2

Le pouvoir des six, Les Loriens tome 2 de Pittacus Lore

Titre original : The Power of Six

Spoilers sur le tome précédent

Résumé :
Après les événements de Paradise en Ohio, John (Numéro 4), Sam et Numéro 6 sont en fuite et recherchés pour terrorisme. En Espagne, une jeune fille aux pouvoirs particuliers entend parler de ce trio pas comme les autres...


Mon avis :
J'avais lu le premier tome il y a déjà plus de trois ans et demi et il m'avait bien plu. Mais j'avoue qu'après je suis passée à autre chose, et notamment les Time Riders dans le genre SF jeunesse, et que j'ai un peu oublié ces Loriens. Grâce au Baby Challenge Science-fiction de cette année, ils se sont rappelés à mon bon souvenir et ce 2e tome m'a beaucoup plu, très sympa et bourré d'action.

Pourchassés par les Mongadorians, John, alias Numéro 4, Sam son meilleur ami et Numéro 6, ainsi que Bernie Kosar le chien très particulier, ont dû fuir Paradise en plein chaos. Recherchés également pour terrorisme par le FBI et leurs têtes mises à prix, les 3 ados doivent user d’ingéniosité pour ne pas se faire repérer. Difficile quand on est dotés de super pouvoirs. Pendant ce temps-là, dans un couvent espagnol où elle avait trouvé refuge avec sa Cêpan il y a plusieurs années, Numéro 7 entend parler du trio et doit également faire face à la menace de leurs ennemis mortels...

Ce tome 2 continue sur la lancée du premier et même si j'avais lu ce dernier il y a un bout de temps, je m'en rappelais assez bien. Je n'ai donc pas eu de problème à me replonger dedans. Le pouvoir des six (en anglais, The Power of Six est un "jeu de mots" entre les 6 Loriens qui restent et le personnage de Numéro 6) est divisé en deux parties mélangées, l'une sur la fuite des héros du premier tome et la 2e sur Numéro 7 que nous apprenons à connaître. Les deux histoires sont prenantes et intéressantes, celle sur John and Co très tournée vers l'action, celle sur Numéro 7 plus calme mais tout aussi bien.

Les auteurs (ils sont deux derrière le pseudonymes de Pittacus Lore) distillent quelques informations et révélations, donnant l'envie d'en savoir plus, mais sans en dire trop car il faut bien en garder pour les tomes suivants :) J'aime beaucoup tout ce qui touche aux Loriens, les Mongadorians me font hyper flipper (et qu'est-ce qu'ils sont nombreux !) et la fin donne bien évidemment envie de se jeter sur la suite et découvrir d'autres numéros et ce qu'il va arriver aux personnages qu'on connaît déjà.

Ce que je pourrais reprocher à ce tome, c'est l'espèce de triangle amoureux qui se dessine, voire quarré amoureux. John est vraiment sot à ce niveau-là et ça m'a un peu agacée. Ça n'amène rien à l'histoire, ça ne fait même pas palpiter.

Cependant, John est un personnage toujours très attachant. Maintenant qu'il n'a plus Henri pour le guider, c'est difficile pour lui de se retrouver seul et de devoir prendre des décisions et de maitriser son héritage et ses pouvoirs. Même s'il a Sam et 6 à ses côtés, ce n'est pas la même chose.

Sam est toujours aussi chou, c'est vraiment un personnage que j'aime beaucoup.

J'ai également beaucoup aimé le personnage de 6 qu'on apprend à mieux connaître ici (et surtout si on a lu la nouvelle la concernant et dont je vous parlerai un peu plus bas) et qui, au contraire de John, a dû se débrouiller pratiquement seule depuis des années.

Marina, la Numéro 7, c'est un peu le contraire de 6, élevée dans le déni de son héritage et de ses pouvoirs par sa Cêpan qui a versé dans la religion, c'est sur le tas et dans le feu de l'action qu'elle va devoir s'affirmer. Je l'ai beaucoup aimée aussi. Tout comme la petite Ella, une petite orpheline du couvent qui réserve bien des surprises :)

Le style des auteurs est très agréable à lire en VO, très facile aussi. La narration est à la première personne du singulier et alternée entre John et Marina. J'aurais juste aimé qu'en début de chaque chapitre il y ait le nom du narrateur mais ça ne pose pas de problème particulier de compréhension non plus.

En conclusion, une 2e tome très prenant, qui m'a beaucoup plu et qui m'a donné envie de lire les suites et les nouvelles de la saga. En tout cas, avec cette série, je pense que j'ai trouvé un palliatif au manque de Time Riders :) Et si vous voulez savoir si John et ses amis vont réussir longtemps à échapper aux Modogarians et au FBI et que va devenir Marina alias Numéro 7, lisez-le.

Note :



Avant de débuter ce tome 2, j'ai lu la nouvelle sur 6, Six's Legacy, qui retrace le parcours de la jeune fille avec sa Cêpane et ce qui lui est arrivée à l'âge de 13 ans. J'ai trouvé que c'était une nouvelle très intéressante car elle permet de vraiment découvrir ce personnage mais peut-être un peu redondante avec The Power of Six, car elle y raconte en gros la même chose. Mais là c'est plus détaillé. En tout cas, je ne regrette absolument pas de l'avoir lue.






Le livre fait partie du Baby Challenge Science-fiction de Livraddict
8/20
(6+2 jokers)
Médaille en chocolat

du Challenge Un genre par mois de Nathalie
Ce mois-ci : Jeunesse/Young Adult
12/12
 
du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle
4/10

et le roman et la nouvelle font tous deux parties
du Challenge Read in English que j'ai repris
http://www.lesescapadesculturellesdefrankie.com/2015/09/challenge-read-in-english-2015-2016.html
7,5

2 Comments


J'avais bien aimé ce tome également, zt pourtant j'ai laissé un peu la série de côté, il faudrait que je m'y remette !


Moi, je vais continuer régulièrement, j'ai hâte de retrouver les personnages et l'histoire. Merci pour ton commentaire, Zina.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.