6

Aristote & Dante découvrent les secrets de l'univers de Benjamin Alire Saenz

Titre original : Aristotle & Dante Discover the Secrets of the Universe

Résumé :
Aristote est un ado de 15 ans, solitaire et renfermé. L'été de ses seize ans, il fait la connaissance de Dante qui est, au contraire de Ari, lumineux et positif. Entre eux, naît une forte amitié...




Mon avis :
 J'ai enfin lu le roman jeunesse qui a fait chavirer bien des lectrices et suscité de nombreux coups de coeur l'an dernier, avant même sa sortie française. J'avais moi-même assez envie de le lire, attirée par la belle couverture et le sujet. Mais comme toujours, le temps passe et ce n'est qu'en cette fin d'année 2015 que j'ai pu enfin le sortir de ma Pal. Et si je n'ai pas eu de coup de coeur, j'ai beaucoup aimé cette histoire attachante de deux ados dans les années 80.

Été 1987, Aristote Mendoza, un jeune ado de presque seize ans, rencontre Dante Quintana à la piscine de leur ville. Ari est plutôt renfermé et solitaire, il a peu d'amis et se sent mal à l'aise dans sa famille, avec son père hanté par ses souvenirs de la guerre du Vietnam et un frère en prison dont il ne faut même pas évoquer l'existence. Dante est, au contraire, à l'aise dans ses baskets (ou plutôt pieds nus :)), positif et facile à aimer mais il a lui aussi peu d'amis. Entre les deux jeunes garçons qui semblent n'avoir rien en commun, naît une amitié sincère qui évolue en un sentiment plus profond...

J'avoue m'être demandé pendant une bonne partie du livre pourquoi je n'avais pas de coup de coeur comme bien d'autres. Non pas que le livre ne me plaisait pas mais il me manquait cette petite étincelle, ce frémissement et cette impression de "j'adore j'adore" :) Je crois tout simplement que, maintenant, je suis un peu loin des affres de l'adolescence et comme mes enfants en sont sortis aussi, cela ne me bouleverse plus autant. Quoi que ce n'est pas tout à fait vrai, car j'ai vu récemment Le monde de Charlie et là j'ai adoré (mais je vous en reparlerai quand j'aurai fait la chronique du film). Mais je dois reconnaître qu'au fil des pages, je me suis beaucoup attachée à l'histoire de Ari et Dante et j'ai trouvé la fin très belle et émouvante.

Le roman aborde de nombreux thèmes.
L'adolescence, bien sûr, avec toutes les questions que l'on se pose à cette âge, la recherche de soi, ce qu'on veut, ce qu'on est, qui serons-nous quand nous aurons découvert tous les secrets de l'univers. Je dois dire que cette partie-là est joliment traitée, avec beaucoup de finesse et de réalisme. Si je devais faire un reproche c'est que j'ai trouvé les deux protagonistes assez immatures dans leur rapport à la sexualité. J'ai eu plus l'impression d'avoir affaire à des jeunes de 13-14 ans dont le summum de la sexualité serait d'embrasser quelqu'un, garçon ou fille qu'à des jeunes hommes de 16-17 ans (l'âge qu'ils ont au début et à la fin du livre), titillés par leurs hormones et rêvant de passer à autre chose. Le roman a beau se passer il y a 30 ans, la poussée hormonale est la même depuis la nuit des temps ! ;) Là, tout reste très chaste et pudique.

Et puisqu'on parle sexualité, l'homosexualité est également un des thèmes abordés dans le livre, là, à une époque où il était nettement moins évident d'aimer les garçons dans une petite ville du Nouveau Mexique (et pas sûr que ça ait nettement plus évolué aujourd'hui...). Mais là aussi cet aspect-là est traité avec beaucoup de pudeur, on se demande même pendant longtemps s'il ne s'agit pas d'une simple amitié, certes forte, entre Ari et Dante.

L'identité communautaire est également évoquée étant donné que les deux garçons sont d'origine mexicaine mais je n'ai pas eu l'impression que ça posait beaucoup de problèmes, sans doute parce que leur deux familles sont issus de la classe moyenne. Il est aussi beaucoup question des relations familiales, entre enfants et parents, pleine de non-dits et d'incompréhension, ou encore du syndrome de dépression post-traumatique à travers le père qui est revenu changé de la guerre du Vietnam. Comme je vous l'ai dit, c'est vraiment un roman qui englobe plein de thèmes et qui sont souvent sérieux et douloureux.

Si le roman aborde ces thèmes assez sombres et s'il y a aussi des scènes dramatiques, le livre n'est en rien pesant. Il y a pas mal d'humour, une façon d'aborder les choses sans les dramatiser qui rendent le livre attachant au fil des pages.

Aristote, dit Ari, est un garçon qui m'a beaucoup touchée et émue. Je l'ai trouvé très attachant dans son côté rêveur, renfermé et en colère et qui n'ose pas s'ouvrir aux autres. J'ai eu un peu l'impression de revoir mon fils au même âge avec ce caractère un peu taciturne et replié sur lui-même (mais je vous rassure, il va très bien :))

Dante, lui, c'est un peu le contraire, contraire dans le caractère d'Ari, cela ne veut pas dire qu'il m'a moins plu ou moins touchée. Je l'ai aussi beaucoup aimé parce qu'il était positif, charmant, amusant, artiste et qu'il poussait Ari dans ses retranchements.

Les parents m'ont beaucoup plu aussi. Que ce soit les Mendoza ou les Quintana. Je les ai trouvés ouverts, compréhensifs, adorables, presque un peu trop beau pour être vrai, à vrai dire ! Disons que maintenant, ça ne nous étonne plus que les parents communiquent beaucoup avec leurs enfants, mais était-ce vraiment le cas il y a presque trente ans ? En tout cas, Ari et Dante ont des parents en or. En fait, c'est surtout le père de Ari qui m'a plu car il est moins facile d'abord (comme son fils en fait) mais il suffit qu'on creuse un peu pour découvrir quelqu'un de bien.

Le style de l'auteur est très agréable à lire en VO, très facile à comprendre aussi. J'ai beaucoup aimé la façon dont il racontait son histoire et sa sincérité.

En conclusion, même si je n'ai pas eu de coup de coeur pour ce roman qui en a fait vibrer beaucoup, j'ai passé un moment très touchant en compagne du taciturne Ari et du positif Dante, ai été touchée par les épreuves qu'ils traversaient, souri quand ils étaient heureux et ai assisté avec émotion à l'évolution de leur amitié en quelque chose de plus profond. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé une fois le mot fin apposé sur le roman mais j'espère qu'Ari et Dante ont découverts les secrets de l'univers...

Note :



Lecture commune organisée par HanaShinoLili avec - Maxxie - Marjo2505 - Sanguine - larepubliquedeslivres - Vinushka - Chroniques Aléatoires - Yoda Bor - (vivivamp) - The Wave - Rachel&books - CharlotteBoKeuse - violaine281 - Joanskingdom - freelfe - Gilsayan - dorothzz - Ichmagbücher - Aidoku


Le livre fait partie du Challenge Read in English que j'ai repris
http://www.lesescapadesculturellesdefrankie.com/2015/09/challenge-read-in-english-2015-2016.html
4
du Challenge Jeunesse/Young Adult de Mutinelle
2/10

du Big Challenge 2015 de Livraddict
6/5

et du Baby Challenge Contemporain
7/20
(6+1 joker)

6 Comments


Un très beau billet pour ce roman que j'ai beaucoup aimé! Je lis très peu de littérature "Young adult" et celui-ci m'a donné le goût de poursuivre mes lectures dans ce genre... même si je ne suis plus depuis très longtemps une jeune adulte! :)


Un de mes plus beaux coups de cœur de cette année. Ta chronique me donne d'ailleurs très envie de retrouver Ari et Dante :) Une petite relecture s'imposera d'ici quelque temps ^^


@Jules, pour ma part, on peut effectivement être plus âgé et apprécier cette littérature jeune adulte car elle est bien écrite et parle de personnages forts. Pour ma part, cela fait plusieurs que je lis de ce genre et je les ai tous appréciés.

@Marinette, je ne pense pas que je le relirai car j'ai trop d'autres découvertes à faire mais je te comprends :)

Merci pour vos commentaires.


Même sentiment sur ce roman que j'ai trouvé très touchant. Pas de coup de coeur non plus, mais je me dis qu'il ne faut pas forcément chercher une raison. Dès fois le coup de coeur ça défie toute logique, tout comme l'absence d'étincelle.


C'est très certainement mon plus gros coup de coeur de 2015. Je fais partie de ceux qui ont totalement vibré au fil des pages pour cette magnifique histoire d'amitié.


@Gilwen, tout à fait, un coup de coeur ou pas, c'est vraiment intangible.

@Avalon, je comprends qu'on puisse vibrer pour ce livre, ça n'a pas été mon cas mais j'en garde un super souvenir.

Merci pour vos commentaires.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.