12

Le Passeur de Lois Lowry

Titre original : The Giver

Résumé :
Jonas vit dans un futur communautaire où tout est uniformisé, sans couleurs, sans animaux, sans neige, pluie et avec des règles strictes, des mariages arrangés, et où les sentiments et sensations sont pratiquement inexistants. Lorsqu'un individu atteint l'âge de 12 ans, on lui assigne une profession en rapport avec sa personnalité. Ce jour-là, Jonas se voit attribuer une situation très particulière...


Mon avis :
Même si je l'avais inscrit dans mes lectures des Challenges 2012 de Livraddict, je ne pense pas que je l'aurais lu cette année si je n'avais pas lu La déclaration avant. En effet, déçue par ce dernier livre, je n'ai pas eu du tout envie de lire un autre livre que j'avais prévu pour le Baby Challenge SF (Inside Out, en fait). Du coup, j'ai cherché dans la liste un autre roman court et ayant bonne presse et je me suis tournée vers ce Passeur. Et j'ai bien fait car j'ai beaucoup aimé cette dystopie jeunesse assez glaçante.

Dans un futur assez lointain, les gens vivent en communautés où tout est uniformisé, aussi bien la pensée que les sentiments ou la famille, qui est formée d'après des critères stricts et sur le même modèle (un homme, une femme, un fils, une fille). Quand les gens éprouvent un tantinet quelque chose, ils doivent en parler et les excitations, comme les rêves, sont réglées à coup de pilules. On ne meurt pas, on est élargi/libéré (release en anglais). Les animaux ou les changements de temps sont des vestiges du passé et les couleurs n'existent pas. Chaque âge à ses propres règles strictes (à tel âge on abandonne le doudou, à 9 ans, on a un vélo), l'âge le plus important étant 12 ans où l'on passe à l'âge adulte et une profession définie par rapport à votre personnalité vous est attribuée lors d'une cérémonie. Pour Jonas, ce jour-là, révèle beaucoup de surprises puisqu'il devient le Dépositaire de la Mémoire, mémoire des temps anciens qui lui sera révélée par un Passeur...

Je m'excuse pour ce long résumé qui dévoile pas mal l'histoire mais c'est pour vous donner une idée précise du monde dans lequel évolue Jonas. Un monde assez terrifiant si on y réfléchit... Vous imaginez un monde en noir et blanc, sans couleurs, un monde où les animaux sont des êtres du passé et ne sont plus que des peluches qu'on donne aux petits enfants ? Quel tristesse !

Toute la première partie met donc en place cette société totalitaire dans laquelle on retrouve des thèmes chers aux dystopies.Il faut à tout prix éviter que l'individu puisse penser par lui-même et il ne doit s'évertuer à  ne vivre que pour le bien de la communauté, sans états d'âme ni questionnement et sans mensonges.

De prime abord, tout a l'air normal, les enfants ont des doudous, font du vélos, vont à l'école. Mais c'est quand, le soir venu, la famille analyse les sentiments éprouvés dans la journée, pour mieux les réprimer, c'est là qu'on voit que le monde de Jonas fonctionne sur le mode de la pensée unique.

Tout change évidemment quand Jonas découvre, grâce au Passeur, qu'il y a eu autre chose avant, un univers avec des couleurs, des animaux, de la neige, mais aussi la guerre, le froid, la faim. Je dois dire que j'ai beaucoup aimé ces passages entre le jeune garçon et le vieux dépositaire d'une mémoire oubliée, la façon dont cette mémoire se transmet, la poésie qui se dégage de cette découverte pour Jonas.

La fin est peut-être un peu abrupte, en tout cas, laisse sur notre faim mais des suites sont parues donc j'espère bien les lire un jour.

J'ai beaucoup aimé Jonas qui, d'emblée, se démarque des autres, même s'il suit les règles. C'est un petit garçon alerte, vif, intelligent et on sent déjà un esprit un peu rebelle, avant même qu'il ne soit choisi comme Dépositaire. J'ai beaucoup aimé sa relation avec le petit Gabriel, un bébé d'un an, placé momentanément chez la famille de Jonas avant que les dirigeants ne décident s'il doit être "élargi"... Il y a vraiment beaucoup de douceur et d'empathie dans la façon qu'à Jonas de se comporter, que ce soit avec Gabriel ou avec les autres. On se demande même comment il a réussi à ne pas être "élargi" vu tout ce qu'il ressent...

J'ai également beaucoup aimé le Passeur, vieil homme solitaire, dépositaire unique d'une mémoire qui est un lourd fardeau pour un seul homme.

Le père de Jonas m'a bien plu également. Bien sûr, il est tout à fait dans les normes de la société mais on sent qu'il n'est pas complètement formaté par son éducation (il n'y a qu'à voir sa façon de se battre pour le petit Gabriel.

Le style de Lois Lowry est bien sûr jeunesse mais moins puéril que d'autres romans du genre. Il s'adresse tout aussi bien aux adultes. Le livre est court, 180 pages, et se lit vite mais franchement, son histoire est aussi intense qu'une dystopie de 400 ou 500 pages.

En conclusion, un très bon livre de science-fiction jeunesse avec une certaine portée philosophique et que j'ai beaucoup aimé. Et si vous découvrir ce qu'est être dépositaire de la mémoire et comment Jonas va gérer sa nouvelle fonction, lisez-le !

Note :



Ce livre fait partie du Big Challenge 2012 de Livraddict
19/12

et du Baby Challenge Science-fiction 2012 toujours de Livraddict
16/20
ce qui me donne une médaille d'argent !

Il fait aussi partie du Challenge Version Originale d'Avalon
 

7

du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle et Kalea 
9/20

Et du Challenge Le tour des genres en 365 jours du Reading Corner 
20/20
Catégorie Fantasy/SF 2/2
Challenge terminé !

12 Comments


Les moments que tu cites avec le Dépositaire sont très poétiques en effet ♥ :)
J'ai trouvé cela dommage que ça s'arrête aussi vite....Mais je ne me suis pas encore penchée sur la suite!!
Tu sais si elle reprend au même endroit avec les mêmes persos?

Et CONGRATS pr les challenges!! Quelle efficacité!! ^^


J'ai adoré ce livre à l'époque et l'ai beaucoup relu depuis. Je pense vraiment qu'on peut se retrouver dedans à tout âge. La fin m'avais également laissé sur ma faim. Je ne savais pas qu'il y avait des suites, je vais aller jeter un coup d'oeil dessus alors. Félicitations également pour les challenges, je suis en train de me préparer pour ceux de l'année prochaine et j'espère être aussi efficace que toi ;)


J'ai lu ce livre il y a des années et je n'en ai pas gardé un grand souvenir. Je me souviens n'avoir pas accroché mais je veux le relire pour voir maintenant ce que j'en pense.

Bonnes lectures :)


J'ai beaucoup aimé ce livre, même s'il ne me reste comme souvenir que les images que je me suis représentée de la fin... Que d'ailleurs j'avais trouvé flou !
Bonne continuation :p


Hum, j'hésitais à le "prendre" et augmenter mon challenge SF 2013... si je le trouve, physiquement, je pense que je le lirai. Ce sera celui-ci ou Malevil de Robert Merle, bien que ton article fasse pencher la balance !

Biz


J'ai aimé aussi, autant l'histoire que les personnages, notamment Jonas. On voit qu'il aime le petit Gabriel ^^ C'est un beau livre et on passe de bons moments avec =)


J'ai découvert ce roman il y a un peu plus de 10 ans. A l'époque, les dystopies n'étaient pas aussi à la mode qu'aujourd'hui et j'avais été bluffée par l'originalité de ce roman. D'auant plus que je n'avais pas du tout soupçonné ce en quoi consistait le concept d'élargissement. De façon globale, j'ai vraiment eu besoin de suivre l'apprentissage de Jonas pour réaliser la dangerosité et le totalitarisme du monde communautaire dans lequel il vit. C'est vraiment une des lectures marquantes de mon adolescence et je l'ai d'ailleurs souvent relu.
La fin est effectivemment un peu abrupte et cela m'a toujours un peu chagriné... Quant aux suites, j'en ai une qui m'attend sur mon étagère; mais visiblement il s'agit plus de romans se passant dans le même "univers" que de réelles suites. A voir, donc...


@Mlle Pointillés, non il me semble que le tome 2 parle d'autres personnages. Mais que le tome 3 fait la jonction entre le 1 et le 2, ainsi que le 4e.

@Gilwen, c'est effectivement un livre que je relirai avec plaisir. Pour les challenges, je ne sais pas si l'année 2013 sera aussi bonne !

@Joe, c'est rare les gens qui n'ont pas aimé.

@_ananas_, c'est effectivement assez flou :)

@Nanet, pour avoir lu aussi Malevil, ce sont deux livres très différents, tous deux très bien. Malevil a peut-être vieilli (je l'ai lu quand était sorti le film il y a 30 ans de cela).

@Clairdelune, j'ai beaucoup aimé cette relation entre Jonas et Gabriel.

@Meloë, je trouve qu'aujourd'hui encore, même si le thème est assez classique dans la dystopie, qu'il est très original. Oui, les suites se passent dans le même univers.

Merci pour vos commentaires.


Ce que j'aime, c'est que nos articles sont souvent très différents, alors que nos avis concordent ! C'est chou.

Sinon, j'ai beaucoup aimé ce livre, qui confirme le fait que j'ai lu de la "mauvaise" SF, avant de découvrir L@...

Quant à Malevil, finalement, je ne pense pas le lire, ayant 3 autres livres du baby dans ma PAL, je pense que ce sera celui de Blackman qui deviendra mon 16° (mon objectif)

Biz


Nanet,
oui, c'est vrai, ça ! :) Je crois qu'on a un cheminement différent et pour finir on arrive à la même conclusion ! :)

Dommage pour Malevil, c'est vraiment bien (enfin je me rappelle surtout du film !).
Merci pour ton commentaire !


J'avais eu envie de lire ton avis quand tu l'avais posté et puis je m'étais dit que j'attendrais de l'avoir lu avant et j'ai bien fait. Je ne sais pas encore comment je vais pouvoir écrire mon avis sans en dire trop car ce que j'ai ADORÉ c'est de découvrir tout ce monde dont tu parles dans ta chronique. Je ne savais même pas que c'était dans la SF un monde totalitaire, un environnement aseptisé en le commençant, je ne savais rien, et découvrir petit à petit toutes ces lois, ces bizarreries, voir qu'en fait ce n'est pas notre monde, découvrir au milieu du roman qu'en fait il n'y a même pas de couleurs !! Si j'avais su tout ça avant de le lire, une partie de plaisir m'aurait été enlevée, mais là je me suis régalée. La deuxième moitié est moins prenante et la fin un peu rapide c'est vrai, c'est pour ça que ce n'est pas un coup de coeur, mais pour un roman jeunesse je le trouve excellent, bien écrit.
J'espérais lire la suite des aventures de jonas, mais en fait les tomes suivants ne parlent pas du tout de cette histoire :(


Il parait que le 3e fait la jonction entre le premier avec Jonas et le 2e (avec l'héroïne principal). En tout cas, j'espère les lire un jour. Contente que ce premier opus t'ait plu. Merci pour ton commentaire, Bykiss.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.