7

Rose de Tatiana de Rosnay

Posté par Frankie le 13 juin 2012 à 18:48 - Catégorie : , , , ,
Titre original : The House I Loved

Résumé :
1868, le baron Haussman, préfet de Paris, est en pleine restructuration de Paris. Afin d'ouvrir de larges boulevards, il fait détruire de nombreux petits quartiers dont les habitants sont expulsés. Rose Bazelet ne peut se résoudre à quitter sa maison qui contient tant de nombreux souvenirs...



Mon avis :
J'avais beaucoup aimé Elle s'appelait Sarah du même auteur, aussi quand Rose a été choisi pour le Book Club de juin de Livraddict, sur le thème du secret de famille, je me devais bien sûr d'y participer. Et j'en suis ravie car j'ai beaucoup beaucoup aimé cette jolie histoire, toute empreinte de nostalgie.

1968, Paris est en pleine restructuration. Pour moderniser la ville, le baron Haussman, préfet de Paris, fait ouvrir de larges boulevards en détruisant les petits quartiers. Pour construire ce qui sera le Boulevard Saint-Germain, la rue Childebert où vit Rose Bazelet, 60 ans, veuve depuis 10 ans, doit être détruite. Mais Rose ne peut se résoudre à la démolition de sa maison et se bat pour préserver sa rue et cette maison familiale qui a tant vu et vécu...

Sous la forme de lettre écrites à son mari, disparu il y a 10 ans, Rose nous conte donc, entre présent et passé, sa vie, et ses souvenirs, son amour pour son mari, sa quasi-indifférence pour sa fille, ainsi que ceux de son quartier qui l'a vue vivre. Je ne savais pas du tout que c'était un roman épistolaire avant d'ouvrir le livre et je dois dire que j'ai beaucoup aimé ce procédé. En entrant dans l'intimité de Rose, on se sent plus proche d'elle et de son combat pour sa maison.

Ce roman est aussi une formidable évocation de la vie du quartier, avec sa fleuriste, son libraire, son médecin, bref toutes les boutiques et gargotes qui font vivre la ville et qui sont vouées à disparaître sous les coups de pioche, avec en filigrane la grande Histoire.

J'ai lu ce livre comme un livre doudou, une histoire fleurant bon la nostalgie et un brin de désuétude. J'avais vraiment l'impression d'être avec Rose et de la voir se battre pour garder ce qui lui est cher, j'ai vraiment passé un très bon moment de lecture presque trop court (le livre fait 248 pages) et c'est un livre que je relirais avec plaisir.

En revanche, je reste plus sceptique sur le secret et me demande si le livre correspond bien au thème du Book Club. Car ce secret, qui met longtemps à être révélé et est plié en quelques pages, n'est pas le sujet central du roman. Du coup, je l'ai attendu, et pouf c'est retombé comme un soufflé !

Quatre personnages m'ont marquée au cours de ma lecture. Rose, tout d'abord, femme éperdument amoureuse de son mari (qui le lui rendait bien) et qui en sa mémoire est prête à tout pour empêcher que sa maison soit détruite. J'ai beaucoup aimé cette femme au caractère fort, même si on peut sans doute lui reprocher son attitude face à sa fille.

Alexandrine, la petite fleuriste, fille de substitution pour Rose, m'a également bien plu par sa façon d'être libre quand les femmes ne l'étaient pas vraiment.

J'ai également beaucoup aimé Mr Zamaretti, le libraire, qui donne le goût de la lecture à Rose qui découvre alors des grands auteurs et s'en délecte. Ainsi que Mr Gilbert, le chiffonnier qui prend si bien soin de Rose sans rien en contrepartie.

Le style de l'auteur est tout à fait adapté à l'époque à laquelle se passe l'histoire. Il est élégant et fait bien ressentir toutes les émotions. Je ne sais pas quelle est la part de l'auteur et du traducteur, Tatiana de Rosnay, franco-anglaise, écrit ses livres dans la langue de Shakespeare, mais j'ai vraiment apprécié cette écriture.

Et pour rester un peu plus avec l'auteur, j'aime beaucoup la femme qu'elle est, qui poste comme vous et moi sur Twitter et qui nous donne l'impression d'être vraiment proche de ses lecteurs. C'est aussi ce que j'ai ressenti en lisant Rose.

En conclusion, une très belle histoire sur un pan de la vie de Paris aujourd'hui disparu et remplacé par ces grands boulevards que tout le monde connaît. Et si vous voulez savoir si Rose arrivera à sauver sa maison et quel est ce secret qui la ronge, lisez-le !

Note :



Ce livre fait partie du Challenge Le tour des genres en 365 jours du Reading Corner 
10/20
1/2
 en catégorie Historique

7 Comments


C'est ce soir le Book Club ? M****... Bah, je vais commencer cette lecture directement après Chroniques Martiennes alors =D


Un livre que j'ai aimé pour l'Histoire mais un peu moins qu'Elle s'appelait Sarah malheureusement...


Il me tente plus que Elle s'appelait Sarah. Peut-être!


Je le lirai sûrement!!


Un livre avec une ambiance très feutré, j'ai beaucoup aimé.


J'en garde un très bon souvenir.
Mais c'est vrai que comme toi, j'aurais bien aimé que "le secret" soit un peu plus développé vu qu'on tourne autour un bon moment...
En tout cas, c'est vraiment une lecture très agréable.


@Korto, oui c'était l'autre soir ! ^^

@Jules, je l'ai préféré à Elle s'appelait Sarah, il m'a plus touchée.

@Karine, vas-y ! :)

@Agathe, je pense qu'il te plaira.

@Laure, feutré est tout à fait le mot !

@Luna, finalement, je ne vois pas l'utilité de ce secret.

Merci pour vos commentaires !

Copyright © 2009 Les escapades culturelles de Frankie All rights reserved. Theme by Laptop Geek. | Bloggerized by FalconHive.