8

Magic Slays, Kate Daniels, tome 5 d'Ilona Andrews

Posté par Frankie le 22 septembre 2013 à 10:24 - Catégorie : , , , ,
Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Une terrible menace pèse sur toutes les créatures surnaturelles d'Atlanta. Kate aura bien besoin de l'aide de tous ses amis et alliés pour la contrer.





Mon avis :
Il y a quelques mois, j'ai renoué avec Kate Daniels qui fait partie de mes héroïnes d'Urban Fantasy préférées. Puis Heclea a proposé que nous lisions ce tome 5 ensemble et je suis ravie de ne pas avoir tardé à la retrouver car j'ai passé un excellent moment à lire cette nouvelle aventure.

Depuis qu'elle a quitté l'Ordre de l'Aide Miséricordieuse, Kate Daniels a monté sa propre société d'investigation mais pas facile de trouver des affaires quand on est en bisbille avec son ancien employeur et la compagne du Seigneur des bêtes. Aussi quand Ghastek, le Maître des morts, fait appel à elle, elle saute sur l'occasion mais c'est une menace de bien plus grande envergure qui l'attend. Qui attend toutes les créatures surnaturelles en fait...

Voilà un tome qui démarre plutôt gentiment, assez lentement même, pour aller crescendo et finir par être passionnant. Je ne me suis jamais ennuyée, non pas du tout, j'ai beaucoup apprécié mais je suis tellement habituée à ce que ça aille vite dans certaines autres séries, notamment dans les Dresden Files où dès le début Harry manque être tué 1000 fois, que j'ai trouvé là que ça manquait un peu de punch.

Mais la suite nous montre que punch il y a et on est comme sur des montagnes russes à suivre cette nouvelle aventure de Kate. J'ai particulièrement aimé l'intrigue principale qui oppose tech et magie et réunit les créatures surnaturelles alors qu'elles sont antagonistes d'habitude. C'est prenant, on est sur des charbons ardents et cela permet de découvrir d'autres créatures magiques que les habituels métamorphes et autres gens du Peuple (ceux qui pilotent les vampires).

Ce tome est aussi l'occasion d'en découvrir davantage sur les origines de Kate. Pas forcément du côté paternel qu'on connait déjà mais du côté de sa mère et cela donne un mélange détonnant et j'ai hâte de savoir ce que ça va donner pour la suite. J'ai d'ailleurs été très touchée par ce qu'apprend Kate sur sa vie passée et l'effet que ça a sur elle.

En marge de l'intrigue principale, Kate doit aussi gérer sa vie personnelle, que ce soit avec son matou de Curran ou sa pupille, Julie. D'ailleurs, concernant cette dernière, il y a des passages très intenses...

J'avais un peu peur que Kate et Curran soient moins intéressants en devenant un couple mais il n'en est rien, heureusement ! Même s'ils s'aiment, leur amour n'est pas un long fleuve tranquille et la confiance est difficile à s'installer, surtout lorsqu'on connaît l'esprit d'indépendance de Kate. J'adore la façon dont elle le titille, lui raccroche au nez, l'engueule alors que c'est quand même un énorme lion terrifiant quand il se transforme ! :) Et j'adore les petits surnoms qu'elle lui donne, comme His Furryness (de furry, en peluche), ou His Fluffiness (de Fluffy, duveteux, pelucheux) :))

Comme on le constate, Kate est toujours égale à elle-même, forte tête, battante et prête à tout pour les gens qu'elle aime. Dans le tome précédent, j'avais fait la remarque qu'en faisant entrer des gens dans sa vie, elle s'était adoucie, je ne sais pas trop si c'est le terme mais le fait est qu'elle est plus vulnérable lorsqu'on touche à ses amis, comme Andrea ou à sa famille, comme Curran ou Julie. Et le fait d'être la compagne de Curran lui apporte de nouvelles responsabilités qu'elle a du mal à assumer.

Curran est toujours égal à lui même, c'est le Seigneur des bêtes, j'attaque et je réfléchis après, mais on lui découvre des côtés plus vulnérables et sensibles. Il me plaît beaucoup ce matou-là ! :)

Un nouveau personnage m'a bien plu, il s'agit d'Evdokia, une sorcière d'origine russe que l'on sera sûrement amenés à revoir.

Sinon, on retrouve les amis habituels de Kate, Andrea qui a toujours des soucis à accepter sa condition de métamorphe, et Derek. Il y a aussi un petit nouveau, Ascanio, un jeune chien fou de 15 ans qui donne du fil à retordre à tout le monde mais qui est super sympathique.

La lecture VO de ce tome ne m'a pas posé particulièrement de problème mais, sur certains passages, j'ai quand même eu l'impression que c'était parfois un peu plus compliqué que d'habitude (ou alors j'étais fatiguée ! :)) Mais sinon le style de l'auteur est sympa.

En conclusion, voilà encore un très bon tome des aventures de Kate Daniels où l'on retrouve tous les ingrédients qui nous fait aimer cette saga. Et si vous voulez savoir quelle est la menace touchant toutes les créatures magiques et quelles sont les révélations sur Kate, lisez-le.

Note :



Lecture commune faite avec Heclea

Ce livre fait partie du Challenge Version Originale d'Avalon
   29


8 Comments


j'ai eu un coup de coeur pour ce tome ! C'est également une de mes sagas d'UF préféré et je ne regrette pas d'avoir tenté l'anglais pour pouvoir la continuer :)


Content que ce tome t'ait plu ! J'espère que tu continueras la série, sans oublier de lire Gunmetal Magic, le tome sur Andrea qui est très sympa aussi :)


tu t'es lancée pour les lecture en VO^^ moi je n'ai pas encore eu ce courage ( ni la patience^^)


@Zina, je suis ravie aussi de pouvoir lire en anglais pour continuer mes sagas préférées.

@Marc, c'est vrai qu'il y a aussi les novellas. Y a un ordre pour les lire ?

@Lilu, ça fait bien longtemps que je lis en anglais ! :) Et maintenant ça a tendance à devenir systématique pour certains genres.

Merci pour vos commentaires.


Frankie, Gunmetal Magic n'est pas une novella mais bien un vrai roman ;) Chronologiquement, l'histoire se situe entre les tomes 5 et 6.


Ok, donc c'est le prochain que je dois lire ! :) Merci Marc.


J'ai adoré retrouvé l'univers de Kate Daniels avec ce tome ! C'est vraiment une de mes héroïnes préférées :)
Si ça te tente, je te suis en LC pour Gunmetal Magic !


Oui, on peut se prévoir Gunmetal Magic pour janvier/février si tu veux et le tome 6 de Kate Daniels pour avril (puisqu'on n'aura plus de Harry Dresden...). Merci pour ton commentaire, Hec' !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.