5

Vampire Kisses : The Beginning d'Ellen Schreiber

Posté par Frankie le 26 décembre 2010 à 19:35 - Catégorie : , , ,
Résumé :
Raven, une jeune adolescente de 16 ans un peu rebelle et gothique jusqu'au bout des ongles, ne vit que pour le monde des vampires et autres mystères. Le jour où  le vieux manoir sur la colline de la ville vient à être habité par une famille mystérieuse qui alimente les suppositions les plus folles, Raven en vient à se demander si le fils de la famille, beau à se damner, ne serait pas en fait, un vampire... Ses rêves les plus fous seraient-ils sur le point de se réaliser ?



 Mon avis :
J'ai entendu parler de ce livre il y a plus d'un an par quelqu'un  - je ne sais plus qui :( - qui disait qu'il se démarquait des autres romans de ce genre grâce à son héroïne gothique. Je l'avais acheté alors et depuis il dormait gentiment dans ma Pal. Voulant écluser un peu ladite Pal, je l'en ai sorti il y a un mois et je dois dire que si ce roman jeune adulte (young adult en anglais) est sympa, il est surtout très jeune et peu adulte.

Dans le premier tome, intitulé tout simplement "Vampire Kisses", nous faisons donc connaissance avec Raven, une jeune ado de 16 ans qui ne vit que pour le gothisme romantique, le paranormal et dont la fête préférée est Halloween. Ayant pour seule amie, Becky, une fille de fermiers, elle est la risée des autres élèves de son lycée et en particulier du beau gosse de la ville, Trevor, la star de l'équipe de foot (et je parle bien de soccer et non de foot américain).

Quand le vieux manoir de la ville est enfin habité, les langues vont bon train tant ses habitants sont mystérieux et Raven se prend à espérer qu'ils soient des vampires. Sa rencontre avec le beau Alexander, le fils de la famille, qui ne sort que la nuit et est aussi gothique qu'elle, ne fait que renforcer ses espérances... Alors qui est vraiment Alexandre..?

Dans le tome 2, Kissing Coffins, Alexandre est parti quand Raven a découvert qu'il était effectivement un vampire, laissant la jeune fille éplorée. Elle décide de se lancer à sa recherche, ne se doutant pas qu'elle va mettre Jagger, un autre vampire roumain sur la piste d'Alexander. Or Jagger en veut terriblement à Alexander car celui-ci n'a pas honoré une promesse faite quand il était enfant...

Le tome 3 s'appelle Vampireville et cette fois-ci, Raven et son amoureux, Alexander, doivent mettre fin aux agissements de Jagger et de sa soeur Luna qui ont décidé de faire de Trevor leur jouet...

Ces 3 romans réunis en une seul volume se lisent très très vite, chaque tome ne dépassant pas 200 pages et l'anglais employés étant d'une simplicité enfantine (ça m'évite de cogiter des heures et de me demander de quoi ça parle ! ^^). Mais je dois dire que c'est un peu une déception.

Je m'attendais quand même à quelque chose de moins ado. Je ne suis pas contre ces romans "young adult", j'ai adoré les Hunger Games et mêmes les Twilight, et j'y trouve souvent mon compte quand je veux une lecture sympa et pas prise de tête. Là, je dois dire que le livre remplit bien son rôle, il est très sympa et pas prise de tête mais il est clairement destiné à un public de l'âge de l'héroïne, 16 ans.

Pourtant, l'idée de départ était intéressante - cette jeune fille gothique, le vilain canard de Dullsville (comme elle appelle sa ville), qui ne rêve que de rencontrer des vampires et qui voit son rêve se réaliser avec tous les inconvénients que ça comporte (les vampires ne sont pas toujours des enfants de coeur) -  mais c'est franchement cucul et mièvre !

Dès que Raven rencontre Alexander, là ça tourne à l'eau de rose ! Elle perd tout sens commun et en devient toute énamourée, et c'est pire encore dans les tomes 2 et 3 quand ils sont ensemble ! On dirait un autre personnage que celui du début, qui était fort, indépendant et ne s'en laisser pas compter par Trevor ! Elle devient d'un gnangnan à pleurer !

De plus, comme c'est un roman ado, il n'y a jamais de vrai suspense ou de vrais méchants ! Je vous rassure, ce n'est pas là que vous pleurerez parce qu'un des vos personnages préférés s'est fait méchamment occire d'une terrible façon ! ^^ Les méchants vampires, les ados Jagger et Luna, se laissent facilement intimider, je trouve !

Ellen Shreiber reprend certaines caractéristiques du mythe vampirique, la nuit, l'ail, les cercueils et en inventent d'autres (apparemment ils procréent entre eux mais ce n'est pas très clair...). Donc rien de bien nouveau sous le soleil,...  enfin la lune !

J'ai trouvé que parfois, le roman avait des airs de Famille Adams, mais comme je ne connais pas très bien je ne sais pas si j'ai raison ou pas.

Concernant les personnages, j'ai déjà évoqué Raven, qui me plaisait bien au début et qui m'agace au fur et à mesure que les pages se tournent. Elle est cependant attachante, je l'aime bien malgré tout !

Alexander, son bel amoureux est asses fade, très fade même ! C'est plus un jeune homme esseulé et qui accepte difficilement sa condition qu'un méchant vampire prêt à planter ses crocs dans le moindre cou tendre qui passe. Ce ne sera pas grâce à lui que le genre littéraire "vampire jeune adulte" va remonter dans l'estime des gens !

J'ai bien aimé Jameson, le majordome effrayant mais au coeur tendre. Lui, est très '"famille Adams" ! ^^

J'ai bien aimé Luna, qui fait partie des "méchants". J'ai trouvé que c'était plus une petite fille triste et solitaire en quête de reconnaissance qu'une véritable méchante. Dans mon esprit et vu la description, elle me faisait beaucoup penser à Luna (encore une !) Lovegood des Harry Potter.

Trevor est une caricature du caïd du lycée, le beau gosse que les filles s'arrachent et qui persécute ceux et celles qui ne rentrent pas dans le moule. Je ne sais pas comment son personnage évoluera dans les autres tomes.

Comme j'ai dit plus haut, le style de l'auteur est très simple à lire, ça ne va pas bien loin. Cependant, c'est un lecture assez agréable.

Comme j'ai de nombreux autres livres à lire, de ce genre et d'autres, je ne perdrai pas mon temps à lire la suite (mais on ne sait jamais...), même si j'aurais bien aimé savoir ce que tous devenaient... Mais si vous avez le temps, allez jeter un oeil sur le site d'Ellen Schreiber, vous y verrez les très belles couvertures des tomes suivants.

En conclusion, un livre sympa qui se lit vite et essentiellement destiné aux ados de 16 ans ! Et si vous voulez savoir si Alexander est effectivement un vampire (enfin, c'est pas comme s'il y avait un grand suspense et puis j'ai spoilé ! :p) et ce que cherchent Jagger et Lula, lisez-le et puis ça vous fera pratiquer l'anglais ! ^^

Note :



Lu en anglais.

5 Comments


J'ai feuilleté le manga (qui d'ailleurs dans ma bibli ^^), mais je ne savais pas que c'était un roman à la base...
Je vais peut-être me pencher sur le manga :D


Quand tu m'avais parlé de ce livre et que j'avais suivi tes impressions, j'avais déjà décidé qu'avec le choix en la matière, je passerai pour ce titre. Ton avis final confirme ma première pensée bienq eu cela doit rester assez agréable.


@Erato, je crois que le manga a bonne presse. Il doit être sympa et tout à fait adapté à l'histoire.

@Lexou, tu vois mon avis n'a pas varié. C'est vrai qu'on a tellement le choix dans ce genre qu'il n'est pas utile de continuer une série toute juste sympa.

Merci pour vos commentaires !


Je pense faire comme Erato tiens ! L'histoire a l'air sympa mais je suis sûre que ce sera moins gnangnan en manga !


Oui sans doute ! Je n'y connais rien en Manga donc je ne saurais dire ! Merci pour ton commentaire, Cécile !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.