37

Sans âme, Le protectorat de l'ombrelle, une aventure d'Alexia Tarabotti, tome 1 de Gail Carriger

Posté par Frankie le 10 juin 2011 à 08:50 - Catégorie : , , , , , ,
Titre original : Soulless

Résumé :
Miss Alexia Tarabotti est une vieille fille de 26 ans, paranaturelle, c'est à dire sans âme. Quand elle tue par inadvertance un vampire qui l'attaque au mépris de toutes les règles de la bonne société, la reine Victoria envoie enquêter le beau Lord Maccon, qui est non seulement  un écossais grossier mais aussi loup-garou et qui a l'art de faire sortir Alexia de ses gonds à chaque rencontre... Celle-ci se trouve bientôt plongée dans une aventure où des nouveaux vampires apparaissent et d'autres disparaissent. Sa capacité à annihiler les pouvoirs des êtres surnaturels va se révéler bien utile...

Mon avis :
Je dois dire que ce livre est une excellente surprise ! Je me méfie un peu des livres que tout le monde adore et encense car j'ai eu ma part de déconvenues récemment sur ce genre de "best sellers" (oui, c'est à vous que je parle Chuchoteur et autre De l'eau pour les éléphants !). Avec Sans âme, pas de déception, j'ai été vraiment conquise par son héroïne, sa vie, ses aventures, son monde et ses relations houleuses avec Lord Maccon !

Miss Alexia Tarabotti semble cumuler toutes les tares. D'abord, elle est d'origine italienne, c'est à dire qu'elle a la peau mate et les formes généreuses dans une société victorienne où il est de bon ton d'être une petite chose délicate blonde (et idiote). Ensuite, c'est une vieille fille de 26 ans intello et sa mère a abandonné tout espoir de marier cette aînée à la langue bien pendue, au caractère entier et qui n'en fait qu'à sa tête. Et pour finir, ce que son entourage ne sait pas, c'est qu'elle est une paranaturelle sans âme. Dans une société où vivent hommes, vampires, loup garous en bonne harmonie, cela lui permet d'annihiler les pouvoirs de ces créatures surnaturelles. Et cela se révèle bien utile quand, lors d'une soirée, un vampire l'attaque sans s'être présenté (oh le malotru !) et qu'elle le tue accidentellement !
Lord Maccon, responsable du BUR (Bureau of Unnatural Registry) et également loup garou arrogant et grossier, qui a le don d'exaspérer Alexia à chaque fois qu'ils sont mis en présence, vient enquêter, tenant Miss Tarabotti pratiquement pour responsable. 
Évidemment, Alexia ne peut s'empêcher de fourrer son nez dans ce qui ne la regarde pas et s'aperçoit bientôt que des vampires nouveaux apparaissent et que d'autres disparaissent. Or, les responsables semblent en avoir également après elle. Qui et pourquoi ? Et pourquoi Lord Maccon, ce grossier personnage, semble avoir un intérêt tout particulier pour Miss Tarabotti ?

Ce livre fait partie de la mouvance Steampunk. Ne me demandez pas une dissertation sur ce genre, je dirai juste que c'est un sous-genre de la science-fiction qui prend place surtout pendant la révolution industrielle (machines à vapeur) sous les ères victorienne et édouardienne. Jules Verne et H.G Wells sont les chantres du Steampunk.

Ici, ce livre est avant tout fantastique avec ses loups garous, ses vampires, ses fantômes mais les gens vivent aussi sous l'ère du dirigeable comme moyen de transport plus ou moins répandu. Sinon, les gens vivent comme c'était le cas à l'époque de la reine Victoria avec son étiquette et ses règles en vigueur dans la bonne société anglaise de la fin du XIXe.

Je ne suis pas là pour vous faire un cours magistral sur l'époque victorienne mais pour vous parler de ce livre que j'ai trouvé délicieux, exquis et tous les synonymes qui vont avec ! ^^ Je me suis fait avoir en beauté ! :) Au début, pendant les... 10 premières pages, on se demande un peu pourquoi tout le monde a trouvé ça si bien, même si le style est franchement sympathique. Et puis, il suffit que Lord Maccon entre en scène et se prenne le bec avec Alexia pour qu'on soit pris au piège.

Disons le toute de suite, l'intrigue n'est franchement pas très importante, ce sont surtout les relations entre l'intrépide Alexia Tarabotti et le ténébreux Lord Maccon qui donnent le ton et nous enchantent ! Si vous aimez les films d'Ernst Lubitsch ou les comédies romantiques à l'ancienne avec Cary Grant et Katharine Hepburn, voilà un livre fait pour vous ! Ils se détestent de prime abord, se cherchent, se chicanent pour un rien mais nous on sait bien qu'ils sont faits l'un pour l'autre et on n'attend que le moment où eux s'en rendront compte ! ;) J'avoue avoir adoré leurs joutes verbales.

Mais bien sûr il n'y a pas que la romance qui est intéressante, il y a aussi tout l'univers surnaturel proposé par Gail Carriger. Un univers où Vampires et Loups-garous se ressemblent énormément, dans leur façon de vivre en ruche ou en meute ou dans le fait de ne pouvoir sortir que la nuit et d'avoir des humains à leur service pour subvenir à leurs besoins. Tout ça m'a beaucoup plu, tout comme la particularité d'Alexia, qui donne lieu à des situations cocasses. En revanche, je n'ai pas saisi si son manque d'âme est un bien ou un mal. Apparemment, ça n'a pas l'air d'être trop dérangeant. J'espère donc en apprendre plus sur les conséquences de cet état, à part être capable de neutraliser les surnaturels. Dans les prochains tomes, j'espère également qu'on en saura un peu plus sur l'origine des vampires et des loups (ont-ils une souche commune, par exemple ?).

Concernant les personnages, j'ai adoré celui d'Alexia. Si Amélia Peabody (l'héroïne créé par Elizabeth Peters) avait une soeur, ce serait Alexia. Je suis très fan des aventures d'Amélia Peabody qui ressemble comme deux gouttes d'eau à Miss Tarabotti. Elles sont toutes deux vieilles filles, font preuve d'ironie, se promènent avec une ombrelle qui se révèle bien utile dans certaines circonstances dangereuses et aiment se précipiter tête la première dans les ennuis ! Et les prises de bec avec Lord Maccon m'ont rappelé celles qu'Amélia avait avec son cher et tendre Emerson ! Amélia pourrait avoir également pour petite petite petite fille, Thursday Next que j'adore aussi ! Mais je vous rassure, Alexia a son identité propre et ces comparaisons sont juste là pour dire combien j'adore ce genre de personnage fort, surtout quand elles vivent dans une société où le carcan social ne donne pas vraiment la parole aux femmes et qu'elles s'en emparent sans se soucier du qu'en dira-t-on ! Alexia a des principes mais se fiche comme d'une guigne de ne pas être comme ses congénères qui ne pensent qu'aux chiffons et aux cancans. Pourtant elle aussi aime les belles choses. Bref, je l'ai trouvée exquise et j'ai aimé que sous ses airs de vieille fille intello, elle ait un petit air coquin ! ;)

Lord Maccon est, lui, tout simplement yummy ! :) Très constructif, me direz-vous ! ^^ Mais j'ai beaucoup aimé ce personnage, qui, sous des dehors bourru d'écossais mal dégrossi, a un coeur qui bat, des attentions envers Alexia et qui finalement arrive à aller au-delà des apparences pour s'attacher à la jeune femme. Je le comparerai à Curran, le lion alpha des aventures de Kate Daniels. Quant à ses fonctions et sa tâche dans l'Angleterre de cette fin du XIXe, elles m'intéressent bien. Pour info, si comme moi vous trouvez le prénom Conall ridicule, une petite recherche sur Google vous apprendra que ce prénom celte (peu usité de nos jours) veut dire "Loup fort" et pourrait également venir de la phrase gaélique "haut et puissant". Tout s'explique alors ! :D

J'ai beaucoup aimé le Professeur Lyall, le second de Lord Maccon. C'est le complet opposé de Lord Maccon, il est réfléchi et je trouve que les deux se complètent à merveille.

L'amie d'Alexia, Ivy m'a fait beaucoup rire.

J'ai beaucoup aimé Lord Akadelma, l'ami vampire d'Alexia. Il me fait rire aussi et je le trouve extrêmement sympathique !

J'ai trouvé que les deux soeurs et la mère d'Alexia avaient un petit air de la famille Bennet d'Orgueil et préjugés. Ce sont vraiment des stéréotypes de la société anglaise de cette époque-là !

L'écriture de Gail Carriger est tout simplement délicieuse. J'ai l'habitude de lire de la bit-lit au style brut de décoffrage et je dois dire que là c'est un enchantement de lire ce roman fantastique et qui plus est en anglais. Je vous avouerai que ça n'a pas été facile au début de tout comprendre et que je devais reprendre ma phrase pour bien voir si j'avais compris mais, ensuite, je me suis régalée ! C'est léger, c'est ciselé, les descriptions de cette société victorienne sont bien retranscrites, on a l'impression de boire le thé avec Alexia ou de prendre le petit déjeuner avec sa famille envahissante !

Je lis beaucoup de romans racontés à la première personne du singulier. Ici, c'est écrit à la 3e personne et c'est sympathique car bien qu'Alexia soit le personnage principal et que ce soit elle qu'on suive le plus souvent, cela permet également de connaître les pensées et les sentiments de Lord Maccon et par conséquent de nous sentir plus proche de lui et pas simplement à travers les yeux de Miss Tarabotti.

Il y a une phrase que j'ai beaucoup aimée et qui pour moi retranscrit bien l'esprit du livre, c'est Alexia s'adressant à Lord Maccon :
"Well, you're a werewolf, Scottish, naked, and covered in blood et and I'm still holding your hand." (eh bien, vous êtes un loup-garou, écossais, nu et couvert de sang, et je continue à vous tenir la main.).

En conclusion, je pourrais vous parler des heures de ce livre que j'ai vraiment adoré, de son héroïne intrépide, de ce loup-garou de Lord Maccon qui arrive à nous faire pâmer dès son entrée en scène mais je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même ce roman charmant à tout point de vue ! Quand à moi, j'ai déjà commandé les 3 tomes suivants !

Note :



Lu en version originale.

C'est une lecture commune organisée par Pando' avec (beaucoup de monde ! :)) : Azilis, Sookies, TheChouille, Cathy, Mypianocanta, Tinelire, Azilys, Reveline, Nymeria, Everbook, Evy, Flof13, Adorelire9, blueverbena, Nastasia, Platinegirl, love-of-book, Wilhelmina, Sabruhu, Acsylé, LesfÖ, Plumeline, (Delirgirl1), (L@ura), Karline et Malorie57.

Ce livre fait partie du Challenge Fang's addict de Choukette
5/

et du Challenge Read in English de Petit-lips
4/

37 Comments


Bon et bien je vais le rajouter à ma LAL, tu m'as drolement donné envie de le lire celui ci. Quand au Chuchoteur et aux éléphants ... gros smiley qui tire la langue.


C'est un coup de coeur pour moi aussi ! J'ai hâte de lire la suite !


Déjà que sans avoir lu ton avis j'avais envie de le lire ! Maintenant, je n'ai que hâte de le lire !
Merci d'être passée :)


Quelle chronique ! On sent bien ton engouement pour ce livre. Vivement le tome 2 en novembre chez Orbit !


J'avais adoré aussi. Délicieux comme tu dis ! :)


j'ai trop envie de le lire. et les billets que je lis dessus me donnent encore plus envie :) je sens que je vais pas tarder à passer une tite commande ;)


Vraiment content que tu aies aimé ce livre, j'espère que la suite te plaira tout autant. Suivre ta lecture et lire ton avis m'ont donné envie de me replonger dans l'univers d'Alexia!!


Gros gros coup de coeur pour moi aussi! Mon premier Amélia Peabody m'attendais sagement mais là tu me donnes envie de foncer; as tu vu mon billet bloganniversaire version Dita? le concours inside pourrait te tenter ;)


Exquis est le mot approprié pour le style et cette héroïne , je ne connais pas Amélia et je vais très vite me renseigner.
merci Frankie


Je savais qu'il en me fallait pas lire ton article ! trop tard...

Bon, un brin d'humour, une époque victorienne, et un beau (yummy ? ) gosse au caractére un peu bourru. hmmmmm.

Allez, cho, je file compresser mes livres sur mes étagères... faut faire de la place ^^

Biz


Je n'étais pas tentée au départ mais là j'avoue que tu as titillé ma curiosité. Je le note :)


Il me tente de plus en plus celui-ci. J'essaie de ne pas craquer mais après un tel avis c'est vraiment difficile. Je le commande dès mon retour de vacances. Merci pour ce superbe billet. :)

basset a écrit :

Comment résister après un tel avis :)
je veux je veux :D


rien que de te lire, je palpite de nouveau !!! et oui ce roman si dense qu'on pourrait en parler pendant des heures !!!!


J'adore ton avis ! Moi aussi j'ai trop adoré ce livre et j'ai hâte de lire la suite :)


Joli article, tu as l'air d'avoir beaucoup apprécié ta lecture. :)
Il me tente beaucoup mais j'ai déjà trop de séries en cours...


Il vient de faire un bond de géant dans la liste des prochains achats de livres ! Ton billet donne très envie, je ne vais aps résister longtemps ^^
Bon samedi, grosses bises !!


Ta critique est de grande qualité et bourrée de références culturelles passionnantes (comme toujours d'ailleurs);-)

J'avais vu le côté "Orgueil & Préjugés " mais en revanche tu m'as ouvert les yeux sur l'aspect vieille comédie romantique des années 40/50 (genre que j'aime beaucoup du reste). Il y a c'est vrai un côté Ernst Lubitsch dans ce roman !
J'ai les premiers Amelia Peabody, tu me donnes envie de m'y mettre au plus vite et j'ai adoré le premier tome de Thursday Next également !

Bon samedi Frankie !!!


Heureusement que je l'ai lu, sinon avec une critique pareille, je cours chez mon libraire !


Quelle enthousiasme! Ça ne m’étonne pas que tu aies donné envie à plus d'une! ;)
Comme toi, j'ai adoré!
Et je ne connais ni Amélia ni Thursday mais là pour le coup, tu me donnes envie de les connaitre (bon, je vais de ce pas me renseigner!)
Très bon chronique (comme d'habitude ;) )


Tu es une des plus enthousiastes dans le ton de ta critique et je trouve très sympathiques les différentes références auxquels tu fais allusion par contre je ne connais pas Thursday Next). As-tu pu jeter un œil à la VF pour nous dire si le style est vraiment respecté ?
En tout cas jolie chronique :)


@Laure, oui, tu dois le lire ! :)

@Aily, moi aussi ! Je vais recevoir les suites en VO, après je ne sais pas si j'attendrai que les copines le lisent en VF pour le lire ensemble ou si je le lirai avant.

@Luna, c'est vraiment un très bon livre qui ne pourra que te plaire !

@Jess, je suis rarement dithyrambique dans mes chroniques mais ce livre-là le mérite ! :)

@Cess, merci de m'avoir poussée à le lire ! :)

@Anne Sophie, allez lis-le ! :)

@Marc, j'ai hâte de me replonger aussi dans cet univers. Reste à savoir quand...

@Blueverbena, Si tu as aimé Alexia, tu aimeras Amelia ! J'adore ! Bon je vais aller voir ton concours !

@Karline, Amelia est vraiment du même calibre qu'Alexia, un délice aussi !

@Nanet, si tu le lis, j'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé car je sais que généralement les vampires et autres ne sont pas ta tasse de thé ! ^^

@Belledenuit, tu fais bien ! :)

@Myarosa, merci ! J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi !

@Basset, go go ! :)

@Azilys, ça me donne envie de le relire, tiens ! :)

@Aza, apparemment, il fait pratiquement l'unanimité !

@Luthien, j'avais aussi beaucoup trop de séries en cours, mais j'ai été faible et Cess a su se faire très convaincante ! ;)

@Latite, je suis contente de donner envie de le lire, il vaut le coup !

@Reveline, j'étais très fan de ce genre de comédies quand j'étais plus jeune. Quant à Amelia Peabody, je ne peux que te conseiller de te jeter dessus.

@Everbook, :)

@Cathy, merci ! Et je ne peux que te conseiller de lire les aventures d'Amelia et de Thursday !

@Mypianocanta, Merci ! Et d'après les extraits que j'ai lus sur certains blogs, il me semble que la VF a très bien respecté le style de l'auteur. Ça me semble tout aussi savoureux en VF qu'en VO.

Merci à tous pour vos nombreux commentaires !


Waouw ! Ta chronique fait des ravages... :D Je l'avais noté mais du coup je le renote en énorme ! Une référence à Thursday, je crois que ça va franchement faire pencher la balance la prochaine fois qu'une librairie me happera !


De nada, my pleasure !


c'est vrai que l'histoire entre Alexia et lord Maccon est le gros atout de cette histoire
dommage qu'il faille attendre si longtemps pour la suite ...


@Morgouille, tant mieux si je te donne envie de le lire ! :)

@Cess, mais merci quand même ! :)

@TheChouille, je vais avoir la suite en anglais, je ne sais pas encore si j'attendrai la sortie VF pour le lire en même temps que tout le monde ou si je le lirai avant.

Merci pour vos commentaires !


Jolie chronique ♥ !!! Punaise tu es à fond, tu as vraiment aimé toi !!! Je suis contente et j'espère que les prochain tome te plairont tout autant.
Bisous


Pas tentée...


@Sook', oui, j'ai vraiment aimé ! J'attends beaucoup des prochains !

@Véro, franchement, je pense que ça pourrait te plaire ! Ça n'a rien à voir avec le genre habituel.

Merci pour vos commentaires


C'est un gros coup de coeur pour moi pour toutes les raisons que tu cites. Par contre j'ai renoncé à acheter les suites en VO. Alors vivement novembre !


Si ça se trouve, bien que j'aie les suites en VO, j'attendrai novembre pour les lire aussi ! Merci pour ton commentaire !


Cécile ne s'était pas trompée en m'affirmant que j'allais adorer cette lecture : c'est elle la vile tentatrice pour cette oeuvre littéraire! Je vais bientôt ouvrir les inscriptions pour la lecture commune du deuxième tome (oui déjà, mais vu le succès du tome 1, je préfère m'y prendre à l'avance vu la liste qu'on risque d'être).
Que de beaux billets pour cette lecture commune, j'adore!


Merci d'avoir organisé cette LC Pando' et merci pour ton commentaire !


Encore un très beau billet bien écrit et qui décrit très bien les points forts de ce roman.

Ton enthousiasme pour ce roman est grand et cela se ressent !

Pour moi aussi, le mois de Novembre va être placé sous le signe des Éditions Orbit !


oui, j'ai vraiment aimé ce roman ! J'ai déjà les prochains tomes (chez Orbit aussi mais VO ! ^^) mais j'attends que le suivant sorte en VF pour le lire en même temps que vous tous ! Merci pour ton commentaire, Plumeline.


Well ! le beau gosse est bien sympa, j'avoue, surtout que son côté bourru n'a pu que me plaire. La miss a un caractère bien trempé, mais... Lord Adelkama m'a envoûté, et le professeur est adorable. Sauf que tout cela ne fait pas un livre coup de coeur, j'en ai bien peur...

Biz


Je suis également très fan de Lord Akadelma et du professeur Lyall. Merci pour ton commentaire, Nanet.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.