5

Dark Prophecy, Level 26 tome 2 d'Anthony E. Zuiker

Résumé :
5 ans après l'affaire Sqweegel et le meurtre ignoble de sa femme par ce dernier, Steve Dark, le limier des Affaires Spéciales, a décidé de prendre sa retraite pour vivre auprès de sa fille qu'il connaît à peine. Mais une série de meurtres particulièrement horribles va raviver son instinct de chasseur...





Mon avis :
Voilà encore une série dont j'avais lu le tome 1 il y a plus de 3 ans (en février 2011) et dont ce tome 2 traînait dans ma Pal depuis deux ans. Cette année, j'ai décidé de l'inscrire à mon challenge ABC pour me laisser une chance de le lire enfin et voilà c'est fait ! :) Et je dois dire que ce thriller, comme le premier tome, est très efficace et haletant même s'il n'est pas très original.

Voilà 5 ans que Steve Dark, le chasseur des Affaires Spéciales, a débarrassé le monde de Sqweegel, un meurtrier de niveau 26, 5 ans que sa femme est morte le laissant seul avec une petite fille, 5 ans à parcourir le monde à la recherche d'autres meurtriers tout aussi retors. Mais voulant donner une vie normale à sa fillette, il décide de raccrocher. Mais une série de meurtres s'inspirant du tarot divinatoire et un instinct encore intact vont le faire sortir de sa retraite...

Dans ma chronique du précédent tome, je vous parlais de la filiation de Level 26 à Dragon rouge, de Steve Dark par rapport à Will Graham et Tom Riggins par rapport à Jack Crawford. Et j'ai encore une fois énormément ressenti cette filiation dans ce tome 2 mais non plus par rapport au roman de Thomas Harris mais davantage à travers la série diffusée sur NBC, Hannibal. Comme dans la série, attention spoiler, Riggins, le mentor de Dark, se demande si ce dernier, du fait de sa façon particulière à se mettre à la place des tueurs, ne serait pas tombé du côté obscur de la force...

En tout cas, voilà un thriller très efficace, bien ficelé et qui se lit très vite. J'ai bien aimé l'idée de base, l'utilisation du tarot, j'ai apprécié de ne pas deviner 3 jours à l'avance qui était coupable. Cependant, ce n'est pas aussi intense qu'avec Sqweegel qui était un vrai méchant glaçant. Là, franchement, au niveau du ou des coupables, même s'ils sont ingénieux dans leurs méthodes, on descend un peu en gamme (au Level 20 pourrait-on dire :)) J'aurais bien aimé qu'il y ait plus coriace en face de Steve Dark.

Steve Dark est égal à lui-même, Chasseur de psychopathes hors pair, intéressant et ambigu. Même si la question de savoir s'il est tombé du côté obscur ne se pose pas vraiment, il a une espèce de noirceur (Darkness) en lui qui fait qu'il comprend toujours avant tout le monde ce que pense le tueur (comme Will Graham, je vous dis !). J'ai quand même aimé son côté plus... euh.. doux, celui qui veut avoir une vie normale avec sa fille. Mais chassez le naturel, il revient galop, vous le voyez en papa poule, vous, le Steve Dark ?

Du coup, les autres personnages ont un peu de mal à exister. On retrouve Riggins mais de façon sporadique, une nouvelle, Lisa Graysmith, fait son entrée et qui va sortir Dark de sa retraite mais je l'ai trouvé un peu trop froide et j'ai déjà bien assez parlé du ou des coupables.

J'ai dit plus haut que c'était bien ficelé, je dirais même plus, un peu trop bien ficelé. On sent que l'auteur est maître dans l'art d'écrire des scénarios de thriller efficaces (il a créé la série Les Experts et ses spin-off où il officie en tant que scénariste et producteur) et qu'il n'a eu qu'à sortir son parfait manuel du scénariste pour écrire quelque chose qui marche à tous les coups. Du coup, il n'y a rien qui ne sort vraiment des sentiers battus, c'est carré, certes, mais un peu clinique. Il manque de l'émotion à l'histoire.
Il a écrit son livre en collaboration avec Duane Swierczynski, un écrivain de romans, de non-fictions et de comic books, je ne sais pas quel est le rôle de l'un et de l'autre.

Comme le précédent tome, il est interactif. C'est à dire qu'on peut regarder des vidéos au cours de notre lecture en flashant un code ou en allant sur un site. Pour le premier tome, j'avais attendu d'avoir lu le livre pour voir les vidéos et je n'avais pas été vraiment convaincue par le procédé, du coup, j'ai fait l'impasse cette fois-ci.

En conclusion, un thriller haletant et très efficace même si hyper calibré et pas tellement original. Et si vous voulez savoir qui tue en s'inspirant du Tarot divinatoire et si Dark va vraiment tomber du côté obscur de la force, lisez-le !

Note :



Ce livre fait partie du Challenge ABC 2014 de Nanet
12/26

du Challenge Thrillers et Polars de Liliba
7/8
du Challenge Un genre par mois d'Iluze
ce mois-ci Thriller/Polar/Policier
5/12

Et enfin du Challenge 50 États - 50 billets de Sofynet
pour le Delaware où se déroule un des meurtres 
 37/50
Le Delaware a été le premier, oui le premier !, état à entrer dans l'Union, le 7 décembre 1787. Sa capitale est Dover, sa ville la plus grande, Wilmington

5 Comments


3 ans et demi que j'ai lu ce livre ... J'avais adoré mais finalement avec du recul c'est le premier que j'ai le mieux aimé.


Je l'ai lu il y a quelques années, il m'avait fichu une sacré trouille ce roman^^


@Laure, j'ai aussi préféré le premier, le méchant était plus terrifiant à mon avis.

@Charline, il ne m'a pas trop fait peur par rapport à d'autres.

Merci pour vos commentaires !


Hop, billet ajouté !


Merci Sophie !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.