4

The Bands of Mourning, Fils-des-brumes tome 6 + Secret History, a Novella de Brandon Sanderson

Posté par Frankie le 18 décembre 2016 à 10:36 - Catégorie : , , , , ,
Titre original : The Bands of Mourning, A Mistborn Novel

Spoilers sur les tomes précédents

Résumé :
Wax, Marasi, Wayne, Steris et Meelan se lancent à la recherche des Bands of Mourning, reliques mythiques ayant appartenu au Seigneur-Maître et dotées de grands pouvoirs...



Mon avis :
Si vous me lisez depuis longtemps, vous savez que j'avais adoré la première trilogie des fils-des-brumes, puis eu pratiquement un coup de coeur pour le tome 4 se passant 300 ans  après et beaucoup aimé le 5e tome même s'il m'avait un peu moins convaincue. Et je n'aurai pas attendu très longtemps pour me jeter sur ce tome 6 (6-7 mois) qui a comblé tous mes espoirs et que j'ai adoré.

6 mois après les événements du tome 5, Wax pleure toujours la mort de Lessie mais fidèle à ses principes, il se prépare à se marier avec Steris lors d'une cérémonie qui tourne court quand un accident survient. Peu après, TenSoon rapporte qu'un Kandra a cru voir les Bands of Mourning, des reliques légendaires renfermant des pouvoirs immenses et ayant appartenu au Seigneur-Maître. Mais le Kandra en question s'est fait voler ses tiges de métal et est devenu incohérent. Wax refuse de s'en occuper, préférant se concentrer à retrouver sa soeur enlevée par son oncle maléfique et c'est Marasi qui accepte d'aller enquêter et retrouver les tiges. Mais comme les deux affaires semblent se passer au même endroit, tous deux, accompagnés du fidèle Wayne, de Steris et de Meelan, embarquent dans un train en direction de New Seran...

Avec ce tome, j'ai retrouvé vraiment tout ce que j'avais adoré dans les trois premiers tomes de la saga et tout ce qui m'avait chiffonnée dans le tome précédent est effacé. Par exemple, j'avais regretté que les personnages soient séparés pendant une grande partie de l'histoire et ce n'est pas du tout le cas ici. Même s'ils se séparent en groupe de temps en temps, on ne sent pas cette cassure et on sent que c'est une équipe soudée.

Si le tome précédent faisait déjà un lien avec la première trilogie, c'est vraiment avec The Bands of Mourning que ce lien se renforce. Je ne veux pas trop en dire mais là on n'a plus trop l'impression qu'il s'agit de deux histoires différentes mais vraiment d'une continuité, même avec 300 ans d'écart. J'aimerais d'ailleurs que l'auteur raconte un jour ce qu'il est arrivé à Scadrial au cours de ces centenaires écoulés, comment ce monde est passé d'un univers féodal à celui-ci, steampunk et en pleine révolution industrielle.

The Bands of Mourning contient tous les ingrédients d'un excellent roman épique. Il y a de l'aventure (avec un zeste d'Indiana Jones en prime), des rebondissements (dont un que j'avais venir mais ce n'est pas grave) et des révélations, de l'émotion, des sentiments, du dépassement de soi et même un élargissement du monde des Fils-des brumes. On découvre que Scadrial ne se cantonne pas à Elendel, the Roughs et tout ce qu'on connaissait par ailleurs mais qu'il y a d'autres peuples, enfin un autre, d'autres endroits et c'est vraiment très intéressant à découvrir. Il y a de l'humour, de l'action, bref il y a tout ce que j'aime retrouver dans un roman.

Bon j'avoue que je suis un peu perdue au niveau des métaux, de l'allomancie, de la ferochimie et de l'hémalurgie. Enfin, pas perdue perdue mais c'est quand même assez compliqué à appréhender. C'était déjà le cas quand il n'y avait que 10 métaux, maintenant qu'il y en a 16, je ne vous cause même pas du voyage :D Mais c'est aussi ce qui fait le plus de cette saga, le champ des possibles qu'offre la combinaison de tous ces métaux et les pouvoirs qu'ils octroient.

J'ai beaucoup aimé le cheminement de Wax dans ce tome. Jusqu'ici, c'était un loup solitaire, assez tourné vers son passé (et l'enlèvement de sa soeur) et son amour pour Lessie. The Bands of Mourning lui donne l'occasion de faire son deuil, de découvrir qu'avoir des gens sur lesquels on peut compter et s'appuyer c'est bien et puis il lui arrive quelque chose de très intrigant...

Marasi aussi évolue de façon très satisfaisante. Déjà, dans le tome précédent, elle prenait son indépendance et c'est flagrant dans ce tome-ci. De love interest potentiel pour Wax, c'est devenu un personnage féminin à part entière, audacieux, intrépide et surtout qui ne compte plus sur le fait que Wax pourrait s'intéresser à elle pour exister. Et ce n'est pas une Vin bis comme on pourrait le penser mais vraiment Marasi. Et j'aime beaucoup ses interactions avec Wayne, leur duo dans certaines enquêtes est savoureux.

Mais celle que j'adore c'est Steris ! Pourtant elle partait de loin, elle ! C'était de prime abord juste la fiancée de Wax, un peu coincée, pas du tout à sa place dans le monde de Wax et Wayne. Et pourtant, dès The Alloy of Law, elle m'avait plu car elle avait de l'humour et portait un regarde ironique sur sa condition et sa relation avec Wax. Et dans The Bands of Mourning, je dois dire qu'elle est extra ! J'adore sa façon d'être parée à toute éventualité, d'être finalement un très bon complément à Wax et j'aime beaucoup la façon dont évolue leur relation. Et j'aime beaucoup l'humour qu'elle apporte.

Wayne est toujours égal à lui-même, lui aussi apporte de l'humour et de la légèreté à l'histoire et ça fait du bien.

Et Meelan est aussi un personnage que j'apprécie beaucoup.

Et il y a aussi un nouveau personnage que j'ai aimé, c'est Allik, dont je ne veux pas trop parler pour ne pas spoiler. Mais il est intéressant dans ce qu'il apporte à l'univers de la saga.

Le style de l'auteur est toujours très agréable à lire en anglais, c'est vif ! :)

En conclusion, voici un excellent tome qui a été un coup de coeur et qui contient tout ce que j'aime dans cette saga et m'a fait passer un excellent moment. Alors si vous aussi voulez savoir si la petite bande retrouvera les Bands of Mourning et quels sont les pouvoirs que ces reliques contiennent, si Wax retrouvera sa soeur et mettra enfin fin aux agissements de son oncle et de l'organisation criminelle pour laquelle ce dernier travaille, et découvrir plein de choses encore et être parfois ébahis, lisez-le ! Quant à moi, il me tarde que le prochain tome sorte. Il s'appellera The Lost Metal (tout un programme !) mais ne sera pas édité avant 2018...

Note :



Titre original : Secret History, A Cosmere Novella










Mon avis :
Juste après The Bands of Mourning, j'ai lu Secret History, une grosse nouvelle (l'histoire fait environ 160 pages) dont je ne veux vous mettre ni résumé ni trop parler car ce serait trop spoiler et ce serait vraiment dommage. C'est pour cela que j'en parle dans cette chronique et n'en fais pas une à part.

Sachez juste que l'histoire se déroule en parallèle de la première trilogie et donne un éclairage tout à fait nouveau et intéressant sur les faits qui se sont déroulés alors. C'est même très exaltant à lire.  C'est une novella qui doit se lire impérativement après les 3 premiers fils-des-brumes, voire après ce Bands of Mourning car cela permet de comprendre la dernière scène du roman.

Je dois dire que l'histoire y est extrêmement émouvante, car on y retrouve des personnages aimés, on assiste à des événements qui nous ont marqués et touchés. Je regrette juste d'avoir lu la première trilogie il y a si longtemps (4 ans) car j'avais oublié quand même certaines choses. Mais je suis allée relire certains passages et c'était vraiment intéressant de les relire et de les voir sous un autre angle en lisant la nouvelle en parallèle.

C'est aussi l'occasion d'élargir nos connaissances sur le Cosmere, cette mythologie/religion qui se retrouve dans de nombreux romans de Sanderson, dans les Mistborn, Warbreaker, Elantris et Les archives de Roshar. Tout cela me donne très envie de découvrir Elantris et Les archives de Roshar pour avoir une vue d'ensemble car pour le moment c'est parfois assez compliqué à comprendre ^^

En conclusion, voici une novella qu'il faut lire absolument pour avoir une autre approche de certains événements de la première trilogie des Fils-des-brumes et qui permet de retrouver des personnages qu'on a aimés. Alors ne passez pas à côté !

Note :



Le roman et la novella font partie
du Challenge Read in English 2016 - 2017 que j'organise
9,5

et du Challenge Thrillers/Fantasy de Licorne
Fantasy : 3/6
Total : 5/12
6 points pour les 2 livres + 1 point bonus car le roman fait 447 pages

4 Comments


C'est vrai que quand on y réfléchis c'est quand même complexe le cosmere, j'avoue que même en ayant lu les principaux titres lié j'ai encore énormément de mal à vraiment trouver le lien global entre tous, faudrait vraiment que je m'y plonge parce que je sens que c'est passionnant mais j'ai l'impression de passer à coté d'un truc énorme xD
De belles lectures en tout cas =)


Il faudrait que je continue cette série !


Rhaaaa, je ne savais pas qu'il y avait une suite avec cette merveilleuse trilogie ! Sais-tu Frankie si elle est ou va être traduite ?
Déjà tu traduis comment toi The bands of mourning ? :P
Je pourrai demander à Mélanie Fazi si c'est sur le gaz peut-être...


@Lianne, oui c'est super compliqué mais on trouve sur Wikipedia une page qui explique bien le Cosmere. Je n'ai pas tout lu pour ne pas me faire spoiler mais bon ça reste quand même assez nébuleux :D

@Zina, ouiiii !

@Dup, tu m'avais déjà dit ça lors du tome précédent :D :D Pour la traduction française, je ne sais pas du tout, comme je les lis en anglais, j'avoue ne pas m'être penchée sur la question. Et là je viens de chercher, pas d'info. Pour la traduction de Bands of Mourning, je ne sais pas trop... Peut-être les bracelets de deuil...

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.