4

Une journée sur le tournage du prochain Arcady

Posté par Frankie le 28 juin 2011 à 19:44 - Catégorie : ,

Vous ne le savez sans doute pas, mais depuis un mois et demi, Alexandre Arcady (Le grand pardon, Le coup de Sirocco, etc...) a posé ses caméras en Tunisie pour tourner l'adaptation du livre de Yasmina Khadra, Ce que le jour doit à la nuit.

Ce livre qui s'étend des années 30 à nos jours raconte l'histoire d'un jeune homme, Younès, algérien élevé chez les pieds-noirs et qui va s'éprendre d'Emilie, une jeune française. Tout cela sur fond de guerre d'indépendance.

Arcady tourne donc une partie de son film aux Studio de Ben Arous, dans la banlieue de Tunis ainsi que sur les plages du littoral. Un grand casting a été lancé parmi la communauté française pour y faire de la figuration. La plupart de mes copines sont donc allées s'étaler sur la plage un dimanche, lever à 5h du mat, avec du vent et du sable qui cinglait les corps. Je n'y suis pas allée et je ne le regrette pas ! :)

Je n'étais pas là quand les rôles parlants ont été attribués mais mon mari est allé au casting avec une amie. Et il a si bien joué le rôle du contremaître odieux qu'il a été retenu ! :D

Bref, en ce dimanche 26 juin, nous voilà donc partis à Ben Arous où mon homme (appelons-le Jim) doit tourner une scène (il en a deux dont une parlée).


Arrivés à 10h30, Jim va d'abord passer aux costumes, en essaiera 2, l'un trop ouvrier, l'autre trop notable avant que le chargé des costumes, Éric Perron, trouve le costume du parfait contremaître.
Ensuite, passage chez le coiffeur pour adapter les cheveux à la mode année 30 puis au maquillage qui rectifiera juste la coiffure. Puis nous attendons dans une petite loge climatisée qui sera bien utile vu la chaleur extérieure.

Au bout d'un moment, nous décidons d'aller sur le plateau. Oran (où se situe l'intrigue au début du roman) a été entièrement reconstituée, sa partie moderne (enfin d'époque !) comme la médina et c'est impressionnant. Aujourd'hui, se tourne deux scènes, une qui se passe en mars 40 et l'autre (dans laquelle jouera Jim) en juin 39 (et qui prend 2 lignes page 30 du livre).

Ce matin-là, c'est la scène de 1940 qui est tournée. Scène de foule sur la "place Jenane Jato". Le plateau est ouvert à tous et je vais pouvoir prendre les photos que je veux et filmer comme je veux aussi. Je suis à quelques mètres d'Acardy et c'est super de pouvoir vivre ce tournage en direct, de voir l'envers du décor.


À 13h, la scène est en boîte et on fait la pause déjeuner à la cantine (avec l'équipe du film mais pas le réalisateur).

Ensuite repos dans la loge puis nous retournons sur le plateau suivre le tournage de la scène avant celle de Jim. Encore une scène de foule et qui dit foule dit bazar ce qui fait que la scène est refaite de nombreuses fois. Bref, il est 17h quand Jim commence à tourner. Je suis hyper vernie encore car je suis au contrôle vidéo, là où se tient Arcady ce qui fait que j'ai droit à tous ses commentaires, ses coups de gueule etc... je suis aux anges ! ^^

Il faudra 10 prises pour tourner la scène car c'est aussi une scène de marché avec des gens qui déambulent, des moutons qui s'échappent, des figurants qui ne sont pas là où il faut, bref, il y a toujours un truc qui ne va pas !

À 19h30, le tournage de cette scène s'arrête, il va bientôt faire nuit et Arcady a matière à faire quelques secondes de son film ! :) On remballe tout, Jim rend son costume et on rentre crevés mais super contents !

Ce que je retiens de cette journée, c'est l'attente (on ne fait pratiquement qu'attendre), la gentillesse des gens sur le tournage qui te laissent vagabonder comme tu veux et surtout l'extrême présence d'Arcady qui est sur toutes les scènes, déambule sur le plateau et est même venu nous saluer (J'ai serré la main d'Arcady :mode hystérique: :D). Je pensais que le réalisateur allait rester visser sur son fauteuil derrière son écran vidéo et que les assistants feraient une partie du boulot. Mais non !

Ce que je regrette, c'est l'absence d'acteurs connus, comme Anne Parillaud, Vincent Perez ou Fu'ad Aït Aattou qui joue Younès adulte, mais la scène ayant lieu en 39, c'est un Younès enfant (très mignon) et le père de celui-ci, Issa qui ont les honneurs. À l'origine, ce devait être Samy Naceri qui devait faire Issa le père mais vous savez qu'il a des ennuis et il a été remplacé. Franchement, j'ai trouvé l'acteur qui jouait Issa très bien.

Vous pouvez trouver des photos et une vidéo sur ma page Facebook, et .

Jim tournera une autre scène mi-juillet, je ne sais pas si je serai encore en Tunisie (ce sont les vacances, je rentre en France) mais si oui, je ne manquerai pas de vous faire un autre reportage ou une mise à jour !

4 Comments


J'aime bien les films d'Arcady. Le dernier vu ce week end c'était les cinq doigts de la main. Tu as beaucoup de chance. C'est une super expérience.


Héhé si moi je le savais! (mais ça c'est parce que tu en avais parlé sur Livraddict ;) )
Chouette expérience et je vais de ce pas voir les photos qui illutrent tes propos.

Tu te rends compte? Tu es marié avec une future star du cinéma! ;)


Une très chouette expérience !! :-)
C'est amusant de voir l'envers du décor, merci pour ces photos et ce petit compte-rendu :-)


@Scor, ça fait bien longtemps que je n'ai pas vu un Arcady, ce sera l'occasion ! :)

@Nelfe, hé hé ! :) Star je ne sais pas, il n'a que deux lignes de texte ! ^^

@Latite, oui, ça m'a beaucoup plu d'assister à l'envers du décor.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.