6

L'armée des âmes, Rebecca Kean tome 5 de Cassandra O'Donnell

Posté par Frankie le 19 mai 2014 à 20:45 - Catégorie : , , ,
Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Rebecca Kean doit gérer la présence de sa grand-mère venue pour la tuer et les changements qui interviennent chez sa fille Leonora tout en enquêtant sur des meurtres particulièrement horribles...




Mon avis :
Grâce à une lecture commune, j'ai une fois de plus retrouvé Rebecca Kean dans ce 5e tome de ses aventures, tome qui, je dois le reconnaître, m'a beaucoup plu.

Nous avions laissé Rebecca ouvrant la porte de son appartement à sa grand-mère, une Vikaris particulièrement retorse. Cette dernière, en compagnie de ses deux comparses qui n'ont que l'air de charmantes vieilles dames, Clotilde et Madeleine, compte bien tuer notre Assayim préférée, pour s'être enfuie il y a plus d'une décennie. Mais Rebecca a d'autres chats à fouetter. Des meurtres horribles sont commis sur son territoire et Leonora, en tant que vampire et shaman, voit de nouveaux dons se développer, ce qui ne manque pas d'inquiéter notre chère tueuse...

Si vous suivez mes chroniques sur la saga, vous savez qu'elle ne fait pas partie de mes préférées, que je la trouve moins dense que les séries d'Urban fantasy anglophones que je suis, comme Kate Daniels ou Harry Dresden. Mais le fait est que je l'aime quand même bien et que j'ai toujours plaisir à retrouver l'univers de Rebecca Kean et ses personnages. J'ai donc été ravie de me replonger dans les aventures de la jeune sorcière Vikaris, d'autant plus que maintenant, je dois suivre le rythme des parutions ayant rattrapé mon retard et que c'est finalement assez frustrant. :) Et comme Cassandra O'Donnell a le chic de nous laisser sur un beau cliffhanger en fin de tome, j'attendais ce tome 5 avec impatience vu la fin du 4e.

L'armée des âmes reprend donc exactement là où nous avions quitté le tome 4. Nous allons donc faire connaissance avec la grand-mère de Rebecca, et en apprendre plus sur le passé de la jeune femme, son rapport houleux à son ancienne communauté et cela va lui permettre à elle également d'en savoir davantage et de mieux comprendre certaines réactions de sa communauté. La rencontre entre Rebecca et sa grand-mère, c'est un peu le passé contre l'avenir et c'est aux deux femmes de faire un pas l'une vers l'autre pour peut-être trouver un compromis et une co-existance. Cette intrigue est un peu le fil rouge du tome et c'est intéressant à suivre. D'ailleurs j'étais très contente d'en apprendre davantage sur ces mystérieuses Vikaris qui sont comme le grand méchant loup pour les autres communautés surnaturelles.

L'intrigue du jour, elle, met les shamans plus avant, dans des circonstances dramatiques. Je ne veux pas en dire trop car ce serait dommage. J'ai trouvé le tome bien construit, très rythmé et on ne s'ennuie pas une seconde. Il y a énormément d'humour dans ce tome, peut-être un peu trop d'ailleurs, même si c'est amusant par moment, car, du coup, ça diminue le côté dramatique et sombre de certaines situations. Je l'avais d'ailleurs déjà évoqué dans le tome précédent. C'est sympa mais j'aime bien quand dans ce genre de livre l'atmosphère est pesante/intense dans certaines scènes. Quand on est oppressés par ce qu'il se passe et qu'on tremble pour nos héros. Là, même s'il y a des scènes qui font frémir, j'avais presque l'impression d'être à l'école du rire ! Mais bon, ça ne m'a pas empêchée d'apprécier ma lecture.

Outre les shamans, on voit un peu les autres communautés, les loups, les vampires, les muteurs et les démons mais de façon assez sporadique, surtout les vampires qui sont pratiquement aux abonnés absents.

Ce livre contient son lot de rebondissements et de révélations concernant certains personnages. Et amènent de nouvelles questions sur un personnage emblématique (chéri de ses dames) de la saga...

Pas grand chose de nouveau à dire sur Rebecca car tout ce que je pourrais évoquer sur elle, je l'ai dit dans le tome 4 ! En tout cas, j'aime bien la retrouver, comme une bonne copine, j'aime bien son ambiguïté entre la tueuse qu'elle est et la femme qu'elle est devenue au contact des autres. Ses origines assez originales et son parcours depuis qu'elle a fui les Vikaris ont empêché qu'elle devienne une Vikaris pure et dure, une Anthea-bis (la grand-mère) en quelque sorte. Et puis une fille qui regarde les séries Grimm et Walking Dead ne peut que être que sympa, hein ? :D

Alors la grand-mère Vikaris, c'est quelque chose ! Une certitude ancrée en elle quand elle arrive chez Rebecca (elle doit la tuer ou mourir), de la répartie et de l'humour et, malgré tout, une capacité à voir au-delà des apparences. Elle m'a bien plus cette petite vieille-là. Tout comme ses deux copines gardes du corps, Madeleine et Clotilde, de véritables tueuses dans des corps de mamies tout ce qu'il y a de plus inoffensif. Et amusantes en plus ! Peut-être un peu trop d'ailleurs, on aurait dit parfois de vraies gamines !

Leonora est de plus en plus intéressante. J'aime beaucoup le personnage, jeune fille qui grandit trop vite, adolescence rebelle (normale quoi) et dotée de pouvoirs dont on découvre l'étendue à chaque tome. C'est un personnage assez complexe et très attachant.

On ne voit pas beaucoup Raphaël mais, même peu présent, les mystères qui l'entourent sont intrigants. Bruce, l'autre élu du coeur de Rebecca est là aussi mais je dois dire qu'il a tendance à m'agacer un tantinet. On retrouve également les fidèles de l'entourage de Rebecca, Beth, Gordon l'Alpha des loups-garou etc...

Pas grand chose de nouveau à raconter sur le style de l'auteur, c'est efficace, on ne s'ennuie pas une minute à la lire, ça fuse, c'est sympa à lire. Et, cette fois-ci, il n'y pas de cliffhanger insoutenable à la fin !

En conclusion, un très bon tome 5 qui m'a fait passer un très bon moment et j'ai hâte de lire la suite (elle sort quand ???). Ce n'est pas ma série préférée mais je m'y suis attachée comme à ses personnages, surtout Rebecca et Leonora. Et si vous voulez en savoir plus sur les mystérieuses Vikaris et pourquoi ce tome porte le nom d'Armée des âmes, lisez-le !

Note :
Lecture commune organisée par Audel avec Klo et Sokitty

6 Comments


Comme tu le sais déjà, je me suis focalisée sur les détails (gros, quand même ^^) qui n'allaient pas, mais c'est vrai que ça reste une lecture légère et divertissante. Mais faut pas chercher plus :p


J'aime beaucoup celui-ci :D Tout comme toi mon attachement s'est fait crescendo. Pour moi celui-ci arrive à la hauteur de kate Daniels (francais je n'ai pas lu ceux non paru en france)


C'est marrant les ressentis différents! C'est sans doute une de mes sagas préférées et pour moi l'humour est un des points forts et non un des points faibles :-)


@Zina, oui, pour se divertir c'est très bien.

@Klo, je trouve quand même que certains Urban Fantasy anglo-saxons sont d'un autre niveau mais ça ne m'empêche pas d'apprécier Rebecca.

@Lavinia, j'aime aussi quand il y a de l'humour, ça fait passer beaucoup de choses, mais là, pour moi, il y a en avait un peu trop, même si j'ai souvent bien ri.

Merci pour vos commentaires !


C'est vrai que pour l'humour on frôle parfois le ridicule... C'est vraiment pour moi la saga fantastique détente par excellence. J'aime beaucoup l'évolution de la petite Léonora, j'aime que le personnage se développe au fil des romans et à mon avis on a pas fini d'être surpris.


C'est vrai que Leonora est un personnage fascinant. J'ai hâte de voir son évolution. Merci pour ton commentaire, Sokitty.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.