4

Le début de la fin, Thursday Next, tome 5 de Jasper Fforde

Titre original : First Among Sequels

Spoilers sur les tomes précédents
Résumé :
14 ans se sont écoulés depuis que Thursday Next a récupéré son mari Landen. Et le monde a bien changé. Alors, depuis, elle coule des jours tranquilles auprès de lui et de leur trois enfants. En apparence seulement car, sous couvert de vendre de la moquette, elle continue ses activités de SpecOp et au sein de la Jurifiction des livres. Une tâche ardue quand la télé réalité tend à remplacer la lecture, que Friday son aîné est devenu un ado amorphe et peu enclin à embrasser la carrière de ChronoGarde à laquelle il est destiné et qu'elle doit s'occuper de deux stagiaires assez particulières à la Jurifiction...

Mon avis :
Thursday Next est une de mes héroïnes préférées, et qui pourrait être la soeur d'Amelia Peabody ou d'Alexia Tarabotti, deux autres battantes et fortes têtes. J'ai adoré ses 4 précédents tomes et pourtant, shame on me, j'ai attendu 2 ans et demi pour la retrouver dans ce 5e opus qui était pourtant dans ma Pal depuis très longtemps ! Après des retrouvailles un peu chaotiques (je vous expliquerai pourquoi plus tard)  j'ai été ravie de retrouver Thursday, son monde uchronique et le monde des livres !

Nous avions quitté Thursday en 1988 avec son mari revenu de son éradication et coulant des jours heureux avec leur fils, Friday et leur dodo, Pickwick. 14 ans et deux enfants, deux filles, plus tard, le monde de Thursday a bien changé. La télé-réalité a pris le pas sur la lecture, les SpecOp ont été démantelées, le monde des livres ne semble qu'un lointain souvenir et Thursday a monté une entreprise de moquetterie. Mais tout cela n'est qu'une couverture pour ses réelles activités. Elle a remonté les SpecOp en secret et travaille toujours au sein de la Jurifiction où on lui a assigné deux stagiaires dont elle se passerait bien. Ajoutez à cela que son fils est maintenant un ado de 16 ans dans toute sa splendeur, qui refuse le destin qui lui est promis et voilà Thursday repartie dans de nouvelles aventures, cocasses mais dangereuses.

Une fois n'est pas coutume, je vais commencer par le style de l'auteur ou plutôt sa traduction. Dès le début de ma lecture, j'ai été assez désarçonnée par l'emploi de certains mots et expressions argotiques un peu bizarres. Je ne me rappelle plus s'il y avait de l'argot dans les 4 premiers tomes mais là ça m'a sauté aux yeux. Tout comme l'écriture nettement plus masculine. Le livre est certes écrit par un homme mais je ne l'avais pas ressenti comme ça lors des quatre premiers tomes. La série étant écrite à la première personne du singulier, il avait une touche féminine dans le style. Après vérification, je me suis aperçue que le traducteur des 4 premiers livres, une femme, avait été remplacé par un homme et en fait, cela m'a énormément gênée. Du coup, pour ne pas pénaliser cette série que j'aime beaucoup, j'ai préféré passer en VO et je dois dire que ce fut un soulagement. J'avais peur de galérer car le monde de Thursday est très particulier, pas toujours facile à comprendre et avec l'emploi de termes inventés et en fait, je n'ai pratiquement pas eu de difficultés. J'ai même trouvé que c'était parfois plus compréhensible en anglais qu'en français ! J'ai retrouvé cette ambiance féminine dans la narration d'où il se dégage beaucoup de charme et je me suis régalée ! Du coup, merci d'avoir changé de traducteur, ça m'a permis de sauter le pas vers la VO ! :p

Pour en revenir au livre, c'est toujours aussi farfelu et cocasse. Peut-être moins uchronique que par le passé, plus ancré dans la réalité même si on voyage toujours dans le temps, que les éléments de science-fiction sont toujours présents et que le fromage est aussi interdit que la drogue dans notre monde. Il faut d'ailleurs voir Thursday faire du trafic de fromage comme s'il s'agissait d'héroïne ou de cocaïne ! :)

Deux intrigues distinctes en apparence, l'une dans le Monde Extérieur, où Thursday soit s'employer à ce que son amorphe ado de Friday devienne une figure majeure des Chrono-gardes sous peine de voir la fin du monde arriver plus vite que prévue et une, voire plusieurs, intrigue au sein du Monde des Livres où il se passe beaucoup de choses. C'est là où je me suis le plus régalée d'ailleurs. J'adore l'inventivité de l'auteur à ce niveau, assister à la construction des livres, au dépoussiérage et à la rénovation même des classiques. On passe pas mal de temps dans l'univers austenien, avec les Bennett surtout, et c'est génial ! Mais la littérature moderne n'est pas en reste puisqu'il y a aussi des références amusantes à Harry Potter et à Temperence Brennan, l'héroïne des thrillers de Kathy Reichs.

Je ne veux pas trop en dire, d'une part parce qu'il se passe beaucoup de choses, aussi bien dans le monde extérieur et celui des livres et d'autre part parce qu'il serait dommage de tout dévoiler, j'en ai déjà dit bien assez. Je rajouterai juste que c'est quand même une belle charge contre la stupidité de la télé-réalité et ça ne peut que me plaire !

Ça a été un vrai plaisir de retrouver Thursday, rentre dedans mais tendre en même temps (surtout envers son mari), qui fait preuve d'un humour corrosif et qui est attachante comme tout. Je l'adore !

Landen, même non-éradiqué, n'est pas hyper présent mais j'adore ses scènes avec Thursday. C'est vraiment un mari adorable !

On retrouve pas mal de personnages des précédents livres, pour notre plus grand plaisir, des gentils, comme des méchants et c'est un vrai bonheur. Ah et j'ai bien aimé une des stagiaires mais je ne veux pas en dire plus.

Ah une dernière chose avant de vous quitter ! Étant donné que j'avais les versions françaises et anglaises sous les yeux, j'ai trouvé dommage que dans la version française, à la fin, il ne soit pas fait mention des suites. Dans la VO, il est marqué que l'on retrouvera Thursday Next dans une prochaine aventure et l'auteur donne toute une liste de titres possibles, tous très amusants. Cela donne :
Thursday Next will return in: The War of the Words or Last Among Prequels or Apocalypse Next or Dark Reading Matter or Paragraph Lost or Herrings Red or The Palimpsest of Dr. Caligari or The Legion of the Danvers or Some Other Title Entirely.
En fait, ce sera un titre complètement différent puisque le tome 6 s'appelle One of our Thursdays is missing. :)

Ah et j'aime beaucoup la couverture VO, très amusante et qui reflète bien l'esprit du livre.

En conclusion, si vous aviez aimé les 4 premiers tomes, celui-ci vous ravira encore une fois (si vous le lisez en anglais, ou si la nouvelle traduction ne vous dérange pas) et vous y retrouverez le charme, l'humour et la loufoquerie qui caractérise cette série de livres. Et si vous voulez savoir si Thursday arrivera à contrer l'arrivée de la télé-réalité dans le monde des livres et si elle arrivera à se tirer des pièges, nombreux qu'on lui tend, lisez-le ! Quant à moi, j'espère bien ne pas attendre 2 ans et demi avant de lire la suite (les 2 tomes suivants sont sortis en VO) !

Note :



Ce livre fait partie du Challenge ABC 2014 de Nanet
11/26

du  Challenge Read in English d'Avalon
  20

 du Baby Challenge Science-fiction de Livraddict
10/20
(9+1joker)

Et du Challenge God Save the Livre d'Antoni
6/5

4 Comments


Non mais tu as raison, faut que je la lise en VO ! Comme j'ai commencé la série en VF il y a plus de dix ans et que j'avais effectivement peur de ne pas m'y retrouver en anglais, j'ai continué en français par habitude (et feignasserie, haha ^^), mais à chaque tome je me dis qu'il faut que je switche à la VO... bon j'ai lu le T6 en français il y a quelques mois cela dit : )

Sinon j'avais adoré ce T5, j'ai apprécié ce saut dans le temps, je trouve que ça a permis de donner un nouveau souffle à la série. Le deal de fromage m'éclate à chaque fois et Friday me fait bien rire !


Caro, tu peux toujours le tome 7 en VO, il est sorti. et je suis d'accord sur le saut dans le temps. Merci pour ton commentaire !


Bonjour, je suis un grand fan des aventures de Thursday Next. J'avoue cependant avoir été assez désarçonné par la fin du tome 5 en traduction française. Et après avoir lu les deux tomes suivants, je n'arrive pas à faire le lien avec la fin du tome 5 et la suite. Est-ce que la version anglaise propose vraiment la même fin que la traduction française à part les noms des autres romans fictifs ? Bref, merci d'avance pour votre réponse ;) Ulrich


Je n'ai pas mes livres sous les yeux mais oui la fin est la même (un peu abrupte d'ailleurs ce qui m'avait fait vérifier sur ma version française). Merci pour votre commentaire, Ulrich.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.