14

Ceux qui sauront de Pierre Bordage

Posté par Frankie le 3 août 2011 à 09:33 - Catégorie : , , , ,
Résumé :
Si, en 1882, la monarchie avait été rétablie et Jules Ferry tué avant d'avoir promulgué l'école gratuite pour tous, une poignée de nantis règnerait sur la France et, en 2008, la majorité (les cous noirs) serait pauvre et sans éducation. C'est dans ce contexte que vit Jean, un cou noir, qui essaie de s'éduquer et se retrouve hors-la-loi. Il rencontre alors Clara, une jeune bourgeoise qui refuse de suivre le chemin tracée pour elle : se marier avec l'homme que ses parents auront choisi. L'un comme l'autre n'ont qu'une idée et un but : tout changer.


Mon avis :
Si vous me suivez régulièrement, vous savez que j'aime beaucoup l'ukronie, ce genre de science-fiction où à un moment donné de notre histoire quelque chose a changé donnant un monde différent du nôtre. C'est ce qui m'a attirée vers ce livre dont je ne connaissais pas l'auteur mais qui a bonne presse sur la blogosphère. À l'arrivée, j'ai bien aimé ce livre que j'ai trouvé plaisant à lire mais il m'a vraiment manqué quelque chose pour que je l'apprécie plus.

À la fin du XIXe siècle, la monarchie a rétabli ses droits en mettant la République à genoux et en tuant Jules Ferry qui voulait l'école gratuite pour tous. Depuis, c'est une poignée de privilégiés qui règne sur la France, le roi et ses courtisans en tête et qui asservit la majorité populaire et silencieuse à laquelle est refusé tout enseignement et qu'on maintient dans l'ignorance pour mieux la contrôler, les cous noirs. En 2008, le peuple gronde, et certains essaient d'acquérir ce savoir qui leur est refusé. C'est le cas de Jean, un jeune cou noir, qui devient hors la loi après son arrestation, son évasion et que son école clandestine eut été démantelée. Clara, quant à elle, est née dans une bonne famille, vit dans l'opulence mais ne veut pas du chemin tout tracé qu'on lui destine : un bon mariage et le droit de se taire. Elle en veut plus et découvrir le monde. Un concours de circonstance va faire se rencontrer Jean et Clara, qui pourtant si différents, vont avoir les mêmes aspirations, échapper à leur condition...

Je dois dire que si le roman est très agréable à lire et que l'idée de cette France de 2008 ressemblant à celle d'avant 1789 m'a bien plu, ça m'a laissée quand même assez perplexe. Dans le livre, le monde entier a l'air de s'être figé entre les années 1000 et la fin du XIXe avec un Califat perse, un royaume asiatique etc... bref, tous les pays sont des royautés et les autres des colonies. À la lecture du livre, on a l'impression d'être dans Germinal quand on lit la condition des cous noirs ou un autre roman du XIXe à la façon dont sont élevées les jeunes filles de bonne famille qui dès l'âge de 14 ans se voit promise à un mari qu'elles connaissent à peine. Et pourtant, on laisse ces filles-là lire et s'éduquer, la révolution industrielle a eu lieu, il y a une sorte d'internet, l'électricité, les trains les avions existent et pour moi, cette évolution moderne est un paradoxe avec la société arriérée et totalitaire de cette France de 2008. Certes, on a de nos jours des pays qui oppriment leur peuple et qui industriellement évoluent également et sont à la pointe du progrès (La Chine par exemple) mais on a aussi des monarchies éclairées et démocratiques donc j'ai eu du mal à me faire à l'idée que le monde décrit par Bordage pourrait exister.

Cependant, c'est moi qui cherche la petite bête car ce n'est après tout qu'un roman et de science-fiction qui plus est. Je ne me pose pas les mêmes questions quand je lis d'autres livres de SF et pourtant le principe est le même ! :) Il n'y a pas de raison que je trouve le roi Jean IV moins crédible que l'Empereur Palpatine (mauvais exemple puisqu'il est un héros de ciné mais c'est le seul qui me venait en tête !;)) ! :D

Bon bref, revenons à l'histoire elle-même que j'ai donc trouvé plutôt bien mais à laquelle il manque un petit quelque chose. Peut-être le fait que, malgré son label science-fiction, ce soit un roman destiné à la jeunesse et que les deux jeunes protagonistes, même vaillants et courageux, manquent un peu de consistance. On suit avec intérêt les aventures à la Zola de Jean et Clara mais cela reste trop pour les jeunes et, malgré l'uchronie, finalement on reste dans un roman plutôt classique sur la lutte des classes et les inégalités où deux jeunes vivent des aventures et essaient de s'en sortir. J'ai trouvé que Paris faisait parfois un peu penser à la Cour des Miracles. J'ai trouvé certaines scènes très anachroniques par rapport au fait qu'on soit en 2008. Je sais, je l'ai déjà dit mais ça m'a vraiment interpellée.

Les personnages sont sympas et jeunes. Jean est courageux mais j'ai eu l'impression qu'il se laissait un peu porter par les événements contrairement à Clara qui se met vraiment en danger alors qu'elle aurait pu rester dans son cocon doré. Je n'ai pas grand chose à dire de plus sur eux.

Les autres personnages ne m'ont pas vraiment marquée à part peut-être Anasthase le SDF qu'on voit peu mais que j'ai trouvé intéressant.

Le style de l'auteur est très agréable à lire. C'est ici assez jeunesse mais c'est bien écrit, on ne s'ennuie pas une minute à suivre les aventures de Jean et Clara. Les chapitres suivent alternativement les aventures de l'un ou l'autre et ça se finit souvent en cliffhanger, ce qui fait qu'on a hâte de revoir le personnage laissé et qui bien souvent se trouve en danger.

En conclusion, je n'ai pas grand chose d'autre à dire sur ce roman qui est certes sympa, agréable et dont la dystopie est assez originale. Et si vous voulez savoir comment vivent les aristos et les cous noirs dans la France de 2008, lisez ce livre ! Une suite a été écrite, Ceux qui rêvent, je la lirai bien volontiers pour savoir ce qu'il advient de Jean et Clara !

Note :



Ce livre fait partie du Challenge 26 livres - 26 auteurs de Nanet
6/26

Et il n'est peut-être pas orthodoxe mais avec son roi, sa cour et ses aristos,
il entre aussi dans le Challenge Vie de château de Cess
1/3

14 Comments


Je n'avais pas tilté sur le fait qu'il s'agit d'un livre plutôt axé jeunesse.

Je suis tentée de découvrir l'auteur.

bonnes lectures


Je pense que si l'occasion se présente, je le lirai mais ce n'est pas une priorité.


Je ne savais pas que Pierre Bordage avait écrit pour la jeunesse. J'aime bien son style en général donc si je le trouve je le lis :)


Pour découvrir Bordage, il y a bien d'autres livres de lui tous bien meilleurs que celui-ci qui fait vraiment "travail de commande" pour l'éditeur de départ qui inaugurait une collection "Uchronie" pour les jeunes justement...


J'ai oublié de dire que moi aussi, le fait que tous les pays soient des monarchies m'avait gêné, parce qu'il n'y a pas de raison à ça...


j'avoue que ce livre ne me tente pas beaucoup de par son thème, même si j'aime beaucoup l'auteur.
si tu as le temps, il faudrait que tu tentes un autre livre de Bordage, parce qu'ils sont vraiment bien :)


J'ai ce livre dans ma PAL. :)
Je ne savais pas qu'il y avait une suite par contre.


Je n'ai pas lu ce livre mais d'autres de Bordage notamment la trilogie des Guerriers du silence et je retrouve ce que tu as dit sur celui-ci : un manque de consistance surtout envers les personnages. L'histoire est bien mais on a l'impression qu'il manque toujours quelque chose qui rendrait le livre encore plus intéressant. C'est assez frustrant, surtout lorsqu'on arrive pas à mettre le doigt sur ce qui ne va pas ! ^^


@Scor, oui, il fait partie d'une collection jeunesse.

@Laure, oui à l'occasion pourquoi pas.

@Mypianocanta, j'espère qu'il te plaira si tu le lis.

@Taliesin, oui il faudra que j'essaie un autre Bordage. Pour les monarchies, oui je trouve ça incohérent aussi.

@TheChouille c'est le thème qui m'a de prime abord attiré vers ce livre.

@Luthien oui il y a une suite mais toujours pas sortie en poche.

@Charmant-petit-monstre, c'est exactement ça !

Merci pour vos commentaires !


ça fait un moment que je me tâte pour commencer cette série que propose la médiathèque municipale, je crois que je vais lire d'autres trucs de Bordage d'abord, plutôt pour les adultes d'ailleurs...


Il est dans ma pal depuis un moment, j'en profiterai peut-être aussi pour l'intégrer au challenge "vie de château" !
En tout cas, mon avis donne envie de le lire !


@Flof, tu fais peut-être bien.

@Adalana, merci ! c'est vrai que pour le Challenge vie de château, c'est très bien même s'il est atypique ! :)

Merci pour vos commentaires !


Bof, pas trop tentée ... je ne connais pas encore cet auteur mais j'attaquerai sans doute avec un autre titre.


Oui, il paraît qu'il y en a des mieux !
Merci pour ton commentaire !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.