8

La route de Cormac McCarthy

Posté par Frankie le 18 janvier 2012 à 18:05 - Catégorie : , , , ,
Titre original : The Road

Résumé :
Un homme et son jeune garçon tentent de survivre dans une Amérique post-apocalytique.






Mon avis :
J'avais acheté ce livre quand j'avais vu le film en décembre 2009. J'avais beaucoup aimé l'adaptation épurée qui en avait été faite et j'avais envie de voir ce que ça donnait en roman. Et puis le temps a passé et les avis étant mitigés, il a commencé à prendre la poussière dans ma Pal. C'est à l'occasion du Book Club de janvier sur Livraddict, dont le thème est l'apocalypse que j'ai eu enfin l'occasion de l'en sortir. Les avis sont généralement très tranchés entre ceux qui aiment et ceux qui n'aiment pas ou abandonnent, mais, en ce qui me concerne, ce récit sombre et dur à l'écriture âpre et déconcertante m'a énormément plu.

Dans une Amérique post-apocalyptique, un homme et son fils errent sur les routes. Essayant de survivre par tous les moyens, ils cherchent à descendre vers le sud pour échapper aux conditions climatiques dures qui les ralentissent, à la famine qui les guettent constamment et à certains hommes devenus sauvages et qui ne reculent devant rien pour se nourrir, quitte à devenir cannibales.

Je vous avoue qu'en commençant ce livre, je me suis demandée si j'allais aimer. Le style était bizarre et il ne se passait pas grand chose. Le roman décrit la survie de ces deux personnes, leurs errances sur les routes, la peur qui habite l'homme de ne pouvoir survivre et donner à manger à son fils. Vu comme ça, ça paraît peu engageant et pourtant, par petites touches, l'auteur a su m'intéresser à son histoire et j'ai beaucoup aimé.

Ce que j'ai aimé est l'atmosphère, sombre et oppressante avec cet hiver de cendres perpétuel ! La couverture du livre reflète bien ce qu'il s'en dégage. Ne vous attendez pas à de l'action ou des rebondissements. On ne saura pas comment est arrivé cette fin du monde qu'on connait (une bombe nucléaire, sans doute), on ne saura pas qui est cet homme et les quelques flashbacks ne nous apprennent rien. On sait juste que l'apocalypse a eu lieu il y a longtemps (à peu près l'âge du gamin, c'est à dire 8-10 ans). C'est lent, c'est assez redondant mais cela m'a vraiment plu. Ne me demandez pas pourquoi, je ne saurais le dire. C'est redondant dans le sens où le matin, l'homme et son fils se lèvent, prennent la route en poussant leur caddie à moitié rouillé, ils cherchent à manger ou se cache et le soir dorment sous leur bâche en espérant que le jour suivant les verra se réveiller. Mais, personnellement, je n'ai jamais éprouvé d'ennui à cette routine car l'auteur sait parsemer son récit de pauses salvatrices, pour les héros et pour nous

Je pourrais, à ce propos, juste regretter que, quand tout semble perdu, il se produit un Deus ex machina qui leur donne de quoi survivre (au moins par deux fois ainsi qu'à la fin) mais si ce n'était pas le cas, le livre se terminerait au bout de 50 pages.

On ne sait rien des personnages, ni leurs noms (ce sont l'homme et le petit), ni leur origine. Le livre se concentre sur le présent, le fait que cet homme fait tout pour survivre et protéger son fils. Du coup, difficile de vraiment s'attacher à eux et pourtant, j'ai eu beaucoup d'empathie pour ces deux-là, seuls et perdus, pour cet homme qui ne baisse jamais les bras. C'est souvent émouvant.

Le style de l'auteur est ici très particulier. Je n'ai jamais lu d'autres romans de lui (j'ai vu No Country for Old Men au cinéma) donc je ne sais pas si c'est une habitude chez lui. Quoi qu'il en soit, son écriture est âpre, comme je l'ai déjà souligné, et fait très bien ressentir ce monde dévasté. On imagine bien ce que traversent les personnages. Le livre n'est pas divisé en chapitres mais en paragraphes souvent courts. Ses phrases sont sèches, ont peu de ponctuation, elles vont à l'essentiel. Les dialogues sont imbriqués dans les descriptions et c'est vrai qu'au début c'est déroutant, mais passées les premières pages on s'habitue et finalement j'ai bien accroché et je trouve que le style correspond bien à l'histoire. Je ne sais pas si j'aurais aimé si le livre avait été plus long mais là, je n'ai ressenti d'ennui à aucun moment.

En conclusion, voilà un film qui marque par sa dureté sans concession, qui en déconcertera sûrement beaucoup mais qui m'a beaucoup plu. Et si voulez savoir si l'homme et son fils arriveront à survivre dans ce monde dévasté, lisez-le. Quant au film, il est également à voir.

Note :



Ce livre fait partie du Challenge ABC 2012 de Nanet
3/26

8 Comments


Un roman passionnant, une adaptation superbe et un BC super intéressant ce soir! :)

J'ai aimé vraiment tous les aspects de ce roman: l'écriture, l'ambiance, les personnages... C'est une vraie réussite!


J'ai eu du mal au début avec le style d'écriture mais finalement j'ai beaucoup aimé !! Le film est simplement superbe !!


Un roman qui ne m'a pas plu du tout. Je ne me suis jamais habitué à l'écriture qui n'est qu'une succession de mots sans suite et sans sens. J'ai dû me faire violence pour ne pas abandonner, mais La route reste une des pires lectures que j'ai rencontré.


Je n'ai vraiment pas du tout aimé ce livre, et pourtant j'ai bien essayé de le terminer... Le manque de ponctuation et d'action m'a été insupportable !

La dernière fois je suis tombée par hasard sur le nouveau roman de Cormac McCarthy, et comme toi je voulais voir si son style dans La route était son style habituel, et de ce que j'ai lu la réponse est oui !


Je n'ai pas encore pu me décider à voir le film. Cette lecture, faite l'an dernier, m'avait bouleversé. J'ai tout simplement adoré !


J'ai le film, s'il est bien, peut-être que je lirais le livre...


Il est dans ma PAL depuis un moment - et oui, encore un - et me tente pas mal, d'autant plus que j'aimerais bien voir le film avec Viggo, mais que je préfère lire le livre avant x)


@Nelfe, c'est vrai que c'est un grand moment de lecture !

@Mimigogotte, tout pareil que toi ! :)

@Aidoku, dommage, vraiment. De toute façon, soit on accroche, soit pas.

@Dahlia, comme pour Aidoku, dommage mais c'est vrai que le style épuré peut rebuter. Faudra que j'essaie de lire un autre livre de lui car autant ici je trouve que le style va avec l'histoire, autant je ne sais pas j'aimerais autant sur un autre roman.

@Cath, le film est très bien, une superbe adaptation.

@Freelfe, les deux sont excellents.

@A S K, le livre se lit vite !

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.