4

Il était temps de Richard Curtis

Posté par Frankie le 18 juin 2015 à 11:35 - Catégorie : , , , ,
Titre original : About Time
avec Domhnall Gleeson, Rachel McAdams, Bill Nighy

Résumé :
Le jour de ses 21 ans, Tim Lake apprend par son père que les hommes de sa famille ont la possibilité de voyager dans le temps, mais ne peuvent intervenir que sur le passé et leur propre vie. Quand Tim rencontre Mary, il va mettre tout en oeuvre pour que leur vie soit parfaite mais cela ne lui épargnera ni les épreuves ni les chagrins...


Mon avis :
Je n'avais absolument pas entendu parler de ce film à sa sortie (novembre 2013) et ce n'est qu'en lisant l'un de mes magazines ciné (avec des mois de retard) que j'ai lu un papier dessus. Voyages dans le temps, comédie romantique anglaise, Bill Nighy, c'était pour moi un cocktail gagnant :) Et comme il faisait partie des Challenges Seriebox, je me suis dit que ça me ferait un petite soirée ciné sympa. Et je dois dire que j'ai énormément aimé ce film qui tient à fois du film romantique et de la chronique familiale comme les Anglais savent si bien les faire...

Tim Lake est un jeune homme assez gauche qui ne sait pas trop comment s'y prendre avec les filles et quoi faire de sa vie. Le jour de ses 21 ans, son père lui apprend que les hommes de la famille peuvent voyager dans le passé mais ne peuvent interférer que sur leur propre vie. Après un réveillon de Noël désastreux, Tim décide de prendre sa vie en mains, il rencontre la jolie Mary et va s'appliquer à ce que leur vie soit la plus parfaite possible, quitte à s'y reprendre plusieurs fois. Mais son don ne pourra rien contre certaines épreuves...

Je tiens à vous prévenir tout de suite, l'aspect voyage dans le temps n'est finalement qu'accessoire. Il s'agit avant tout d'une comédie romantique et familiale douce-amère sur la vie avec ses hauts et ses bas. Et c'est toujours un plaisir de voir comment les Anglais arrivent à faire de jolis films avec de petits riens. Le temps qui passe, les gens qui se rencontrent, se marient, font des enfants, la routine, les parents qui vieillissent et qui partent un jour... rien de bien folichon à priori et du vu et revu mais sous l'oeil de Richard Curtis cela donne une histoire tendre et émouvante et qui a su totalement me convaincre.

 Le fait que Tim puisse revenir dans le temps et modifier certaines choses est la cerise sur le gâteau, l'élément qui permet de voir certains événements se dérouler de différentes façons (et de façon hilarante parfois, je pense notamment au choix du témoin lors du mariage) et de donner une deuxième voire troisième, quatrième etc... chance à notre héros.

Si l'histoire se focalise beaucoup sur l'histoire entre Tim et Mary, le plus bel aspect en est la relation père-fils entre Tim et son père. Les moments où ils sont ensemble dégagent énormément d'émotion, surtout sur la fin et j'ai trouvé magnifique leurs échanges. C'est pour moi, le gros plus de ce film.

Bon il faut dire aussi que le père est joué par Bill Nighy, et je pense que c'est l'acteur anglais que je préfère. J'aime de nombreux acteurs britanniques mais je trouve que Bill Nighy dégage quelque chose de très classe dans sa façon de jouer et j'adore le voir à l'écran. Et ici, il est tout ce qu'un fils peut souhaiter avoir comme père, un homme compréhensif, émouvant et doté d'un humour très British.

Domhnall Gleeson (sympa à écrire le prénom !) est le film de Brendan Gleeson. Et qui est Brendan Gleeson me direz-vous ? Bah c'est l'acteur qui, entre autres, jouait Maugrey Fol Oeil dans les Harry Potter ! Et Domhnall y jouait lui Bill Weasley (mais je ne l'avais pas reconnu avant de lire l'info sur internet). Domhnall a un physique assez particulier qui m'a beaucoup fait penser à Luke Newberry de In the Flesh et qui convient très bien pour le rôle de Tim, ce garçon un peu falot, timide et gauche qui va s'employer à réussir sa vie grâce à son pouvoir. J'ai beaucoup aimé le personnage et l'acteur.

Décidément Rachel McAdams est abonnée aux rôles de femmes de voyageur dans le temps et au mot temps dans les titres ! :) Car elle l'était déjà dans le mauvais Hors du temps tiré de l'excellent The Time Traveler's Wife. J'aime bien cette actrice même si elle n'est pas exceptionnelle et ici elle apporte beaucoup de charme à l'histoire. À noter qu'on la retrouvera très bientôt dans la saison 2 de True Detective.

À noter que c'est Lindsey Duncan qui joue la mère de Tim, actrice que l'on a pu voir notamment dans Merlin, Black Mirror et Sherlock.

On ne présente plus Richard Curtis, réalisateur de Love Actually et de Good Morning England et scénariste de Quatre mariages et un enterrement et de Coup de foudre à Notting Hill (et de Mr Bean mais on va oublier ;)). C'est dire s'il maîtrise ce genre de films et il nous livre sa comédie anglaise clé en mains sans bavure. Et ce n'est pas péjoratif quand je dis ça, ça veut dire que sa recette marche super bien avec ce petit quelque chose qui fait qu'on accroche instantanément à l'histoire. Et la bande-son est très sympa.

En conclusion, une comédie anglaise pleine de charme et de tendresse avec juste ce qu'il faut d'humour britannique et d'excellents comédiens, notamment Bill Nighy et Domhnall Gleeson. Et si vous voulez savoir comment Tim Lake arrivera à modifier sa vie sans trop en payer les conséquences, voir la relation qu'entretient le fils avec le père et passer un très bon moment de cinéma, regardez-le.

Note :



Vu en version originale sous-titrée VO

Ce film fait partie du Mini Challenge Romance de Seriebox
1/12
15/50

et du Challenge Le film de la semaine 2015 de Benji
21/53

4 Comments


J'avais trouvé que ce film était un bon divertissement et c'est vrai que la relation père-fils est juste super dans ce film :)


C'est vraiment ce que j'ai préféré dans le film. Merci pour ton commentaire, latetedansleslivres.


Domhall Gleeson quoi.
(C'était le commentaire intéressant de la nuit)


Lol, je te comprends tout à fait Ollie ! Merci pour ton commentaire ! :D

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.