10

Outlander, tome 1 de Diana Gabaldon

Résumé :
En 1945, Claire Randall, jeune femme de 27 ans, se retrouve, lors d'un voyage en Écosse avec son mari, propulsée en 1743 où elle tombe nez à nez avec l'ignoble ancêtre de son époux. Elle est sauvée par des Highlanders farouches dont le beau Jamie...






Mon avis :
Si je vous avais parlé d'Outlander (Le Chardon et le tartan en VF) ne serait-ce qu'il y a un an, je n'aurais recueilli au mieux qu'un intérêt mesuré ou une indifférence polie Mais voilà, depuis, la première partie de la série télé a été diffusée en août et septembre et les aventures tumultueuses de Claire et Jamie ont provoqué un bel engouement pour la saga avec la réédition du premier tome chez J'ai Lu. D'ailleurs en mai 2010 j'avais posté un topic sur Livraddict sur la série qui avait eu un succès d'estime mais a repris de la vigueur il y a quelques mois.

Bref, j'ai découvert cette saga il y a 15 ans, avec les éditions en poche. J'ai avalé les premiers tomes puis j'ai attendu les sorties au fur et à mesure de leur parution. Il y a 8 tomes actuellement sortis en anglais, et une dizaine en grand format français et 13 en édition J'ai lu qui porte sur les 6 premiers tomes VO. Vous suivez jusque là ? :) C'est une saga qui est chère à mon coeur (si chère qu'en 2008, j'avais traîné mon mari en Écosse sur les sites de la saga comme Culloden, ou encore celui qui inspiré l'auteur pour son cercle de pierre) car elle allie une belle histoire d'amour, de l'aventure, un contexte historique intéressant et un soupçon de fantastique. J'avoue avoir une préférence pour les premiers tomes, les derniers m'ayant parfois ennuyée, même si j'aime toujours beaucoup. La série télé, dont je vous ai parlé dans mon bilan des séries récemment, m'a fait prendre conscience que j'avais oublié énormément de choses, pratiquement tout d'ailleurs, même si je me souvenais de la trame générale. Du coup, au lieu de lire le tome 7 VO que j'avais dans ma pal depuis presque 4 ans (j'en ai eu marre d'attendre la sortie poche VF de L'écho des coeurs lointains et je l'ai acheté en VO mais comme il faisait plus de 1000 pages, j'ai un peu "oublié" de le lire) et que j'avais inscrit à mon challenge ABC de cette année, j'ai décidé de relire toute la saga en VO et c'est pourquoi je me retrouve à chroniquer ce premier tome :)

Mariés depuis plusieurs années, Claire et Frank Randall n'ont passé que très peu de temps ensemble à cause de la guerre. En 1945, ils décident donc d'effectuer un voyage en Écosse afin de se retrouver et pour Frank d'effectuer des recherches historiques notamment sur son ancêtre Jack qui vécu au milieu du 18e siècle. L'Écosse est un pays âpre et plein de contrastes où ses habitants fêtent encore d'anciennes coutumes païennes. Un jour, les deux époux assistent à une de ces cérémonies dans un endroit mystérieux marqué par un cercle de pierre. Quand Claire y retourne le lendemain pour y chercher des plantes, elle bascule mystérieusement de l'autre côté d'une des pierres et tombe sur un combat entre ce qu'elle prend pour des figurants dans un film. Mais quand elle tombe sur un homme qui ressemble furieusement à son mari et qui cherche à l'agresser, la jeune femme doit bientôt se rendre à l'évidence, elle est maintenant en plein 18e siècle et cet homme n'est autre que l'aïeul de Franck, Black Jack Randall. Elle est sauvée de ses griffes par les Highlanders qui combattaient les Anglais auparavant et obligée de les accompagner au château de leur seigneur. Parmi eux, se trouve Jamie, un beau jeune homme aux cheveux de feu, qui est blessé et va bénéficier des soins de Claire, infirmière de son état... Plus ou moins prisonnière des Écossais qui la considère comme une espionne à la solde des anglais, la jeune femme voit s'éloigner peu à peu tout espoir de retourner à son époque et son mari...

Bon ok, j'ai fait un long résumé mais je vous rassure, ce n'est qu'une infime partie de ce roman qui compte 850 pages en VO.

 Amateurs d'aventures échevelées, vous risquez de rester sur votre faim. Car Outlander est un roman qui prend son temps. Diana Gabaldon pose son histoire avec force détails et quelques longueurs mais si on y réfléchit bien, il n'y a rien à enlever. C'est certes un peu long parfois mais on ne s'y ennuie pas tant on a l'impression d'être immergés dans cette Écosse du milieu du XVIIIe siècle. On découvre ces Highlanders farouches, accrochés à leur terre et décidés à la défendre coûte que coûte contre l'Anglais qui ne peut être que fourbe et cruel. On vit au coeur des clans, on apprend à connaître leurs coutumes et leurs usages. Pour le moment, nous ne sommes que dans les prémices de l'Histoire et la révolte semble encore bien loin. On sent que l'exaspération monte mais l'étincelle n'est pas encore là... Du coup, on est plus dans "scènes de la vie quotidiennes dans l'Écosse de 1743" qu'autre chose. Mais ce n'est pas dérangeant, en tout ça cela m'a beaucoup plu. J'ai vraiment eu l'impression, avec Claire, de vivre à Leoch ou Lallybroch.

Pour moi, c'est une lecture qui a été crescendo, à l'image de l'histoire d'ailleurs. une grosse première moitié qui sert d'introduction et qui est intéressante mais sans plus, et une 2e bien plus prenante quand Claire et Jamie sont pris dans le tourbillon des événements et que leurs vies sont en danger. J'avoue avoir alors dévoré la dernière partie (très sombre et assez dure parfois) et refermé le livre en ayant envie de me jeter sur la suite.

Ce qui fait le sel de cette histoire, bien sûr, c'est la romance entre Claire et Jamie. Belle parce qu'elle aussi va crescendo et fait palpiter notre petit coeur. Et comme Claire, on oublie vite le gentil Franck (enfin vite n'est peut-être pas le mot) pour tomber amoureuse du passionné Jamie. Une relation pas évidente car les caractères des deux amants sont explosifs et Claire, jeune femme moderne du XXe siècle, qui ne s'en laisse pas conter et se heurte souvent à l'obscurantisme des moeurs du XVIIIe envers les femmes Il y a d'ailleurs une ou deux scènes où les actes et l'attitude du jeune homme m'ont mise mal à l'aise et même heurtée. Je ne me rappelais pas avoir été autant choquée lors de ma première lecture... Mais à part ça, je fond devant l'amour des deux personnages.

L'aspect fantastique est très léger car mis à part le voyage dans le temps à travers les pierres, il n'y a, pour le moment, pas vraiment d'autres éléments...

J'aime beaucoup Claire Randall Beauchamp (de son nom de jeune fille et qu'on prononce Beechum ce que j'ai appris en regardant la série et en lisant la VO car dans la VF je n'avais pas souvenir qu'on ne prononçait pas Beauchamp, Beauchamp :)) Elle est tenace, courageuse (et du courage il faut en avoir pour ne pas péter les plombs quand on se retrouve hors de son confort douillet du XXe siècle et devoir vivre dans la boue et l'inconfort des châteaux écossais du XVIIIe) et elle a un sacré caractère (Et j'aime beaucoup qu'elle jure parfois comme un charretier en employant des expressions anachroniques :)). Mais en même temps elle est sensible et douce. C'est une héroïne comme je les aime, ni trop ni trop peu. :)

Jamie, lui, c'est l'Highlander dans toute sa splendeur :) Mais son personnage est quand même plus complexe que ça (sinon on ne l'aimerait pas autant), j'aime son innocence voire sa candeur pour certaines choses (notamment celles de l'amour, ce qui donne lieu à des scènes et des dialogues savoureux), sa gentillesse car gentil il l'est bien évidemment mais il a lui aussi un sacré caractère et une haute opinion de ce qu'il doit être ou pas être. Avoir trouvé Claire lui fait du bien, je pense car cela lui permet au fil du temps de mettre de côté son attitude macho. Mais ce personnage n'est pas défini non plus par sa romance avec la jeune femme, on aime qu'il soit Écossais et fier de l'être, fidèle à ses principes patriotes et à sa famille. Sans spoiler, c''est un personnage qui subit beaucoup de souffrances, physiques et psychologiques. J'ai dit plus haut qu'il y a des scènes sombres et dures vers la fin et cela m'a serré le coeur de le voir à plusieurs reprises subir autant de violences.

Frank Randall est bien pâle en comparaison. C'est un gentil gars mais il n'y a pas photo à côté du flamboyant Jamie. Quant à son ancêtre, c'est une ordure de première, il n'y a pas une once de lui qu'on peut aimer...

Même s'ils sont colériques, farouches et fiers, machiavéliques même, j'ai bien aimé Colum et Dougal MacKenzie, le premier, lord de Leoch, fine mouche et tête pensante du clan et le second, son frère, qui est son bras militaire, moins subtil mais intéressant aussi.

Dans ce premier tome, j'ai également bien aimé Geillis Duncan, une femme mystérieuse dont je ne veux rien vous dire. Lors de ma première lecture, il y a 15 ans, c'était déjà quelqu'un que j'aimais bien...

Je vous l'ai dit, j'avais lu ce premier tome (enfin les deux J'ai Lu qui constitue ce premier tome) en français et j'avais énormément aimé l'histoire et à l'époque le lire en VF ne m'avait pas dérangée. Mais là, je dois dire qu'en anglais, c'est quand même d'une autre teneur. C'est assez facile et moderne à lire (après tout Claire est pratiquement de notre époque) mais le style adopte le parlé écossais des highlanders quand ce sont eux qui s'expriment. Et là, accrochez-vous car c'est parfois un peu compliqué ! :) Mais au moins, c'est authentique (et puis on s'y fait vite), en tout cas plus qu'avec la traduction française où à part quelques expressions "faisant ancien", on avait l'impression que ces Écossais sortaient des salons de Buckingham Palace...

Deux mots sur la série télé (enfin la première moitié de la première saison puisque la seconde sera diffusée à partir d'avril). Je trouve que la série est très très fidèle aux livres, jusque dans certaines scènes voire dialogues même s'il y a des arrangements par ailleurs. Les acteurs correspondent parfaitement aux personnages, on a vraiment l'impression de voir le livre prendre vie. C'est vraiment une excellent adaptation.

En conclusion, ma chronique ne rend pas totalement justice à cet excellent premier tome de cette saga que j'affectionne particulièrement, même s'il m'a manqué une toute petite étincelle pour que ce soit un coup de coeur. Mais j'ai adoré redécouvrir les aventures de Claire et Jamie, assister à leur rencontres, vivre les moments de bonheur avec eux et eu mal lors des scènes plus difficiles. Alors si vous aussi vous voulez passer de l'autre côté des pierres et découvrir la vie des Highlanders du XVIIIe siècle, lisez-le !

Note :



J'ai lu ce livre en compagnie de Kincaid

Il fait partie du Challenge ABC 2014 de Nanet
26/26
Challenge terminé et réussi !

Et il fait aussi partie du Challenge Un genre par mois d'Iluze
Ce mois-ci c'est l'indéfinissable et je trouve que Outlander entre bien dans cette catégorie
avec du fantastique, de la romance, de l'historique et de l'aventure
 12/12
challenge réussi aussi !

et également du Challenge Read in English d'Avalon
6

10 Comments


Ohh quelle belle chronique, ça donne vraiment très très envie de découvrir la saga! Et j'avoue, depuis que tout le monde parle de la série, j'ai commencé à me dire que ça serait pas mal aussi :)


Une jolie chronique qui rend bien hommage à ce sympathique pavé. Entre l'atmosphère, la romance et les personnages, j'ai bel et bien fondu. Mais comme toi, il y a une ou deux scènes qui me sont restés en travers de la gorge. Bonne relecture de la suite. Au rythme où je vais, je sens que tu vas vite me rejoindre dans ma lecture du T2 ;)


Je dois absolument lire cette saga :


Je fais partie de ceux qui découvrent seulement la série... et pas grâce à l'adaptation TV puisque je n'en ai entendu parler qu'après avoir lu le premier tome de l'intégrale republiée par J'ai Lu. Je suis aussi sous le charme (de Jamie) ;-)


Je crois qu'on tombe toutes sous le charme de Jaimie ! Est ce que nous ne rêverions pas toutes de vivre une aventure comme celle-ci !


Une très belle chronique ! Claire est vraiment la meilleure héroïne que j'ai rencontré. D'habitude je préfère les hommes mais dans ce cas précis, j'ai préféré Claire.
Oh la chance d'être allé en Ecosse, j'espère y aller avec ma jumelle en 2008. Ca me plairait beaucoup de voir les lieux surtout que je viens finir Une mer en hiver de Susanna Kearsley (un coup de coeur) et ça se déroule aussi en Ecosse.


J'en avais aussi parlé il y a looooongtemps (je l'ai lu à mesure des sorties... c'est pas peu dire) et ça n'intéressait personne! Tsssss... ils auraient dû nous écouter!


j'ai lu les deux premiers de cette séries, il y a 4/5 ans, j'ai voulu visionné la série, cela me donne envie de poursuivre


Oh la la tout ça donne envie ! Bon, cela fait bien dix ans que j'ai le premier tome, mais je ne l'ai toujours pas lu... cet été, j'étais bien décidée, jusqu'à ce que je me fasse spoiler par les fans de la série. mais promis, en 2015, je m'y mets !


@Latetedansleslivres, oui il faut que tu lises la saga (et regarde la série :)) !

@Gilwen, oui je ne vais pas tarder à lire le T2, sûrement début février.

@Lea TouchBook, oui ! :)

@Paikanne, je suis ravie que la ressortie des livres ait amené de nouveaux lecteurs (enfin lectrices ;))

@Licorne, hmm je ne sais pas si j'aimerais me retrouver à galoper dans la boue et vivre dans des châteaux battus par les vents. Mais s'il y a Jamie, évidemment, ça change tout :D

@Tachas, oui c'est vraiment sympa d'aller en Écosse voir ces lieux, surtout qu'il y en a un, c'est là où a débarqué Bonnie Prince Charlie, donc tu as la crique et tu te retournes et pouf il y a le viaduc qu'on voit dans les films de Harry Potter quand ils vont à Poudlard en train :)

@Karine, c'est vrai que je me sentais un peu seule quand je les lisais (enfin pas trop car j'ai mes meilleurs amis qui sont fans depuis toujours aussi et on les lisait ensemble).

PetitePom, oui il faut continuer.

@Emily, c'est une très bonne résolution 2015 ! :D

Merci pour vos commentaires et très bonne année !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.