11

Jane Eyre de Charlotte Brontë

Posté par Frankie le 8 janvier 2012 à 21:10 - Catégorie : , , , , ,
Résumé :
Orpheline, Jane Eyre, recueillie bébé par son oncle et sa tante, est élevée par cette dernière sans la moindre chaleur pendant 10 ans. Jane passe ensuite 8 ans en pension avant de devenir l'institutrice de la petite Adèle, pupille de Mr. Rochester. Jane, ne répondant pas aux canons de la beauté en vigueur à l'époque mais dotée d'une admirable force de caractère, devra surmonter bien des épreuves avant de trouver le bonheur...




Mon avis :
Jane Eyre fait partie de ces classiques qu'il faut avoir lu. Et lu je pensais l'avoir fait jusqu'à ce que je lise L'affaire Jane Eyre de Jasper Fforde et que je m'aperçoive qu'en fait pas du tout ! :) Je dois dire que je suis agréablement surprise car je ne m'attendais pas à aimer autant et au final, j'ai eu un vrai coup de coeur pour ce roman.

Élevée sans amour par une tante par alliance, Jane Eyre, pauvre et orpheline, est mise en pension à l'âge de 10 ans. Au bout de 8 ans et devenue institutrice, elle est employée pour s'occuper d'Adèle, la pupille de Mr Rochester. Celui-ci semble développer un intérêt particulier envers la jeune fille qui, pourtant, ne correspond pas aux canons de la beauté en vigueur dans l'Angleterre du début de l'ère victorienne tandis que celle-ci semble éprouver une certaine attirance envers cet homme qui a le double de son âge. Hélas, bien des embûches et des malheurs se dressent sur leur route et la jeune femme devra faire preuve de beaucoup de courage pour les surmonter et trouver le bonheur...

J'ai aimé d'emblée ce roman mais j'ai eu peur que ma lecture soit longue et pesante. D'abord, mon édition est écrit tout petit et serré sur plus de 500 pages et toute la partie concernant son enfance chez sa tante, les privations, les vexations sont bien tristes et on croirait presque voir Cosette ! Heureusement, dès que Jane quitte sa famille pour aller en pension, on entre pleinement dans le vif du sujet et j'ai été peu à peu conquise par cette histoire et sa narratrice pour finir par vraiment adorer ce livre.

C'est d'abord une très belle histoire d'amour entre deux êtres que tout oppose et qui doivent surmonter bien des chagrins pour se trouver. J'ai trouvé cette histoire passionnante et on vibre de savoir ce qu'il va arriver, comment ça va évoluer et se terminer ! Je n'ai, bien sûr, pas pu m'empêcher de comparer avec les romans de Jane Austen, même si ce n'est pas pas tout à fait la même époque, et je dois dire que même si le romantisme discret d'Austen me plaît beaucoup, j'ai préféré quand même qu'ici on parle vraiment d'amour, avec passion, exaltation, qu'on s'embrasse, qu'on se touche, que Miss Brontë parle de sexe (enfin pas de façon abrupte, hein, on est pas dans un roman bit-lit :)) et qu'on ne se cache pas derrière des pudeurs et des non-dits. Parce que chez Jane Austen, avant d'assister à un baiser, faut se lever de bonne heure ! Bref, j'ai été conquise par l'amour que se portaient ces deux êtres peu choyés par la vie et je dois dire que - en spoilant un peu - leurs retrouvailles m'ont beaucoup émue.

Derrière l'histoire d'amour, c'est aussi un témoignage de son époque que nous livre-là Charlotte Brontë, les us et coutumes de la haute société anglaise du milieu de XIXe siècle, les convenances, les mariages de raison, la façon dont sont traités les gens bien nés mais pauvres et l'on retrouve tout cela aussi bien au début quand Jane vit chez sa tante que toute la partie où Rochester reçoit ses amis (et amies) à Thornfield ou encore la façon dont vivent Diana et Mary Rivers, parentes de Jane.

Il y a aussi un côté surnaturel (des fantômes, des cris, des événements mystérieux) qui avait la cote à cette époque parce que la haute société aimait bien jouer avec le fantastique (d'où une scène de "voyance" à un moment) et qui entre pour beaucoup dans le secret qui entoure Thornfield et qui donne une atmosphère un peu lugubre et pesante à l'endroit.

Ah et on sent que les anglais se sont pas les copains des français (au XIXe, les guerres avec Napoleon n'étaient pas si loin...) car faut voir ce que l'auteur nous passe ! :)

C'est peu de dire que j'ai aimé le personnage de Jane Eyre. J'ai adoré ce petit bout de femme, volontaire, passionnée, qui n'hésite pas à dire ce qu'elle pense et faire ce dont elle a envie ! Elle a un sacré caractère mais reste adorable en toute circonstance. L'auteur a certainement mis tout ce qui lui tenait à coeur dans ce personnage, féministe et indépendant. On voit que Jane se veut l'égale des hommes et n'entend pas se faire entretenir, quitte à vivre chichement. Elle n'est pas du genre à minauder pour obtenir quelque chose et c'est vraiment ce que j'ai aimé chez elle. C'est aussi pour cela que j'ai aimé sa relation avec Rochester car tout en restant polie et consciente de sa position, elle n'hésite pas à lui dire les choses comme elle le sent et à lui tenir tête. Elle est vraiment attachante.

J'ai des sentiments assez contradictoires concernant Rochester. Je trouve très bien qu'il ne soit pas un héros sans reproches mais je l'ai trouvé vraiment culotté parfois ! Culotté dans sa façon de faire croire qu'il en aime une autre et qu'il va l'épouser pour rendre Jane jalouse (ouh le vilain !), et vraiment salaud quand il cache des gros secrets à Jane et qu'elle est humiliée et qu'il pense que Jane pourrait encore rester avec lui quand tout est découvert ! Edward, tu ne connais pas les femmes, toi ! :) Je l'ai trouvé beaucoup plus attachant et touchant à la fin, une fois qu'il n'a plus cette morgue et cette dureté qui le caractérisaient parfois.

J'ai beaucoup aimé Diana et Mary, dont j'ai parlé plus haut. Ce sont vraiment des rayons de soleil dans la vie de Jane et je les ai trouvées fort sympathiques.

En revanche, j'ai moins aimé St.-John, leur frère, sympathique au début mais finalement assez prétentieux et compassé et qui ne fait aucun cas des autres tellement il est tourné vers sa vocation religieuse.

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur qui tout en ayant un charme désuet est finalement assez moderne. Ce n'est pas de la dentelle comme peut l'être celui de Jane Austen mais il est finalement plus réaliste, plus facilement compréhensible et tout aussi efficace. J'ai peut-être trouvé que c'était parfois, comment dire, exalté, grandiloquent dans certains cas, mais passionné également et on ressent bien les émotions de Jane. C'est elle la narratrice et j'ai beaucoup aimé les petits clins d'oeil qu'elle fait au lecteur. J'ai adoré sa façon décrire les paysages (particulièrement la lande) et certaines situations.

En conclusion, voilà un vrai coup de coeur et je suis ravie d'avoir découvert ce classique de la littérature anglaise qui me donne envie de relire L'affaire Jane Eyre pour mieux comprendre certains passages maintenant que j'ai lu l'original ! :) Et si vous voulez savoir quel est ce secret que cache Rochester et si Jane et lui arriveront à surmonter les obstacles et les peines pour faire triompher leur amour, lisez ce livre, lisez-le ! Quant à moi, j'espère bien le relire un jour !

Note :



C'est une lecture commune organisée par Arcaalea avec dingue-de-livres, Caya, LIZI, Aaliz, Mia, loki44, Elora, StupidGRIN, Platinegirl.

Ce livre fait partie du Big Challenge Livraddict
1/12

du Baby Challenge Classique
17/20

et du Challenge ABC 2012 de Nanet
1/26

Et l'auteur est anglaise, il fait partie du Challenge God Save the Livre d'Antoni
7/5

11 Comments


Tu m'as fais rire pour Jane Austen, c'est vrai que les vraies scènes d'amour sont vraiment rares ! Dans Jane Austen, on sent toute cette passion dissimulée, je dirais même plus cette tension sexuelle !!! bref, j'adore !
Heu oui en effet les français ont pas la côté, et notamment les françaises...
St John est également un personnage que je n'ai vraiment pas apprécié. Il est dur et il se fiche de ce que les gens pensent et surtout il ne respecte pas les pensées des autres et c'est une chose que je ne peux pas supporter chez d'autres personnes.
Bref, ravie d'avoir fais cette LC avec toi et j'espère qu'il y en aura d'autres :)


Très belle critique, c'est vraiment un classique à lire, bises !


J'ai été moi-même surprise et conquise par ce classique ! Il ne reste plus qu'à relire Jasper Fforde pour comprendre ces allusions à Jane Eyre !


Je vois que tu as été conquise et ça se sent dans ton billet !
Outre l'histoire d'amour qui est belle et complexe. J'ai bien aimé la critique de la société, un point que tu as relevé parfaitement !


J'aime beaucoup ta chronique mais à te lire je me souviens maintenant qu'ado j'avais enchaîné les livres des sœurs Brönte et que je préférais Les Hauts-de-Hurlevent.
A propos de la version plus passionnée que Jane Austen, Jane Eyre est plus proche de nous dans le temps donc ça pourrait (en partie) expliquer la chose :) mais j’adore Jane Austen quand même.


C'est assez émouvant de ce dire que tu as redécouvert un livre grâce à un autre...

C'est vrai que L'affaire Jane Eyre m'a presque donné envie de le relire :)


Oh la la ce que je suis contente qu'il t'ai plu ce roman ! C'est un de mes classiques préférés ! As-tu vu l'adaptation de la BBC ? Elle a pris quelques liberté avec l'histoire mais dans l'ensemble, je la trouvé plutôt bien réussie !


@Arcaalea, j'espère aussi qu'on en fera d'autres !

@Mia, merci !

@Aily, c'est aussi ce que je voudrais faire !

@Walpurgis, merci ! J'ai vraiment tout aimé dans ce livre !

@Mypianocanta, je garde un très bon souvenir des Hauts de Hurlevent mais je l'ai lu il y a bien longtemps, faudrait que je le relise. J'adore également Jane Austen !

@Luna, faudrait que je relise le Jasper Ffforde, je verrais l'histoire avec un oeil différent.

@Evy, non, je n'ai pas vu l'adaptation mais j'espère bien la découvrir un jour ! J'ai déjà 3 adaptations BBC de Jane Austen à découvrir avant !

Merci pour vos commentaires !


haha j'ai aimée ta remarque sur Jane Austen ^^
Sinon oui c'est vrai que le fait qu'il puisse encore croire que Jane va rester avec lui malgré le secret ENORME qu'il a tenté de dissimuler peut être enervant, mais globalement j'ai été conquise par le personnage.
sinon maintenant a mon tour de lire L'affaire Jane Eyre :) Le titre m’interpelle ! ^^


Je n'ai lu ton billet qu'en diagonale, je l'ai prévu pour mon challenge Classique ;)
En tout cas tu me donnes envie de le commencer !


@StupidGrin, C'est surtout à la fin quand il est démuni et diminué physiquement qu'il m'a le plus touché. Ah oui, L'affaire Jane Eyre est à lire mais ce n'est pas du tout le même style ! :D

@Heclea, j'espère qu'il te plaira !

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.