4

Cloud Atlas de Lana et Andy Wachowski et Tom Tykwer

Posté par Frankie le 23 décembre 2015 à 08:29 - Catégorie : , , , , ,
avec Tom Hanks, Halle Berry, Hugh Grant, Jim Broadbent, Hugo Weaving, Jim Sturgess, Doona Bae, Ben Whishaw, James D'Arcy, Susan Sarandon, Keith David.

Résumé :
À travers l'espace et le temps, le destin entremêlé de plusieurs personnages sur des décennies voire des centaines d'années.




Mon avis :
Je dois avouer que jusqu'à présent, Cloud Atlas n'était pas un film qui m'attirait particulièrement. J'avais entendu dire qu'il était compliqué (il l'est), qu'il n'était pas bon (c'est faux) et dans les Challenges sériebox, je le zappais régulièrement. Pourtant, j'adore le cinéma audacieux et ingénieux des Wachowki, que ce soit Bound, Matrix (le premier) ou V for Vendetta. Et puis cet été, j'ai regardé Sense8, qui fut ma série préférée de ma saison de séries télé, et du coup, ça m'a donné envie de voir ce film. Et franchement, j'ai bien fait car il a été un gros coup de coeur !

Dans les mers du Pacifique en 1849, dans l'Edimbourg de 1936, le San Francisco de 1973, l'Angleterre de 2012, la Corée de 2144, ou le futur apocalyptique de 2321, le destin entremêlé de personnages qui se croisent, se retrouvent, se réincarnent, souffrent, rient, aiment...

Voilà un film très difficile à résumer et à chroniquer. Déjà parce que ce serait peine perdue tant c'est un film puzzle et parce que c'est une expérience qu'il faut vivre. En tout cas, je pense que sans Sense8, je n'aurais pas autant apprécié ce film, car la série (qui n'a rien à voir si ce n'est que des gens sont liés entre eux et qu'il y a une touche de fantastique) m'a bien prédisposée à m'investir dedans, sans aucune arrière-pensée et à le prendre pour ce qu'il est, un merveilleux moment de cinéma, comme Sense8 était un merveilleux moment de série.

Voilà donc un film qui est aussi bien une fable écologique, un film d'aventures, une étude sociologique, un thriller, une film de science-fiction, une comédie, un drame et des histoires d'amour. Tout ça en 2h45 (qui passent comme un charme) et avec des acteurs qui jouent de multiples rôles au cours des époques. Oui, il faut avoir les neurones bien accrochés pour regarder ce film, mais je pense qu'il ne faut pas non plus chercher à tout comprendre, d'autant plus que le film n'est pas linéaire et fait beaucoup d'allers-retours entre les époques, mais juste se laisser porter par les différentes histoires et se dire qu'ensuite il faudra le revoir pour en redécouvrir toutes les subtilités.

Certaines histoires sont plus fortes que d'autres, j'ai adoré l'histoire de Robert Frobisher en 1936, belle à pleurer, ainsi que celle de Sonmi à Séoul en 2144. Mais toutes les autres sont prenantes, à part peut-être celle de Luisa en 1973, un chouya tantinet moins percutante. Mais franchement, toutes sont intéressantes.

J'ai dit plus haut que les acteurs  jouent de multiples personnages au fil des époques et bien malin est celui qui aura su les reconnaître tous. Pour ma part, je dois avouer que je n'en ai pas reconnu la moitié tant ils sont bien grimés ou qu'ils ne font que passer dans certaines scènes. C'est dans le générique de fin, que j'ai constaté que certains (comme Tom Hanks, par exemple) outre les personnages dans lesquels on les reconnaît facilement, avaient interprété tel ou tel personnages. Disons qu'au fil des histoires, Tom Hanks et Halle Berry jouent plutôt des personnages positifs tandis que Hugh Grant (hmm) et Hugo Weaving sont des gens peu recommandables, Weaving étant un peu trop Mr Smith (Matrix) parfois. Mais j'ai particulièrement aimé Ben Whishaw en jeune Robert Frobisher, James D'Arcy dans plusieurs rôles, Jim Broadbent m'a fait rire en Timothy Cavendish et Doona Bae (la Sun de Sense8) est touchante en Sonmi 451 (451 comme Fahrenheit 451). Mais tous les acteurs sont parfaits et convaincants.

Ce sont donc les frères frère et soeur Wachowski qui sont aux manettes de ce film audacieux et intrigant ainsi que Tom Tykwer dont j'avais beaucoup aimé Cours, Lola, Cours. On reconnaît bien la patte des Wachowski mais comme le film est tiré d'un roman (que je compte bien lire), je me demande ce qui vient d'eux et ce qui vient du roman et de son auteur. En tout cas, même si on aime pas ce film, on ne peut que louer son originalité alors que la tendance est aux films prémâchés et aux suites déclinées à l'envi.

En conclusion, voilà un film très original qui a été un coup de coeur et qui fera partie de mes favoris cette année car il surprend, émeut, amuse et fait cogiter. Et si voulez, à votre tour, découvrir ces histoires multiples et le destin de ses personnages par-delà l'espace et le temps, regardez-le.

Note :



Vu en version originale sous-titrée

Ce film fait partie du Ciné Challenge de Seriebox
8/13

du Mini Challenge Science-fiction de Seriebox
4/6
45/50

Et du Challenge Le film de la semaine 2015 de Benji
41/53

4 Comments


J'ai beaucoup aimé ce film. Toutes ces vies entrelacées... Et le générique de fin m'a aussi beaucoup surprise. Impossible de tous les reconnaître !


J'avais aussi trouvé ce film original mais je me suis dit qu'une partie de l'histoire avait du m'échapper! Mais je lirais bien le livre pour voir les différences avec l'adaptation cinématographique :)


Mr K avait été le voir tout seul au cinéma parce que comme toi je n'étais pas vraiment attirée par ce film. Il en est revenu complètement retourné et ne tarissait pas d'éloge dessus. Quand il est sorti en DVD, on s'est fait un visionnage à la maison et effectivement moi aussi j'ai beaucoup aimé.
Un film exigeant oui, il faut réfléchir certes, mais quel plaisir et une bonne maîtrise de la part du réalisateur et des acteurs.


@Iluze, oui j'ai été très surprise aussi à la fin de voir que les acteurs avaient joué autant de rôles.

@Latetedansleslivres, il faut que je lise le livre aussi :)

@Nelfe, tout à fait. Et j'adore ce genre de films.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.