4

La chanson des enfants perdus, Penelope Green tome 1 de Béatrice Bottet

Posté par Frankie le 14 décembre 2015 à 12:08 - Catégorie : , , , ,
Résumé :
À la mort de son père, journaliste, la jeune Penelope Green se retrouve seule mais à l'abri du besoin, ce qui lui permet de braver les conventions en cette fin du XIXe siècle. Passionnée de journalisme, comme lui, la jeune fille va enquêter sur une affaire qui semblait troubler son père...





Mon avis :
En cette fin d'année 2015, il me restait un livre à lire pour obtenir la médaille en chocola au Baby Challenge Policier de Livraddict. Je n'avais pas envie de me lancer dans un roman policier trop sombre (surtout après Léviatemps), j'ai donc jeté mon dévolu sur ce premier tome de la saga Penelope Green. Et j'ai bien fait car j'ai passé un très bon moment en compagnie de cette jeune fille dynamique, même si le roman, destiné à la jeunesse, comporte une intrigue assez simple à deviner.

Quand son père la laisse orpheline à 17 ans, Penelope Green entend bien suivre ses traces et devenir journaliste. Elle est à l'abri du besoin grâce à lui et, détestant les conventions, n'a pas envie de se marier comme le font les jeunes filles de son âge. Elle se met à enquêter sur une mystérieuse affaire que son père tenait à lui cacher et qui la mène dans les bas-fonds de l'East End avec pour toute protection, Cyprien, un jeune marin français qu'elle a d'office désigné comme son garde du corps.

Avec ce premier tome, l'auteur nous embarque en 1880, à une époque où la place des femmes est à la maison et où les beaux quartiers ne se mélangent pas avec les bas (quartiers) ou alors pour aller s'encanailler. J'ai beaucoup aimé ce contexte et particulièrement l'East End (qui a bien changé et est maintenant devenu le lieu où aller déambuler le dimanche :)) lieu sordide et cour des miracles.

C'est marrant parce que cela m'a énormément fait penser à La cité des enfants perdus, ne serait-ce que par son titre. Et l'ambiance qui s'en dégage. Du coup, je n'ai pas arrêter de penser à Daniel Emilfork pour l'un des personnages (que je ne veux pas nommer pour ne pas spoiler).

Béatrice Bottet parle de thèmes comme l'émancipation de la femme (les suffragettes commencent à faire entendre leur voix) et les conditions dans lesquelles vivent certaines personnages. J'ai trouvé très bien que ce soit abordé dans un roman destiné à la jeunesse, sans détour et parfois avec des scènes cruelles.

Pour ce qui est de l'intrigue, elle est intéressante mais là vraiment destinée aux plus jeunes. On comprend vite de quoi il retourne et j'ai trouvé parfois que Penelope et surtout Cyprien se mettaient sur des pistes un peu comme un cheveu sur la soupe, du style "bon sang mais c'est bien sûr !" sans que rien ne soit vraiment venu corroborer leurs déductions. Mais bon, ce n'est qu'un détail car ça reste très prenant et franchement, j'ai dévoré ce livre car j'avais toujours envie d'en savoir plus.

Penelope et Cyprien sont des personnages toujours à fait sympathiques. Penelope est attachante par sa fraîcheur, sa fougue, sa pugnacité, son mépris des conventions, Cyprien par sa gentillesse, sa naïveté et sa fidélité. Pour en revenir aux conventions, j'ai trouvé que c'était parfois un peu exagéré. Que Penelope vive comme bon l'entende dans cette société londonienne collet montée, très à cheval sur la façon dont on doit se comporter, soit, et encore, je pense qu'en "vrai", ça lui serait difficile de vivre seule dans cette grande maison la nuit, sans au moins une personne, féminine ou masculine, mais en tout cas plus âgée et garantissant sa bonne moralité, mais qu'elle accueille un jeune homme sous son toit, sans chaperon et qu'il reste dormir, même en tout bien tout honneur, hum, ça me paraît pousser le bouchon un peu loin. Je ne pense pas que ça se réglerait en deux cris d'orfraie et haussements de sourcils comme cela se passe avec le très sérieux et fade Wilfrid (qui veut en faire sa femme) et sa harpie de mère, Mrs Hillier.

Le style de l'auteur est assez soutenu et c'est assez remarquable pour un livre jeunesse ou ado. C'est très bien écrit, prenant, et détaillé, j'ai beaucoup aimé ses descriptions.

En conclusion voilà un policier jeunesse que les grands peuvent aussi lire avec intérêt :) bien écrit et très sympa à lire malgré une intrigue un peu facile, tout comme les indices que découvre notre apprenti journaliste et son "garde du corps" Cyprien. Et si vous voulez à votre tour connaître la chanson des enfants perdus (très triste), lisez-le. Quant à moi, je lirai le tome 2, qui se passe à New York) volontiers.
Note :



Ce livre fait partie du Baby Challenge Policier de Livraddict
 
8/20
(5 + 2 jokers)
Médaille en chocolat

du Challenge Thriller et Polar repris cette année par Sharon
6

et du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle
3/10

4 Comments


Je suis bien d'accord, c'est vraiment une série sympathique, que les adultes peuvent prendre plaisir à lire.
Merci pour ta participation au challenge.


Tout à fait. Merci pour ton commentaire, Sharon !


Tiens tiens, celui-là je ne l'avais encore jamais vu passer ! Merci pour cette nouvelle découverte qui semble effectivement bien sympathique :)


Sympathique, elle l'est :) Merci pour ton commentaire, Lup.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.