8

Le cercle des poètes disparus de Peter Weir

Posté par Frankie le 9 septembre 2014 à 11:08 - Catégorie : , ,
Titre original : Dead Poets Society
avec Robin Williams, Ethan Hawke, Robert Sean Leonard, Josh Charles

Résumé :
Fin des années 50, à l'académie de Welton, une école prestigieuse et traditionaliste, l'arrivée de monsieur Keating, un professeur de littérature aux méthodes peu orthodoxes, va venir bouleverser la vie de quelques élèves...



Mon avis :
J'avais vu ce film à sa sortie au début de l'année 1990 (le 11 février pour tout vous dire, et si vous vous demandez comment je le sais c'est parce que je tiens des agendas annuels depuis 30 ans dans lesquels je note ma vie, même les films que je vais voir au ciné :D) et à l'époque il m'avait bouleversée. Mais curieusement, je ne l'avais jamais revu depuis. Le jour de la mort de Robin Williams, le 12 août dernier, je me suis dit que c'était l'occasion de sortir le DVD qui dormait dans ma Pal et de le revoir. Et une fois de plus, j'ai adoré ce film magnifique.

1959, les élèves de l'académie Welton, un lycée de garçons aux méthodes strictes et traditionalistes font leur rentrée. Parmi eux, le timide Todd Anderson, qui souffre de la comparaison avec son frère qui y fit de brillantes études, Neil Perry dont le père rigoriste attend de lui qu'il ne se consacre qu'à ses études et laisse de côté toute activité extra-scolaire alors que le jeune homme ne rêve que de faire du théâtre ou encore Knox Overstreet, amoureux d'une jeune fille du lycée public voisin. Leur nouveau professeur de lettres anglaises, Monsieur Keating, va bouleverser leur vie avec ses méthodes peu orthodoxes prônant l'anticonformisme et l'épanouissement personnel, ce qui n'est pas du goût des dirigeants de l'établissement. Les élèves vont en profiter pour faire revivre Le cercle des poètes disparus dont faisait partie Keating quand il était lui-même élève à l'académie.

Oh Captain, my Captain ! Carpe Diem, autant de répliques qui ont contribué à faire de ce film une oeuvre culte depuis presque 25 ans. Qui n'a pas rêvé d'avoir un professeur comme Keating, capable de bousculer les conventions et nous donnant envie de monter sur les tables pour lui montrer notre reconnaissance, qui n'a pas eu le coeur serré devant ces jeunes hommes et leur envie de liberté face à des adultes cherchant à les formater pour en faire des dirigeants de la société civile américaine ? Ce film n'est sans doute pas le meilleur film qui existe mais c'est l'un de ceux qui m'ont le plus touchée. Et j'ai encore été très émue en le revoyant...

Si le film touche autant, ce n'est pas tant pour son histoire qui est, reconnaissons-le, plutôt formatée voire un peu naïve, que pour ses personnages qui sont tous justes, touchants et formidable.

À commencer, bien sûr, par Robin Williams qui est épatant. C'est peut-être un lieu commun de le dire maintenant alors qu'il a eu une grande carrière marquée par des films emblématiques mais lorsqu'il tourna ce film, il n'avait que quelques longs métrages à son actif, les plus marquants étant Le monde selon Garp et Good Morning Vietnam (et c'est marrant de constater qu'en 1986 il avait joué dans un film qui s'appelait Seize the Day, la traduction anglaise de... Carpe Diem). Et Peter Weir a eu vraiment du nez de l'engager pour le professeur Keating (difficile d'imaginer dans ce rôle Liam Neeson, Dustin Hoffman ou Bill Murray qui avaient été pressentis avant lui). Car il a eu là la possibilité de jouer toutes les facettes de son répertoire. Tour à tour amusant (il fait ses célèbres imitations, de John Wayne entre autres, qui étaient sa marque de fabrique), touchant, poétique, il campe ce professeur profondément humaniste, qui va se heurter à l'incompréhension des autres adultes mais va savoir toucher tous ces jeunes. Il n'a eu aucun prix pour ce rôle mais a eu de nombreuses nominations (Oscar, Golden Globes, British Awards).

Parmi les jeunes, j'ai beaucoup aimé le personnage de Neil Perry. On a toujours coutume de mettre en avant Todd Anderson le timide mais c'est Neil Perry qui me semble le plus touchant et le plus fragile. C'est celui qui m'a le plus émue en tout cas. Le comportement de son père face à son envie de faire du théâtre est indigne mais d'un autre côté, on peut comprendre les aspirations de ce même père pour son fils... C'est Robert Sean Leonard qui joue Neil et que j'ai pu voir dernièrement dans Falling Skies. Et à noter qu'on peut retrouver l'acteur qui joue son père dans Resurrection, une nouvelle série diffusée au printemps dernier.

C'est Ethan Hawke (Bienvenue à Gattaca) qui joue le timide Todd Anderson, écrasé par la réputation de son frère aîné et qui va sortir un peu de sa coquille grâce à Keating et son ami Neil Perry.. Il s'en sort très bien et est très touchant.

J'ai aussi bien aimé le personnage de Knox Overstreet, joué par Josh Charles. Il est peut-être moins emblématique que les deux autres cités précédemment mais son histoire est intéressante. Et quelques jours après avoir vu le film, j'ai eu la surprise de voir qu'il jouait dans la série The Good Wife que je venais de commencer. Et franchement, il n'a pas beaucoup vieilli ! :)

Pour un film sur l'anti-conformisme, la réalisation de Peter Weir est assez académique. Elle est assez efficace mais sans grande surprise. Certaines images sont très belles, le film est prenant de bout en bout et franchement que la réalisation ne soit pas exceptionnelle ne gâche rien.

En conclusion, un film qui a su encore m'émouvoir, me faire rire et pleurer et que j'ai adoré revoir. C'était ma façon de dire adieu à Robin Williams et franchement, je ne le regrette pas. Et je sais que c'est un film que je pourrais revoir encore sans problème. En tout cas, si vous voulez faire connaissance avec le professeur Keating et ses méthodes d'enseignement peu conventionnelles, avoir envie de dire Carpe Diem et Oh Captain, my Captain et de monter sur la table (en pleurant à chaudes larmes) en voyant la dernière scène, regardez-le !

Note :



Vu en version originale sous-titrée

Ce film fait partie du Film de la semaine de Benji
22/52

8 Comments


Que de souvenirs !!!
J'étais en seconde lorsque le film était sorti. Toutes les classes du lycée étaient parties le voir avec les profs. Le cinéma avait dû faire des séances supplémentaires rien que pour nous.


Rien qu'en lisant ton avis, j'ai des frissons...
Ce film, que j'ai découvert largement après 1990 (vu que je n'étais pas encore née ^^) me fait à chaque fois le même effet ♡ Il me fait passer du rire aux larmes, et Robin Williams en est la principal cause.


J'adore ce film :) !


Cela fait quelques jours que je ressens l'envie de revoir ce film, mais je souhaite découvrir avant le livre. L'as-tu lu? Quelle tristesse la disparition de cet acteur...


@Vepug, c'est vrai que ce film ramène beaucoup de souvenirs sur les premières fois où on l'a vu...

@Marinette, tu me fais prendre un coup de vieux, là ! :D Mais tu as raison sur l'effet qu'il procure, quel que soit le moment où on l'ait regardé.

@Lea TouchBook, qui ne l'aime pas ? je n'ai vu que de beaux avis sur lui.

@Gaby, non je n'ai pas lu le livre. J'ai eu envie à un moment car il faisait partie des challenges Livraddict il y a quelques années mais les critiques que j'avais lues à ce moment-là n'étaient pas très bonnes. Du coup, je préfère rester sur mon impression sur le film.

Merci pour vos commentaires.


Ce film est juste... Un de mes meilleurs films préférés, que tout le monde devrait visionner car il traite de tellement de sujet ! Je verse toutes les larmes de mon corps à chaque fois !


J'ai eu les larmes aux yeux et la gorge serrée en lisant ton billet.
J'ai vu ce film à sa sortie et il a suscité ma vocation. L'émotion que j'ai ressentie en lisant ton avis me montre que je ne suis pas encore prête à le revoir ni à le lire, encore toute retournée que je suis par la mort de Robin Williams :/
Des bisous !


@Freelfe, c'est vrai qu'il est très émouvant !

@Cajou, ah je ne savais pas qu'il t'avait donné envie de devenir prof. La mort de Robin Williams m'a aussi bien retournée.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.