20

De l'eau pour les éléphants de Sara Gruen

Posté par Frankie le 2 juin 2011 à 13:56 - Catégorie : , ,
Titre original : Water for Elephants

Résumé :
1931, au plus fort de la Grande Dépression, Jacob Jankowski, qui s'apprête à devenir vétérinaire, perd tout du jour au lendemain à la mort de ses parents. Le hasard le met sur la route d'un cirque itinérant dont il va devenir le vétérinaire attitré. Jacob découvre alors l'envers sordide de cette vie à priori pleine de paillettes mais qui est illuminé par la belle Marlène, hélas mariée. L'arrivée de Rosie, l'éléphante que personne ne comprend, va les rapprocher.

Mon avis :
Voilà un livre qui fait le buzz depuis plusieurs mois maintenant et que j'ai eu envie de lire dès que j'en ai entendu parler en janvier dernier. Le fait que je puisse aller voir le film ces derniers jours m'a donné envie de vite le lire avant. Après l'avoir lu, je dois dire que je n'ai pas connu le coup de coeur ou l'emballement que beaucoup ont ressentis.

Jacob Jankowski a 23 ans et s'apprête à passer son diplôme de vétérinaire. La mort brutale de ses parents et la Grande Dépression (nous sommes en 1931) remettent tout en question et le jette sur les routes sans un sou vaillant. Lorsqu'il croise un cirque itinérant et son écuyère, la belle Marlène, il se fait embaucher comme vétérinaire. Il découvre alors un envers du décor sordide où les hommes et les animaux sont exploités et maltraités par le patron, Oncle Al et le directeur de la ménagerie, August, le mari de Marlène. L'arrivée de Rosie, une éléphante que personne n'arrive à dresser, va rapprocher Jacob et Marlène...

Je dois dire que j'aime beaucoup les romans qui se passent à cette époque-là de l'histoire des États-Unis (comme Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, l'an dernier) et que j'étais enchantée de pouvoir découvrir cette histoire. Si le livre est plutôt bien, il manque furieusement d'un petit quelque chose qui en ferait quelque chose d'exaltant, une émotion, par exemple.

Le livre comporte deux grandes parties entremêlées.On suit Jacob à l'âge de 90 ou 93 ans, comme il se plaît à le dire, dans sa maison de retraite alors qu'un cirque vient de s'installer sur le parking en face de la maison de retraite où il vit et le récit de sa vie actuelle est entrecoupé de souvenirs de sa vie d'antan, celle dont parle le résumé, son arrivée au cirque et sa vie au sein des forains.

Au début, j'aimais bien cette alternance entre passé et présent, mais le Jacob des années 90 était tellement acariâtre qu'il m'a vite énervée ! Bien que, sur la fin, je l'aie trouvé touchant.

Le plus intéressant reste, cependant, toute la partie au cirque. On découvre alors un monde horrible où les hommes comme les animaux sont corvéables à merci et où, quand le cirque n'a plus d'argent, on balance les hommes du train et quand je dis "on les balance", c'est pas "on les prie de partir gentiment" ! Non, des videurs sont là pour les jeter hors du train de préférence la nuit. Ça donne lieu d'ailleurs à une scène extrêmement poignante.

J'ai donc aimé toute cette partie-là qui montre les conditions de vie de tous ces forains pendant la Dépression de ce début des années 30, les ravages qu'a occasionné également la Prohibition parce que les hommes se procuraient de l'alcool frelaté et les relations d'amitié et de solidarité qui se nouaient alors. Donc, tout ça est bien retranscrit dans le livre et c'est vraiment ce qui m'a touchée.

J'ai également été beaucoup touchée par l'histoire de Rosie avec Jacob, par cette éléphante qui est vraiment l'héroïne de ce livre. J'ai trouvé dommage cependant qu'elle apparaisse tard dans le livre (page 184) mais c'est vraiment une belle histoire que Sarah Gruen nous conte, là. La fin concernant le passé de Jacob m'a beaucoup plu aussi. Je ne veux pas en parler plus mais c'est bien retranscrit dans le film (que j'ai vu ensuite).

L'histoire d'amour, en revanche, m'as laissée complètement de marbre. Mais alors, je n'ai pas du tout été touchée par elle ! Comme j'ai dit au début, ce livre manque souvent d'émotion, ce qui fait que l'amour entre Jacob et Marlène donne une histoire plate et sans intérêt. Je sais bien que sans cet amour, il n'y aurait pas d'histoire, de "drama" mais je n'ai pas été emballée du tout !

Concernant les personnages, j'ai bien aimé le Jacob jeune, ce jeune homme idéaliste et naïf qui se retrouve là par hasard et qui va voir sa vocation prendre une tournure inhabituelle.

J'ai moins aimé Marlène que j'ai trouvé assez froide et distante et qui a tout d'une petite starlette manipulatrice. Son amour pour Jacob est un peu comme un cheveu sur la soupe. À la lecture du livre, je n'y croyais pas une seule seconde ! Ça, ce sont pour les apparences, je sais bien que malgré tout, elle a un coeur mais l'écriture de l'auteur ne le fait pas bien ressortir.

Oncle Al, le propriétaire du cirque et August, le mari de Marlène et directeur de la ménagerie sont deux personnages odieux ! La façon dont Oncle Al gère son cirque à la marche ou crève révèle bien une certaine époque où le patron avait droit de vie et de mort sur ses employés.

Quant à August, quel type lunatique ! De sautes d'humour en scènes de jalousie, il campe un type colérique qui peut vous donner une coupe de champagne à un moment et vous poignarder l'instant d'après ! Brrr !

J'ai trouvé que Kinko, le nain et Camel, le tchécho étaient deux personnages très attachants !

Concernant le style de Sarah Gruen, il ne m'a pas vraiment inspirée. Je l'ai trouvé assez sec et abrupt, d'où ce manque d'émotion que je lui reproche. Sa narration est faite de phrases courtes et l'emploi du présent renforce cette idée de sécheresse. Tout le livre est à la première personne du singulier.

En conclusion, une histoire qui plaira sûrement à la majorité d'entre vous avec son lot de drames, de tension et d'amour mais qui, en ce qui me concerne, m'a simplement plu sans m'emballer. Une bonne retranscription des cirques itinérants de l'époque qui vivaient dans des conditions insalubres. Et si vous voulez savoir si Jacob arrivera à gagner le coeur de la belle Marlène et à se faire comprendre de la douce et imposante Rosie, lisez ce livre. Quant à moi, j'ai vu le film depuis et je vous en parlerai un autre jour...

Note :


20 Comments


Comme tu le sais j'ai adoré. Un coup de coeur de mon année 2010, comme toi j'ai bien aimé l'ambiance du cirque mais je n'ai pas fait grand cas de l'histoir d'amour.
Bizz.


Voilà un article qui pousse ce livre au fin fond de la wish... et confirme un sentiment déjà ressenti enlisant un autre article dernièrement. L'effet mode avec la sorti du film s''estompe, peut-être que finalement, je ne le lirai pas, car comme tu le sais, j'aime les belles écritures.

Biz


Ça fait longtemps que je me dis que je dois le lire, mais j'ai peur d'être déçue, après tous les films que je me suis fait. Mais remarque, vu que les avis divergent, j'ai bien envie de me faire le mien :). En tout cas, très bel article et très belle critique !


un billet en demi-teinte pour le roman donc... j'ai toujours envie de le lire. Je le prendrai à la bibli, je pense;


Dommage ! D'un côté, les attentes étaient assez hautes !
En attendant, j'ai hâte de lire ton article sur le film !


Il me tarde de l'avoir dans ma PAL =D


J'ai aussi trouvé Oncla Al et August odieux voir même totalement fou et dictatoriaux. Il m'ont fait froid dans le dos, brrr. Rosie m'a aussi attendrie et j'aurais aimé voir plus de développement sur l'éléphante :)


Je vois qu'on se rejoint sur pas mal de point. Je suis un peu soulagé de ne pas être le seul à avoir eu un avis mitigé.


Un livre dont j'entends beaucoup de bien depuis un moment mais dont je n'ai pas encore eu l'occasion de découvrir !
Merci d'être passée :)


Si l'histoire d'amour entre Jacob et Marlène ne m'a pas convaincue dans le livre (comme toi), j'ai été plus convaincue par celle montrée dans le film


J'ai aussi préféré l'histoire du jeune Jacob à "l'actuel"...
Mais bon, moi j'ai été transporté par l'univers du cirque.
Même l'histoire d'amour ne m'a pas transporté non plus, j'ai trouvé que ce n'était vraiment pas très important. Ce qui l'était c'est la façon dont je me suis attachée à certains personnages, la façon dont j'ai ressenti l'atmosphère du cirque,et comment j'ai pu détester Oncle Al et August... Beaucoup de sentiments pour moi...
Bref moi j'ai adoré, j'ai voyagé mais je comprends ton avis...


J'ai vu le film sans avoir lu le livre, mais en tout cas, j'ai beaucoup aimé la réalisation, j'ai été touchée et transportée tout le long ^^ c'est un des films que j'ai le plus aimé voir au cinéma le mois dernier (pourtant, j'ai battu des records, j'ai vu presque tout ce qui sortait XD). Pattinson est remarquable dans cette adaptation (et Christoph Waltz est, comme d'ordinaire, exceptionnel !!).
En tout cas, je pense que je lirai le livre ;D


@Laure, cette histoire d'amour plate m'a empêchée d'apprécier vraiment ce roman.

@Nanet, oui, Will a pensé la même chose que moi de ce livre.

@Alexandra, merci ! C'est vrai que dans ce cas, tu dois le lire et tu verras si tu pense du côté de la majorité ou de mon côté ! ^^

@Choupynette, j'espère qu'il te plaira

@enlivrons-nous, je viens de le publier !

@Korto, j'espère que tu aimerais l'histoire, alors !

@Sofia, c'est vrai que finalement Rosie est assez en retrait.

@Will, oui, on est au moins deux ! :)

@Luna, merci à toi !

@laeti, j'ai encore moins aimé l'histoire d'amour dans le film qui ne m'a absolument pas convaincue !

@Cess, j'ai beaucoup cette partie-là aussi mais l'histoire d'amour est trop intégrée à l'histoire pour que j'ai pu faire la part des choses et ça a amoindri le plaisir que j'ai eu à le lire.

@Grayzel, je viens de publier mon avis sur le film si ça t'intéresse.

Merci pour vos commentaires !


Il faudra que le lise prochainement pour voir s'il devient un coup de coeur comme pour beaucoup sur la blogo ou non


Je serai curieuse de connaître ton avis. Merci pour ton commentaire !


Comme je n'étais pas tentée, c'est pas ton billet qui va me motiver. Après quelques déceptions du même genre, je commence à me méfier des livres trop encensés !


C'est le problème avec ce genre de livres ! Généralement, je suis assez déçue. Merci pour ton commentaire, Anjelica !


Je l'ai enfin lu ! :D Et pour ma part, j'ai vraiment adoré ! Je n'ai pas eu cette sensation concernant l'histoire d'amour. En fait, j'ai juste trouvé qu'elle passait nettement au second plan et que finalement... Tant mieux ! :p Parce que comme toi, ce qui m'a touché, c'est le monde du cirque en lui-même à cette époque-là.


Ce qui me freine c'est justement k'univers du cirque ui me déplait fortement...


Ici c'est l'univers du cirque pendant la grande dépression, ce côté-là est vraiment prenant. Merci pour ton commentaire, Véro !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.