5

Les âmes croisées de Pierre Bottero

Posté par Frankie le 8 novembre 2012 à 17:46 - Catégorie : , , , , ,
Résumé :
Nawel Hélianthas, issue d'une famille influente de Jurilan, va bientôt devoir choisir la caste dans laquelle elle restera toute sa vie. Alors que sa voie semble déterminée, des événements vont venir tout bouleverser et, contre toute attente, elle choisit la caste la plus mystérieuse qui soit, celle des Armures...





Mon avis :
Si vous suivez mon blog, vous savez que j'ai beaucoup apprécié les deux trilogies d'Ewilan de cet auteur. Aussi, quand il s'est agi de trouver une lecture pour le Combat d'auteurs d'Iluze, on aurait pu penser que je choisirais la trilogie du Pacte des Marchombres. Oui... Mais non ! :) Parce qu'en fait, je dois lire le premier tome de cette trilogie, Ellana, fin novembre en LC et donc ça ne "pattait" pas avec le Combat d'auteurs qui se termine le 15. Mais heureusement, j'avais un autre titre dans ma wish-list, pour les divers challenges Livraddict, Les âmes croisées et qui est vite venu rejoindre ma pal et qui est donc ma lecture choisie pour le challenge ! Vous suivez ? :D Je dois dire que ce fut une lecture assez agréable, j'adore vraiment la plume de Bottero, même si je n'ai pas vraiment aimé la première partie.

Nawel Hélianthas est une jeune fille de presque 17 ans, orgueilleuse, gâtée et égoïste, qui fait partie d'une des familles les plus influentes de Jurilan. Comme tous les jeunes de son âge, Nawel doit bientôt choisir quelle caste elle intégrera et tout le monde s'attend à la voir choisir celles des Mages, comme ses parents. Mais voici qu'une série d'événements va lui faire prendre conscience du monde qui l'entoure et contre toute attendre, le jour de la cérémonie, Nawel choisit la caste la plus mystérieuse, celles des Armures...

Comme je l'ai dit en préambule, je n'ai pas tellement aimé la première partie. Disons que j'ai eu l'impression d'avoir à faire à une histoire lue et relue par ailleurs, sur une fille un peu superficielle, qui doit choisir son destin tout tracé et qui évidemment choisit là où on ne l'attend pas ! Des cas, je pourrais vous en citer à la pelle, mais ceux qui me viennent en tête sont par exemple Uglies (écrit avant) ou Divergent (écrit après).

Heureusement, une fois que Nawel fait partie des Armures, le livre prend son envol et devient bien plus intéressant avec la découverte de cette caste bien particulière ou les choix et les épreuves qui attendent Nawel. Quant à la troisième et dernière partie, elle va rendre Nawel plus mature et fait prendre à l'histoire une direction inattendue.

Les âmes croisées, ce n'est pas seulement l'histoire de Nawel mais aussi du monde dans lequel elle vit avec sa société de castes et de Robes et sa population à deux vitesses, les Perles (les privilégiés) et les Cendres (le petit peuple), les uns ignorants les autres ou les traitant comme des serviteurs invisibles. C'est aussi la découverte d'autres peuples, les Glauques, ou une civilisation mystérieuse et disparue, les Anciens.

C'est d'ailleurs tout à fait dommage que l'auteur soit mort après avoir publié ce livre car il devait être le premier tome d'une trilogie et il y a donc des questions qui resteront sans réponse et l'avenir de Nawel reste inconnu...

À noter une référence sur Gwendalavir (le monde d'Ewilan) par la bouche du fou du roi, Ol Hil' Junil. Il évoque la Dame, l'Imagination et le Dessin et des mondes parallèles. D'après Nawel, d'ailleurs, il dit venir d'un de ces mondes. On le voit très peu mais il m'a fait un peu penser au Fou de L'assassin royal. Je me demande si on l'aurait revu si l'auteur avait pu poursuivre sa série.

Nawel n'est pas un personnage très attachant de prime abord, elle est même plutôt pénible dans la première partie avec ses airs supérieurs d'enfant gâtée. Heureusement, cela s'arrange ensuite et, en murissant, elle devient plus intéressante. J'ai beaucoup aimé sa relation avec un des personnages à la fin (dont je ne parlerai pas davantage) et qui donne son sens au titre du livre.

Les deux meilleurs amis de Nawel, Ergaïl et Philla, sont, quant à eux, assez inintéressants...  Je n'ai franchement rien à dire sur eux ! :)

J'ai en revanche bien aimé Anthor Pher, le maître d'armes des Armures, un homme bourru, sévère mais juste.

Ce que fait vraiment le charme de ce roman c'est bien sûr l'écriture magnifique de l'auteur pour décrire les paysages. Que ce soit AngkNor, la ville de Nawel ou l'ancienne cité des Anciens, c'est un véritable enchantement de lire ses descriptions, c'est un rêve éveillé et c'est vraiment ce qui m'a permis de continuer quand je m'ennuyais un peu dans la première partie.

En conclusion, un début un peu laborieux et peu original mais une histoire qui a su m'emporter grâce à l'écriture de Pierre Bottero. Et si vous voulez découvrir par vous-mêmes les cités dont je vous ai parlé ou savoir quel sera le destin de Nawel, lisez ce livre.

Note :




Vous trouverez de nombreux autres avis sur Logo Livraddict


Ce livre fait partie du Big Challenge 2012 de Livraddict
16/12

Et du Baby Challenge Fantasy, toujours de Livraddict
9/20

et il fait partie du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle et Kalea 
3/20

Et bien évidemment du Combat d'auteurs d'Iluze !
Brussolo 0/Bottero 1


5 Comments


Merci pour cette belle chronique Frankie :). J'hésite à le lire car j'ai peur que ce soit trop inachevé. Ce que tu dis de Nawel me fait fort penser à Camille pour l'instant !


Jolie chronique !!! J'avais adoré ce Bottero, mais la fin est très frustrante en sachant que, malheureusement, l'auteur n'est plus là pour écrire la suite :(


Comme toi, j'avais eu beaucoup de mal avec le début mais plutôt à cause de l’héroïne que je ne supportais pas. Finalement, j'ai adoré ce 1er tome et je pense qu'il aurait donné lieu à une grande trilogie.


Il semble que nous ayons des avis très proches sur ce livre.
Pour l'écriture, il m'a surtout manqué une certaine poésie plus présente dans les trilogies de Gwendalavir mais sinon elle reste magnifique.
Je pense que nous regrettons tous qu'il n'y ait pas de suite mais la fin reste "supportable" ;)



@Iluze, c'est vrai qu'au début, Nawel fait penser à Camille...

@Naminé, oui, c'est triste de ne pas avoir la suite.

@Zina, c'est vrai que Nawel est très agaçante au début.

@Mypianocanta, j'ai trouvé que la poésie se ressentait quand même dans les descriptions.

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.