0

This is England de Shane Meadows

Posté par Frankie le 31 décembre 2014 à 13:56 - Catégorie : , , ,
avec Thomas Turgoose, Stephen Graham

Résumé :
1983, le jeune Shaun, 12 ans, garçon solitaire et en butte aux moqueries de ses copains de classe, fait connaissance avec un groupe de skinheads locaux. Pour lui, c'est une changement de vie radical. Tout se passe bien jusqu'à ce que débarque Combo un homme plus âgé qui sort de prison et qui entend mener la bande dans une direction plus extrémiste...



Mon avis :
Vous savez (ou pas si vous ne suivez pas mes chroniques cinéma) que j'adore les films sociaux anglais, que ce soit dans la comédie ou le drame. J'étais complètement passée à côté de This is England à sa sortie en 2007 et c'est parce qu'il était dans un mini challenge Seriebox que j'ai appris son existence. Je suis très contente de l'avoir vue mais je l'ai trouvé moins enthousiasmant que je ne le pensais.

1983, Madame Thatcher gouverne l'Angleterre d'une main de fer et la guerre des Malouines est à son apogée. Le jeune Shaun, 12 ans, vient d'y perdre son père et traine sa solitude dans les rues de sa petite ville natale sur la côte du Nord de l'Angleterre. Mal habillé, il se fait moquer par certains élèves de son école. Un jour, il rencontre Woody et sa bande de Skinheads qui le prennent sous leur aile. Shaun découvre l'amitié, les premiers émois amoureux, les balades et le style vestimentaire propre aux Skinheads. Mais Combo, un ancien membre plus âgé qui vient de sortir de prison, entend faire prendre à la bande une direction moins pacifique et plus politique et Shaun se retrouve pris dans un engrenage de violence...

Ce film est intéressant par bien des côtés. On a une image assez négative des skinheads qu'on imagine volontiers violents, racistes et donc faisant partie de la mouvance d'extrême droite. Même si cela est vrai et le film le montre très bien, on constate aussi qu'à l'origine certains Skinheads étaient juste des jeunes voulant s'habiller comme ils voulaient et s'amuser tranquillement dans une Angleterre dirigée par la Dame de Fer, Maggie Thatcher. Mais la récupération politique des partis néonazis est passée par là, faussant la donne... C'est donc intéressant de suivre cette évolution au travers des yeux du jeune Shaun, pris entre deux feux. Cela m'a parfois fait penser à American History X (que j'avais beaucoup aimé), l'histoire de ce jeune homme embrigadé dans un parti néonazi et en étant sorti voulait empêcher son jeune frère d'y plonger.

Mais si j'ai trouvé le film intéressant, il lui manque un petit quelque chose quand même. Il y a des scènes chocs et cruelles, la tension sociale créée par la guerre des Malouines est présente, les années 80 très bien rendues mais il y a comme un côté documentaire qui fait qu'on s'ennuie parfois un tout petit peu et qu'on ne se sent pas investi vraiment dans l'histoire. J'aime qu'un film de ce genre me fasse vibrer, m'émeuve et me choque et là ce ne fut pas vraiment le cas. Mais cependant, mon impression générale reste très positive malgré ces réserves.

J'ai beaucoup aimé le jeune Shaun. L'acteur qui le joue est vraiment très bon, on croit à son personnage. Et c'est marrant parce qu'il a 12 ans mais on lui en donnerait parfois 8 ! En tout cas, son personnage est assez classique du genre, papa absent (car mort), difficulté d'intégration à son école, on comprend qu'il se tourne vers cette bande plus âgée qui l'accueille pratiquement à bras ouvert. Si le film a les skinheads en toile de fond, il porte aussi surtout sur son parcours initiatique et l'apprentissage de la vie. À la fin du film, il ne sera plus un petit garçon, pas tout à fait un adolescent...

J'ai beaucoup aimé Woody, le jeune skinhead pacifique, en revanche je n'ai pas du tout aimé le personnage de Combo. Difficile d'aimer ce type qui souffle le chaud et le froid, qui devient violent quand il a bu et qui engage ses amis sur la voie de l'extrémisme. Les acteurs qui jouent ces personnages ne sont pas connus (enfin je ne les connais pas) tout comme le reste du casting ce qui donne une certaine authenticité à leur jeu. Ah si, il y a Michael Socha (Being Human, Once Upon a time et OUAT in Wonderland) que j'adore et dont c'était le premier film. Mais il joue un tout petit petit rôle, on doit le voir à peu près 10 secondes (il joue la brute qui s'en prend à Shaun à l'école).

Le réalisateur, Shane Meadows s'est inspiré de sa propre expérience, ayant fait partie d'une bande de skinheads pacifiques et voulant donc montrer ce côté-là, bien souvent oublié. Son film est très sincère, on ne peut le nier, authentique aussi, je l'ai dit et il y a bien sûr une bande son des années 80 d'enfer ! :)

En conclusion, un bon film, une histoire intéressante et parfois dure, un contexte social intéressant et un jeune garçon faisant l'apprentissage de la vie. Mais il manque un tout petit quelque chose pour être vraiment passionnant. En tout cas, si vous voulez découvrir les bons et mauvais côtés des skinheads et suivre Shaun, regardez-le. Après avoir vu le film, j'ai appris qu'il y avait eu deux mini-séries de trois épisodes qui lui faisaient suite, une qui s'appelle This is England 86 et l'autre This is England 88 et je les regarderai car j'ai envie de savoir ce que sont devenus les personnages.

Note :



Vu en version originale sous-titrée

Le film fait partie du Mini Challenge Drame de Seriebox
5/10

29/50

et du Film de la semaine de Benji
41/52

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.