2

Dream Chaser, The Dark Hunters, tome 14 de Sherrilyn Kenyon

Résumé :
Quand Simone Dubois, la jeune et jolie médecin légiste rencontre Xypher, elle ne sait pas qu'il est un demi-dieu/demi-démon qui n'a qu'un mois sur Terre pour trouver la rédemption sinon il retrouvera les geôles d'Hadès pour y subir un tourment éternel. Elle ne sait pas non plus qu'il ne cherche qu'à se venger de la personne qui l'a trahi. Tout ce qu'elle sait c'est qu'ils sont liés par des bracelets magiques qui les empêche de s'éloigner l'un de l'autre et que leurs vies sont en danger...



Mon avis :
Après plus de trois ans de pause, j'ai décidé cette année de reprendre ma lecture de la saga du Cercle des Immortels. Pour ceux qui ne connaîtraient pas cette saga alliant romance et fantastique, j'ai écrit un petit topo ici. Je dois dire que j'ai été ravie de retrouver l'univers des Dark Hunters et des Dream Hunters et que ce 14e roman, sans être de la haute littérature, loin de là, m'a fait passer un bon moment.

Xypher, ex-Dream Hunter, mi-dieu/mi-démon a obtenu un mois sur Terre en temps qu'humain. Au terme de ce mois, s'il n'a pas trouvé la rédemption, il devra retourner au Tartare et subir le châtiment éternel d'Hadès. Mais son but n'est pas seulement de vivre comme un humain, c'est aussi de trouver comment se venger de la personne qui l'a trahi autrefois et qui veut se débarrasser de lui une bonne fois pour toute. Sa route croise celle de Simone Dubois, une jeune médecin légiste qui a un fantôme, Jesse, pour ami et qui a la particularité de ressentir des choses que le commun des mortels ne voit pas. Pour mieux affaiblir Xypher, ses ennemis le lient à Simone au moyen de bracelets magiques. Voilà la jeune médecin et le démon obligés de se supporter mutuellement et de trouver un moyen d'échapper à ceux qui veulent les tuer...

Si les Dark Hunters et les Dream Hunters font partie d'un même monde, il faut bien reconnaître que les romans mettant en scène les Dream Hunters sont moins intéressants que les autres et plus superficiels. Disons que c'était le cas pour les deux précédents que j'avais lus, surtout le dernier ! Or, ce n'est pas le cas ici ! D'une part, parce que si le roman parle d'un Dream Hunter, celui-ci ne l'est plus depuis longtemps et surtout il se passe plus dans le monde des Dark Hunters puisqu'il est la suite presque directe de Devil May Cry, le tome 12 de la saga (le tome 13 était un Dream-Hunter également, peu intéressant). Du coup, on retrouve des personnage déjà croisés (Acheron, Stryker, Kat et même Julian Alexander du tome 1), une mythologie déjà connue et il se passe à La Nouvelle-Orléans, fief de nombreux romans de la série.

J'ai déjà eu l'occasion de dire dans la petite récap que j'ai faite du monde des Dark Hunters que c'était, à mon avis, une erreur de la part de J'ai Lu d'avoir séparé les deux séries et c'est flagrant ici ! Je le dis et le répète, pour moi, les livres des deux séries se suivant chronologiquement, ils ne forment qu'une seule et même saga et ce serait bien dommage de lire les livres des Dream Hunters sans avoir lu les romans des Dark Hunters sortis entretemps.

Bref, pour en revenir au roman lui-même, il allie romance, action et mythologie. Pour ce qui est du côté mythologique, au bout de 14 tomes, on commence à en savoir beaucoup, donc pas de grandes nouveautés. L'action est bien présente, il n'y a pas de temps mort.

Le côté romance est classique de la saga, deux êtres qui n'ont à priori rien en commun, se rencontrent, se heurtent et finissent par s'aimer. Elle,Simone en l'occurrence, a beau le trouver exaspérant, elle le trouve superbe, magnifique, attirant (si au bout de 10 fois où elle le trouve "gorgeous" on n'a pas compris...). Lui, Xypher donc, pense qu'il ne mérite pas d'aimer et d'être aimé vu son passé de très vilain garçon mais succombe vite au charme de la belle. C'est assez cliché mais ça marche ! :)

Pour ceux qui s'attendraient à du sexe à la Confrérie de la dague noire, passez votre chemin ! Ici, Simone n'ouvre pas les cuisses dès la 2e seconde de leur rencontre, Il faut même attendre plus de la moitié du livre pour qu'il se passe un tantinet quelque chose mais je vous rassure, on a droit à quelques scènes hot ! Et, les filles, vous serez déçues d'apprendre que le héros n'a pas un sexe d'une longueur ahurissante et de la grosseur d'un rondin de bois. Xypher a l'air tout à fait normal (même s'il est extrêmement gorgeous ! ^^) et s'en porte très bien ! ;)

J'ai beaucoup aimé le personnage de Simone, qui n'a pas eu une vie facile et qui a un fantôme, Jesse, pratiquement pour seul ami. Elle est droite, fière, connaît déjà le monde des Dark Hunters (elle a un écuyer pour autre ami) donc elle ne fait pas l’effarouchée devant les phénomènes surnaturels qui ont lieu dans La Nouvelle-Orléans et ça nous évite bien des jérémiades. En plus, on a droit à quelques révélations sympas la concernant.

Xypher, lui, est le pur produit des personnages masculins de Sherrilyn Kenyon, torturé (au propre comme au figuré), vengeur, l'amour est sa rédemption. Il m'avait déjà plu dans Devil May Cry et j'ai été ravie de voir un tome lui être consacré.

Jesse, le fantôme ado, apporte beaucoup d'humour et de fraîcheur à l'histoire. Tout comme Gloria, un autre fantôme que j'ai trouvé fort sympathique.

On retrouve vite fait Stryker, le vilain méchant de la saga et sa soeur Satara.

Un personnage fait son apparition, Jaden, qui m'a intriguée, j'espère qu'on le reverra par la suite tout comme j'aimerais bien revoir Jesse, Simone et Stryker.

Le style de l'auteur est classique du genre, facile à lire en VO, pas de la grande littérature mais ça se lit vite et bien !

En conclusion, un bon roman de la saga qui m'a permis de renouer avec le monde imaginé par Sherrilyn Kennyon. Et si vous voulez savoir si Xypher aura sa rédemption, s'il se vengera ou s'il devra retourner subir les pires tourments auprès d'Hadès, lisez ce tome. Quant à moi, j'espère ne pas mettre 3 ans pour lire le tome suivant, surtout que c'est celui consacré à Acheron, le leader charismatique des Dark Hunters (mais c'est un beau pavé VO !).

Note :



Ce livre fait partie du Challenge ABC 2012 de Nanet
18/26

 et du Challenge Le tour des genres en 365 jours du Reading Corner 
15/20
Catégorie Inavouable : 1/2

Et c'est ma première lecture pour le Challenge Version originale d'Avalon
1



Le livre se passe à La nouvelle-Orléans, en Louisiane
et fait donc partie du Challenge 50 états - 50 billets de Sofynet
18/50

La Louisiane a été nommée ainsi par René Robert Cavelier de la Salle en 1662 d'après le roi Louis XIV qui régnait alors en France. Après avoir été indépendante puis espagnole, elle redevint française en 1800 mais Napoléon revendit l'état aux américains en 1812. Ce fut le 18e état de l'Union. Il est à noter que la population francophone s'élève à 7 % des Louisianais. La Louisiane et La Nouvelle-Orléans, la ville la plus peuplée (mais pas la capitale qui est Baton Rouge), servent de décor à pas mal de livres mettant en scène des vampires (Certains livres des Chroniques des vampires et des sorcières d'Anne Rice, La communauté du Sud, Le cercle des Immortels, donc). Il faudrait peut-être se demander pourquoi... :) La Nouvelle-Orléans a une culture musicale très riche.


2 Comments


une saga que je ne connais absolument pas. Il faudra que je jette un oeil ! Hop,billet ajouté ! Bonne semaine


C'est à découvrir si on aime ce genre-là ! Merci pour ton commentaire, Sofynet.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.