8

Le discours d'un roi de Tom Hooper

Posté par Frankie le 13 mai 2014 à 12:37 - Catégorie : , , , ,
Titre original : The King's Speech
avec Colin Firth, Geoffrey Rush, Helena Bonham Carter

Résumé :
Le futur roi George VI, père de la reine actuelle Elizabeth II, est atteint de bégaiement qui l'empêche de s'exprimer en public. Avec l'aide de sa femme et d'un thérapeute aux méthodes peu orthodoxes, il va arriver à surmonter son handicap et à tenir son rang quand les événements de l'Histoire et familiaux vont le mettre sur le devant de la scène...




Mon avis :
Ce film est sorti il y a un peu plus de trois et à l'époque j'avais eu très envie de le voir d'autant plus qu'ensuite j'avais eu le DVD en 2012. Et puis le temps a passé, j'ai regardé d'autres films et laissé celui-ci dans ma dvdthèque. Cette année, je me suis dit que c'était l'occasion d'enfin le regarder et je ne le regrette absolument pas car ce film beau et touchant a été un vrai coup de coeur !

Rien ne prédestinait le prince Albert dit Bertie, duc d'York et deuxième fils du roi George V, à devenir roi.  Atteint d'un bégaiement le paralysant lors de discours officiels et assez timide, il aurait dû rester dans l'ombre de son frère. Mais quand ce dernier devenu roi sous le nom d'Edward VIII abdiqua pour pouvoir épouser la deux fois divorcée Wallis Simpson, Albert monta sur le trône en prenant le nom de George VI et se retrouva en première ligne pour protéger son pays de l'Allemagne nazie. Mais auparavant, afin de pouvoir surmonter son handicap, sa femme l'avait persuadé de se faire soigner par un thérapeute australien assez peu conventionnel, Lionel Logue. Grâce à ce dernier, George VI pourra-t-il tenir son rang lors de son discours déclarant l'entrée en guerre du Royaume-Uni  contre l'Allemagne en 1939 ?

Voilà donc un film vraiment magnifique sur un homme que nous, français, connaissons peu ou pas, à part qu'il est le père de l'actuel Elizabeth II. Les faits ont été romancés bien évidemment, et même un peu arrangés. Par exemple, dans le film, Albert ne commence vraiment sa thérapie qu'au milieu des années 30 et on n'en verra le résultat que lors de sa prise de fonction comme roi, puis surtout le fameux discours qui marque l'entrée en guerre de son pays.
Or, en réalité, il commencé à voir Lionel Logue après sa tentative (désastreuse) de parler lors de la clôture de l'exposition impériale au stade de Wembley en 1925. Dans le film aussi mais peu convaincu par les méthodes de Logue, il s'écoule plusieurs années avant qu'il ne revienne vers lui, ce qui n'est donc pas le cas en vrai.

Le contexte historique n'est qu'en arrière-plan, c'est surtout un film qui porte sur les hommes (et les femmes) et c'est ce qui le rend si émouvant et beau. C'est l'histoire de cette relation très particulière entre Bertie, un homme non destiné à devenir roi mais élevé malgré tout dans le respect de l'étiquette et des conventions de Buckingham et un peu sur son quant-à-soi parfois, et Lionel, un australien aux manières un peu abruptes qui ne voit pas d'inconvénient à appeler ce fils de roi par son petit surnom voire à lui taper sur l'épaule ! :) On le voit tout au long du film, c'est une amitié parfois houleuse qui va se créer, avec des hauts et des bas, des clash même parfois, car pas facile pour Bertie de surmonter ce défaut d'élocution qui le handicape fortement, jusqu'à la paralysie parfois. Les scènes de travail (ou autres) entre les deux hommes sont merveilleuses, émouvantes, cocasses parfois et la tension va crescendo quand on sait qu'il va falloir que George V prononce son fameux discours en 1939, à un moment où les anglais ont besoin d'un roi fort qui les galvanise et les rassure.

Ce qui fait la grande grande force de ce film ce sont ses acteurs ! Ils sont tout simplement fabuleux, que ce soit Colin Firth ou Geoffrey Rush.

Colin Firth est un excellent acteur, on le sait ! :) Mais là, il arrive à se glisser dans la peau de cet homme qui a du mal à s'exprimer sans buter sur les mots avec une aisance assez troublante. On dirait vraiment qu'il EST le personnage et non pas qu'il le joue. Il est ce mélange d'homme élevé dans la tradition, un peu rigide parfois et de petit garçon perdu qui ne sait pas comment surmonter son problème. Il est tellement bien dans ce rôle que j'avais mal pour lui quand il essayait de s'exprimer ! Je comprends tout à fait la pluie de récompenses qu'il a reçu pour ce film (Oscar, Golden Globe et Bafta du meilleur acteur, entre autres).

Geoffrey Rush est également magnifique dans le rôle de Lionel Logue. C'est un personnage qui m'a autant touché, sinon plus que Bertie, car profondément humain, humble même devant Bertie qui n'hésite pas à l'engueuler et le virer et pourtant, tout au long de sa vie, Logue sera là pour son roi. Je suis très fan de Rush que j'admire à chacune de ses prestations (enfin surtout en Capitaine Barbossa dans les Pirates des Caraïbes :)) et ici, il tout simplement génial.

Helena Bonham Carter joue Elizabeth, la femme de Bertie et donc la mère de l'actuelle souveraine. J'ai beaucoup aimé ce personnage assez moderne et sympathique, qui aime son mari et fait tout pour le guérir. Il faut savoir que Queen Mum, comme on l'appelait, est morte à un âge très respectable de presque 102 ans en 2002 et fut le membre de la famille royale préféré des anglais.

J'ai juste trouvé que Wallis Simpson était décrite de façon assez caricaturale, c'est vraiment l'américaine vulgaire, par rapport aux anglais raffinés... Ça m'a un peu gênée mais après tout elle était peut-être comme ça !

C'est marrant de voir la future Elizabeth II petite fille (enfin son personnage) alors que c'est maintenant une vieille dame assez collet monté.

La réalisation est assez académique, pas de grande surprise donc mais ce n'est jamais ennuyeux. On sent que le réalisateur a voulu rendre un hommage respectueux à ces hommes. Le film et son réalisateur ont reçu une pluie de récompenses également.

En conclusion, un film vraiment magnifique, beau et émouvant comme tout, avec des personnages joués de façon merveilleuse par leurs acteurs respectifs. Bref, vous vous en doutez, j'ai adoré ce beau moment de cinéma. Et si vous voulez savoir si ce cher Bertie réussira à surmonter son handicap grâce à Lionel Logue et à être présent au rendez-vous de l'Histoire, regardez-le !

Note :
++


Vu en version originale sous-titrée


Ce film fait partie du Film de la semaine de Benji
16/52

Il fait aussi partie du Ciné Challenge 2014 de Seriebox
2/12
81/100

Et du Mini Challenge Drame
1/10
25/50

8 Comments


J'avais beaucoup aimé ce film aussi :-) Très beau et vraiment émouvant !


J'avais bien aimé alors que je pensais que j'allais m'ennuyer :)


Ce film avait été un gros coup de coeur pour moi aussi. =)


Je ne l'ai toujours pas vu mais ton bel article passionné me (re)donne bien envie. :)
(désolée si c'est un commentaire doublon, je ne sais pas si le 1er est passé)


Je l'avais vu au ciné et j'avais adoré. Colin Firth est juste phénoménal dans ce film ! Tu me donnes envie de le revoir :)


Très très chouette film effectivement. Je n'avais pas pu le voir au cinéma mais c'est une acquisition dvd que je ne regrette absolument pas. Comme toi j'ai été bluffé par la performance des acteurs. Colin Firth est toujours très bon dans ces rôles britishs un peu rigide, mais là il m'a soufflé. Geoffrey Rush également, surtout que je le connaissais surtout en Barbossa. Quant à Helena Bonham Carter je trouve qu'elle sort bien de ses rôles plus burtonesque. En tout cas ta très belle chronique m'a donné envie de le revoir ^^


J'ai adoré également, mais il faudrait vraiment que je le voie en VO, j'avais été "obligée" de le voir en VF à cause de chéri qui ne supporte pas les sous-titres^^ Donc je n'ai pas pu apprécier les performances d'acteur à leur juste valeur. Mais le tandem Colin Firth/Geoffrey Rush fonctionne super bien et il est très émouvant


@Sunset avenue, oui il est très émouvant.

@Latetedansleslivres, j'avais peur aussi de m'ennuyer mais ce n'est pas le cas du tout !

@Arvalor, je crois n'avoir encore vu personne qui n'ait pas aimé.

@Mélo, oui il faut que tu le voies. Et non il n'y a pas de doublon avec ton commentaire.

@Caro,et il n'y a pas juste Colin Firth qui est génial, Geoffrey Rush, l'est aussi.

@Gilwen, c'est vrai que c'est sympa de voir Helena Bonham Carter dans autre chose.

@Stellabloggeuse, oui il faut le voir en VO car tout le film repose sur la parole et c'est dommage de perdre ça avec la VF.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.