0

Rock'n roll de Guillaume Canet

Posté par Frankie le 27 décembre 2017 à 11:04 - Catégorie : , ,
Résumé :
Guillaume Canet, la quarantaine, se sent has-been lorsque lors d'un tournage, une jeune actrice lui dit qu'il n'est plus rock'n roll. L'acteur va tout mettre en oeuvre pour ne plus avoir cette image de ringard, quitte à mettre en péril sa relation avec sa compagne, Marion Cotillard...






Mon avis :
J'aime beaucoup Guillaume Canet réalisateur depuis son tout premier long métrage (Mon idole) et, bien avant la sortie de ce Rock'n roll, grâce à la promo débridée qu'il a faite avec sa compagne, à coup de photos sympas sur Instagram, j'avais très envie de le voir. Et la bande-annonce annonçait un film très amusant. Je n'ai pas pu le voir à sa sortie mais dès qu'il est sorti en dvd, on l'a regardé un samedi soir avec mon mari. Au final, voilà un film plutôt bancal, qui est très bien dans sa première moitié mais qui part en vrille et le n'importe quoi dans la seconde.

J'adore ces films d'acteurs qui parlent de la profession, de leurs travers, leurs fêlures, leurs attentes, et où les acteurs jouent leurs propres rôles, comme Ma femme est une actrice d'Yvan Attal ou Le bal des actrice de Maïwenn. Il y a aussi la série 10 pour cent. Rock'n roll s'inscrit dans cette lignée-là.

Le film est très réussi pendant une bonne première moitié. Même si Guillaume Canet force le trait, il traduit bien ce sentiment d'insécurité qu'ont les acteurs et les actrices devant le vieillissement et le risque de devenir has-been. Il y a des scènes très drôles, très caustiques, même, et c'est savoureux de voir la lente descente aux enfers d'un acteur nommé Guilaume Canet, alors que finalement celui-ci a tout pour être heureux, un métier qu'il aime faire, même si ce n'est pas toujours facile et une femme qui l'aime et qu'il aime. Et c'est amusant de voir que, finalement, ces acteurs qui donnent une image glamour d'eux-mêmes ne sont pas très différents de nous. Eux aussi se laissent aller dans la routine, eux aussi vivent parfois de façon plan-plan et se transforment petit à petit en Bidochon (référence de vieux ;))

Là où le bâts blesse, c'est dans sa 2e partie, quand Guillaume le personnage décide de changer drastiquement de vie et d'employer tous les moyens à sa portée pour "redevenir jeune". On sombre alors dans un film burlesque et ridicule, voire pathétique. C'est vraiment dommage car jusqu'à présent, le film était plutôt bien fichu. Et si on rit devant certaines scènes et qu'on est émus par la fin, c'est quand même assez affligeant. Je ne sais pas ce qui a pris à l'acteur de prendre ce chemin-là...

Guillaume acteur est très bien, très naturel. Normal quand on joue son propre rôle :) et n'hésite pas à se mettre dans des situations ridicules et de mettre à mal son image. Bon c'est vrai que Guillaume n'est plus un jeune premier mais j'adore l'acteur et je suis ravie de le voir. Après, sa crise de la quarantaine n'est pas très originale, on a vu celle du personnage d'Alain Chabat dans Les gamins et sans aller jusqu'à l'outrance comme ici, c'était pas mal dans le genre.

Un personnage que j'ai adoré, c'est celui de Marion Cotillard. J'aime beaucoup l'actrice mais on a une image d'elle un peu froide, distante, glamour et là elle est naturelle, très amusante et j'adore la façon dont elle prépare ses rôles.

Il y a pas mal d'acteurs qui passent faire coucou, à commencer par Yvan Attal ou son frère, producteur. Et puis il y a ce cher Johnny Halliday qui fait une scène assez mémorable et amusante.

La réalisation est sympa. Je n'ai pas grand chose à dire dessus, je ne suis pas assez calée pour décortiquer une mise en scène alors que le film porte surtout sur ses personnages.

En conclusion, voilà un film sympa à regarder, sur la crise de la quarantaine d'un acteur nommé Guillaume Canet et qui décide de tout mettre en oeuvre pour redevenir le jeune premier séducteur qu'il pense avoir été (qu'il n'a jamais été cependant ! :D) et qui oublie qu'il a tout, un beau métier, une magnifique femme, une famille adorable. Il est dommage que le film verse dans le ridicule en 2e partie parce que je l'aurais vraiment apprécié sinon mais j'aime la tendresse qui s'en dégage par moment. En tout cas, si vous voulez voir Guillaume Canet dans tous ses états, Marion Cotillard parler canadien pour les besoins d'un rôle ou Johnny Halliday allumer le feu, regardez-le !

Note :



Le film fait partie du Film de la semaine 2017 de Benji
34/52

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.