11

22/11/63 de Stephen King

Posté par Frankie le 29 septembre 2014 à 12:44 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : 11/22/63

Résumé :
Jake Epping est professeur d'anglais en 2011. Divorcé et solitaire, il a pour ami Al Templeton qui tient un snack. Un jour, Al lui montre un portail temporel dans son snack qui envoie celui qui l'emprunte en septembre 1958. Atteint d'un cancer attrapé au cours de ses multiples voyages, il charge Jake de retourner dans ce passé afin d'empêcher l'assassinat de Kennedy à Dallas le 22 novembre 1963...

Mon avis :
Un Stephen King parlant de voyage dans le temps, qui plus est portant sur une période emblématique de l'histoire des États-Unis, il n'en fallait pas davantage pour que j'ai envie de le lire ! Je l'ai donc acheté il y a quelques mois (voire un an) en VO mais comme c'était un sacré pavé (même en ebook :)) je n'ai réussi à le lire que maintenant. Et je dois dire que ce roman historique et fantastique doublé d'une belle histoire d'amour m'a vraiment passionnée !

Jake Epping, 35 ans, est un professeur d'histoire tranquille d'une petite ville du Maine. Divorcé, il partage son temps entre ses cours, ceux qu'il donnent également à des adultes et notamment à Harry Dunning, concierge au lycée et victime d'un traumatisme dans son enfance, et ses repas pris dans le "diner" d'Al Templeton devenu son ami. Mais voilà qu'un jour, Al semble avoir vieilli d'un coup et est atteint d'un cancer en phase terminale alors qu'il allait bien la veille. Al lui raconte alors une histoire étonnante. Sa réserve donne sur un portail temporel qui propulse celui qui le franchit en septembre 1958. Al a fait plusieurs voyages, pouvant durer des semaines voire des années, dans le passé mais ne durant pas plus de 2 minutes dans notre monde actuel. Son but était d'empêcher l'assassinat de Kennedy et tout ce qui en a découlé après. Mourant, il charge donc Jake de faire le travail à sa place. Et voilà Jake, devenu George Amberson, qui va devoir attendre 5 ans pour mener sa mission à bien. En attendant, il va s'installer dans une petite ville du Texas, devenir un professeur respecté et tomber amoureux. Mais peut-on changer le destin et le passé sans conséquence..?

Difficile de résumer plus de 800 pages en VO sans trop en dire tout en vous donnant une idée générale de la trame du roman. Je vous rassure donc, même si vous avez l'impression que j'en raconte pas mal dans mon résumé, ce n'est qu'une petite partie de l'iceberg 22/11/63.

Même si Stephen King a souvent écrit des romans (comme La ligne verte, Les évadés, Le fléau) qui s'éloignaient de ses genres de prédilection, l'horreur ou le thriller psychologique, il nous livre ici une histoire tout à fait atypique. Une mélange de fantastique, d'uchronie, de chronique d'une petite ville doublée d'une émouvante histoire d'amour.

L'auteur mêle donc la Grande histoire avec la petite pour donner un roman haletant et foisonnant. On vit les années Kennedy comme si on est était, son élection, la crise des missiles de Cuba et la Baie des Cochons en 62 et bien sûr ce jour terrible de 1963 où Oswald assassina le Président. Était-il seul ou faisait-il partie d'un sombre complot ? C'est ce que Jake/George va s'efforcer de découvrir...

Le roman est composés de plusieurs parties. Toutes sont passionnantes. J'ai bien aimé quand au début il passe par la ville de Derry, ville où il apprend que plusieurs meurtres ont eu lieu quelques semaines auparavant et où il est question d'un clown. Tiens, tiens me suis-je dit, on dirait Ça ! Je n'ai jamais lu le livre mais je sais que le clown du roman a fait cauchemarder plusieurs générations de lecteurs ! Et effectivement, d'après Wikipedia, Ça se passe à Derry à l'été 58. Et Jake y rencontre même deux protagonistes du roman...

La partie que j'ai préférée est celle où beaucoup ont trouvé des longueurs. Celle où il vit sa vie d'américain tranquille à Jodie (tout en menant à bien sa mission : surveiller Lee Harvey Oswakd) et y tombe amoureux. On y découvre des personnages attachants, des situations émouvantes et un Stephen King sentimental et romantique. Cette partie-là fleure bon la nostalgie, on se croirait dans Happy Days :) J'ai surtout adoré l'histoire d'amour entre Jake/George et Sadie, belle et poignante car semée d'embûches, la présence de George à une époque qui n'est pas la sienne n'étant pas la pire. Punaise, j'ai souvent eu envie d'aller lire la fin du livre pour savoir si Jake et Sadie finissaient ensemble et vivaient heureux pour toujours !

Puis les choses s'accélèrent ! Jake doit à tout prix arrêter Oswald et là commence une course poursuite contre le temps, contre le destin qui n'aime pas que des quidams se mêlent de le changer, "The past is obdurate" (le passé est obstiné) se plaît à répéter Jake et c'est tout à fait ça. Pour parvenir à son but, Jake va devoir sacrifier de nombreuses choses, traverser de terribles épreuves et subir les conséquences de ses actes... Je ne vous dit rien mais franchement la dernière partie est, pfff, une vraie montagne russe émotionnelle ! Et la toute fin est tellement émouvante, douce-amère, que j'en ai versé ma larme...

C'est marrant, parce que ce livre m'a énormément fait penser au Temps paralysé de Dean Koontz, l'autre chantre du thriller à suspense ou d'horreur et un livre que j'adore. Dans ce roman, Koontz parlait également d'une belle et touchante histoire d'amour sur un fond historique (les Nazis) et de voyages dans le temps...

J'ai trouvé d'ailleurs très intéressante et originale la façon dont Stephen King abordait le voyage dans le temps. Il se base davantage sur l'effet papillon (vous savez, le battement d'aile d'un papillon à un endroit de la planète peut provoquer un cataclysme à l'autre bout du globe) que sur les paradoxes temporels qui sont généralement de mise. Mais je ne veux pas en dire plus car c'est de là que découle toute l'histoire donc autant laisser la surprise à ceux qui veulent lire le livre.

J'ai vraiment adoré les personnages. Que ce soit Jake/George, impliqué (presque) malgré lui dans cette aventure et qui est un homme sincère, bon, touchant, que Sadie Dunhill, l'amour de sa vie, une jeune femme lumineuse, amusante, attachante. Il y a aussi quelques élèves du lycée où il enseigne à Jodie que j'ai beaucoup aimés ou encore Deke Simmons le principal du Lycée puis ami de Jake ou encore Miss Mimi sa compagne. Des personnages qui resteront longtemps en moi et auxquels je repenserai avec affection. Et puis bien sûr il y a Lee Harvey Oswald qui est un personnage à part entière du roman, qui prend vie sous nos yeux...

C'est la première fois que je lisais un roman de Stephen King en anglais. Je n'ai pas eu de difficulté majeure à comprendre. Ce n'est pas toujours aussi facile que d'autres romans que j'ai lus mais une fois passé les premières pages, je n'ai eu aucun souci. J'ai même apprécié sa façon de raconter son histoire, de nous immerger et nous faire apprécier son univers et ses personnages.

En conclusion, un roman qui m'a vraiment passionnée, plus pour son côté humain et ses personnages attachants. Mais j'ai également énormément apprécié le côté fantastique/SF, les conséquences que peuvent avoir nos choix sur le destin et l'immersion dans l’Amérique du début des années 60 et vivre cette journée du 22 novembre 1963 comme si j'y étais. En tout cas, si vous voulez savoir si Jake arrivera à empêcher le meurtre de JFK et quelles en seront les conséquences s'il y arrive, s'il pourra vivre son amour avec Sadie et qui est le mystérieux Yellow Card Man dont je n'ai absolument pas parlé mais qui est une figure importante de l'intrigue, lisez-le !

Note :



Ce roman fait partie du Big Challenge 2014 de Livraddict

11/14

du Baby Challenge Science-fiction de Livraddict
13/20
(12+1 joker)

et du du Challenge Read in English d'Avalon
33


11 Comments


Ooh, ta chronique me donne terriblement envie de lire ce roman ! Je n'y avais que peu prêté attention jusqu'ici, mais fiou... Il est sacrément intriguant !


Un grand roman du King!


Tu as l'air d'avoir plus apprécié ce livre que moi. Par contre moi les longueurs ne viennent pas de sa vie normale dans le passé mais plus de toute ces passages où il espionne qui sont répétitifs voir même toute la partie, désolé SPOILER, où il perd la mémoire.
En tout cas content qu'il t'ait plu.


J'étais déjà très tentée, mais là c'est officiel, dès sa sortie en poche (dans quelques jours donc), il sera mien!
Bises.


Je l'avais déjà repéré mais avec ton avis, je le note à nouveau. Il a l'air différent des autres King!


Une lecture profonde sans aucun doute, même si j'ai regretté pour ma part quelques longueurs :)


Tu m'as donné envie! Vite dans ma wish!


Ce livre me tentait depuis un moment, ta chronique m'a donné encore plus envie de me lancer dedans cette lecture :D


@Bouchon, ravie de te donner envie de le lire !

@Killing, oui !

@Blackwolf, c'est vrai que c'est un peu répétitif mais bizarrement ça ne m'a pas dérangée.

@Cla, ça tombe bien qu'effectivement il sorte en poche (enfin il est sorti maintenant) ! :)

@Nanapomme, oui il est vraiment différent.

@Zina, mon plaisir à lire le livre a occulté les longueurs :)

@Lavinia, super ! :)

@Manon (ou Marie :)), je suis ravie de t'avoir donné envie de le lire.

Merci pour vos commentaires !


J'ai depuis longtemps une petite réticence à lire du Stephen King. A l'adolescence, j'en ai lu plusieurs et j'avais justement été impressionnée par sa capacité à immerger son lecteur, que j'avais parfois eu du mal à supporter, je suis trop sensible ! Mais ton article me donne envie de retenter le coup, avec ce roman, son aspect historique et l'ambiance d'un thriller... En plus si tu l'as aimé je sais que le côté romantique ne sera pas trop pénible :)


Au contraire, il s'agit d'une très belle histoire d'amour, pas gnangnan pour un sou ! Retente King avec ce livre, ça vaut le coup ! Merci pour ton commentaire, Nathalie.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.