2

American Ultra de Nima Nourizadeh

Posté par Frankie le 24 octobre 2015 à 12:31 - Catégorie : , , , ,
avec Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Topher Grace, Connie Britton

Résumé :
Mike Howell est un jeune américain tranquille et surtout shooté la plupart du temps qui vit à Liman en Virginie Occidentale avec sa petite amie Phoebe. Personne ne soupçonnerait, et surtout pas lui, qu'il est en fait un agent dormant de la CIA dont la mémoire a été effacée lorsque son programme a été annulé. Et il va découvrir la vérité quand des tueurs vont venir essayer de l'éliminer...




Mon avis :
J'aime beaucoup Jesse Eisenberg dont j'ai toujours apprécié les films. La bande-annonce d'American Ultra m'avait donné envie de voir ce film qui avait l'air plutôt sympa et comme il sortait juste avant que je rentre en Tunisie, j'ai pu aller le voir. Et il est effectivement assez sympa, même s'il ne vole pas très haut.

Mike Howell vit à Liman en Virginie Occidentale. C'est un jeune homme dont la vie est sans histoire, qui se contente de peu et aime fumer des pétards avec sa petite amie, Phoebe. Plein de névroses, il est incapable de quitter sa ville et est sujet à des crises de panique à la pensée même de le faire, notamment en ce jour où il devait partir à Hawaï avec Phoebe pour la demander en mariage. Mais en fait, Mike est le dernier survivant d'un programme de la CIA, Ultra, ayant formé des agents surentrainés et ayant échoué. Le programme fut alors fermé et la mémoire du jeune homme effacé. Mais voilà maintenant qu'un agent de la CIA veut éliminer toute référence au programme Ultra et notamment Mike Howell qui se découvre des talents insoupçonnés lorsque des tueurs implacables s'en prennent à lui...

American Ultra est un peu la version trash et américaine du classe et très britannique Kingsman que j'ai vu (et super aimé) au printemps. C'est aussi une parodie des films d'espionnage mais en bien moins réussi. C'est davantage caricatural et cliché. Je me suis d'ailleurs demandé ce qu'aurait donné le film avec Matthew Vaughn aux manettes (après tout, il avait super bien réussi son coup, aussi, dans le même style, avec Kick-Ass) ou encore Edgar Wright ou Guy Ritchie, des réalisateurs dont j'aime le savoir faire en la matière. Pas sûr que ça aurait plus fin mais je pense que la patte de ces réalisateurs aurait donné autre chose.

Donc American Ultra n'est pas Kingsman mais franchement, ça se laisse regarder. Surtout l'été quand le cerveau est ramollo :) C'est tout à fait le genre de film potache pas prise de tête que j'aime voir de temps en temps et il est sympathique à suivre. Et hyper violent, à l'instar des films que j'ai cités précédemment. Franchement ce n'est pas le genre de chose qui me dérange. La débauche de violence à outrance avec son côté comics me fait plutôt rigoler.

J'aime beaucoup Jesse Eisenberg et son air d'éternel adolescent. Le rôle de Mike lui va comme un gant, il passe sans souci du mec shooté au tueur implacable. Je n'ai juste pas aimé sa perruque aux cheveux longs pour lui donner l'air baba cool. J'ai trouvé que ça faisait vraiment factice.

Kristen Stewart m'a plutôt agréablement surprise dans le rôle de la petite amie, Phoebe. J'ai parfois du mal avec l'actrice, malgré son talent, notamment sur certains films (oui Blanche-Neige et le Chasseur, je parle de toi) où elle avait une seule expression, yeux morts et bouche ouverte. Je l'ai trouvée plutôt à l'aise dans ce genre parodique et comique.

Connie Britton est une actrice que j'aime énormément. Je ne vois pas trop ce qu'elle vient faire là mais bon elle est plutôt sympa dans le rôle de la mentor de Mike et directrice du projet Ultra.

Cela faisait un bail que je n'avais pas vu Topher Grace dans un film (depuis Spiderman 3 en 2005, en fait), mais je l'ai reconnu tout de suite. Il prête son joli minois au fourbe agent Yates qui poursuit Mike et franchement il n'est pas hyper convaincant, plus caricatural qu'autre chose.

Nima Nourizadeh est un réalisateur inconnu au bataillon pour moi. En même temps, il n'a réalisé qu'un seul autre film, Project X, dont je n'ai jamais entendu parler. Sa réalisation d'American Ultra souffre d'être un peu potache mais bon il s'en tire pas mal malgré tout.

En conclusion, American Ultra est un film qui ne restera sans doute pas dans les annales mais qui fait passer un bon moment et qui est une comédie trash comme j'aime bien en voir de temps en temps. Et si vous voulez savoir si Mike Howell arrivera à échapper aux tueurs lancés à ses trousses, regardez-le.

Note :



Le film fait partie du Challenge Le film de la semaine 2015 de Benji
31/53

et comme il se déroule en Virginie Occidentale (dans la ville fictive de Liman)
il fait partie du Challenge 50 États - 50 billets de Sofynet
  44/50
La Virginie Occidentale est le 35e pays à avoir intégré l'Union en 1863, en fait lors de la guerre de Sécession car les comtés du Nord-Ouest de la Virginie ne souhaitait pas se séparer de l'Union, contrairement à ceux du Sud de la Virginie qui eux, rejoignirent la Confédération. Sa capitale est Charleston, à ne pas confondre avec la Charleston (plus connue) de Caroline du Sud.

2 Comments


J'ai hésité à le voir, mais je me laisserai bien tenter finalement :)
Hop, billet ajouté ! Bonne année !


Oui il est sympa à regarder. Bonne année à toi aussi, Sophie et merci de ton passage ici.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.