11

Peter Pan de J.M. Barrie

Titre original : Peter Pan (Peter Pan and Wendy)

Résumé :
Peter Pan, Wendy, les enfants perdus, le Pays imaginaire, Capitaine Crochet...






Mon avis :
Je n'avais jamais lu Peter Pan jusqu'à présent ! Comme beaucoup de monde, je connais la version Disney et ma connaissance de l'histoire s'arrêtait là jusqu'à ce que je regarde Neverland il y a deux ans et demi (film que j'avais chroniqué ici) qui m'avait donné envie de lire envie l'histoire. Comme il faisait partie d'un des challenges Livraddict, je me suis dit que c'était l'occasion de le faire cette année. Au final, je ressors moyennement convaincue de ma lecture.

Peter Pan surgit un soir chez les Darling pour récupérer son ombre. Souhaitant que l'aînée des enfants, Wendy, viennent avec lui raconter des histoires aux Enfants perdus et leur servir de maman, il l'entraîne ainsi Michael et John au Pays Imaginaire et tous vont vivre maintes aventures extraordinaires, rencontrer Lili la Tigresse, fille du chef indien ou encore se battre contre le Capitaine Hook et ses pirates.

Si l'on a vu la version dessin animé, on ne sera pas trop perdus en abordant ce conte car Disney a repris, à l'époque, la majeure partie des événements évoqués dans le livre. J'avais même l'impression de voir parfois le long métrage se dérouler sous mes yeux ! :) Que ce soit le début avec Pan à la recherche de son ombre, la fée Clochette qui boude parce que Peter montre un intérêt trop grand pour Wendy et ensuite le Capitaine Hook, le crocodile et son réveil dans le ventre etc...

Voilà qui a dû plaire à des générations de petits lecteurs anglais. Bien sûr le livre est moins édulcoré que le dessin animé. Il y a d'ailleurs des passages assez sanglants dans le livre et l'on y parle de mort, de perte, voire d'oubli. Toutes les frayeurs enfantines que les enfants peuvent avoir. Mais le grand sujet est bien sûr le refus de grandir, rester un enfant choyé par sa maman et ne pas devenir un adulte responsable.

En ce qui me concerne, si j'ai trouvé l'histoire par moments touchante (la fin l'est et est même douce amère) ou intéressante, j'avoue avoir eu du mal avec cette lecture. J'ai mis beaucoup de temps pour lire ce petit conte de moins de 200 pages, 4-5 jours là où j'aurais dû n'en mettre que 2. Suis-je trop vieille pour ces préoccupations d'enfants ?

En fait, ce qui m'a en partie bloquée, c'est la représentation de la femme. Je sais bien qu'à chaque fois que je lis un classique ou un livre écrit il y a plusieurs décennies (comme les Barjavel), il faut que je me replace dans le contexte de l'époque, quand la femme se devait d'être une bonne épouse et une bonne mère, mais la femme moderne que je suis et qui était ado dans les années 70 a vraiment du mal ! Et ici, encore une fois, alors que les garçons (les enfants perdus et les frères de de Wendy) ont le droit de jouer et de vivre des aventures, Wendy est juste bonne à repriser, laver les vêtements des garçons, faire la bouffe et lire des histoires. Qu'est-ce que ça m'a hérissée et c'est en grande partie pourquoi ce roman n'a pas trouvé d'écho en moi. Même si Lili la tigresse ou encore la fée Clochette sont moins bas bleus que Wendy (mais leurs actes sont en grande partie dictés par l'amour qu'elles portent à Peter).

Peter, parlons-en, est un garçon auquel il est difficile de s'attacher. Il est égoïste, prétentieux, immature, assez désagréable quand on ne fait pas ses quatre volontés, bref pas aimable du tout ! :) Son combat incessant contre Hook (le capitaine Crochet) est la lutte de l'enfant contre l'adulte, qui ne veut pas se soumettre et refuse de grandir. J'ai trouvé aussi qu'il y avait un peu une notion oedipienne dans cette lutte (d'autant plus que généralement lors des représentations, M. Darling, le père de Wendy, Michael et John, et Hook étaient joués par le même comédien). Mais je ne vais pas m'aventurer trop sur ce terrain, n'ayant aucune connaissance en psychologie !

Les autres personnages ne sont pas très marquants, Wendy, on l'a dit, est la petite mère et manque de caractère, et les garçons perdus sont tellement semblables que je n'ai pas retenu leurs noms.

Je crois que mon personnage préféré a été Nana, la chienne nounou des enfants Darling :)

Le style de l'auteur n'est pas très compliqué à comprendre en anglais mais j'avoue avoir eu un peu de mal parfois avec sa façon d'écrire. Parfois ça me plaisait, d'autres fois ça m'ennuyait à mourir ! En fait, 15 jours après ma lecture, j'ai du mal à me rappeler comment il écrivait ! :) Ce dont je me rappelle c'est qu'il prend souvent le lecteur à partie, sans doute pour mieux l'intégrer à son histoire (bon c'était un peu raté pour moi ! ^^).

En conclusion, voici un classique de la lecture enfantine que je suis contente d'avoir lu même s'il ne m'a pas convaincue. Et si vous voulez découvrir le Pays imaginaire, rencontrer des fées, des sirènes, des pirates et des enfants perdus, lisez-le !

Note :



Voici enfin ma première lecture dans le cadre du nouveau Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle
1/20

Et il fait partie du Challenge Read in English d'Avalon
6

Il fait également partie du Baby Challenge Classique de Livraddict
16/20
(13 + 3 jokers)
médaille d'argent !

et du Challenge God Save the Livre d'Antoni
étant donné que Barrie est anglais :) 
8/5


11 Comments


Je pense que je le lirai car c'est un classique que je veux (re-)découvrir car je ne connais que la version Disney. Après, tes réserves sont tout à fait justifiées, il est difficile parfois de voir la femme en sous-rôle à notre époque !


Peter est un sale gosse, un point c'est tout. Effectivement la représentation de la femme est à hérisser le poil dans ce livre. Ceci dit, quand j'étais gamine, je l'ai bien aimé ce bouquin ^^


Il est vrai que Peter n'a rien d'attachant d'ailleurs ce n'est finalement pas le personnage que j'ai préféré dans ce livre (c'est définitivement Crochet ^^). Et ta vision de Crochet comme figure paternelle, d'autorité me parait assez juste ! Après bizarrement la vision des femmes ne m'a pas choquée alors que d'habitude je suis la première à hurler mais je sais pas, peut-être le côté merveilleux a pris le pas dans ma lecture sur le côté "macho" lol


Encore plus que l'image de la femme, c'est l'ambiance générale qui m'a mise mal à l'aise. Je l'avais lu comme toi dans le cadre d'un challenge et j'en garde aussi un souvenir très mitigé.


Je dois dire que moi aussi je ne me souviens guerre de cette lecture qui n'est pourtant pas très vieille. J'aime bien le Disney mais ce n'est pas du tout mon préféré, et comme toi j'ai trouvé Peter détestable au possible. De toutes façons, depuis mon traumatisme avec un homme qui avait clairement un syndrôme de Peter Pan (mdr) je fuis comme la peste ce genre de personnalité !
Bises ^^


Même s'il ne t'a pas convaincue, je serais très curieuse de découvrir ce classique :)


@Walpurgis, oui, cette vision de la femme m'a un peu bloquée mais c'est un livre à découvrir malgré tout.

@Gilwen, Oui, c'est ça, Peter Pan est vraiment un sale môme ! :) Je pense qu'il plaît quand on est petit car on est de l'autre côté, celui des enfants qui rêvent qu'une Wendy s'occupe de nous :)

@Alexielle, c'est vrai que Crochet est plus intéressant. Pour la vision de la femme, ça m'a énervée, j'ai pas pu en faire abstraction.

@Soundandfury, oui l'ambiance est finalement assez glauque malgré le "merveilleux" de certains côtés.

@Arcaalea,oui Peter n'est pas attachant du tout et ça doit effectivement avoir été dur de vivre avec un mec comme ça ! ^^

@Latetedansleslivres, même quand je n'aime pas certains classiques, je suis aussi ravie de les avoir lus.

Merci pour vos commentaires.


Je n'ai pas été convaincue non plus, et alors que j'ai vraiment trouvé intéressant de découvrir le texte original c'est toute ces notions de savoir vivre qui nous ont par moments fait décrocher. J'ai eu aussi du mal avec Peter, loin de celui que j'aime dans Hook. Parc notre, j'ai bien retrouvé Crochet heureusement!!!


Honte à moi, je ne savais pas que ce livre existait ^^
Je note, il me tente bien.


Ce qui m'a laissé sur ma faim dans ce livre c'est le personnage de Crochet ! C'était mon personnage favori, on sent qu'il est torturé par quelque chose, mélancolique limite, il me semblait bien plus humain que Peter Pan et pourtant on ne sait rien du tout de lui ^^


@Piplo, ce côté savoir-vivre ne m'a pas dérangée. C'est surtout ce qu'il se passe au pays imaginaire qui m'a laissée de marbre.

@Noisette, lol ! :D Oui c'était d'abord un livre (et une pièce de théâtre).

@Alison, c'est vrai qu'on ne sait pas grand chose sur Crochet et qu'on reste sur notre faim à propos de ce personnage.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.