4

Chouette, une ride ! d'Agnès Abécassis

Posté par Frankie le 23 janvier 2015 à 17:49 - Catégorie : , ,
Résumé :
Anouchka Davidson, 36 ans, est une romancière de thrillers à succès. Mais un jour, elle se découvre une ride sur le visage. Dès lors, c'est le drame, rien ne va plus !






Mon avis :
J'avais acheté ce livre il y a pratiquement cinq ans, à un moment où je devais être dans ma période chick-lit. Ou alors parce que approchant de la cinquantaine, le problème du vieillissement me parlait bien... :) En tout cas, ce n'a pas dû être un problème bien longtemps puisque j'ai laissé dormir ce livre dans ma Pal et cette année, en faisant ma liste pour le Challenge ABC, j'ai décidé de l'en sortir. Et heureusement qu'il se lit vite car je l'ai trouvé finalement assez moyen.

Anouchka Davidson, 36 ans, écrit, avec succès, des thrillers. Entre les tâches ménagères, son boulot qu'elle effectue à la maison, ses deux filles qui grandissent, son (second) mari occupé et taciturne et une petite jeunette qui veut devenir la nouvelle reine du thriller horrifique, elle commence à sentir le poids des années. Surtout le jour où un petit jeune l'appelle madame... Et ce ne sont pas les premières rides qu'elle découvre un jour sur son visage qui vont la détromper...

Chouette, une ride ! est vraiment un roman chick-lit dans toute sa splendeur. Une héroïne un peu fofolle, de l'humour et une façon légère d'aborder les problèmes qui nous touchent. Je dois dire que le début du livre est assez sympathique, on rit aux petits soucis du quotidien d'Anouchka, on s'amuse de la voir vouloir faire jeune à tout prix (surtout que moi, du haut de mes 50 ans, je trouve amusant qu'à 36 ans on se trouve déjà vieux ! :p), les réparties font mouche.

Mais, car il y a un mais, j'ai trouvé qu'à la longue ça devenait lassant. Car l'histoire se concentre trop sur les détails de ce que fait Anouchka, sa coiffure, son chien qui fait pipi dans la cuisine etc... (et savoir presque minute par minute ce que fait la jeune femme est un peu barbant), le problème de son âge passe en arrière-plan (pour revenir vite fait en tout fin) le tout a un côté un peu hystérique exalté et, surtout, à un moment (quand elle se perd dans les bois avec sa copine, son cousin et un mec con), j'ai décroché car je trouvais ça trop long. Du coup, j'ai eu envie d'en finir vite. Heureusement le livre est court et se lit vite et la fin est sympa.

J'ai eu un peu de mal avec le personnage principal. Anouchka est sympa mais elle est comme des montagnes russes et c'est un peu usant. J'ai eu l'impression parfois d'avoir affaire à une adolescente farfelue (en cela, ma vieille Anouchka, tu as réussi, tu es restée jeune dans ta tête ! :D), une sorte de clone d'Aurélie Laflamme (15 ans je vous le rappelle, dans le dernier tome que j'ai lu, le 3e). Et j'ai trouvé qu'elle ne parlait pas très bien de son mari (je me suis même demandé à un moment, ce qu'ils faisaient encore ensemble), même si c'est vrai que quand on fait tout dans la maison, qu'on doit assurer l'éducation des enfants, le ménage, la bouffe, le boulot etc... ça peut rendre n'importe quelle femme grincheuse. Et pareil avec sa copine dont j'ai oublié le nom (Clotilde ?), j'ai trouvé qu'elles se parlaient mal parfois, même si ça devait être affectueux :)

Pas grand chose à dire sur les autres personnages, je les ai déjà oubliés.

L'écriture de l'auteur est sans grande recherche. C'est surtout du langage parlé. Ce n'est pas un reproche, hein, j'aime bien aussi écrire (mails, chroniques) comme je parle, je trouve que ça crée une espèce d'intimité avec le lecteur, mais j'ai trouvé que parfois c'était quand même un peu trop familier. Même si à certains passages, l'auteur arrête de faire le clown pour livre des réflexions plus travaillées et mieux écrites. En tout cas, c'est plein d'humour (qui plaît ou pas) et c'est rythmé. Ah et je trouve la couverture dessinée par Margaux Motin très sympa.

En conclusion, ce livre n'a moyennement convaincue, je crois que j'attends autre chose d'un livre de chick-lit, je ne saurais vous dire exactement quoi mais certains sont super loufoques et me plaisent et d'autres moins. Ceci dit pour vous détendre, c'est exactement le livre qu'il faut. Et si vous voulez savoir si Anouchka arrivera à accepter sa première ride, lisez-le.

Note :



  Ce roman fait partie du Challenge ABC 2015 de Nanet
  3/26

4 Comments


J'ai lu son premier roman, Tribulations d'une jeune divorcée, j'avais trouvé ça très très bof. Pas vraiment drôle et je n'avais pas accroché à son style. De toute façon, j'ai souvent du mal avec la chick-lit française ^^


Je ne lis pas beaucoup de Chick-lit française mais c'est vrai que c'est en-dessous des anglaises. Et pour Agnès Abécassis, je ne pense pas réitérer l'expérience. Merci pour ton commentaire, Caro.


Je ne lis jamais de Chick-Lit, et j'avoue que les histoires de première ride ne m'intéressent que moyennement :D


@Lup Appassionata, j'aime bien un petit chick-lit de temps en temps, ça détend. Ici la ride n'est qu'un prétexte pour le personnage de raconter sa vie :) Merci pour ton commentaire.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.