3

La dernière conquête du Major Pettigrew d'Helen Simonson

Titre original : Major Pettigrew's Last Stand

Résumé :
Le Major Pettigrew, veuf depuis 6 ans, vit dans le petit village paisible de Edgcombe St Mary et partage son temps entre le rituel du thé, la lecture et ses activités sociales au club de golf. La mort de son frère Bertie et le doux soutien de Mrs Ali, une veuve pakistanaise qui tient l'épicerie locale, viennent réveiller la torpeur dans laquelle le major vivait...


Mon avis :
Ce livre m'a tentée dès sa sortie il y a 2-3 ans mais je n'avais pas encore eu l'occasion de le lire. Je dois dire que je suis ravie de l'avoir enfin découvert car j'ai adoré ce Major Pettrigrew, bougon mais charmant ! :)

À la mort de son frère Bertie, le Major Pettigrew, 68 ans et veuf depuis 6 ans, se retrouve un peu désemparé. Son fils, Roger, arriviste et vivant à Londres, n'est pas d'un grand soutien, surtout lorsque le Major veut récupérer un fusil de son frère pour aller de pair avec celui qu'il reçut en héritage à la mort de son père. Dans le petit village de Edgecombe St Mary, où les activités consistent à prendre le thé, lire et être membre du club de golf, Ernest Pettigrew va retrouver goût à la vie grâce à la présence de Mrs Ali, une veuve d'origine pakistanaise qui tient l'épicerie locale. Cette amitié n'est pas du goût de tout le monde...

J'ai mis du temps à vraiment entrer dans ce livre, un bon tiers, mais finalement je me suis laissée prendre au charme désuet (s'il n'y avait pas eu des téléphones portables, je me serais demandée à quelle époque il se passait ! :)) de cette jolie histoire qui a fini par me conquérir totalement. Et "charme" est vraiment le mot qui caractérise ce roman. En lisant ce livre, on se sent transporté dans ce village, comme si on vivait en direct le rituel du "Five O'clock Tea" avec des scones, tout en lisant un bon livre au coin du feu. :) J'ai mis du temps à le lire (9 jours) mais je suis ravie d'avoir pu ainsi le déguster, comme un bonbon anglais. :)

Outre son côté très anglais, ce roman parle aussi de sujets aussi divers que la tradition face à la modernité (que ce soit pour garder l'authenticité du petit village face à l'avidité de certains ou allier traditions religieuses et modernités sociales au sein de la famille de Mrs Ali, notamment concernant son neveu) ou la difficile cohabitation entre les diverses communautés, ici anglaise et pakistanaise, où tu es accepté à condition que tu restes à ta place... Je ne vais pas m'étendre sur ces sujets, le mieux est de lire le livre.

L'aspect romantique n'est pas en reste non plus, mais c'est une histoire toute en délicatesse, qui prend son temps pour émerger. J'ai beaucoup aimé la façon, que j'ai trouvé tout à fait sensuelle d'ailleurs, dont l'auteur aborde ce sujet sur des personnages au crépuscule de leurs vies (pour Pettigrew s'entend, Mrs Ali n'a "que" 58 ans, c'est une jeunette ! :D), sur leurs désirs, leurs interrogations sur le fait de retomber amoureux et éventuellement recommencer sa vie, après avoir vécu toute une vie avec un époux ou une épouse. J'ai trouvé que c'était très joli, très bien amené et je n'avais qu'une envie c'est que Ernest et Jasmina (de leurs petits noms) tombent dans les bras l'un de l'autre ! ^^

J'ai été totalement conquise par Ernest Pettigrew ! Physiquement, je n'ai aucune idée (ou alors j'ai zappé) de ce à quoi il ressemble, à part qu'il a une moustache mais j'imagine que c'est un anglais bon teint, un peu replet mais bien conservé pour ses 68 ans. :) Mais j'ai adoré son esprit, son humour en beaucoup de circonstances et j'avoue m'être esclaffée comme une idiote devant certaines de ses réparties. J'ai aimé également sa façon de se démarquer (à son corps défendant parfois) de ses congénères tout en restant très traditionnel dans certaines circonstances Et j'ai beaucoup aimé également ses émois face à Mrs Ali.

En revanche, je n'ai pas aimé du tout son fils Robert, un petit con arriviste. Bon, son père ne le ménage pas et le rembarre souvent (avec ironie d'ailleurs) mais j'ai eu envie de baffer Robert à maintes reprises.

Mrs Ali, elle, m'a beaucoup touchée. Élevée en Angleterre de façon libérale par ses parents, elle doit subir une belle-famille traditionaliste tout en revendiquant le droit de vivre comme elle l'entend. Et le fait qu'une partie de la communauté anglaise ne la considère que comme l'épicière pakistanaise du coin ajoute un poids à sa vie, même si j'ai l'impression qu'avant de fréquenter le Major, ça ne la touchait pas. En tout cas, c'est un personnage magnifique qui complète à merveille le Major Pettigrew.

Les autres personnages sont plus ou moins stéréotypés entre le Lord chasseur et assez hautain, les commères du village, l'américain qui ne peut être qu'un homme mal dégrossi et plein aux as mais ils s'intègrent très bien dans toute l'histoire.

Le style de l'auteur m'a beaucoup plu. J'ai eu un peu de mal à m'y faire car en VO c'est un peu plus ardu que de lire un Urban Fantasy américain :) mais une fois dedans, ça a été un vrai plaisir. J'ai aimé ses tournures de phrase, sa façon de décrire la vie dans ce petit village ou celle d'amener l'éventuelle romance entre les deux personnages principaux par petites touches.

En conclusion, une histoire qui a su me séduire complètement au fil de ses pages et dont j'ai quitté à regret ses personnages principaux. D'ailleurs, quelques jours après avoir fini ce roman, j'ai encore la nostalgie d'Edgecombe St Mary et les dimanches lecture que passent Ernest et Jasmina autour d'une bonne tasse de thé. Et si vous voulez savoir si le Major Pettigrew et Mrs Ali s'autoriseront un peu de bonheur et pourquoi j'ai parlé de fusil dans mon résumé :) lisez-le !

Note :



Ce livre fait partie du du Challenge ABC 2013 de Nanet
25/26

Et l'auteur étant anglaise, il fait aussi partie du Challenge God Save the Livre d'Antoni
10/5

Il fait également partie du Challenge Read in English d'Avalon
7

3 Comments


Coucou
je l'ai terminé hier et je l'ai beaucoup aimé également. ;)


Ravie qu'il t'ait plu à ce point :-)


@Cassie, contente de voir qu'il t'a aussi charmée.

@Paikanne, :)

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.