1

L'appel du néant de Maxime Chattam

Posté par Frankie le 2 décembre 2018 à 10:32 - Catégorie : , , , , ,
Résumé :
La Section de Recherches de la gendarmerie de Paris, Ludivine Vancker en tête, est appelée sur le meurtre d'un homme qui semble être un règlement de compte entre dealers. Mais l'enquête les mène sur la piste d'un serial killer, peut-être même d'une cellule terroriste...






Mon avis :
Après La conjuration primitive qui m'avait beaucoup plu et La patience du diable qui m'avait un tantinet moins convaincue il y a un peu plus de deux ans, c'est donc le 3e opus que j'ai lu en novembre, un Appel du Néant qui m'a tenue en haleine mais qui est peut-être, comme le 2e tome, trop ancré dans la réalité.

Au début du roman, j'ai cru que l'auteur allait nous refaire le coup du retournement de situation extrême qu'il avait déjà employé au milieu du tome 1. Je ne vous dirai pas ce que c'est pour ceux qui n'auraient lu aucun des trois livres et qui regarderaient ma chronique. En tout cas, Maxime Chattam emploie une méthode qu'on voit surtout dans les séries, quand un épisode commence par une scène dans laquelle un des personnages principaux se retrouve dans une situation dangereuse, voire périlleuse, et qu'on revient en arrière (avec un truc comme "3 jours avant", ou "2 heures auparavant") pour raconter comment il en est arrivé là. Cela surprend, inquiète et intrigue, bien sûr.

Avant d'en arriver là, il y a bien sûr les évènements qui amènent à ces instants. Et c'est comme un mille-feuilles ou une matrioshka (vous savez les poupées russes). Ce roman a plusieurs intrigues qui se dévoilent couche par couche. On commence par penser qu'il s'agit d'un meurtre sur fond d'histoire de trafic de drogue pour partir sur la piste d'un serial killer grâce au flair de notre chère Ludivine, et pour finir sur un projet d'attentat terroriste plus vrai que nature.

En lisant cela, vous vous dites peut-être que ça ne doit pas être aussi passionnant à lire que les romans de Chattam qui se focalisent sur les turpitudes de notre monde. Mais L'appel du néant n'est pas si différent. Il explore d'autres facettes de notre monde gangréné par le Mal et qu'il avait commencé à aborder dans La patience du diable. Ce dernier parlait des tout-un-chacun qui commettent des actes meurtriers au nom d'une idéologie, il élargit ici son propos avec un projet d'attentat plus ancré dans la réalité et tout aussi terrifiant puisque c'est ce que l'on a vécu à plusieurs reprises ces dernières années.

L'auteur, dans une postface, dit d'ailleurs qu'il a dû réécrire deux fois sa trame, une fois après l'attentat de Charlie Hebdo et l'autre fois après le 13 novembre 2015...

Sans être exaltant, ce roman est très intéressant à lire. C'est presque un livre scientifique car on entre au coeur des méthodes de la DGSI, de la Section de Recherches qu'on connaît déjà et d'autres organismes qui luttent contre les tarés et les fous de dieu. J'ai beaucoup aimé suivre cela et ne me suis jamais ennuyée.

En revanche, je suis vraiment tordue car j'ai été longtemps persuadée qu'un nouveau personnage était le coupable, qu'il soit  le serial killer ou le mastermind derrière toute l'affaire. Même quand tout criait le contraire, qu'il était clair que ce n'était pas lui, que ça ne se pouvait pas, je me disais que c'était trop gros et que c'était forcément lui ! J'y ai cru mordicus pendant presque tout le livre. Bon après j'ai été soulagée que ce ne soit pas le cas car je le trouvais sympa :) Mais dans un roman ou film américain, ça aurait été forcément lui (ouais, je suis toujours traumatisée par la révélation de Yeux de Laura Mars, 40 ans après ;)).

J'aime beaucoup Ludivine Vancker, j'aime son évolution, sa façon de s'humaniser, ce qui n'est pas chose facile après tout ce qu'elle a vécu dans les deux tomes précédents. Et ce qu'elle vit ici. Mais elle fait preuve de beaucoup de résilience.

J'aime aussi ses partenaires, Segnon et Wilhem, qui reste profondément humains et plein d'humour malgré les horreurs qu'il voie.

Maintenant que je vous ai parlé de mes doutes concernant le nouveau personnage, je ne vais pas vous en dire plus, hein :) Mais bon il est un peu stéréotypé beau gosse baroudeur.

L'auteur écrit toujours de façon très efficace, avec méthode et sait vraiment nous happer dans son histoire. J'ai aimé sa façon de construire son intrigue. Et j'ai aussi beaucoup aimé la façon dont il parle de ce livre dans la postface dont je vous ai parlé plus haut.

En conclusion, voici un très bon Maxime Chattam, peut-être moins passionnant à lire que certains autres mais qui fait froid dans le dos en abordant un sujet qui prend de plus en place dans nos vies et dans nos peurs. Et si vous voulez savoir quel est cet appel du néant dont parle le titre et quelle est la scène du début, lisez-le.

Note



Il fait partie du Challenge de Licorne
T/P : 2/9
Total 4/18
Point bonus pour le livre : 1
Auteur Français : 1

du Challenge Polars et Thrillers de Sharon
4

et du Baby Challenge Thriller de Livraddict
4/5
9/20

1 Comments


Pas encore lu ce tome, ni les précédents, mais tu m'intrigues avec le retournement de situation du premier :)

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.