, dans la nature ou à l'école et de l'avoir vu s'extasier sur la moindre petite chose et le moindre petit bonheur de la vie. Bien sûr cela n'a pas empêché les drames, petits ou grands mais la fin nous livre une jeune fille forte et aimée et tournée vers l'avenir. Je lirai donc la suite avec intérêt et grand plaisir et j'espère prendre le temps de regarder la série un de ces 4. Et si vous aussi voulez faire connaissance avec Anne avec un E, n'hésitez pas !

Note :



Ce livre a été lu pour Le Challenge Un genre par mois d'Iluze
Novembre : Classique/Théâtre
11/12

du Big Challenge 2019 de Livraddict
2/3

Et du Challenge Jeunesse/Youg Adult 2019-2020 de Mutinelle
1/10

et du Challenge Read in English 2019-2020
que j'organise
2

2 Comments


Pour moi, mes préférés sont les 1-2-3 et le 8! Les 9-10... bof.. et entre deux, ça m'a moins accrochée! Mais c'est une série d'enfance!


Je pense que je lirai au moins les 2 et 3 et après on verra. Merci pour ton commentaire, Karine !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.