9

Black-out, Blitz tome 1 de Connie Willis

Posté par Frankie le 3 décembre 2013 à 12:05 - Catégorie : , , , ,
Titre original : Black-out, Oxford Time Travel book 3

Résumé :
Michael Davies, Merope Ward (nom de guerre Eileen O'Reilly) et Polly Churchill, historiens de 2060, sont envoyés en 1940, en Angleterre, chacun sur une courte mission, afin d'observer les réactions de leur congénères face au Blitz. Mais bientôt les voici incapables de rentrer à leur époque...



Mon avis :
Il y a deux ans, j'avais découvert Connie Willis avec Sans parler du chien que j'avais a-do-ré ! Du coup, j'ai acheté deux autres de ses livres (que je n'ai toujours pas lus... :/). Et puis Black-out est sorti il y a un peu plus d'un an, il me semble, et les critiques étaient très enthousiastes. Je l'ai acheté lors d'une opération Bragelonne et il resté dormir gentiment dans ma Pal (faut dire que c'est un bon pavé de plus 600 pages). Mais ça y est, je l'ai lu et je dois dire que je ne suis certainement pas aussi enthousiaste que beaucoup même s'il m'a beaucoup plu.

En cette année 2060, la seconde guerre mondiale et plus particulièrement le Blitz de Londres en 1940 intéresse particulièrement les historiens d'Oxord. Michael, Merope (dite Eileen) et Polly sont donc renvoyés à cette époque pour étudier ses effets sur la population britannique. Après un départ et une arrivée chaotiques, les voilà bientôt incapables de revenir à leur époque comme si les portes du temps s'étaient refermées sur eux...

Je l'ai déjà dit et redit, j'adore les livres (et films) sur les voyages dans le temps. C'est pour cela que Sans parler du chien m'avait autant plu et que Black-out me faisait saliver d'avance. S'il est bien question de voyage dans le temps au début, c'est surtout en 1940 que ce passe l'intrigue. Et ça m'a de prime abord un peu déçue. Je ne suis pas passionnée par les romans se passant à cette époque et j'avais peur de m'ennuyer. Mais tout le talent de l'auteur (et de la traduction) est d'arriver à nous intéresser aux pérégrinations de nos trois protagonistes dans ce pays connaissant des bombardements incessants. Car ce livre est un vrai page-turner ! Alternant les histoire de Michael, Polly et Eileen, Connie Willis nous laisse le plus souvent sur de mini-cliffhangers qui nous donnent bien évidemment envie de continuer avidement ! J'ai lu le livre en six jours mais j'ai eu l'impression que le temps était beaucoup plus court ! :) Et la fin donne évidemment très envie de lire le tome 2 !

Je parle de talent car il faut bien le reconnaître l'intrigue tient dans un mouchoir de poche. Il ne se passe pas énormément de choses, c'est même un peu toujours les mêmes scènes qui reviennent, notamment concernant Polly. Polly veut rentrer à la maison (non, ce n'est pas E.T ;)), Polly cherche à échapper aux bombes, Polly cherche du travail. Je schématise un peu mais c'est un peu ça aussi. Idem pour Eileen coincée (longuement) dans un manoir pour cause de varicelle. Seule peut-être l'intrigue de Michael est un peu plus diversifiée, et encore.

Ce que j'ai regretté aussi, et je l'ai déjà dit (radoterai-je ?) c'est (petit spoiler) qu'on n'aille plus en 2060 une fois l'histoire lancée. J'aurais bien aimé avoir un aperçu des problèmes rencontrés par les historiens de cette époque. Mais d'un autre côté, on se sent lâchés, exactement comme nos trois héros ! :) Ce qui est sans doute judicieux de la part de l'auteur même si terriblement frustrant ! Damn it, Connie !

J'ai dit que la seconde guerre mondiale ne me passionnait pas forcément mais force est de reconnaître que c'est quand même très intéressant de découvrir Londres sous le Blitz. La vie qui continue malgré tout, malgré les bombes, malgré la peur au ventre. Si j'ai aimé le livre, c'est parce que l'auteur arrive bien à retranscrire cette époque et nous fait partager par petites touches la vie des gens de toutes sortes.

Concernant les trois personnages, je n'ai pas de préférence particulière. Polly et Eileen sont deux jeunes femmes courageuses, pas du tout préparées en fait à ce qu'il leur arrive et qui arrivent à faire face aux difficultés avec beaucoup de sang-froid. Quant à Michael, c'est pareil. Sans trop en dévoiler, ce qui devait être une mission de routine (Oxford évite de mettre ses historiens en danger et normalement il ne doit rien leur arriver de fâcheux), se révèle plein de danger pour le jeune homme. J'ai d'ailleurs eu de la peine pour ces trois personnages, complètement largués en pleine guerre et sans pouvoir rentrer chez eux. Je me suis mise à leur place et franchement, j'aurais super flippé ! :D

De nombreux personnages secondaires gravitent autour de nos trois personnages. Un comédien du théâtre shakespearien (qui m'a fait fortement penser à Laurence Olivier), une logeuse revêche, des petites vendeuses qui se pâment pour les beaux militaires ou encore Binnie et Alf, des chenapans frère et soeur,  qui amènent un peu de légèreté et d'humour dans une histoire finalement assez sombre.

Le style de l'auteur est super agréable à lire. C'est lui qui nous tient en haleine tout au long de l'histoire et qui arrive à nous passionner par petites touches pour la vie de tous ces gens. L'humour est sous-jacent et c'est souvent bienvenu.

En conclusion, une belle histoire que j'ai beaucoup aimée, malgré un "scénario" un peu mince mais dont les personnages arrivent à nous toucher et à nous donner envie de lire la suite. Et si vous voulez savoir si Polly, Eileeen et Michael arriveront à se rejoindre au coeur de la tourmente, lisez-le !

Note :



D'autres avis sur Bibliomania

Ce livre fait partie du du Challenge ABC 2013 de Nanet
24/26

9 Comments


Ce livre était aussi dans ma liste ABC … et je l'ai changé pour un plus petit et plus facile à lire. Du coup, il y reviendra en 2014 … surtout que ta chronique me redonne envie de le lire :)


Il était dans mon ABC imaginaire 2013 mais j'ai pas eu l'occasion (ou l'envie) de me lancer dans sa lecture, mais je vais le remettre dans ma liste pour 2014 et cette fois je le lirais car ton avis, même si ce n'est pas un coup de coeur, m'a redonné envie de le lire ;)


J'avais beaucoup aimé ce 1er tome, mais j'ai adoré la suite, je l'ai vraiment trouvée intense en émotions. J'espère qu'elle te plaira autant qu'à moi :)


@Mypianocanta, j'espère qu'il te plaira. L'avantage c'est qu'il se lit relativement vite donc oui n'ai pas peur de le mettre dans ton challenge.

@Ayerine, c'est vrai que l'épaisseur peut rebuter et quand on a plein de lectures à honorer, notamment pour les challenges ABC, dur de l'en sortir mais j'espère qu'effectivement tu pourras le lire en 2014.

@Zina, tant mieux pour la suite ! J'espère la lire (et l'acheter) en 2014.

Merci pour vos commentaires.

Caro Bleue Violette a écrit :

Contente que tu aies aimé malgré tes quelques réserves ! Pour ma part, Blitz est mon plus gros coup de cœur 2013 et cette histoire m'a hantée bien après que j'ai refermé le second tome...Et Alf & Binnie sont mes favoris :)


Celui-là, je veux le lire. J'ai adooooré Sans parler du chien et beaucoup aimé Domesday book... du coup, celui-ci est comme... la suite logique!


@Caro, Alf et Binnie sont super ! J'espère les revoir dans la suite.

@Karine, oui, c'est considéré comme le tome 3 dans la série Oxford Time Travel. J'ai Le grand livre (Doomsday Book) dans ma Pal, faudrait que je le lise !

Merci pour vos commentaires !


Si j'avais lu cette chronique l'année dernière, j'aurais probablement lu ce livre plus vite. Mais l'important, c'est de l'avoir lu et je suis d'accord avec toi sur tout (sauf que tu le dis bien mieux que moi^^).


Ravie de voir que nos avis convergent ! :) Merci pour ton commentaire, Miss Bunny.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.