6

La famille Bélier d'Éric Lartigau

Posté par Frankie le 10 juin 2015 à 13:05 - Catégorie : , , ,
avec Louane Emera, Karin Viard, François Damiens

Résumé :
Paula, 16 ans, est la seule entendante dans une famille de sourds. Elle est une aide indispensable pour ses parents fermiers. Mais Paula découvre qu'elle sait très bien chanter et que pour réaliser ses rêves, il va sans doute falloir qu'elle quitte sa famille pour aller à Paris...




Mon avis :
J'ai failli aller voir ce film en mars quand je suis rentrée en France car il passait encore dans mon cinéma mais prise pas le temps, je n'ai pas pu le découvrir à ce moment-là. Grâce à sa sortie en DVD, j'ai pu enfin le regarder et s'il ne révolutionne pas le cinéma français, j'ai trouvé qu'il était très touchant et émouvant et surtout il m'a fait pleurer des rivières à la fin.

Paul est une jeune fille de 16 ans qui occupe son temps entre le lycée, sa meilleure copine, le garçon qui lui plaît et surtout la ferme familiale où elle est indispensable à ses parents. Car ces derniers et son frère sont sourds et elle leur sert souvent de traductrice au quotidien. Mais son professeur de musique remarque sa voix exceptionnelle à l'atelier de la chorale du lycée et la pousse à se présenter au concours de Radio France. Pour Paula, c'est le dilemme car être prise signifierait devoir quitter sa famille qui s'appuie un peu trop sur elle...

La famille Bélier est donc une petite comédie douce-amère comme savent en faire les Français, avec de l'émotion, un peu d'exagération, des rires et des larmes. Le film commence gentiment avec cette adolescente qui est à la croisée des chemins, qui essaie de jongler entre la vie de ses 16 ans, qui devrait être insouciante comme elle peut l'être à cet âge et l'énorme charge qu'est sa vie à la ferme avec ses parents. Ça se laisse regarder sans que ce soit exceptionnel et le côté bucolique et très image d'Épinal de la vie à la campagne ou dans une petite ville donne l'impression d'un film charmant, certes, mais assez banal.

Tout change quand Paula découvre sa voix (et sa voie), le film prend une dimension plus intéressante, plus attachante pour trouver son point d'orgue lors de scènes très touchantes, en particulier la dernière chanson de Paula où je me suis retrouvée involontairement à pleurer comme une madeleine. Sa version et prestation de Je vole m'a carrément retournée...

Le fait que cela parle d'une famille de sourds, avec ses côtés tendres ou loufoques, est presque accessoire car c'est avant tout l'histoire de parents qui n'arrivent pas à laisser partir leur enfant. On élève nos petits pour qu'un jour ils quittent le nid mais le jour où cela arrive on a bien du mal à les laisser s'envoler et prendre leur indépendance et on ferait tout pour les retenir, qu'on soit sourds ou pas...

J'ai juste regretté que le film se perde un peu avec des histoires annexes pas vraiment intéressantes notamment avec l'amourette de Paula et du jeune Gabriel.

Je ne connaissais pas du tout Louane Emera étant donné que je ne regarde pas/plus les émissions de "Talent Show" (je regardais La Nouvelle Star à une époque), donc c'est une découverte pour moi. J'ai trouvé cette jeune fille de 18 ans très fraîche dans le rôle de Paula, encore un peu malhabile dans son jeu mais auquel elle apporte beaucoup de sincérité. Et surtout elle a une belle voix, effectivement.

J'ai beaucoup aimé François Damiens dans le rôle du père sourd. Il est très juste, amusant parfois et assez émouvant.

Davantage que Karin Viard qui en fait des tonnes dans le rôle de la maman mais ça apporte un élément comique au film et puis son rôle est sympa.

J'ai vraiment eu du mal avec le professeur de musique joué par Eric Elmosnino (dans lequel je vois toujours Gainsbourg !). Certes il se rattrape sur la fin mais cela n'excuse pas sa façon de traiter les élèves au début ! Je ne suis pas très au fait des pratiques des profs dans les lycées mais ils ont vraiment le droit de s'adresser avec un tel langage à leurs élèves ? Car là ça atteint son paroxysme !

J'ai déjà eu l'occasion de voir plusieurs réalisation d'Éric Lartigau, La série H qui me faisait hurler de rire, Mais qui a tué Pamela Rose ? qui était sympa et prête-moi ta main que j'avais beaucoup aimé. Avec La famille Bélier il est davantage dans l'émotion que les grosses comédies qui l'ont fait connaître (même si Prête-moi ta main était une comédie romantique assez subtile) mais on voit qu'il n'arrive pas vraiment à s'empêcher d'ajouter un peu de loufoquerie dans ses films. Un petit mot sur les chansons de Sardou et autres qu'on entend dans les films, on peut trouver ça ringard mais le fait est que ça fait danser dans les soirées (des vieux de mon âge qui ont grandi avec ;)) et que tout le monde, même pas mal de jeunes connaissent au moins une chanson de lui.

En conclusion, La famille Bélier est un film français familial, amusant parfois, et très émouvant sur la fin et qui m'a beaucoup plu même s'il y a des petites choses qui m'ont laissée de marbre. Et si vous voulez découvrir la vie chez les Bélier et savoir si Paula gagnera le concours de Radio France et de quelle façon, regardez-le.

Note :



Ce film fait partie du Mini Challenge Comédie de Seriebox
1/6
36/50

et du Challenge Le film de la semaine 2015 de Benji
19/53

6 Comments


Ce film ne me tentait pas plus que ça lorsqu'il est sorti mais à force d'en entendre parler, je regarderais bien le dvd!


Je pense que tu passeras un bon moment si tu le regardes. Merci pour ton commentaire, Latetedansleslivres.


Je ne connaissais pas Louane Emera non plus... et si son timbre est plutôt beau et elle chante plutôt juste, cela ne m'a pas fait adhérer au film. A croire que je ne supporte plus la lenteur et le traitement des films français ;)


Ah tu as trouvé le film lent ? Dommage que tu n'aies pas accroché, mais je peux comprendre aussi, je regarde aussi rarement des films français. Merci pour ton commentaire, Acr0.


J'ai passé également un bon moment avec ce film. Je suis d'accord sur le jeu de François Damiens, que j'aime beaucoup de manière générale. Même constat également sur la maladresse et la fraîcheur de Louane, qui nous a tiré les larmes à mon chéri et moi ! ;)
Si tu n'as pas eu l'occasion de lire "Les mots qu'on ne me dit pas", de Véronique Poulain, qui a été le "déclic" de ce film, il est très intéressant également.


Je ne connaissais pas du tout Les mots qu'on ne me dit pas, je note alors. Merci pour ton commentaire, Stellabloggeuse.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.