3

Les Seigneurs des mers, Time Riders tome 7 d'Alex Scarrow

Titre original : The Pirate Kings

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
En voulant aller voir de plus près le grand incendie de Londres en 1666, Liam et Rashim sont séparés du reste de la bande. Devenus pirates, ils ont peu d'espoir que Maddie et Sal puissent les retrouver avec les moyens de 1889...


Mon avis :
Après les révélations et les retournements du tome 6, il va sans dire que je n'avais qu'une envie, me jeter sur ce tome 7. Heureusement, en cette fin septembre, j'ai réussi à trouver un petit créneau et j'ai été ravie de retrouver une fois de plus nos voyageurs du temps, même si ce tome 7 m'a un peu moins passionnée que les précédents...

Dans le tome précédent, l'équipe des Time Riders, pourchassée par les cyber-robots de Waldstein avait dû se relocaliser dans le Londres de 1889 encore sous le choc des révélations apprises sur leur compte. Un peu désemparés de ne plus avoir de franche mission à mener, pétris de doutes, ils se cherchent un peu. Pour tromper leur ennui, Maddie décide d'emmener tout le monde voir le grand incendie de Londres en 1666. Mais dans la panique provoquée par la foule, Liam et Rashim sont séparés de leurs amis et bientôt embarqués sur un bateau pirate. Tandis que Maddie, rentrée en 1889, essaie avec ses maigres moyens de l'époque de les localiser, Liam et Rashim essaie de faire leur trou en attendant un hypothétique sauvetage...

Alors que les 5 premiers tomes suivaient plus ou moins le même schéma, ce n'est plus tout à fait le cas depuis le tome 6. Bon le tome 6 était un peu particulier et je m'attendais à ce que le tome 7 reprenne sa trame habituelle et que nenni !

J'espère que vous aimez les histoires de pirates car ce roman ne se focalise pratiquement que sur les aventures que vivent Liam et Rashim dans les Caraïbes du XVIIe siècle. Et pour ma part, j'ai trouvé que c'était un peu longuet parfois. Non longuet n'est pas forcément le bon terme mais je m'attendais à un petit truc en plus, comme lors de l'aventure avec la guerre civile (qui n'était pas folichonne de prime abord), quelque chose qui me tiendrait tout le temps en haleine. Rien de tel ici. Alors ce n'est pas ennuyeux car Alex Scarrow sait maintenir l'intérêt du lecteur (et je suis sûre que les ados garçons ont dû se passionner pour ces aventures) mais voilà, après 6 tomes palpitants, il faut avouer que ce tome 7 marque un peu le pas. Ceci dit, j'ai beaucoup aimé les astuces que trouvent nos deux amis pour notifier à Maddie par-delà les siècles que hou hou ils sont toujours vivants :)

En fait, ce que j'ai regretté c'est qu'il y ait moins d'allers retours entre l'époque où sont Liam et Rashim et celle où se trouvent les autres. Quand j'étais dans les Caraïbes, j'avais très envie de savoir ce que devenaient Maddie et Sal et était frustrée quand on passait peu de temps avec elles. Cependant, outre l'intrigue principale, Sal a une intrigue également, plus étoffée que celle de Maddie.

Il faut dire que pour nos voyageurs dans le temps, c'est l'heure des doutes et ce 7e tome les trouve finalement à la croisée des chemins. Doit-on continuer notre mission ? Doit-on essayer de vivre le mieux possible ici ou ailleurs à une autre époque ?

Et Sal est celle qui a pris le plus durement les révélations la concernant et elle essaie de trouver un sens à sa vie. J'ai beaucoup aimé ces parties-là, assez émouvantes finalement. À la fin du tome, sans rien dévoiler de plus, elle saura mieux qui elle est et ce qu'elle veut.

Pour Liam, son dilemme est un peu le même. On sait depuis l'aventure dans l'Angleterre de Richard Coeur de lion (The Doomsday Code, le tome 3) qu'il n'hésiterait pas à rester à une époque qui lui conviendrait. Jusque-là sa mission le retenait mais maintenant qu'elle n'existe plus, qu'est-ce qui le rattache à l'époque où ils sont relocalisés ? Et si sa vie c'était de devenir pirate dans les Caraïbes et d'y rester jusqu'à la fin de ses jours ? Liam est un personnage que j'ai toujours aimé et ici il est toujours aussi attachant, humaniste, fidèle à ses principes.

Du coup, comme il est plus mis en avant (ainsi que Rashim et Sal), Maddie, Bob et Becks sont presque laissés de côté. C'est un peu dommage...

Le style de l'auteur est toujours très agréable à lire, son anglais très compréhensible et il décrit la vie des corsaires/pirates comme s'il y avait vécu ! C'est très visuel. Dans ce tome, deux références amusantes, une sur la série The Big Bang Theory (mais je ne vous dirai pas dans quelles circonstances) et une avec la fameuse phrase que dit Terminator à Sarah O'Connor dans T2 "Come with me if you want to leave". Savoureux quand on sait que c'est Bob (un Terminator-like) qui la dit à Liam et que le nom de famille du jeune homme est O'Connor :) (j'ai pris cette scène-là car c'est celle dont on se souvient) mais la phrase est récurrente dans les Terminator, notamment le 1 où c'est Kyle Reese qui la dit à Sarah.

En conclusion, un tome qui est très bien, malgré le fait que j'ai trouvé que l'auteur se focalisait un peu trop sur l'histoire dans les Caraïbes mais cette série continue à me plaire énormément. Et dire qu'il ne me reste plus que deux tomes avant la fin :( En tout cas, si vous voulez savoir si Liam et Rashim deviendront les Seigneurs des mers et si Maddie et le reste de l'équipe arriveront à les récupérer, lisez-le ! Quant à moi, j'ai hâte de lire le tome 8 (que j'ai en VO et qui sort le 9 octobre en VF) car d'après le titre il me semblerait qu'on va retrouver le mystère fil rouge de cette saga, la fameuse prophétie Maya...

Note :
Ce livre fait partie du Challenge Read in English d'Avalon
35

Du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle
16/20

Et du Challenge God Save the Livre d'Antoni
11/5

3 Comments


Tu as déjà en VO le tome 8 ??!!! La chanceeee !!
Je pense exactement la même chose que toi de ce tome 7 : pas mauvais du tout mais un peu long par moment. En tout cas, j'ai toujours cette envie de retrouver les personnages auxquels on s'attache forcément. Vite vite le 9 octobre :)


C'est clair qu'ils sont à une croisée des chemins dans ce tome ! Il me tarde aussi de lire la suite mais ça va vite arriver :D


@Belledenuit, oui c'est l'avantage de lire en anglais ! :) Et après je n'aurai pas longtemps à attendre pour le tome 9 il sort en novembre en VO.

@Mylène, oui et oui ! :)

Merci pour vos commentaires, les filles !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.