7

Les enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel

Posté par Frankie le 14 décembre 2012 à 11:08 - Catégorie : , ,
Résumé :
Louis Griffont, mage du Cercle Cyan, enquête sur une histoire de trafic d'objets enchantés, enquête qui se révèle dangereuse lorsque des meurtres sont commis. Il doit alors s'allier à une vieille connaissance, Isabel de Saint-Gil pour échapper aux gargouilles et autres sorciers chargés de lui mettre des bâtons dans les roues, voire plus...




Mon avis :
Cela faisait longtemps que j'avais envie de lire ce livre dont j'avais entendu parler en bien. Moi qui aime tout ce qui est fantastique ou fantasy, il ne pouvait que me plaire. Et c'est effectivement le cas, car j'ai passé un très bon moment dans ce Paris plein de fantaisie.

Si les créatures fantastiques sont légion dans le Paris de 1909, c'est parce que l'Outremonde côtoie le nôtre depuis longtemps et que, grâce à la technologie moderne, une ligne de métro relie Paris à sa capitale, Ambremer. Le mage Louis Griffont, est appelé à enquêter sur un trafic d'objets enchantés, enquête difficile et qui draine son lot de meurtres. Pour mener à bien sa mission et espérer se sortir des griffes de ceux qui veulent l'empêcher de découvrir la vérité, il doit s'associer avec une fée renégate, Isabel de Saint-Gil qui a une passé houleux avec notre cher mage...

Ce que j'ai aimé avec ce livre, c'est que pour une fois l'univers fantasy ne se passe pas dans un monde moyenâgeux, comme c'est souvent le cas, ou de nos jours comme dans l'Urban fantasy, mais dans ce Paris du début du XXe siècle et je trouve judicieux d'avoir réuni fantasy et atmosphère des romans-feuilletons. Car c'est tout à fait cette ambiance à la Arsène Lupin (qui est d'ailleurs évoqué :)) qu'on retrouve dans ce roman très alerte, plein de fantaisie et d'humour. Combats à la canne-épée, langage ou argot d'époque, hommes en chapeaux melons, femmes en robes froufroutantes et à jupons ou encore clubs de gentlemen où les femmes ne sont pas admises.

Le côté fantasy n'est lui pas très original, puisqu'on y retrouve un Outremonde déjà aperçu dans d'autres romans avec le bestiaire habituel, les fées, les mages, des ogres, des dragons mais le faire cohabiter avec ce Paris uchronique où la Tour Eiffel est en bois blanc et où les farfadets jouent librement dans le bois de Vincennes est très savoureux. C'est ce mélange des genres qui m'a bien plu.

L'intrigue en elle-même est assez classique et n'aurait pas été reniée par Arsène Lupin. Coups fourrés, rebondissements, femmes fatales, meurtres crapuleux, on ne s'ennuie pas un seul instant aux côtés de Louis Griffont.

J'ai d'ailleurs trouvé ce personnage très sympathique et attachant, avec beaucoup de flegme. Apparemment, c'est un beau mec, ce qui ne gâche rien ! ^^ En tout cas, c'est un vrai gentleman au grand coeur et ce coeur va l'entraîner dans pas mal de périls.

J'ai également beaucoup aimé Isabel de Saint-Gil, sa relation explosive avec Griffont, ses talents de cambrioleuse, son caractère affirmé et son passé tumultueux. C'est une femme très indépendante pour l'époque. J'ai aussi beaucoup aimé ses hommes de mains, le rustre Auguste et le gnome Lucien Labricole.

Le style de l'auteur est très agréable à lire. J'ai aimé l'humour qui parsème son histoire ou sa façon de décrire son univers. C'est une lecture légère et très sympathique.

En conclusion, j'ai beaucoup aimé faire connaissance avec Ambremer, Griffont ou Isabel et j'espère les retrouver dans le tome 2, L'élixir d'oubli. Et si vous voulez savoir quels liens unissent Griffont et Isabel ou si Griffont mènera à bien son enquête et en ressortira indemne, lisez-le !

Note :



Ce livre fait partie du Baby Challenge Fantasy 2012 de Livraddict
11/20


7 Comments


J'ai aussi bien apprécié la lecture de ce livre, sans en faire un coup de coeur. Lu en début d'année (?!!) il reste bien présent, avec les nom des personnages, l'ambiance, ce qui est chez moi un gage de qualité ^^ en comparaison a tous ces livres vites oubliés.

Biz


J'ai adoré également ce roman, je suis d'accord : très bonne idée de lier fantasy et roman-feuilleton ;)


J'ai beaucoup aimé ce Paris fantasyien. Certes, le bestiaire n'est pas nouveau, mais j'avais l'impression ainsi d'être dans des chaussons bien moelleux (avec tout à portée de main : plaid, tasse de thé,...). Le tome 2 est aussi très bon car on en apprend davantage sur la vie de Louis et Isabel ; et surtout leur passé commun. J'espère que tu vas pouvoir mettre la main facilement sur L'élixir d'oubli car il se trouve difficilement (ou d'occasion à un prix prohibitif)


Ça à l'air intéressant. Ce n'est pas la première fois que je vois de bons retours sur cet auteur, il faudrait vraiment que je m'y mette !


Finalement je me rends compte que trois ans plus tard, je ne me souviens que peu de cet univers, si ce n'est que comme dit Acr0, il m'avait fait l'effet d'une couette très agréable, et que les personnages secondaires (surtout les méchants) m'avaient un peu déçue.
En tout cas, je trouve que tu arrives très bien à décrire l'atmosphère que dégage cet univers !
Du coup, ça fait aussi trois ans que je cherche à mettre la main sur le second tome, sans succès :( Je te souhaite d'avoir plus de chance que moi !


Il faut vraiment que je lise ce lise pour savoir ce que peut proposer d'autre l'auteur des Lames du Cardinal. En tout cas ta chronique donne envie de le lire.


@Nanet, c'est vrai que certains livres restent plus que d'autres, je pense que celui-ci en fera partie.

@Aranae, c'est ce qui fait son charme.

@AcrO, oui, c'est exactement ça, une lecture doudou. Pour le second, j'ai réussi à me le procurer en ebook...

@Zina, oui, tu peux foncer ! :)

@Sita, si tu as une liseuse, je peux te passer le second...

@Blackwolf, je n'ai pas lu Les lames du Cardinal que j'ai pourtant dans ma Pal, mais cette lecture m'a donnée envie de m'y mettre.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.