4

La femme au tableau de Simon Curtis

Posté par Frankie le 8 octobre 2015 à 12:01 - Catégorie : , , ,
avec Helen Mirren, Ryan Reynolds, Tatiana Maslany, Daniel Brühl

Résumé :
Jeune avocat, Randy Schoenberg, accepte, pour faire plaisir à sa famille, d'aider une vieille dame juive d'origine autrichienne à récupérer un tableau de Gustav Klimt qui appartenait à sa famille et qui représentait sa tante, et fut volé par les occupants nazis pendant la seconde guerre mondiale. Mais le gouvernement autrichien n'entend pas céder aussi facilement sa "Dame en or" qu'il considère comme un trésor national.


Mon avis :
Début août, j'hésitais entre deux films de Ryan Reynolds à voir au cinéma, Renaissances et La femme au tableau. Comme je vous l'ai dit dans ma précédentes chronique ciné (celle sur While we're young), je saturais un peu des films d'action et j'ai donc préféré voir cette Femme au tableau, d'autant plus que la bande-annonce m'avait beaucoup plu. Et je suis ravie de l'avoir choisi car j'ai beaucoup aimé cette histoire, assez classique dans son déroulement, mais très touchante.

Quand sa soeur décède, Maria Altman, née Bloch-Bauer, découvre des papiers concernant des biens volés par les nazis quand l'Autriche fut annexée par l'Allemagne. À cette époque, en 1938, jeune mariée, elle avait dû fuir son pays avec son mari car elle était juive. Désirant récupérer une partie des biens, et notamment un portrait de Gustav Klimt représentant sa tante Adèle, une belle jeune femme morte en 1925, la vieille femme fait appel à un jeune avocat, Randy Schoenberg. Mais le gouvernement autrichien, et notamment le ministre de la culture, n'entend pas se séparer de ce qu'il considère comme sa "Joconde Autrichienne". L'affaire va durer de nombreuses années et être portée jusque devant la Cour Suprême des États-Unis...

Je ne le savais pas en regardant le film mais c'est tiré d'une histoire vraie. Même si l'histoire a été romancée pour le cinéma, cela n'en reste pas moins l'histoire d'une femme qui a dû quitter son pays à cause de sa religion, dont la famille a été spoliée et qui s'est battue pendant des années alors qu'elle était âgée pour récupérer les-dits biens. Une histoire poignante et intéressante.

Le film porte donc, pour moitié sur ce combat juridique, David (Maria, le jeune avocat) contre Goliath (le gouvernement autrichien), genre dont les Américains raffolent et qu'ils maîtrisent parfaitement à l'écran. C'est peut-être le petit reproche qu'on peut faire à ce film, d'être formaté, sans grande imagination. Mais le sujet, comme je l'ai dit, reste touchant.

Mais ce film raconte aussi, à travers des flashbacks, la jeunesse de Maria en Autriche, sa famille et surtout cette tante magnifique, morte trop jeune et sujet de La Dame en or de Klimt. Là aussi le traitement est assez classique mais classique ne veut pas dire mauvais, au contraire. Et à travers la petite histoire, c'est la grande qui nous est également contée, l'âge d'or d'une certaine société d'Europe Centrale avant la guerre, la montée du nazisme, les exactions de ses partisans, l'Annexion... On connaît déjà tout cela mais comment ne pas être émue devant ce rappel d'une Histoire qu'il ne faut surtout pas oublier...

C'est l'impeccable Helen Mirren qui joue Maria Altman âgée et elle est évidemment excellente dans le rôle. Très digne, avec un sacré caractère et une pointe d'humour qui en font une dame délicieuse. L'actrice et le personnage m'ont beaucoup touchée, notamment lorsque Maria retourne en Autriche pour la première fois depuis 60 ans. À noter que la vraie Maria Altman est décédée en février 2011, à quelques jours de son 95e anniversaire.

C'est Ryan Reynolds qui joue l'avocat qui va la défendre. Un peu malhabile parce qu'il débute, s'affirmant au fil des années. L'acteur est plutôt convainquant dans ce rôle même si ce n'est pas quelqu'un que je trouve très charismatique (en revanche j'ai hâte de le voir dans Deadpool !)

La relation qu'entretiennent Maria et Randy m'a fortement rappelé celle de Philomena Lee et Martin Sixsmith dans le film Philomena, film qui avait un déroulement à peu près similaire, même si l'histoire était complètement différente, avec Judy Dench et Steve Coogan qui se chamaillaient souvent mais avaient beaucoup de respect l'un pour l'autre. C'est pareil dans ce film.

C'est l'excellente Tatiana Maslany (vous savez, Orphan Black :)) qui joue Maria jeune et elle est magnifique. J'adore cette actrice et franchement elle montre encore une fois qu'elle peut être belle et talentueuse.

Alors une que je n'avais pas du tout reconnue, mais alors rien de rien (c'est en regardant le casting pour cette chronique que j'ai vu son nom) c'est Katie Holmes qui joue la femme de Randy Schoenberg ! Je me disais bien que son visage me disait quelque chose mais bon de toute façon son rôle d'épouse ne m'a pas vraiment marquée.

Simon Curtis avait déjà réalisé un autre biopic que j'avais adoré, My Week with Marilyn et donc il maîtrise bien le genre. J'avais déjà dit à l'époque que sa réalisation était classique et sans grande imagination, et c'est encore le cas ici. Mais il arrive à instiller des touches d'émotion qui fait que ça passe très bien.

En conclusion, malgré un traitement assez classique, voici une histoire très touchante qui m'a énormément plu, même s'il m'a manqué un petit quelque chose pour que ce soir un coup de coeur. Alors si vous voulez voir des acteurs talentueux, une histoire passionnante à suivre, découvrir la fameuse Dame en Or de Klimt et connaître l'issue de l'affaire "Gouvernement autrichien contre Altman," regardez-le !

Note :



Il fait partie du Challenge Le film de la semaine 2015 de Benji
29/53

4 Comments


J'ai loupé ce film au cinéma ... J'adore cette actrice... Plus qu'à attendre le DVD !


J'espère qu'il te plaira quand tu le verras. Merci pour ton commentaire, Licorne.


Ce film est un énorme coup de coeur. Le sujet me passionnait. En même temps, ce sont un peu les études que je suis. Après avoir fini ma licence de droit, j'attaque une autre licence d'histoire de l'art pour travailler dans le monde du marché de l'art.


@Avalon, je comprends alors que ce film t'ait parlé :) Merci pour ton commentaire.

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.