8

The Artist de Michel Hazanavicius

Posté par Frankie le 8 mars 2012 à 08:53 - Catégorie : , , ,
Avec Jean Dujardin, Bérénice Béjo, James Cromwell, John Goodman

Résumé :
1927, George Valentin, star du cinéma muet, voit sa cote sombrer à l'arrivée du parlant. C'est Peppy Miller, une jeune starlette qui vénère l'acteur, qui devient alors une star dans des comédies musicales grâce à sa fraîcheur et son allant.




Mon avis :
J'ai eu envie de voir ce film bien avant qu'il ne devienne ce phénomène glanant des prix partout dans le monde. Petite, j'ai passé des soirées devant Le Cinéma de minuit sur FR3 (l'ancêtre de France 3) ou le Ciné-Club d'Antenne 2 (France 2) à regarder des vieux films en noir et blanc et des comédies musicales de la grande époque. J'y ai découvert les Chaplin (ah Les temps modernes ou La ruée vers l'or), Greta Garbo (Ah Ninotchka), Gene Kelly, Fred Astaire et mon amour du cinéma vient de là. Bref, quand j'ai vu les premières images de The Artist, j'ai eu très envie de le voir. N'étant pas en France à sa sortie, j'ai enfin eu l'occasion de le voir quelques jours avant les César et les Oscars et je dois dire que j'ai adoré ce film !

1927, George Valentin est une immense star du cinéma muet. Hélas l'arrivée du parlant sonne le glas de sa carrière quand il refuse de prendre le train en marche et continue à se cantonner dans les rôles qui ont fait sa gloire. C'est Peppy Miller, une jeune figurante délurée et amoureuse de l'acteur qui va saisir sa chance et devenir l'égérie des studios de cinéma. Alors qu'elle cherche par tous les moyens à faire entrer George dans le monde du parlant, celui-ci, par orgueil, va sombrer dans la déchéance et devenir oublié de tous tandis que Peppy file vers le succès.

Ce film est un véritable petit bijou ! Je ne sais pas s'il méritait tous les prix qu'on lui a donné dont les prestigieux Oscars du meilleur film et meilleur réalisateur mais j'ai été emballée par ces 90 minutes de grâce et de fraîcheur ! J'ai tout aimé, les images, l'histoire (même si elle n'est pas originale, Chantons sous la pluie de Stanley Donen avait déjà évoqué le sujet), la musique et les acteurs. J'ai retrouvé dans ce film tout ce que j'aime dans le cinéma, du rire, de l'émotion, des larmes. Oui, j'ai pleuré comme une madeleine pendant la dernière demi-heure, au point de me demander comment ce film avait pu être classé en "comédie" ! :) C'est un film délicieusement désuet sur un cinéma qui n'existe plus.

Avec le recul et le succès qu'il a, on pourrait croire que ce film allait de soi et pourtant, difficile de croire qu'il a eu du mal à trouver un financement ! Imaginez qu'on vous apporte un scénario pour faire un film français, en noir et blanc et muet, sur l'âge d'or hollywoodien, à l'heure où l'on gonfle tous les films en 3D et où les effets spéciaux comptent plus que l'histoire, vous auriez dit oui ? ^^ C'est le courage qu'à eu Thomas Langman, le fils de Claude Berry, qui est bien connu pour prendre de tels risques et je dois dire qu'il a bien eu raison ! :)

C'est donc Jean Dujardin qui campe ce personnage, un mélange de Rudolph Valentino (hé hé Valentin - Valentino ! ;)), mort avant le parlant et Douglas Fairbanks (héros de films de pirates et de cape et d'épée). Je vais être franche avec vous, je ne pense pas qu'il méritait tous ces prix d'interprétation ! Attention, je ne dis pas qu'il est mauvais ! Mais quand on a vu les OSS 117, ses mimiques, ses haussements de sourcils, ses moues dans The Artist sont tout à fait similaires et il n'a rien d'exceptionnel si ce n'est qu'il est très touchant quand il quitte les habits de George Valentin la star pour devenir George l'inconnu. D'ailleurs, vous remarquerez que ce ne sont que les étrangers (et américains surtout) qui ont récompensé John of the Garden. :) Les César ne l'ont pas fait, sans doute parce que comme moi, les votants ont trouvé que Dujardin faisait du Dujardin. Cependant, je suis ravie pour lui, ça veut dire que les étrangers ont été touchés par ce qu'il dégageait.

Une que j'ai adoré et préféré, c'est Bérénice Béjo dans le rôle de Peppy Miller ! Je suis ravie qu'elle ait eu le César de la meilleure actrice car j'ai adoré sa prestation dans le film. Elle y est drôle, primesautière, fraîche, mutine, adorable et j'ai aimé ce personnage qui tente par tous les moyens de faire remonter la pente à George alors qu'elle-même est au sommet et qu'elle pourrait tout à fait le laisser tomber ! Aaah l'amour...

J'ai aussi beaucoup beaucoup aimé James Cromwell dans le rôle du chauffeur de Valentin, discret, serviable, très fidèle à son maître et le protégeant tant qu'il le peut. En plus, il fait preuve d'un certain humour tout a fait bienvenu dans certaines situations.

Et bien sûr, il y a Uggie, le chien.

De Michel Hazavanicius, je n'avais vu que les OSS 117. Si le premier m'avait plutôt plu, j'avais trouvé le 2e (vu en décembre dernier) nul. Autant dire que je ne m'attendais pas à ce qu'il nous livre un tel film ! C'est son projet, sa réalisation et c'est bien lui qui mérite les éloges ! Que certains aient fait du forcing (comme Harvey Weinstein, le producteur et ici diffuseur du film aux USA) n'enlève rien à la qualité du film. J'ai beaucoup aimé la façon dont c'était filmé, il y a de très belles scènes, je pense en particulier à celle où Peppy Miller est dans la loge de Valentin et s'entoure de son costume.

En conclusion, vous l'avez bien compris, j'ai été emballée par ce film qui m'a rappelé les soirées ciné de ma jeunesse et qui, depuis que je l'ai vu, me donne envie de danser et de faire des claquettes sans arrêt ! :D Et si vous voulez savoir si le film méritait tous ces prix ou si Uggie le bon chienchien méritait son nonosse d'or (Oui, même le chien a gagné un prix, celui du Collier d'or du meilleur chien dans un film, avec pendentif en forme d'os ! :)), regardez ce film !

Note :



Ce film fait partie de la catégorie Romance du Mini Challenge Ciné de Seriebox
1/9
17/50

8 Comments


J'ai hâte de découvrir ce film ! :)
J'ai un cours d'histoire du cinéma français cette année et c'est très intéressant à découvrir, des films muets à ceux parlant (j'ai découvert Gabin, j'adore !).


Il faudra que j'essaye de mettre la main dessus quand il sortira en DVD ici


Déjà que j'avais envie de le voir, mais tu confirmes davantage mon envie... Y a plus qu'à.


Bizarrement, je n'ai pas été très emballée par le film (que j'ai été voir il y a quelques semaines, avant les oscars). Je m'attendais certainement à mieux... en fait! J'ai apprécié, mais sans comprendre tout cet enthousiasme autour du film. Je me suis même à quelques moments ennuyée! Artistiquement je l'ai trouvé très intéressant, mais il ne m'a pas transportée, c'est dommage!


@Luthien, super ton cours, tu dois voir des petits bijoux !

@Kikine, oui ! J'espère qu'il va sortir bientôt chez vous ! Ici, il sort dans une semaine ! Je l'avais regardé par d'autres moyens ;) mais je vais m'acheter le DVD aussi !

@Lilly, oui, il n'y a plus qu'à ! :)

@Azilice, Ah oui, dommage mais il ne peut pas plaire à tout le monde !

Merci pour vos commentaires !


J'appréhendais de regarder ce chef-d'oeuvre et je vois que ton avis confirme du positif ^^
Bon week-end bonne lecture et bon visionnage.
Bisoux


J'étais déjà tenté avant qu'il ne sorte, et après le tabac qu'il a fait, j'ai eu vraiment envie de le voir. Mais pas encore eu l'occasion !


@Strawberry, il ne faut pas en avoir peur, c'est vraiment un beau film !

@Freelfe, j'espère que tu trouveras l'occasion alors !

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.