7

Brokeback Mountain d'Annie Proulx

Posté par Frankie le 19 septembre 2013 à 09:30 - Catégorie : , , , , ,
Résumé :
Été 1963, deux jeunes cowboys gardent des moutons à Brokeback Mountain dans le Wyoming. C'est le début d'une passion amoureuse qui va durer vingt ans...







Mon avis :
Brokeback Mountain (Le secret de Brokeback Mountain en VF) et moi, c'est une grande histoire. J'ai vu le film un dimanche à sa sortie en janvier 2006 et il m'a tellement émue (ainsi que mon mari) que j'ai mis l'après-midi à m'en remettre. Le lendemain, j'achetais la nouvelle en VF que je lisais illico, me faisant tout autant pleurer que le long métrage. Depuis, j'ai revu le film une fois (qui m'a toujours autant fait pleurer), j'ai l'affiche du film chez moi, la BO sur mon Iphone et une de mes sonneries est The Wings tirée de ladite BO. Bref, on peut dire que Brokeback Mountain compte pour moi ! :) J'avais aussi acheté la nouvelle en VO mais je ne l'avais jamais encore lue jusqu'ici. Après la lecture de deux gros pavés, j'ai eu envie d'une lecture courte et je l'ai donc ressortie de ma Pal. Et je dois dire que j'ai une fois de plus retrouvé tout ce que j'aimais dans cette histoire...

Été 1963, Ennis del Mar et Jack Twist partent ensemble garder les moutons sur la montagne de Brokeback dans le Wyoming. La promiscuité et l'alcool aidant, ils entament une relation amoureuse qui se termine à la fin de l'été. Chacun repart de son côté, se marie et a des enfants. Mais quand Jack revient dans la vie d'Ennis quatre ans après, la passion est toujours là, intacte et va durer de façon épisodique pendant vingt ans...

Voilà donc une nouvelle courte (55 pages), âpre, intense et n'a pas besoin de davantage de pages pour vous embarquer et vous toucher. Ce n'est pas vraiment l'histoire de deux homosexuels, c'est avant tout une magnifique histoire d'amour dont la particularité est qu'elle est vécue par deux hommes. Histoire d'amour d'autant plus belle qu'elle est contrariée. Le contexte géographique et historique est particulier. Nous sommes dans les années 60 (puis 70), au milieu des États-Unis, où les hommes qui aiment les hommes sont battus à mort (il y a une scène assez terrifiante à ce sujet d'ailleurs). C'est aussi l'histoire de deux hommes qui vont passer leur vie à s'attendre, à essayer de grappiller des moments de bonheur et d'intimité loin du carcan familial que leur imposent les codes de la société.

C'est bouleversant et j'ai encore fini cette lecture en pleurant à chaudes larmes.

Contrairement à Jake Gyllenhall et Heath Ledger qui les incarne dans le film d'Ang Lee, Jack Twist et Ennis del Mar ne sont pas des beaux gosses. Quand on lit la description qu'en fait l'auteur, ils ne sont même pas très beaux, surtout Jack ! :) Des deux, c'est Ennis mon préféré. Parce qu'il est plus secret, moins démonstratif. On a même parfois l'impression que cette histoire le touche moins que Jack jusqu'à ce que plusieurs passages nous montrent qu'il n'en est rien. Il m'émeut énormément, du début à la fin, car on sent qu'il ne sait pas très bien vivre cette passion, que ce n'est pas dans ses gênes de vivre quelque chose d'aussi fort.

Jack, lui, est plus démonstratif, plus chien fou, sans doute. Pour lui, cet amour devrait être simple, on s'aime on devrait vivre ensemble et faire fi des conventions. Moins attachant qu'Ennis sans doute, je l'aime beaucoup néanmoins.

Les deux épouses des deux hommes sont plus en retrait. Lureen, la femme de Jack n'est qu'un personnage lointain, mentionnée par Jack de ci de là. Quant à Alma, l'épouse d'Ennis, plus présente, on devine une femme qui souffre...

J'aime beaucoup le style d'Annie Proulx sans fioritures avec des mots parfois crus, des tournures pas toujours faciles à comprendre car argotiques mais dans l'ensemble, son anglais se lit très bien. Elle va à l'essentiel, sans trop de détails et c'est ce qui donne cette force à son histoire.

Pour terminer, juste un petit mot sur le film d'Ang Lee. Je suis vraiment admirative de la façon dont le réalisateur a su faire un film de 2h15 à partir de cette nouvelles de 55 pages. Il a su garder l'essence même du livre, toutes les scènes et la plupart des dialogues se retrouvent dans le film et on n'a jamais l'impression qu'il a eu à broder pour le rallonger. La nouvelle et le film se complètent vraiment bien.

En conclusion, vous l'aurez compris, cette nouvelle est un gros coup de coeur pour moi et je ne peux que la conseiller à ceux qui aiment les belles histoires fortes et bouleversantes... Je pourrais lire et relire cette nouvelle sans jamais m'en lasser, juste pour retrouver, un instant, Jack et Ennis là-haut sur Brokeback Mountain.

Note :
++


La nouvelle, lue en anglais,
fait partie du  Challenge Version Originale d'Avalon
   28

Et comme elle se passe dans le Wyoming (même si Brokeback Mountain est un lieu fictif)
Elle fait partie du Challenge 50 États - 50 billets de Sofynet
 28/50
Le Wyoming est un état montagneux de l'Ouest des États-Unis. Il fut le 44th état à rentrer dans l'Union en 1890. C'est le 10th état en terme de superficie mais le moins peuplé des 50 états. Sa capitale est Cheyenne.

7 Comments


J'ai vu le film mais je ne savais pas qu'il était adapté d'un roman ...


J'adore le fil, qui est un de mes préférés et j'ai lu cette nouvelle il y a quelques années mais contrairement à toi je n'ai pas des masses accroché, c'est peut être justement parce que c'est aussi court que j'ai pas réussi à m'attacher et à être touchée :s
Sinon Ennis est aussi mon ptit chouchou =D


Je n'ai jamais lu la nouvelle mais j'adore le film, que j'ai vu plusieurs fois et qui me fait beaucoup pleurer aussi !
Je l'avais vu au ciné et j'en étais sortie bouleversée et sanglotante :)

Comme tu le dis, au-delà de l'aspect homosexuel, c'est avant tout une sublime histoire d'amour, et Ang Lee a parfaitement su retranscrire cela dans le film.


@Kincaid, oui, la nouvelle a été écrite en 95-96 il me semble.

@Auudrey, dommage pour la nouvelle. C'est ce que j'ai aimé, cette concision qui dit juste l'essentiel.

@Caro, je suis aussi une vraie carpette quand je vois le film ou lis la nouvelle. Cette histoire me touche encore et encore.

Merci pour vos commentaires.


Oh, je ne connaissais pas la nouvelle non plus ! Mais je pense que je verrai le film en premier, j'espère que j'accrocherai !
Est-ce que la nouvelle est abordable en VO ? J'ai peur quand je te vois parler d'argot notamment. ^^


Je n'étais pas rentrée du tout dans le film, et j'en avais été déçue (d'autant que tout le monde en disait tellement de bien !). Peut-être que je devrais lire la nouvelle, que j'accrocherai plus ... Hop, billet ajouté !


@Mystix, tu n'as pas vu le film ? grosse erreur ! :) Pour la nouvelle VO, je pense qu'il faut bien maitriser l'anglais mais ce n'est pas très compliqué non plus.

@Sofynet, dommage pour le film !

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.