4

Ma vie d'autiste de Temple Grandin

Posté par Frankie le 30 octobre 2012 à 12:03 - Catégorie : , , , ,
Titre original : Emergence : Labeled Autistic

Résumé :
La vie de Temple Grandin, diagnostiquée autiste et qui a réussit à déjouer les pronostics en arrivant à faire des études supérieures et à faire une carrière internationale comme spécialiste d'équipements agro-alimentaires.




Mon avis :
C'est en voyant un reportage à la télévision (Envoyé Spécial, il me semble), il y a 18 mois, que j'avais découvert cette femme autiste qui m'avait beaucoup plu. J'ai vu ensuite qu'elle avait publié cette autobiographie qui date de 1986. Je me la suis donc procurée dans l'espoir de la lire rapidement mais ce n'est que maintenant que j'ai pu découvrir la vie de Temple Grandin. Une femme admirable qui a su surmonter son handicap, vivre une vie à peu près normale et utiliser son expérience pour améliorer le confort des animaux d'élevage.

Temple Grandin, née en 1947, a eu très tôt un comportement différent des autres enfants. Diagnostiquée autiste à une époque où ce handicap est encore mal connu, elle va arriver à le surmonter, grâce notamment à l'amour de sa mère et à la patience d'un professeur. Ayant remarqué que les "machines à serrer" employées sur les animaux de bétail leur procuraient un certain calme, elle a eu l'idée de l'essayer sur elle puis sur les animaux d'abattage. Grâce à son courage et sa ténacité, elle est devenu spécialiste internationale de produits agro-alimentaires.

Voilà donc un récit très touchant et très instructif sur les mécanismes de l'autisme car vu de l'intérieur sur le combat d'une enfant puis d'une femme pour surmonter ce handicap et en faire un atout professionnel.

Temple Grandin nous raconte donc son enfance ponctuée de colères, de renfermement sur soi, de besoin d'affection sans pouvoir l'exprimer, et l'incompréhension des autres face à ses réactions. C'est attachant, assez triste mais porteur d'espoir puisque l'on voit que les autistes arrivent, avec de l'aide et des stimulations, à mener une vie presque normale.

La stimulation est venue, pour Temple, de cette machine à serrer les animaux, qui lui a procuré un bien fou, même si cette obsession était jugée malsaine par beaucoup (imaginez une jeune adulte à quatre pattes dans une de ces machines et vous voyez le tableau). Mais grâce à cela, elle a pu en faire un atout et son métier. Mais elle explique aussi que ce genre de stimulation ne marche pas sur tous les autistes.

Le livre n'est pas seulement une autobiographie de l'auteur. Il comporte également une approche scientifique de l'autisme (en préface et dans le récit), nous expliquant ses mécanismes, les façons de se comporter avec un enfant autiste, la façon de le soigner. De prime abord, cela semble moins intéressant mais j'ai finalement beaucoup aimé que Temple Grandin nous en parle de cette façon-là car cela nous permet de bien comprendre ce handicap de l'intérieur. En annexe, on trouve des grilles d'évaluation de l'autisme de Temple.

Temple Grandin est donc une personne qui m'a beaucoup touchée, dont j'ai admiré le courage et l'envie de dépasser son handicap.

Mais j'ai aussi beaucoup aimé sa mère, une femme admirable, qui avec tout l'amour qu'elle pouvait donner à sa fille, et sa compréhension, a su l'aider à grandir et à se dépasser. On la sent vraiment aux côtés de sa fille, à un époque où l'autisme était mal connu et où elle aurait très bien pu se reposer sur des instituts spécialisés. Au contraire, elle a toujours veillé à donner à sa fille la vie la plus normale qui soit, même si ce n'était pas toujours facile.

Le livre est bien écrit. En fait, je n'ai pas grand chose à dire sur le style qui est narratif et assez méthodique.

En conclusion, une histoire vraiment intéressante sur une femme admirable. Et si vous voulez découvrir Temple Grandin et la façon dont elle est devenue une spécialiste renommée, lisez ce livre.

Note :



Ce livre fait partie de mon Challenge ABC 2012 de Nanet pour la lettre G
21/26


4 Comments


Comme j'enseigne auprès d'élèves ayant ce trouble, le sujet m'interpelle. J'ai d'ailleurs vu, ce printemps, le film "Temple Grandin". J'ignorais qu'elle avait rédigé sa biographie, mais ayant bien apprécié découvrir l'histoire de cette femme, nul doute que je vais possiblement me plonger dans cette lecture bientôt. Merci pour la découverte.


@Sunflo, il me semble que le film est tiré de son autobiographie. Merci pour ton commentaire.


Il y a une citation de cette femme que j'ai découvert il y a quelques mois et que j'aime beaucoup : "After all, the really social people did not invent the first stone spear. It was probably invented by an Aspie who chipped away at rocks while the other people socialized around the campfire."
Du coup, j'avais fait quelques recherches à son sujet mais je ne m'étais pas attardée sur le fait qu'elle ait rédigé une autobiographie. Du coup, je suis ravie de me le voir rappelé grace à ton billet. Je note le titre et j'espère pouvoir le trouver à la bibli.


J'espère en effet que tu auras l'occasion de le lire. Merci pour ton commentaire, Méloë.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.